sarah
Portrait de cgelitti
Ce que je suis en train de vivre est horrible!

J'ai 18 ans et mon problème évolue par poussée (surtout le soir) entre lequelle il reste modéré. Toujours est il qu'à un certain seuil j'aurais aimé ne jamais être nais. Le seul point positif que me procure ce problème est que je n'ai plus peur de la mort.

Voici plusieurs exemples de ce qui me rend la vie pénible au plus haut point et qui pourtant pour une personne normale est sans intérêt:

-premièrement ne pas arriver à mettre de date sur certain moment de ma vie. Par exemple savoir ce que j'ai fait les différents jours de réveillon de Noël ou de nouvelle ans. Je me rappelle des réveillon mais le fais de ne plus savoir quand sa c'est passé cela me torture moralement. Ou encore savoir quand j'ai revu une personne pour la dernière fois et plein d'autre chose. Enfin bref il s'agit de mettre une date sur tout ce qui peut être remémoré. Mais depuis que je note tout les évènement important sur un calendrier et bien le simple fait de me remémoré un moment dont je sais qui est déjà noté sur le calendrier me dispense du besoins de vérifier la date. Bien sur je ne vous parle pas des conséquences si ce calendrier venais à disparaître.

-Ce qui suit c'est passer quand j'étais plus jeune. Un soir je n'avait aucun moyen de savoir quel heure il était (je dirait vers minuit). Et cela ma était une torture mentale mais j'ai quand même su m'endormir. Encore aujourd'hui le fait que je ne sache pas quels heure il avait était exactement me travail encore. Hélas j'ai oublier la date ou cela c'était passer et du coup j'ai le même problème qu'au premier point.

-quand je perd quelque chose le simple fait de ne pas savoir comment je l'ais perdu et ou ce trouve cette objet à l'instant présent me fait plus souffrir que la valeur même de l'objet. Même si cette objet m'ai remboursé je serait près a payer plus pour savoir ou il ce trouve réellement et comment je l'ai perdu. Donc la souffrance que n'engendre cette perte n'est pas vraiment sont coût et donc obtenir le remboursement de la perte n'atténuera pas pour autant mes souffrance si vous voyer ce que je veut dire. De même que si je retrouve l'objet (gendarmerie ou autre) mais que je ne sait pas ou je l'ai perdu à la base sa ne serra pas arrangé pour autant a cause de mon problème.

-Si là maintenant les données de mon disque dur venait à s'effacer cela se solderait par un "profond malaise" (à vrais dire c'est un sentiment que je ne sais pas trop définir). Pas du fait que je devrais tout récupérer mais du fait de ne pas savoir ce que j'avais exactement sur le disque dur et de la manière ou c'était agencé.

-Si j'éteins l'ordinateur sans regarder qui est connecte sur MSN et bien je le rallumerais pour savoir qui est connecté et je le ré éteins après. Mais plus tard je devrais le rallumer pour la même chose.

-etc...

Par contre si au cour du journal télévisé on parle d'un meurtre non élucider ou d'un attentat dont on ne connais pas les auteurs cela me sera absolument d?aucune importance. C'est pour dire que ce dont je soufre n'a des effets que sur ce qui est en relation avec moi même et mon entourage.

Enfin bref les souffrances que m'engendre toute ces questions sans réponse est quelque chose que je ne souhaiterai même pas à mon pire ennemi.

Voici maintenant mes questions:

-Ce problème a t'il un non particulier?

-Y a-t-il d'autre personne sur ce forum dans mon cas?

-Existe il un remède contre cela ?

-Quelles solutions me proposez vous?

Voilà, maintenant il ne me reste plus qu'à espérer.

Aidé moi SVP!

PUB
PUB

Contenus sponsorisés