Titi91
Portrait de cgelitti
Vaccin Gardasil: risques, dangers de favoriser le cancer par d'autres souches de papillomavirus, effets secondaires inconnues, bénéfice et efficacité inconnues. Contestations à l'étranger!!

Il y a eu plusieurs fois des questions à propos du vaccin contre le papillomavirus. Pour ne pas répéter le tout, je fais un nouveau post. Voici quelques articles avec des références scientifiques, des extraits, des liens. Et puis quelques commentaires?

Si les liens ne marchent pas, vous trouvez les articles sur le site PHARMACRITIQUE (tapez le nom dans Google, vous tombez dessus), puis à gauche de la page, en cliquant sur la catégorie "Gardasil". Tous les articles au sujet du vaccin devraient s'afficher.

GARDASIL. Critiques en Espagne: vaccin inutile, efficacité non prouvée.

http://pharmacritique.blog.20minutes.fr/archive/2008/01/11/g ardasil-mouvement-civique-de-resistance-en-espagne.html

Gardasil, vaccin PVH très critiqué en Allemagne. Un exemple

http://pharmacritique.blog.20minutes.fr/archive/2008/01/12/v accin-gardasil-tres-critique-en-allemagne-un-exemple.html

Le vaccin Gardasil : moratoire demandé au Québec aussi ! Incertitudes, risques potentiels.

http://pharmacritique.blog.20minutes.fr/archive/2008/01/13/l e-vaccin-gardasil-moratoire-demande-au-quebec-aussi.html

Gardasil, encore une mise en garde canadienne. Bénéfice inconnu, risques inconnus!

http://pharmacritique.blog.20minutes.fr/archive/2008/01/14/g ardasil-encore-une-mise-en-garde-canadienne-benefice-inconn. html

Le vaccin Gardasil est là. Mais où sont les souches HPV 16 et 18??

http://pharmacritique.blog.20minutes.fr/archive/2008/01/22/l e-vaccin-gardasil-est-la-mais-ou-sont-les-hpv-16-et-18.html

J'ajoute quelques commentaires parce que, même si je n'ai jamais été contre les vaccins, l'affaire Gardasil me semble purement commerciale et potentiellement dangereuse pour la santé.

Même un des médecins qui a travaillé à l?élaboration du vaccin dit qu?il ne faut pas vacciner en masse, que le vaccin n?a pas été testé sur des fillettes de moins de 15 ans et peut avoir des effets secondaires qu?il est impossible de prévoir.

Des épidémiologistes, spécialistes de la santé publique et des vaccins demandent un moratoire, qu?on arrête la vaccination en masse et que des études soient menées sur un plus longue durée pour voir si le vaccin est utile, contre quoi, à quelle dose, pour combien de temps, quels sont les effets indésirables.

Il existe un RISQUE, souligné par plusieurs spécialistes, QUE LE VACCIN GARDASIL ENCOURAGE L'INFECTION PERSISTANTE PAR D'AUTRES SOUCHES DE PAPILLOMAVIRUS plus résistantes, qui ne partiraient pas d?elles-mêmes et donneraient des lésions précancéreuses plus difficiles à traiter. (Selon le même principe que l?abus d?antibiotiques qui crée des souches résistantes).

A l?heure actuelle, 90% des infections par l?une des 100 souches de papillomavirus disparaissent toutes seules en laissant la personne immunisée contre une autre infection par la même souche de HPV.

Les experts qui ont étudié les différentes souches dans leur distribution géographique ont trouvé que LES SOUCHES CONTRE LESQUELLES LE VACCIN GARDASIL EST CENSE PROTEGER SONT RARES DANS LES PAYS INDUSTRIALISES... Il y a peu de risques que nos filles s?infectent un jour avec ces souches-là ! Elles sont fréquentes dans les pays pauvres.

Il n?y a que TROIS ANS DE RECUL dans les études du vaccin Gardasil, alors qu?on sait qu?il faut au moins 10 ans pour que des lésions précancéreuses (dysplasies du col de l?utérus) apparaissent à la suite d?une infection par une souche de papillomavirus qui aurait persisté.

40% des dysplasies disparaissent toutes seules, sans traitement? Et il faut encore plus longtemps pour qu?une dysplasie du col se transforme en adénocarcinome puis en cancer? Pendant tout ce temps, UN DEPISTAGE fait régulièrement dépiste une éventuelle infection persistante et dysplasie causée PAR N'IMPORTE QUELLE SOUCHE de papillomavirus (ou HPV) et la traite !

Le labo ne peut donc en aucun cas affirmer que le Gardasil protège contre le cancer ; il faut au minimum 15 à 20 ans d?études pour ça !

Et il y a beaucoup de signalements d?effets indésirables, y compris graves. On ne sait rien de ce vaccin, de ses dangers potentiels, du risque qu?il y a à vacciner massivement sans données scientifiques. Et alors que ce n?est pas ces souches-là de papillomavirus qui posent le plus de problèmes?

Le CANDER DU COL DE L'UTERUS N'EST PAS UNE EPIDEMIE EN FRANCE, NI DANS LES PAYS INDUSTRIALISES! Il pose un problème sérieux dans les pays pauvres, où il n?y a pas de dépistage et pas de traitement, et où les infections et les cancers sont beaucoup plus fréquents. Comme le dit l'un des articles, il faut que le labo amène le Gardasil au tiers monde, là où il peut avoir un bénéfice. Mais ces pauvres fillettes ne peuvent pas se le payer? Alors on nous le vend à nous, qui n?en avons pas besoin?

Méfiez-vous ! Ce qu?on voit à la télé, c?est de la pub. Nos filles ne sont pas des cobayes! Qu'on nous donne des preuves scientifiques que le vaccin est efficace à long terme (un cancer apparaît au bout de 30 ans), qu'il n'y a pas trop d'effets secondaires graves, et on verra après.

Mais il y a des morts, y compris deux jeunes filles mortes en Europe, 11 aux Etats-Unis, il y a des signalements d'effets indésirables neurologiques graves, comme le syndrôme de Guillain-Barré, des maladies auto-immunes et d'autres. Bien entendu, il y en a qui contestent que le vaccin serait la cause de ces morts. Mais une jeune fille en pleine forme qui se fait vacciner et meurt le lendemain, est-ce que ça inspire confiance?

Bonne soirée !

PUB
PUB

Contenus sponsorisés