Béatrice
Portrait de cgelitti
Mon Père s'est suicidé il y a maintenant près de 3 ans; il a fallu assumer cette situation , la culpapidité qu'elle a engendrée et la prise en charge quasi totale de ma Mère malade et incapable de se débrouiller seule. Première série d' anti dépresseurs pendant deux mois, traitement que j'ai laissé tomber car je croyais pouvoir remonter la pente toute seule. Nouvelle série de médicaments que j'ai pris cette fois sérieusement; je pensais m'en être sortie. Et aujourd'hui, tout recommence; je me rends compte que j'ai pris dix kg, je me sens moche , je n'ai plus de vie sociale, les angoisses, les insomnies sont revenues, mes "amis" m'ont largué. La seule chose qui m'oblige à sortir de chez moi, c'est le boulot, par ce qu'il faut bien y aller, mais même ça, ça ne m'intéresse plus; on me reproche ma mauvaise humeur, mes "coups de gueule", on me demande de prendre sur moi, de faire des efforts; j'en ai assez de faire des efforts, pourquoi devrais-je faire des efforts pour les autres, alors que personne n'en fait pour moi. Je suis fatiguée, vraiment fatiguée et je ne vois pas d'issue, rien qui puisse me laisser supposer que ça va s'arranger bientôt. Et me voilà à 1 heure du matin à m'appitoyer sur mon pauvre sort par l'intermédiaire d'internet. Navrant, non ?
PUB
PUB