lilas
Portrait de cgelitti
alors là mes amis ,j'ai hate d'etre en vacances parce que je crois que sinon en allant conduire mes enfants à l'école ,je vais finir par raser les murs...

Mon sujet je vais le poster ici parce que je ne sais pas où le mettre ailleurs...

je suis plutot sumpat et j'adore plaisanter...avec les instits de mes enfants...sauf que ...certains ont commencé à me dragouiller ,ca me faisait plaisir de plaire encore...apres mon accouchement,surtout qui ne s'etait pas très bien passé...et j'etais plutot dans une phase de déprime.

Je me laissais draguer,regards...sourire,mots ambigus...mais jamais de rendez vous...ni rien d'autres,c'etait plus subjectif que reel d'ailleurs...Sans que je m'en rende compte tout de suite,

ca a fait le tour du groupe scolaire,les instituteurs en ont parlé entr'eux,j'en suis persuadée,et leur regard a commencé à changer,et leur attitude aussi...

Ils ne me parlaient plus,me tenaient écarter du milieu scolaire,ou les parents etaient parfois inviter pour tout un tas de raison ...visites,sortie,rencontres sportives etc...celui de mon fils s'est mis à m'eviter et quand il me voyait il baissait la tête plutot gêné,c'est là que j'aie compris....

Je n'ai pas insisté,et je n'ai rien dit à personne mais j'ai fait une grosse déprime,je me sentais bien dans ma peau et d'un coup je me sentais rejetée...

le pire c'est qu'à l'école maternelle (meme groupe scolaire que la primaire)...c'est une petite ville...ou j'allais conduire mes filles...j'ai ressenti le regard parfois ironique,des maitresses...je me suis dit "mon dieu,mon histoire a fait le tour du groupe scolaire"...

C'est degueulasse,et je me demande bien ce que l'instituteur a du raconter pour que tous les institutrices et instituteurs me regardent de cette facon là...parfois j'arrive à l'ecole,et je les vois ...ils me regardent et parlent entr'eux et se marrent doucement...je me sens honteuse comme ci j'avais fait les pires cochonneries,alors que c'etait plutot anondin...et je suis sure que je ne dois pas etre la seule en plus...

PUB
PUB