ahmed1962
Portrait de cgelitti

bonjour

j'ai 56 ans en décembre 2011 j'ai subi une endometroctomie pour polypes à l'endometre.

depuis un an environ plus de règles mais pas de bouffées de chaleurs

novembre 2013, mamo et frottis RAS TSH 0.49

en mars 2014 de nouveau mal aux seins +++, prise de poids (un peu comme un syndrome prémenstruel), suivi quelques jours après de saignements et douleurs aux seins disparues. RV chez gynéco bilan sanguin FSH 32.2

LH 10.1 beta estrodiol 30 progestérone 0.5 - écho endovaginale : ovaire droit 23/13 ovaire gauche 2/15 endometre 2 mm, selon mon gynéco les ovaires se seraient remis en marche ?

en juin 2014 meme tableau qu'en mars 2014, retour chez mon gynéco (son remplacant, car il était en vacances) samedi 11 juillet, écho endovaginale et là endometre à 16 mm avec distrophie ovraire gauche, je n'ai pas la taille de l'ovaire il m'a dit qu'il n'avait pas mesuré ???

le gynéco me conseille de reprendre rendez-vous avec mon gynéco habituel pour hystéroscopie et biopsie, tout en me disant de ne pas me prendre la tête et qu'il n'y a pas d'urgence pour faire cet examen.

cependant j'ai pris qd meme rendez-vous pour l'hysteroscopie que je ferais le 22 juillet.

ma question est : l'endometre peut-il "repousser" après endometrectomie ? doit-on craindre un cancer de l'endometre, l'endometre peut-il épaissir autant en 4 mois ou alors est-on devant un cancer agressif? ou est-ce simplement que la ménopause a du mal à s'installer

je suis très très inquiète de tout çà

si quelqu'une avait eu le meme souci merci de me répondre

PUB
PUB

Contenus sponsorisés