Médicaments - Conduite, Orale avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

1521 Résultat(s)

PREDNISOLONE RANBAXY 20 mg, comprimé orodispersible
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
·COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
oPoussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale
·DERMATOLOGIQUES
odermatoses bulleuses autoimmunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse
oformes graves des angiomes du nourrisson
ocertaines formes de lichen plan
ocertaines urticaires aiguës
oformes graves de dermatoses neutrophiliques
·DIGESTIVES
opoussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn
ohépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose)
ohépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée
·ENDOCRINIENNES
othyroïdite subaiguë de De Quervain sévère
ocertaines hypercalcémies
·HEMATOLOGIQUES
opurpuras thrombopéniques immunologiques sévères
oanémies hémolytiques auto-immunes
oen association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes
oérythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
·INFECTIEUSES
opéricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital
opneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère
·NEOPLASIQUES
otraitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques
opoussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie)
·NEPHROLOGIQUES
osyndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes
osyndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives
ostade III et IV de la néphropathie lupique
osarcoïdose granulomateuse intrarénale
ovascularites avec atteinte rénale
oglomérulonéphrites extra-capillaires primitives
·NEUROLOGIQUES
omyasthénie
odème cérébral de cause tumorale
opolyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire
ospasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut
osclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse
·OPHTALMOLOGIQUES
ouvéite antérieure et postérieure sévère
oexophtalmies démateuses
ocertaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée)
·ORL
ocertaines otites séreuses
opolypose nasosinusienne
ocertaines sinusites aiguës ou chroniques
orhinites allergiques saisonnières en cure courte
olaryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant
·RESPIRATOIRES
oasthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses
oexacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave
obronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
osarcoïdose évolutive
ofibroses pulmonaires interstitielles diffuses
·RHUMATOLOGIQUES
opolyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites
opseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton
orhumatisme articulaire aigu
onévralgies cervico-brachiales sévères et rebelles
·TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
oprophylaxie ou traitement du rejet de greffe
oprophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte
URISPAS, comprimé pelliculé
  
Impériosité urinaire chez la femme avec ou sans fuite, exclusivement en cas de vessie instable, à l'exclusion des incontinences d'effort.
RIMIFON 50 mg, comprimé
  
·Traitement curatif de la tuberculose active pulmonaire ou extra-pulmonaire.
·Traitement de la primo-infection tuberculeuse symptomatique.
·Chimioprophylaxie:
oprimo-infection tuberculeuse asymptomatique caractérisée par le virage des réactions cutanées tuberculiniques,
opersonnes à risque de réactivation d'une tuberculose (enfant, sujet originaire d'un pays de forte endémie tuberculeuse, sujet traité par corticoïde ou immunosuppresseur, ou présentant un autre type d'immuno-dépression, personne vivant en situation de précarité)
ocontage avec un tuberculeux bacillifère ou infection tuberculeuse latente diagnostiquée par une forte réaction cutanée à la tuberculine,
oantécédent de tuberculose traitée à l'époque pré-chimiothérapeutique.
·Exceptionnellement, traitement des infections à mycobactéries atypiques sensibles (sensibilité déterminée par la C.M.I.). Ce traitement repose sur une association d'antibiotiques actifs.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
RIMIFON 150 mg, comprimé
  
·Traitement curatif de la tuberculose active pulmonaire ou extra-pulmonaire.
·Traitement de la primo-infection tuberculeuse symptomatique.
·Chimioprophylaxie:
oprimo-infection tuberculeuse asymptomatique caractérisée par le virage des réactions cutanées tuberculiniques,
opersonnes à risque de réactivation d'une tuberculose (enfant, sujet originaire d'un pays de forte endémie tuberculeuse, sujet traité par corticoïde ou immunosuppresseur, ou présentant un autre type d'immuno-dépression, personne vivant en situation de précarité),
ocontage avec un tuberculeux bacillifère ou infection tuberculeuse latente diagnostiquée par une forte réaction cutanée à la tuberculine,
oantécédent de tuberculose traitée à l'époque pré-chimiothérapeutique.
·Exceptionnellement, traitement des infections à mycobactéries atypiques sensibles (sensibilité déterminée par la C.M.I.). Ce traitement repose sur une association d'antibiotiques actifs.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
BRONCHOKOD ENFANTS 2 POUR CENT, sirop
  
Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment aux cours des affections bronchiques aiguës: bronchite aiguë et épisode aigu des broncho-pneumopathies chroniques.
LACTULOSE SANDOZ 10 g, solution buvable en sachet-dose
  
·Traitement symptomatique de la constipation.
·Encéphalopathie hépatique.
HARPADOL ARKOGELULES, gélule
  
Médicament à base de plantes.
Traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique des manifestations articulaires douloureuses mineures.
FENUGRENE, solution buvable
  
Traditionnellement utilisé pour faciliter la prise de poids.
FENUGRENE, comprimé enrobé
  
Traditionnellement utilisé pour faciliter la prise de poids.
MICROVAL, comprimé enrobé
  
Contraception orale.
POLY-KARAYA, granulé
  
Traitementsymptomatique descolopathies non organiques :diarrhée,constipation,météorisme.
GOUTTES AUX ESSENCES, solution buvable
  
Traditionnellement utilisé au cours des affections bronchiques aiguës bénignes.
LERCANIDIPINE ZYDUS 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LERCANIDIPINE CRISTERS 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle
LASILIX FAIBLE 20 mg, comprimé
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre-indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
LEGALON 70 mg, comprimé enrobé
  
Médicament à base de plantes proposé dans les troubles fonctionnels digestifs observés au cours des hépatopathies.
LEGALON 70 mg est indiqué chez les adultes.
LACTULOSE SANDOZ 66,5 %, solution buvable en flacon
  
·Traitement symptomatique de la constipation.
·Encéphalopathie hépatique.
LERCANIDIPINE RANBAXY 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LACTULOSE EG 10 g, solution buvable en sachet-dose
  
· Traitement symptomatique de la constipation.
· Encéphalopathie hépatique.
LECTIL 8 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique du vertige itératif avec ou sans signe cochléaire.
LERCANIDIPINE QUALIMED 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
INTERCYTON 200 mg, gélule
  
·Traitement dappoint :
oDe linsuffisance veino-lymphatique :
§Jambes lourdes
§Paresthésie
§Crampes, douleurs, impatiences du primo-décubitus.
oDes troubles de la fragilité capillaire au niveau de la peau : pétéchies.
·Utilisé dans le traitement de signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaires
·Traitement symptomatique :
oDes méno-métrorragies, lors dune contraception par dispositif intra-utérin
·Proposé dans le traitement symptomatique des troubles impliquant la circulation rétinienne et/ou choroïdienne (en association au traitement étiologique spécifique éventuel).
KEAL 1 g, comprimé sécable
  
·Ulcères gastriques et duodénaux évolutifs.
·Traitement d'entretien des ulcères duodénaux chez les patients non infectés par Helicobacter pylori ou chez qui l'éradication n'a pas été possible.
LERCANIDIPINE ZENTIVA 20 mg, comprimé pelliculé
  
Hypertension artérielle essentielle.
LERCANIDIPINE ARROW GENERIQUES 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
L THYROXINE SERB 150 microgrammes/ml, solution buvable en gouttes
  
·Toutes les hypothyroïdies dorigine haute ou basse, quelles soient complètes ou incomplètes.
·Toutes les circonstances, associées ou non à une hypothyroïdie, où lon désire freiner la TSH.
LACTULOSE RATIOPHARM 10 g, solution buvable en sachet-dose
  
·Traitement symptomatique de la constipation.
·Encéphalopathie hépatique.
LACTULOSE RPG 66,5 %, solution buvable en flacon
  
· Traitement symptomatique de la constipation.
· Encéphalopathie hépatique.
LERCANIDIPINE RATIOPHARM 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LEDERFOLINE 15 mg, comprimé sécable
  
·Correction de l'hématotoxicité induite par un traitement par triméthoprime ou salazopyrine.
Remarque : lors d'un traitement par triméthoprime au long cours dans le cadre de la prophylaxie de la pneumonie à Pneumocystis Carinii, l'administration préventive d'acide folinique n'est pas recommandée.
·Prévention et correction de l'hématoxicité induite par un traitement par pyriméthamine au long cours ou à fortes doses.
·Prévention et correction des accidents toxiques provoqués par le trimétrexate dans le traitement de la pneumonie à Pneumocystis Carinii modérée à sévère chez les patients atteints du syndrome d'immunodéficience acquise
·Prévention et correction des accidents toxiques provoqués par méthotrexate dans le traitement des leucémies et des tumeurs malignes
JOSACINE 125 mg/5 ml, granulés pour suspension buvable
  
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles :
·angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, en alternative au traitement par bêta-lactamines, particulièrement lorsque celui-ci ne peut être utilisé.
·sinusites aiguës. Compte-tenu du profil microbiologique de ces infections, les macrolides sont indiqués lorsqu'un traitement par une bêta-lactamine est impossible.
·surinfections des bronchites aiguës.
·exacerbations des bronchites chroniques.
·pneumopathies communautaires chez des sujets :
osans facteurs de risque,
osans signes de gravité clinique,
oen l'absence d'éléments cliniques évocateurs d'une étiologie pneumococcique.
En cas de suspicion de pneumopathie atypique, les macrolides sont indiqués quels que soient la gravité et le terrain.
·infections cutanées bénignes : impétigo, impétiginisation des dermatoses, ecthyma, dermo-hypodermite infectieuse (en particulier, érysipèle), érythrasma.
·infections stomatologiques.
·infections génitales non gonococciques.
·chimioprophylaxie des rechutes du RAA en cas d'allergie aux bêta-lactamines.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
JOSACINE DISPERSIBLE 1000 mg ADULTES, comprimé dispersible
  
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles :
·angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, en alternative au traitement par bêta lactamines, particulièrement lorsque celui-ci ne peut être utilisé.
·sinusites aiguës. Compte-tenu du profil microbiologique de ces infections, les macrolides sont indiqués lorsqu'un traitement par une bêta-lactamine est impossible.
·surinfections des bronchites aiguës.
·exacerbations des bronchites chroniques.
·pneumopathies communautaires chez des sujets :
osans facteurs de risque,
osans signes de gravité clinique,
oen l'absence d'éléments cliniques évocateurs d'une étiologie pneumococcique.
En cas de suspicion de pneumopathie atypique, les macrolides sont indiqués quels que soient la gravité et le terrain.
·infections cutanées bénignes : impétigo, impétiginisation des dermatoses, ecthyma, dermo-hypodermite infectieuse (en particulier, érysipèle), érythrasma.
·infections stomatologiques.
·infections génitales non gonococciques.
·chimioprophylaxie des rechutes du RAA en cas d'allergie aux bêta-lactamines.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
KAOMUTH, poudre orale en sachet
  
Médicament indiqué chez l'adulte et l'enfant de plus de 15 ans dans le traitement des brûlures d'estomac, remontées acides, ballonnement abdominal et flatulences.
KAYEXALATE, poudre pour suspension orale et rectale
  
Hyperkaliémie.
LEDERFOLINE 25 mg, comprimé
  
Correction de l'hématotoxicité induite par un traitement par triméthoprime ou salazopyrine.
Remarque: lors d'un traitement par triméthoprime au long cours dans le cadre de la prophylaxie de la pneumonie à Pneumocystis Carinii, l'administration préventive d'acide folinique n'est pas recommandée.
·Prévention et correction de l'hématoxicité induite par un traitement par pyriméthamine au long cours ou à fortes doses.
·Prévention et correction des accidents toxiques provoqués par le trimétrexate dans le traitement de la pneumonie à Pneumocystis Carinii modérée à sévère chez les patients atteints du syndrome d'immunodéficience acquise.
·Prévention et correction des accidents toxiques provoqués par méthotrexate dans le traitement des leucémies et des tumeurs malignes.
LERCANIDIPINE ARROW GENERIQUES 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LERCANIDIPINE ZYDUS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LERCANIDIPINE RANBAXY 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LEDERFOLINE 5 mg, comprimé
  
·Correction de l'hématotoxicité induite par un traitement par triméthoprime ou salazopyrine.
Remarque : lors d'un traitement par triméthoprime au long cours dans le cadre de la prophylaxie de la pneumonie à Pneumocystis Carinii, l'administration préventive d'acide folinique n'est pas recommandée.
·Prévention et correction de l'hématoxicité induite par un traitement par pyriméthamine au long cours ou à fortes doses.
·Prévention et correction des accidents toxiques provoqués par le trimétrexate dans le traitement de la pneumonie à Pneumocystis Carinii modérée à sévère chez les patients atteints du syndrome d'immunodéficience acquise.
·Prévention et correction des accidents toxiques provoqués par méthotrexate dans le traitement des leucémies et des tumeurs malignes.
LERCANIDIPINE EG 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LASILIX 10 mg/ml, solution buvable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle.
LERCANIDIPINE EVOLUGEN 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LASILIX RETARD 60 mg, gélule
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle.
LACTULOSE TEVA 10 g/15 ml, solution buvable en sachet
  
· Traitement symptomatique de la constipation.
· Encéphalopathie hépatique.
LERCANIDIPINE EG 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
ESIDREX 25 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle.
ETIOVEN 30 mg, comprimé
  
Amélioration dessymptômes en rapportavec l'insuffisance veinolymphatique (jambes lourdes, douleurs,impatiences du primo-decubitus).
ERY NOURRISSONS 125 mg, granulés en sachet
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'érythromycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles :
·Angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, en alternative au traitement par bêta-lactamines, particulièrement lorsque celui-ci ne peut être utilisé.
·Sinusites aiguës. Compte-tenu du profil microbiologique de ces infections, les macrolides sont indiqués lorsquun traitement par une bêta-lactamine est impossible.
·Surinfections des bronchites aiguës.
·Exacerbations des bronchites chroniques.
·Pneumopathies communautaires chez des sujets :
osans facteurs de risque,
osans signes de gravité clinique,
oen labsence déléments cliniques évocateurs dune étiologie pneumococcique.
En cas de suspicion de pneumopathie atypique, les macrolides sont indiqués quels que soient la gravité et le terrain.
·Infections cutanées bénignes : impétigo, impétigénisation des dermatoses, ecthyma, dermo-hypodermite infectieuse (en particulier, érysipèle), érythrasma, acné inflammatoire mineure à modérée et composante inflammatoire des acnés mixtes, en alternative au traitement par les cyclines, lorsque celles-ci ne peuvent être utilisées.
·Infections stomatologiques.
·Infections génitales non gonococciques.
·Chimioprophylaxie des rechutes du R.A.A. en cas dallergie aux bêta-lactamines.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
ETIDRONATE SANDOZ 400 mg, comprimé
  
· Traitement curatif de l'ostéoporose post-ménopausique, avec au moins un tassement vertébral.
· Prévention de la perte osseuse chez les patients nécessitant une corticothérapie prolongée supérieure à 3 mois par voie générale et à dose supérieure à 7,5 mg/jour d'équivalent- prednisone.
ETIDRONATE MYLAN 200 mg, comprimé
  
· Maladie de Paget de l'adulte, douloureuse ou non, en poussée évolutive ou compliquée.
· Hypercalcémies malignes en relais du traitement par un bisphosphonate injectable.
FUROSEMIDE MYLAN 40 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artériellechez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre‑indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
GENESERINE 3, solution buvable, gouttes
  
Traitement d'appoint des troubles dyspeptiques chez l'adulte et chez l'enfant. En pédiatrie, utilisé chez les enfants dans les dyspepsies, colite et constipation.
GELUPRANE 500 mg, gélule
  
Traitement symptomatique des douleurs dintensité légère à modérée et/ou des états fébriles.
Cette présentation est réservée à ladulte et à lenfant à partir de 27 kg (soit à partir denviron 8 ans).
GASTROGRAFINE 370 mg d'iode/ml, solution buvable ou rectale
  
Exploration radiologique du tube digestif de façon conventionnelle (radiographie gastroduodénale et colique) ou tomodensitomètrie.
Traitement de lileus méconial.
GINSENG PONROY, gélule
  
Traitement d'appoint de l'asthénie fonctionnelle chez ladulte.
GINKOR FORT, gélule
  
- Traitement des symptômes en rapport avec une insuffisance veino-lymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatiences du primodécubitus).
- Traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL MYLAN 60 microgrammes/15 microgrammes, comprimé pelliculé
  
Contraception hormonale orale.
La décision de prescrire GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL MYLAN doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL MYLAN en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
FUROSEMIDE ZENTIVA 20 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre-indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
FUROSEMIDE EVOLUGEN 40 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre-indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ARROW 75 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé
  
Contraception hormonale orale.
La décision de prescrire GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ARROW 75 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ARROW 75 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL EG 60 microgrammes/15 microgrammes, comprimé pelliculé
  
Contraception hormonale orale.
La décision de prescrire GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL EG doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL EG en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL MYLAN 75 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé
  
Contraception orale.
La décision de prescrire GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL MYLAN doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL MYLAN en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ZENTIVA 60 microgrammes/15 microgrammes, comprimé pelliculé
  
Contraception hormonale orale.
La décision de prescrire GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ZENTIVA doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ZENTIVA en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
FRUCTINES AU PICOSULFATE DE SODIUM 5 mg, comprimé à sucer
  
Traitement symptomatique de la constipation.
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL BIOGARAN 60 microgrammes/15 microgrammes, comprimé pelliculé
  
Contraception hormonale orale.
La décision de prescrire GESTODENE / ETHINYLESTRADIOL BIOGARAN doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à GESTODENE / ETHINYLESTRADIOL BIOGARAN en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
GESTODENE ETHINYLESTRADIOL ARROW 60 microgrammes/15 microgrammes, comprimé pelliculé
  
Contraception hormonale orale.
La décision de prescrire GESTODENE ETHINYLESTRADIOL ARROW doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à GESTODENE ETHINYLESTRADIOL ARROW en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
FUROSEMIDE SANDOZ 20 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre-indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
GAVISCONELL FRUITS DE LA PASSION SANS SUCRE, poudre orale en sachet-dose édulcorée à l'aspartam, au xylitol et à l'acésulfame potassique
  
Traitement des symptômes du reflux gastro-sophagien tels que régurgitations acides, pyrosis et digestion difficile comme, par exemple, après les repas ou au cours de la grossesse ou lors d'une sophagite.
FUROSEMIDE EG 20 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre-indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
GINKOR FORT, poudre pour solution buvable en sachet
  
· Traitement des symptômes en rapport avec une insuffisance veino-lymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatiences du primodecubitus).
· Traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ZENTIVA 75 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé
  
Contraception hormonale orale.
La décision de prescrire GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ZENTIVA doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ZENTIVA en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL RANBAXY 75 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé
  
Contraception hormonale orale.
FUROSEMIDE SANDOZ 40 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre-indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
GAVISCON NOURRISSONS, suspension buvable en flacon
  
Traitement symptomatique du reflux gastro-sophagien.
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL ZYDUS 75 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé
  
Contraception hormonale orale.
FUROSEMIDE RANBAXY 20 mg, comprimé
  
· dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
· dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
· Hypertension artérielle.
FUROSEMIDE BIOGARAN 20 mg, comprimé
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale ;
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium ;
·Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre‑indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL SANDOZ 75 microgrammes/20 microgrammes, comprimé enrobé
  
Contraception hormonale orale.
La décision de prescrire GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL SANDOZ doit être prise en tenant compte des facteurs de risque de la patiente, notamment ses facteurs de risque de thrombo-embolie veineuse (TEV), ainsi que du risque de TEV associé à GESTODENE/ETHINYLESTRADIOL SANDOZ en comparaison aux autres CHC (Contraceptifs Hormonaux Combinés) (voir rubriques 4.3 et 4.4).
FUROSEMIDE ARROW 20 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre-indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
FUROSEMIDE ZENTIVA 40 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle chez le patient insuffisant rénal chronique, en cas de contre-indication aux diurétiques thiazidiques (notamment lorsque la clairance de la créatinine est inférieure à 30 ml/min).
1  2  3  4  5