Sev
Portrait de cgelitti
bonjour a tous toxicos et non toxicos

cela faisait bientot 5 ans que je me battais contre la toxicomanie de mon conjoint et pere de notre fille de 4 ans.j ai tout essayé passant de la colére a l envie enorme de tout faire pour l aider a s en sortir parce que malgré le mal qu il a pu me faire l amour me disait de ne pas lacher le morceau.j ai appris qu il avait replongé grave dans l hero lorsque j etait enceinte de 5 mois et ceci a cause de gros probleme d argent .ca a été difficile mais j ai voulu continué parce que je savais son amour sincére.je suis dans le domaine medicale et j ai pu avoir droit a des formations sur la toxicomanie et les moyens de substitutions.je l ai donc accompagné dans son traitement de subutex mais la encore la cata.j ai retrouvé a plusieurs reprises des seringues a la maison mais la encore toujours des excuses a se donner essaynt meme parfois de me culpabiliser par apport a ses rechutes dans la decheances.il a meme faillit en clapser car enormr lymphangite mal soigné donc abces au bras et operation!et la encore j ai voulu y croire car nous avions pour projet d epartir s installer aux antilles pour partir tenter une nouvelle vie.nous avons mis 1 an pour nous préparer financierement .ila vait (en tout cas je crois)diminuer son traitement petit a petit jusqu a interruption.j ai voulu croire en lui ,en nous ,il est partit 3 semaines avant moi et quand je l ai rejoint ce n etait deja plus le meme;dame cocaine l avait conquise et du sniffe il est passé au crack engloutissant nos economies en peu de temps .et l a j ai reussis a le quitter j ai repris l avion avec notre fille qui etait pourtant si proche de son papa et meme si aujourd hui encore ca me dechire le coeur je sais que j ai pris la bonne solution.j aimerais que des gens qui ont decrochés ou pas m explique ce que je n ai toujours pas compris.comment peu on aimé plus la defonse que son propre enfant?j ai tant donné qu en se detruisant il ma detruite aussi sans parler de notre fille qui me reclame son papa tout les soirs.lui il crois que rien n ai fini entre nous qu il arrivera a me convaincre d y retourner mais dans ma tete tout est claire ce n ai plus possible j ai trop souffert.en tout cas je voudrais dire a ceux qui s en sont sortit bravo et bon courage aux autres !

mag

PUB
PUB

Contenus sponsorisés