nenette31
Portrait de cgelitti
Voilà je me permets d'écrire. C'est en lisant le témoignage d'une personne atteinte de fibromyalgie que je me suis posé la question sur ma santé. Le problème est que pour moi débroussailler sur mes maux c'est pas facile.

La première chose est que mon sommeil ne me semble pas réparateur. J'ai des difficultés à m'endormir certes mais au réveil j'ai de plus en plus de mal à vouloir me bouger. De plus, je pense avoir ce que l'on appelle les jambes qui ne se reposent jamais et parfois c'est vraiment pénible.

J'ai l'impression d'être fatigué toute la journée et cela est un phénomène qui s'aggrave au point que lorsque je rentre chez moi du boulot, je n'ai plus envir de bouger faire quoique ce soit.

J'ai depuis quelques années maintenant des diarrhées et parfois cela peut durer sur plusieurs jours, parfois accompagnées de spasmes au niveau des intestins.

J'ai eu des difficultés de digestion jusqu'à devoir me poser systématiquement la question de si je devais manger tel ou tel aliment, mais depuis que je n'ai ma vésicule biliaire, ce problème ne m'interpèle plus.

Du point de vue des douleurs physiques, c'est là où je ne sais pas si je me fais du cinéma mais bon, du fait que j'ai fait pas mal de sport auparavant, j'ai les cervicales qui ont souffert et j'ai un pincement lombaire, qui font que j'ai des douleurs bien spécifiques comme migraines qui commencent à l'arrière de la tête et qui petit à petit envahissent le reste du crane. J'ai toujours l'impression que les muscles du cou sont raides.

Depuis quelques temps, j'éprouve des douleurs dans les jambes, aux chevilles, aux genoux, aux hanches. Pour ce qui est des jambes et chevilles, c'est souvent lorsque je marche même quelques mètres. C'est comme si j'avais deux jambes de bois hyper douloureuses au point que je doive m'arrêter de marcher attendre que cela se calme. mais dès que je remarche la douleur revient aussi vite.

Au niveau des genoux, c'est comme si tout d'un coup un gonflement se faisait et j'ai même l'impression que la rotule va céder.

Au niveau des hanches, c'est comme si j'avais des aiguilles.

J'ai parfois des douleurs aux coudes, et au bout des doigts, j'ai l'impression qu'on m'enfonce des aiguilles. On m'a détecté un rétrécissement des canaux carpiens et j'ai eu une algodystrophie au poignet droit.

Si j'écris cela, c'est parce que lorsque je parle à mon médecin de certains maux, j'ai l'impression qu'il ne les prend en compte. Bien sûr, à sa décharge, je ne suis pas allé le voir pour cela expressement. mais depuis maintenant quelques mois, j'ai une hernie discale avec sciatique et lumbagos qui va avec, et comme j'en ai vraiment marre de souffrir continuellement de quelques choses sans il est vrai que ce soit handicapant (sauf l'épisode pieds-chevilles), j'en ai parlé et même constat, c'est peut être du à ma sciatique.

On m'a prescrit des séances de kiné, mais j'ai du arrêter c'était une séance de torture surtout au niveau des hanches et je reparais plus mal qu'à aller.

Je voulais savoir si ce que je décris au niveau de la douleur physique ressemble à ce que l'on ressent lorsque l'on a une fribomyalgie.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés