Douleur abdominale

La douleur abdominale est un problème fréquent, commun à un grand nombre d'affections. Elle se rencontre à tout âge et peut se manifester sous forme de crampes, de sensations de brûlures, de tiraillements, de coups de poignard, etc. Selon les cas, elle sera progressive, intermittente, constante, lancinante, sourde, légère, intense, récidivante, aiguë, chronique, etc.

Publicité

Douleur abdominale : Examens

Le médecin recueillera les informations pertinentes et procédera à un examen physique, pouvant inclure un toucher rectal ou vaginal. Il pourra demander des analyses sanguines et urinaires de même qu'une radiographie de l'abdomen. Une échographie abdominale ou pelvienne peut également s'avérer nécessaire. Chez la femme en âge de procréer, un test de grossesse pourra être demandé, s'il y a lieu.

Douleur abdominale : Traitement

Colique hépatique

Les coliques hépatiques peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour enlever la vésicule biliaire et les calculs qu'elle contient.

Appendicite aiguë

Une intervention chirurgicale sera nécessaire pour enlever l'appendice. Selon le cas, la prise d'antibiotiques peut être associée à l'intervention.

Affections gynécologiques

  • Douleurs menstruelles. La prescription d'anovulants, la prise d'analgésiques et quelques conseils pratiques peuvent apporter un soulagement.
  • Kyste ovarien. Il se résorbe souvent de lui-même, mais il peut aussi nécessiter une ablation chirurgicale.
  • Salpingite. Elle se traite à l'aide d'antibiotiques.
  • Grossesse ectopique. Elle se traite par l'ablation chirurgicale.

Infection urinaire

  • L'agent causal oriente le choix du traitement antibiotique, qui peut être intraveineux ou oral.

Affections intestinales

  • Gastroentérite. Il faudra mettre les intestins au repos en éliminant les aliments solides. Bien s'hydrater et réintroduire progressivement les aliments solides dans l'alimentation.
  • Constipation. Elle sera diminuée grâce à une alimentation riche en fibres et à une bonne hydratation. L'ingestion d'huile minérale, un lavement évacuant ou l'évacuation digitale d'un fécalome (bouchon de selles) peuvent parfois être nécessaires.
  • Ulcère gastroduodénal. Il sera traité par des médicaments antiulcéreux et des antibiotiques, si le médecin soupçonne la présence de la bactérie Hélicobacter Pylori. Un régime approprié sera prescrit en association avec les médicaments.
  • Diverticulite. L'intestin devra être mis au repos par un régime strict. Des antibiotiques seront alors administrés par voie intraveineuse ou orale selon la gravité de l'infection. Une diète liquide, puis faible en résidus, sera requise pour une période d'environ trois à quatre semaines. Des antibiotiques par voie orale pendant 7 à 14 jours seront prescrits. Une diverticulite récidivante nécessite une intervention chirurgicale.
  • Occlusion intestinale. Le médecin pourra introduire par le nez un tube allant jusque dans l'estomac afin de vidanger l'intestin et l'estomac. Si l'occlusion persiste, une chirurgie devient nécessaire.
  • Occlusion intestinale persistante, perforation de l'intestin due à la complication d'une occlusion intestinale. L'occlusion intestinale persistante et les perforations de l'intestin doivent être traitées par une intervention chirurgicale.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 09 Juillet 2013 : 15h21
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
PUB
PUB