sandrine k
Portrait de cgelitti
Je viens de perdre mon frère, le 05/06/06, à l'âge de 53 ans, d'une embolie pulmonaire foudroyante. Il aimait la vie, il était papa d'un petit garçon de 12 ans, avait une femme qu'il adorait, une maman de 80 ans qui risque de mourir de chagrin. je suis sûre que ce drame aurait pu être évité. Il venait de passer 3 semaines à l'hôpital pour une lombalgie aïgue, sous morphine, sans que la douleur ne soit complètement enrayée. Il n'était plus sous anticoagulant car il avait fait une allergie à l'héparine. Les médecins n'ont rien donné d'autre en remplacement. Le 26 mai, il retournait à son domicile, toujours sous morphine. Ne bougeant presque pas de son lit, personne ne s'en est inquiété : ni le rhumatologue qui l'a vu le 31/05, ni le médecin traitant qui est venu à domicile le 1er Juin. Pour eux, quelques pas (de son lit aux toilettes) par jour devaient suffire. Le lundi de Pentecôte, à 9 h 35, tout était fini en quelques minutes, les pompiers et le samu n'ont rien pu faire. La vie ne lui a laissé aucune chance. Jamais, je ne m'en remettrai. Je n'arrive plus à faire à manger, à travailler, à faire mon ménage, à m'occuper de mes 2 enfants. Je ne le reverrai plus jamais et ce qui me rend le plus malade, c'est de me dire que tout cela aurait pu être évité. Je vous en prie, aidez-moi !
PUB
PUB