lolie
Portrait de cgelitti
J'ai 30 ans. J'ai toujours été homosexuelle donc jamais de pénétration (vierge).J'ai eu 3 fois des pertes de sang . La 1ere fois , j'avais 23 ans le médecin généraliste je lui ai fait croire que je n'avais pas eu encore de rapports sexuels je n'ai pas osé lui avouer mon homosexualité , elle m'a fait faire une échographie et elle m'a dit de la consulter dès que j'aurais des rapports sexuels pour me prescrire une contraception. La 2e fois, j'avais 27 ans encore pertes de sang . Je révèle mon homosexualité. J'ai subie un affront de ce médecin "mais vous attendez quoi pour avoir des rapports sexuels comme tout le monde vous ne pouvez pas savoir si vous aimez ou pas. Vous allez pas mourrir bête comme ses vieilles filles d'autrefois qui n'y ont jamais goûte. Il serait peut être temps de vous y mettre enfin n à votre âge. Pour moi , vous n'etes pas normale vous devriez voir un psy. Je ne peux pas vous faire de frottis car c'est la même chose qu'un rappoort sexuel je ne vais pas vous déflorer" Elle m'a quand même fait une echographie . La 3e fois cette année un gynéco homme " pour des pertes de sang " Mais ca existe encore les vierges. Je ne peux pas vous faire d'examen si vous n'avez pas jamais eu de rapports sexuels, les vierges ne sont pas des clientes pour moi. Désolé , je ne peux rien faire pour vous, revenez quand vous aurez eu des rapports sexuels avec un homme commme toutes les femmes" J'ai donc été seule chez le radiologue pour faire faire une échographie que j'ai payé de ma poche car pas de prescription. Vous faites comment les homosexuelles lorsque vous avez des problèmes gynécologiques ?
PUB
PUB

Contenus sponsorisés