Le génome humain : décrypté !

Les peurs : la discrimination génétique

Les balbutiements de la génétique posent déjà des problèmes éthiques, avec l'exigence de certaines compagnies aux Etats Unis, et ailleurs, de fournir des renseignements génétiques sur les individus. En effet, on peut craindre que la généralisation des tests génétiques sous prétexte de mettre en œuvre une médecine prédictive (détecter les personnes porteuses de graves maladies pour leur proposer des traitements adaptés) soit utilisée en tant qu'élément discriminatoire pour l'embauche, par des sociétés d'assurance ou encore par eugénisme. Il s'avère donc indispensable de trouver un équilibre entre protection de la vie privée et l'utilisation raisonnable de l'information génétique. Pour préserver les droits de l'homme et les libertés de chacun, des garde-fous appropriés doivent impérativement être mis en place, et si possible au plus tôt, même si les plus optimistes avancent que nous portons tous de « mauvais gènes ».

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 29 Janvier 2001 : 01h00
Source : Tribune, Le Parisien, Les Echos, La Tribune, 12 février 2001.