canelle
Portrait de cgelitti
J'ai eu un accouchement très difficile en 1998.Mon fils en est mort à la naissance.J'ai toujours eu un caractère de battant mais depuis ce décès j'ai perdu pied.

Dès que je suis face à un échec amoureux,professionnel, familial je ramène toujours tout à cet accouchement et ce décès.Je me consume de l'intérieur.Dès que je vois un film avec un accouchement ou une émission sur un accouchement,j'ai une boule dans la gorge j'ai envie de pleurer vraiment mais ça n'arrive qu'à la gorge.

Je ne me suis jamais pardonnée de ne pas avoir su donner la vie à mon fils.Je me suis trouvée tellement minable là où même les plus fragiles y arrivent et moi non.Je suis une personne très athlétique et très forte psychologiquement.Je me suis dite que j'allais remonter la pente comme d'habitude mais je n'y arrive pas.

Je revis cet évènement tous les jours que Dieu fait.

Je n'ai jamais pris de médicament de ma vie et depuis ce 07/02/1998, je n'arrête pas avec les somnifères et les antidépresseurs.Je trouve encore le moyen de ne pas pouvoir dormir.

Je vois un psychothérapeute régulièrement mais ça ne m'apporte pas de solution immédiate et ça me ronge plus qu'autre chose de me voir devenue si vulnérable.

Si vous avez vécu un évènement semblable et me dire comment vous avez retrouvé la joie de vivre et ne serait-ce que la spontanéïté.Depuis,je planifie tout ce que je dois faire trois mois à l'avance pour ne plus avoir de mauvaises surprises.

PUB
PUB