Maigrir en marchant : on vous explique
Publié le 22 Février 2019 par Mathilde Polivka, journaliste santé

Quels encas pour se nourrir ?

Concernant les petits encas, Valérie Orsoni insiste : "une heure de marche ne veut pas dire grignoter ensuite. Prendre un goûter n'est pas un besoin physiologique. "Si vraiment à l'heure du goûter on meurt de faim, la coach sportive conseille un snack riche en protéine : saumon, avocat, galette de sarrasin, jambon, un œuf dur, des baies, mais on évite les petits paquets de gâteaux qui se disent "sans sucre".

Quels muscles travaillent ?

Quand on marche, on fait travailler : 

PUB
PUB
  • Le côté articulaire : on fait travailler les articulations, on les renforce, et on rouille moins !
  • Au niveau musculation : les mollets, les tendons qui travaillent au niveau de la cheville,, les fessiers, on s'affine au niveau des hanches
  • Si on est en côte : les quadriceps et les ischio-jambiers
  • En plat : un peu tout et surtout les mollets. 

D'une manière générale, marcher tonifie non seulement les muscles de l'ensemble du corps mais stimule également notre énergie.

Astuces : on peut rendre la marche plus difficile, Valérie Orsoni nous explique : "mettre un sac à dos en plus va nous aider à brûler 12 à 15% de calories en plus". 

Rentrer le ventre quand on marche : on fait des abdos hypo-pressif : pour avoir le ventre plat, l'astuce la plus simple est de penser à rentrer le ventre, on fait ainsi travailler les abdominaux profonds.

Faire 5min d’abdominaux par jour.

Pour avoir un ventre plat, Valérie Orsoni nous livre ses précieux conseils à suivre dans son nouveau livre : Objectif ventre plat en 5 minutes par jour, Édition Hugo, sortie prévue  le 24 mars 2019.  

Source : Valérie Orsoni, Objectif ventre plat en 5 minutes par jour, Édition Hugo, sortie prévue le 24 mars 2019.