Titane
Portrait de cgelitti
Hello, je suis perdue..

J'ai 48 ans, le 28 décembre 2006, je me suis réveillée auprès de l'homme que j'aime, celui qui m'accompagnerai toute ma vie, celui que j'aime depuis 10 ans, 10 mois et 28 jours ou 3980 jours et celui qui, à 14 h ce jour là, m'a répondu alors que je lui disais je t'aime et toi ?? (il m'acompagnait à Ikea pour acheter de la déco pour notre maison) m'a répondu : non ,moi je ne t'aime plus.

j'ai été paralysée, sans réaction, juste une larme vite refoulée, j'ai discuté rideau, acheté des lampes de bureau, fonctionné comme un robot programmé pour une tâche que rien ne vient distraire, un néant total plus rien.

je me suis effondrée plus tard quand dans la voiture, j'ai laissé la tempête et la douleur entrer dans mon âme et dans mon coeur.

depuis on a beaucoup parlé (plus que depuis longtemps),il m'a dit qu'il pensait que je ne l'aimais plus (je pense qu'il abvait comme une idée que les choses se passeraient en douceur).

nous n'avons pas d'enfant commun :( ce n'était pas mon choix, il a 2 enfants qui vont très bien (dans tout les domaines) j'ai un fils de 17 ans qui sort enfin d'un grand mal être (dépression, mutilation, hopital psychiatrique , TS, échec scolaire.....), avant cela j'ai eu des soucis de santé, ma mère est décédée douloureusement d'un cancer. je me suis repliée sur moi même, j'ai eu très mal, j'ai mis mon fils au centre de ma vie ces derniers mois et l'amour de ma vie entre parenthèses à l'abri me semblait-il au chaud au fond de mon coeur,c'est lui qui m'a aidé à tenir. mais je ne lui ai pas dit de m'a attendre, je ne lui ai pas dit à quel point il est important pour moi, combien je l'aime, je l'ai houspillé, je n'ai plus répondu à ses demandes.....

j'ai annulé les sorties, je ne suis pas allée à ses réunions de famille...

quand il m'a dit qu'il ne m'aimait plus, je venais de me reprendre, changer de coifure, préparer des surprises pour nouvel an,j'avais entrepris de le charmer à nouveau, le séduire...c'est à ce moment qu'il m'a dit avoir réellement compris qu'il ne m'aimait plus car cela le gènait au lieu de lui faire plaisir.

Il a quand même passé nouvel an avec moi. (il était invité par son fils chez son ex-épouse(à qui il a tout raconté dès le lendemain !))

Les 7 dernères nuits, il les a passées dans mon lit, notre accord physique n'a jamais été aussi parfait. entre ses bras je suis en paix, mon corps et mon âme enfin réunis.

Maintenant, je me balance au bord d'un gouffre mes jours ne sont qu'enfer, tenir jusqu'au soir pour qu'il me prenne dans ses bras, pour que j'oublie un instant qu'il ne m'aime plus...

C'est absurde mais c'est mon premier grand amour, je n'ai pas aimé mon mari (le père de mon fils) je l'ai craint (jusqu'à l'effroi et j'en ai toujours peur).

J'ai mis tout ce que je suis toute ma vie dans cet amour,

alors j'ai peur à nouveau.

quelqu'un peut m'aider....

PUB
PUB

Contenus sponsorisés