Wladimir
Portrait de cgelitti

Il y a trop peu d'échanges entre les malades confrontés à des tumeurs de la vessie. Il n'y a pas à ma connaissance d'association spécifique. Ce cancer qui est en augmentation est le cinquième en nombre de cas. Il est très récidivant. Les informations dont on dispose sur internet sont très souvent vite dépassées. Tel médicament qui est décrit n'est en réalité plus disponible. D'où l'importance d'une discussion entre malades, entre malades et médecins . Actuellement il y a une rupture presque totale d'approvisionnement des spécialités à base de BCG qui sont très efficaces dans les cas de tumeurs de la vessie non infiltrant le muscle(TVNIM), en alternative avec la mitomycine qui agit par chimiothérapie. Le BCG en instillations intravésiculaire agit par immunothérapie. Immucyst81 n'est plus fabriqué depuis 2012, BCG-Medac est en rupture de stock.On annonce une future disponiblité qui est sans cesse reportée. Oncotice est encore disponible en très petite quantité et fortement contingenté. Quelle sont les causes de cet arrêt de la production qui semble toucher de nombreux pays? Que peut-on faire? Quelles sont les perspectives de reprise l'an prochain? Autant de questions qui pourraient faire démarrer la discussion. 24 décembre 2014

PUB
PUB

Contenus sponsorisés