cgelitti
Portrait de cgelitti

bonjour,

suite à l'exérèse de condylomes anaux intra canalaire par électrochirurgie au travers d'un anuscope signalant la présence de selles dans le rectum, un proctologue de l'avenue du prado à marseille, dans son cabinet à provoqué une explosion des gaz endogènes, ce qui m'a provoqué tois énormes perforation intestinale et fuyant toutes ses responsabilités, m'a laisser quitter son cabinet sans me porter secours.

je me suis retrouver chez moi et j'ai été récupéré à temps et opéré d'une péritonite stercorale avec le danger de mort quelle représente si elle n'est pas traité immédiatement.

j'ai mis le médecin en justice, et les expertises médicales disculpe le médecin de toutes fautes malgré l'article annexe 1 aaux articles R665-1 à R665- 47 du code de la santé publique, de la loi de chimie sur la combustion qui prouve qu'une explosion de méthane ne peuse constituer que si l'on réuni trois éléments, le carburant, le comburant et la souce d'activation et qu'il suffit évidemment d'ôter un des trois éléments qui la constitue pour quelle ne puisse exister, soit par lavement, soit par inertage et L'art R4127-40 prise de risque injustifier puisqu'il y avait des selles dans le rectum, productrice de gaz constituer de méthane.

il le disculpe de m'avoir laisser partir, pour la médecine ne opas porte secours à un patient en danger,alors que les soins doivent être continus, cela ne représente qu'une oetite négligence sans importance.

le médecin me prescrit une crème aldara à mêtre 1 jour sur 2 sur le canal anal et sur la plaie, ce qui est toptalement contre indiqué par le vidal et l'expert me répond à cet effet : du moment que vous n'avez pas eu le temps de l'appliquer cela n'a aucune importance et que je devrais me contenter de toujours être en vie car je'aurai pu ne plus être là.

à toute les personne s'étant trouver dans la même situation d'expertise, je demande de me contacter

merci à tous

PUB
PUB