automne
Portrait de cgelitti
Depuis que je suis petite, je préfère avoir mal aux dents plutôt que d'aller chez le dentiste. Mes parents ne m'ont rien dit sur le brossage de dents, et j'ai eu de mauvaises expériences chez le dentiste.

Du coup je n'ai jamais osé dire que j'avais mal aux dents, de peur que ma mère me force à y aller, donc je m'achetais des médicaments en cachette (Des nurofens 400) et j'en prenais 10 par jour... Mon corps a fini par s'habituer et j'avais toujours mal, alors j'ai changé plusieurs fois de médicaments. J'étais droguée à cause de mes dents, par peur d'avoir mal je prenais des médicaments avant d'avoir mal, du coup j'en prenais tout le temps. Pour finir je ne dormais plus car j'avais mal quand même. J'étais à bout.

Mais j'ai résisté, des heures dans le noir dans mon lit à tenter de me concentrer sur ma douleur et à l'éliminer, mais malheureusement même si parfois ça marchait, j'ai eu des abcès et un abcès si près du cerveau ça peut être très grave...

alors j'allais chez mon médecin pour avoir des antibiotiques, et quand l'abcès se résorbait je n'allais pas chez le dentiste prétextant que je n'avais plus mal.

A présent il me manque 5 dents (arrachées ou tombées) une de mes dents est trouée et a un trou béant depuis des années, des aliments s'y logent régulièrement, récemment une de mes canine s'est coupée en deux, la partie non visible de face comporte un trou béant qui fait très mal si un aliment est introduit à l'intérieur.

Presque toutes mes dents sont carriées et me font mal, presque tous les jours, j'ai appris à mâcher en fonction de mes douleurs, dirigeant la nourriture là où ça me faisait le moins mal.

Il m'arrive parfois de ne pas avoir mal, et ces jours là j'en profite à fond, je suis heureuse et libre, et je sais tout à fait la chance que j'ai d'avoir ce répis.

Je me rapelle lorsque j'étais petite, je posais des tas de questions, et surtout aux médecins, j'aimais qu'ils m'expliquent ce qu'ils faisaient, et à l'age de 5 ans une dentiste m'a attachée parce que je parlais trop et que je l'empechais de faire son travail, j'ai eu très peur et depuis je refuse d'y aller sauf si je suis vraiment à bout.

Dès l'age de 8 ans, mon rêve c'était de n'avoir plus de dents, je rêve qu'elles tombent toutes, alors je suis patiente, mais ça fait mal. Elles tombent, mais franchement c'est solide une dentition, je me fiche du regard des gens, mes dents je les déteste c'est une source de dégout et de douleur constant...

Je sais que ça parait con comme ça mais j'adorerais avoir un dentier, un beau sourire qui ne fait pas mal, sans trous, et sans carries...

Ce soir j'ai particulièrement mal, et je crois que je reccomence un abcès. C'est vraiment affreux, je m'isole et je ne supporte aucun bruit, je me concentre sur ma douleur et je me brosse cette dent 10 fois par jour en prenant plein d'aspirines. En fait ça fait trois jours que j'ai mal aux dents, j'en parle parfois aux gens qui m'entourent, et ils ne comprennent pas comment je résiste si bien à la douleur. Il n'y a que quand la douleur est très forte que je n'en peux plus.

Un jour un dentiste m'a conseillé de prendre un tranquilisant avant d'y aller, mais j'ai très mal réagis, le tranquillisant a eu l'effet inverse et j'étais survoltée, et ensuite droguée dès le premier cachet. Ma mère a jeté la boite à la poubelle.

Ensuite elle a dit que je téléphone là où ils opèrent les handicapés mentaux et les fous, pour qu'ils m'attachent et que je ne bouge pas... :'( franchement je préfère mourir qu'on me fasse ça...

Je rêve souvent que la pompe à salive m'aspire toute entière, je rêve souvent que je n'ai plus jamais mal aux dents.

Je déteste mes dents, et elles me le rendent bien !

Si je vous écris ici, c'est surtout contre les dentistes, y en a des biens il parait, mais je n'en ai pas trouvé, ils ne comprennent pas la peur qui nous avale et ils l'empirent souvent. J'en veux donc aux dentistes, à mes parents de ne pas m'avoir appris à me brosser les dents et à aller régulièrement chez le dentiste, et à moi même de m'y prendre trop tard... Pour moi il est trop tard, tant pis.

Si je dois me faire opérer des dents ce sera une opération sous anhéstésie générale ou rien... Ou bien je me gave de médicaments comme d'habitude et j'attends que ça passe !!

PUB
PUB

Contenus sponsorisés