cgelitti
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

Je suis sous effexor 75 depuis debut février 2008. Depuis mi decembre 2007, je me faisais suivre par une psy en qui j'avais totalement confiance puisqu'il s'agit d'une professionnelle. Dès mon 1er rdv elle m'a prescrit de l'anafranil et du rivotril. J'ai pris ce traitement pdt 2 mois. Je me sentais très très fatiguée et encore plus démoralisée.Je lui ai demandé si ça ne venait pas du traitement. Elle m'a repondu que non.Vers fin Janvier, après avoir passé une excellente journée, je suis rentrée chez moi le soir, seule comme d'habitude. Et là, j'ai eu un trou noir qui n'a duré qu'une fraction de seconde et j'ai avalé une plaquette entière de rivotril. J'ai tt de suite pris conscience de mon acte et j'ai appelé mes parents. Je me voyais partir.J'ai été hospitalisée 4 jours et je ne comprenais pas pourkoi j'avais fait ça. Le psy de l'hopital m'a dit que mon traitement n'etait pas fait pour moi. Une amie infirmière m'a meme dit que ce traitement m'a poussé à me suicider...le pb est que mon entourage pense que je suis qqn de faible et que je pourrais recommencer. Alors que je suis certaine que ce n'est pas de ma faute. Mon partenaire a pris les jambes a son coup, pensant que j'avais voulu faire ça pour lui car on avait des ptits pb. Enfin, je me suis sentie très seule. Maintenant ça va bcp bcp mieux, depuis que je suis sous effexor. Mais je me demande encore si mon acte n'est pas de la responsabilité du 1er medecin qui m'avait prescrit l'anafranil et le rivotril. j'hésite à ecrire au conseil de l'ordre des medecins...Merci de me donner votre avis sur mon histoire et me dire si vous me comprenez...j'en serai rassurée...merci

PUB
PUB

Contenus sponsorisés