mabel
Portrait de cgelitti
Je suis atteint d'un syndrome de fatigue chronique (SFC) 100% invalidant depuis 3ans.

Depuis que j'ai testé des neuroleptiques à faibles dose je revis.

Est-ce que qqun à tester ce type de médicaments ?

Testé : olanzapine à 2.5mg (Zyprexa(r)). Je ne l'ai pas toléré mais à l'arrêt j'avais retrouvé la patate !

On avait donc trouvé la bonne famille de médoc !

Depuis 1.5 mois je suis sous rispéridone (Risperdal (r)) à 0.5mg et l'effet positif est confirmé :

- sommeil à nouveau réparateur

- forte diminution des troubles de mémoire et de la concentration

- endurance physique quasi-normale

Par ailleurs, après chaque repas j'étais totalement HS.

J'ai demandé à mon médecin de me prescrire du dompéridone (Motilium(r)) => et hop, je n'ai plus besoin de sieste après le repas !

Mon expérience montrerait que mon SFC serait dû à une dysrégulation de la dopamine :

- activité dopaminergique trop forte au niveau gastrique, ce qui reduit la motilité (c'est-à-dire réduction de la vidange gastrique), ce qui induit la sensation de loudeur abdominale, d'où sieste obligatoire. Le dompéridone diminue l'activité dopaminergique périphérique et donc augmente la motilité, d'où disparition de la fatigue digestive.

- activité dopaminergique trop faible au niveau cérébral. L'usage de neuroleptiques à faible dose à un effet dopaminergique au niveau du cerveau, d'où disparition des problèmes de mémoire, et performance intellectuelle de retour à la normale. L'effet immédiat est le retour à un sommeil réparateur.

EST-CE QUE QUELQU'UN à tester ces médicaments ? et à trouver les mêmes effets positifs ?

Nous devons nous mobiliser pour partager nos tests médicamenteux afin de voir ce qui marche et ce qui ne marche pas !

PUB
PUB

Contenus sponsorisés