pouniapod
Portrait de cgelitti

Bonjour à tous,

suite à une grave dépression, à l'âge de 28 ans, je suis sous Effexor depuis 3 ans. Enfin j'étais, car après 4 mois de très lente diminution des doses, partant de 75 mg pour arriver à 37,5 mg tous les trois jours, me voilà sans ma "béquille" puis 12 jours. Première semaine: effets de sevrage d'ordre physique: vertiges, faiblesses, chocs dans la tête type j'ai raté une prise, douleurs... mais gérables - parce que ça restait physique. J'avais entendu parler d'effets beaucoup moins cool, type retour de déprime, angoisses etc. mais je n'étais pas concernée... pas encore.

Maintenant, je suis en plein dedans. Ca fait déjà quelques jours. Les angoisses sont assez régulières, genre une par jour minmum. Je parle bien sûr de véritables crises, avec tremblements, sentiment de terreur incompréhensible et sans objet, bonne imitation de ce que doit être un malaise... Mon généraliste m'a mise sous Xanax 0,25. Moi qui ai pris du Tranxène à fortes doses au début de mon traitement, j'ai doucement rigolé en le voyant griffonner ça sur l'ordonnance mais je n'ai rien dit.

Conclusion: Xanax ni tranxène ne sont efficaces sur ces crises, qui semblent plus nerveuses que psychologiques, comme si seul le corps flippait sa race. Seulement moi, dans ces moments-là, je me décourage et envisage de reprendre ma pilule magique ne serait-ce que pour ne plus vivre ces moments épouvantables qui me rappellent dangereusement ma dépression. Dépression dont, après une psychothérapie très bien, je croyais vraiment sortie. Je serais au-delà de la déception si je reprenais l'Effexor. Mais je ne peux rester dans cet état d'angoisse, comme avant. Ces moments sont insupportables, en particulier quand on les a déjà vécus. Pourtant, je persiste dans l'idée qu'il ne s'agit pas d'une rechute car, hors des crises, je me sens tout à fait heureuse.

Bref... tout un roman pour supplier ici quelques encouragements. J'en ai cruellement besoin.

Amicalement.

PUB
PUB