MARJANOVIC
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'ai pas trouvé de titre adéquat, alors j'en ai mis un qui me caractérise.

Pas évident pour moi de poster ici, jsais pas pourquoi, j'assume qui je suis ce que je vis mais quand il s'agit du poids, aie aie aie, c'est plus pareil.

Voilà j'ai 31 ans, deux enfants, un de 3 ans l'autre de 3 mois.

A 25 ans j'avais fait un régime suivi par nutritionniste, je fais 1m68, j'avais perdu 18 kg pour atteindre les 58 kg rêvés.

Je me suis maintenue 18 mois comme ça. Et puis j'ai perdu mon taf et j'ai repris une 10aine de kg. Je suis retourné chez le nutritionniste qui m'a enguelé rapport à la difficulté de RE perdre.

Mon père est tombé malade j'avais presque tout reperdu; il manquait genre 3 kg, et je suis tombée enceinte. Le tout à la même période. Du coup le poids je m'en cognais, et j'ai pas fait la stabilisation. J'ai repris les 18 kg en trois mois, puis mon père est mort et j'en ai repris 16 autre. Après ma grossesse j'ai essayé une diététicienne, mais j'avais des problèmes dans mon couple et j'ai pas tenu. J'ai pas voulu retourné voir le même nutritionniste parce que j'avais pas envie de me faire encore engueler quand je savais que mon problème de poids venaient aussi de mes problèmes psy. Et là à ma seconde grossesse j'ai encore pris trop de poids et ne reperd rien. Je fais actuellement 98 kg.

Mon rapport à la nourriture est franchement étrange, à croire que je ne pense qu'à ça, j'adore cuisiner mais je mange tout et n'importe quoi et à n'importe quelle heure. Quand mon petit prenait ses bib à 4h00, je mangeais avant de retourner me coucher, je grignote sans arrêt, pique dans le plats, je me lève en pensant à ce que je vais petit déjeuner et fini le petit déjeuné en pensant à ce que je vais déjeuner. Dés que les enfants sont à la sièste je remange, quand ils se réveillent, je mange. Ensuite je fais la cuisine pour le soir et là, je mange pendant que je cuisine, puis à table. Quand les petits se couchent je remange, le plus souvent en cachette de mon mari.J'ai honte de m'empifrer comme ça mais je n'arrive pas à arrêté de le faire.

Je culpabilise de plus avoir de taf alors que c'est un choix que mon mari et moi avons fait ensemble.

Bref, si vous pouvez m'aider, merci, sinon, tant pis.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés