cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Suite à un accident ayant entraîné une fracture de l'extrémité inférieure du péroné sus-ligamentaire transversale, associée à une subluxation externe de l'astragale par rupture des ligaments péronnéo-tibiaux et de la cloison inter-osseuse, j'ai été opéré le 13/04/2004.

- Réduction de la subluxation

- Ostéosynthèse par une plaque STRYKER petit fragment 6 trous, 3 vis de chaque côté du foyer de fracture.

- La réduction et l'ostéosynthèse ont permis de corriger la déviation en valgus de celui-ci et de rencentrer l'astragale sous le tibia.

- Le chirurgien a ensuite procédé à la suture des ligaments péronéo-tibiaux antérieurs protégés par une vis de syndesmose (vis spongieuse D:4, L:45, filetage total) prenant le péroné et une corticale du tibia en dessous de la plaque précédente.

- Vis retirées au bout de 6 semaines.

J'ai eté très bien opéré et très bien soigné.

A ce jour, je me pose la question du devenir de la plaque STRYKER. Le chirurgien envisage de la retirer, je suis moi, plutôt, partagé.

A 7 mois de cet accident, celle-ci ne me gêne guère et j'aimerais avoir des avis sur d'éventuels risques ou incidences si je décide de la conserver à vie. J'ai 42 ans.

Je vous remercie de vos éclaircissements, pont de vue et expériences en la matière.

Bien amicalement.

J.C

PUB
PUB

Contenus sponsorisés