Infection des voies respiratoires supérieures

Soumis par cgelitti le
Une infection des voies respiratoires supérieures est une autre manière de dire qu'une personne a un rhume. Un rhume est une infection mineure du nez et de la gorge. Pendant la respiration normale, l'air pénètre par le nez, descend le long de la trachée puis dans des voies aériennes de plus en plus...
PUB

Vidéo associée: 

Une infection des voies respiratoires supérieure s est une autre manière de dire qu'une personne a un rhume. Un rhume est une infection mineure du nez et de la gorge. Pendant la respiration normale, l'air pénètre par le nez, descend le long de la trachée puis dans des voies aériennes de plus en plus petites. Les voies respiratoires sont dotées de plusieurs mécanismes de défense pour éviter que des particules étrangères et des organismes ne pénètrent par le nez et ne provoquent une maladie.

L'un de ces mécanismes fait appel au mucus qui tapisse l'intérieur du nez et emprisonne les germes indésirables susceptibles de pénétrer dans les voies aériennes. Les cils sont de minuscules poils qui contribuent également à la défense du corps contre les germes en refoulant vers l'extérieur les particules nocives emprisonnées dans le tapis de mucus.

Si des germes nocifs échappent à ces mécanismes de défense et poursuivent leur progression dans les voies respiratoires, ils risquent de pénétrer dans les alvéoles. C'est là que les globules blancs entrent en jeu car ils combattent les organismes indésirables. A ce stade, les symptômes classiques d'un rhume apparaissent: inflammation, gonflement et irritation des muqueuses, écoulement nasal, et mal de gorge.

Les infections des voies respiratoires se transmettent par contact direct, par une exposition à des particules aéroportées ou par contact indirect en touchant des surfaces contaminées et en se frottant ensuite le nez ou les yeux.

PUB
PUB

A lire aussi

Rhume : les couleurs de morve qui doivent alerter

La sinusite expliquée en vidéo

La BPCO expliquée en vidéo

Le dernier rhume de la saison ?

Pourquoi est-on plus souvent malade en hiver ?

Le pélargonium : misez sur cette plante pour échapper aux infections respiratoires de l’hiver

Plus d'articles