anne-sophie
Portrait de cgelitti
C'est saisissant et effrayant! A l'HOPITAL, le personnel ne donne pas toujours le bon médicament au bon patient. L'INCIDENCE est d'environ UNE ERREUR PAR PRESCRIPTION OU D'ADMINISTRATION PAR PATIENT ET PAR JOURNEE. Certains vont encore se poser en ardent défenseur de ces pauvres soignants faitigués ou déprimés ou alcooliques ou peu motivés ou blases et dire une fois de plus L'ERREUR EST HUMAINE... MAIS AUTANT d'ERREURS PAR JOUR est DRAMATIQUE car par sans conséquence gravissime parfois même si parfois cela peut passer totalement inaperçu... ALORS, ne vous étonnez plus si votre mère qui allait bien le matin est dans le COMA le soir mais on vous taiera la vérité évidememnt...et on falsifiera le dossier si vous demandez à le consulter. C'est UN RAPPORT DE L'AGENCE NATIONALE d'ACREDITATION ET D'EVALUATION EN SANTE(ANAES)UN MALADE SUR DIX SUBIERA UN "EVENEMENT INDESIRABLE" qu'on cachera à la famille, lié à ces médicaments.

L'ANAES ESTIME CEPENDANT QUE, pour les seuls " évènements liés au médicament cela oscillerait entre 400 000 EUROS et 2,3 MILLIARDS . VOILA COMMENT ON CREUSE LE TROU DE LA SECURITE SOCIALE ET COMMENT ON ENTERRE PREMATUREMENT DES MALADES....

PUB
PUB

Contenus sponsorisés