Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

11275 Résultat(s)

KETOCONAZOLE CRISTERS 2 %, gel en sachet-dose
  
Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dermite séborrhéique de ladulte et de ladolescent (≥ 12 ans).
LEVETIRACETAM ALTER 500 mg, comprimé pelliculé
  
LEVETIRACETAM ALTER 500 mg, comprimé pelliculé est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM ALTER est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte, ladolescent, lenfant et le nourrisson à partir de 1 mois présentant une épilepsie.
·dans le traitement des crises myocloniques de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile.
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
KETOPROFENE ARROW 150 mg, comprimé sécable
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au:
· traitement symptomatique au long cours:
o des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
o de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
· traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës:
o des rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
o arthrites microcristallines,
o arthroses,
o lombalgies,
o radiculalgies,
o affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
· traitement de la crise de migraine avec ou sans aura.
LACRIFLUID 0,13 POUR CENT, collyre en solution en récipient unidose
  
Traitement symptomatique de l'oeil sec.
LANSOYL FRAMBOISE, gel oral en pot
  
Traitement symptomatique de la constipation occasionnelle.
LETROZOLE MYLAN 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs.
Prolongation du traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant invasif chez la femme ménopausée ayant préalablement reçu un traitement adjuvant standard par tamoxifène pendant 5 ans.
Traitement de première intention du cancer du sein hormono-dépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée.
Traitement du cancer du sein à un stade avancé après rechute ou progression de la maladie chez la femme ménopausée (statut endocrinien de ménopause naturelle ou induite artificiellement) ayant été préalablement traitée par des anti-strogènes.
Traitement néo-adjuvant chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs présentant un cancer du sein HER-2 négatif lorsque la chimiothérapie nest pas adaptée et que la chirurgie immédiate nest pas indiquée.
L'efficacité du létrozole n'a pas été démontrée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs hormonaux négatifs.
KLIPAL CODEINE 600 mg/50 mg, comprimé
  
KLIPAL CODEINE 600 mg/50 mg, comprimé est indiqué chez les patients âgés de plus de 15 ans et de plus de 50 kg pour le traitement des douleurs aigues dintensité modérée qui ne peuvent pas être soulagées par dautres antalgiques comme le paracétamol ou libuprofène (seul).
LANSOPRAZOLE EVOLUGEN 30 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
·Traitement de l'sophagite par reflux.
·Prévention de l'sophagite par reflux.
·Eradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante d'une antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori.
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
KORETIC 20 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Traitement de l'hypertension artérielle en cas d'échec thérapeutique d'une monothérapie par un inhibiteur de l'enzyme de conversion.
LETROZOLE BIOGARAN 2,5 mg, comprimé peliculé
  
·Traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs.
·Prolongation du traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant invasif chez la femme ménopausée ayant préalablement reçu un traitement adjuvant standard par le tamoxifène pendant 5 ans.
·Traitement de première intention du cancer du sein hormono-dépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée.
·Traitement du cancer du sein à un stade avancé après rechute ou progression de la maladie chez la femme ménopausée (statut endocrinien de ménopause naturelle ou artificielle) ayant été préalablement traitée par des antiestrogènes.
·Traitement néoadjuvant chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs présentant un cancer du sein HER-2 négatif lorsque la chimiothérapie nest pas adaptée et que la chirurgie immédiate nest pas indiquée.
L'efficacité n'a pas été démontrée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs hormonaux négatifs.
KETOPROFENE TEVA LP 100 mg, comprimé sécable à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
·Traitement symptomatique au long cours :
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes ;
·Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
odes arthrites microcristallines,
odes arthroses,
odes lombalgies,
odes radiculalgies,
odes affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
LEPTICUR 10 mg, comprimé
  
Syndromes parkinsoniens induits par les neuroleptiques.
LACTULOSE SANDOZ 66,5 %, solution buvable en flacon
  
·Traitement symptomatique de la constipation.
·Encéphalopathie hépatique.
KETOTIFENE THEA 0,25 mg/ml, collyre en solution
  
Traitement symptomatique de la conjonctivite allergique saisonnière.
LATANOPROST ACTAVIS 0,005 %, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire élevée chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie intraoculaire.
Réduction de la pression intraoculaire élevée chez les patients pédiatriques ayant une pression intraoculaire élevée et souffrant de glaucome pédiatrique.
LAMOTRIGINE ARROW 50 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE ARROW est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE ARROW n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LATANOPROST TEVA 0,005 %, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire élevée chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie intraoculaire.
Réduction de la pression intraoculaire élevée chez les patients pédiatriques ayant une pression intraoculaire élevée et souffrant de glaucome pédiatrique.
LERCANIDIPINE ACTAVIS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
LERCANIDIPINE ARROW 10 mg, comprimé pelliculé sécable est indiqué, chez les adultes, pour le traitement de lhypertension artérielle.
LANSOPRAZOLE SANDOZ 30 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique,
·traitement de l'sophagite par reflux,
·prévention de l'sophagite par reflux,
·éradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante d'une antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori,
·traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS,
·prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS,
·reflux gastro-sophagien symptomatique,
·syndrome de Zollinger-Ellison.
LEVOCETIRIZINE KRKA 5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement symptomatique de la rhinite allergique (incluant la rhinite allergique persistante) et de l'urticaire.
LAMOTRIGINE MYLAN 100 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE MYLAN est administré en association à un autre traitement mais peut être l'antiépileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE MYLAN n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LAMIVUDINE MYLAN 300 mg, comprimé pelliculé
  
LAMIVUDINE MYLAN est indiqué dans le cadre dassociations antirétrovirales, pour le traitement de linfection par le Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH), chez ladulte et lenfant.
LEVETIRACETAM RANBAXY 1000 mg, comprimé pelliculé sécable
  
LEVETIRACETAM RANBAXY est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez les patients à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM RANBAXY est indiqué en association :
· dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte, lenfant et le nourrisson à partir de 1 mois présentant une épilepsie,
· dans le traitement des crises myocloniques de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile,
· dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
LATANOPROST/TIMOLOL BIOGARAN 50 microgrammes/5 mg par ml, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie intraoculaire et qui présentent une réponse insuffisante aux bêta-bloquants ou aux analogues de prostaglandines administrés localement.
KETOPROFENE RANBAXY LP 100 mg, comprimé sécable à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au:
·Traitement symptomatique au long cours:
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes;
·Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës:
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
odes arthrites microcristallines,
odes arthroses,
odes lombalgies,
odes radiculalgies,
odes affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
LERCANIDIPINE RANBAXY 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LERCANIDIPINE PHR LAB 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Lercanidipine PHR LAB est indiqué dans le traitement de lhypertension artérielle essentielle légère à modérée.
LARMABAK 0,9 POUR CENT, collyre
  
Traitement symptomatique du syndrome dil sec dans ses manifestations modérées.
LAMOTRIGINE RANBAXY 50 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE RANBAXY est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE RANBAXY n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LANSOPRAZOLE EVOLUGEN 15 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
·Traitement de l'sophagite par reflux.
·Prévention de l'sophagite par reflux.
·Eradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante d'une antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori.
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
KETOPROFENE RANBAXY 100 mg, comprimé pelliculé
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
·traitement symptomatique au long cours:
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes;
·traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës:
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
odarthrites microcristallines,
odarthroses,
ode lombalgies,
ode radiculalgies,
odaffections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
LETROZOLE ISOMED 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
· Traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs.
· Prolongation du traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant invasif chez la femme ménopausée ayant préalablement reçu un traitement adjuvant standard par tamoxifène pendant 5 ans.
· Traitement de première intention du cancer du sein hormono-dépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée.
· Traitement du cancer du sein à un stade avancé après rechute ou progression de la maladie chez la femme ménopausée (statut endocrinien de ménopause naturelle ou artificielle) ayant été préalablement traitée par des antiestrogènes.
· Traitement néo adjuvant chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs présentant un cancer du sein HER-2 négatif lorsque la chimiothérapie nest pas adaptée et que la chirurgie immédiate nest pas indiquée.
L'efficacité du létrozole n'a pas été démontrée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs hormonaux négatifs.
LACTULOSE EG 10 g, solution buvable en sachet-dose
  
· Traitement symptomatique de la constipation.
· Encéphalopathie hépatique.
LECTIL 8 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique du vertige itératif avec ou sans signe cochléaire.
LACTULOSE BIOGARAN 10 g/15 ml, solution buvable en sachet
  
·Traitement symptomatique de la constipation ;
·Encéphalopathie hépatique.
LAMOTRIGINE EG 100 mg, comprimé dispersible ou à croquer
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques ;
·crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE EG est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut ;
·traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE EG n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LAMOTRIGINE MYLAN 25 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE MYLAN est administré en association à un autre traitement mais peut être l'antiépileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE MYLAN n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LANSOPRAZOLE MYLAN 15 mg, comprimé orodispersible
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
·Traitement de l'sophagite par reflux.
·Prévention de l'sophagite par reflux.
·Eradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante d'une antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori.
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
KRENOSIN 6 mg/2 ml, solution injectable
  
Adultes :
Conversion rapide en rythme sinusal des tachycardies jonctionnelles, y compris celles associées à une voie accessoire (syndrome de Wolff-Parkinson-White).
Aide au diagnostic des tachycardies à complexes larges ou fins. Bien que l'adénosine ne soit pas efficace dans le traitement du flutter auriculaire, de la fibrillation auriculaire et des tachycardies ventriculaires, le ralentissement de la conduction au niveau auriculo-ventriculaire peut faciliter l'analyse de l'activité auriculaire.
Population pédiatrique :
Conversion rapide en rythme sinusal normal des tachycardies paroxystiques supraventriculaires chez les enfants âgés de 0 à 18 ans.
LERCANIDIPINE QUALIMED 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
LEVETIRACETAM SANDOZ 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
LEVETIRACETAM SANDOZ est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM SANDOZ est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l'adulte, ladolescent et l'enfant à partir de 4 ans présentant une épilepsie,
·dans le traitement des crises myocloniques de l'adulte et de l'adolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile,
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de l'adulte et de l'adolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
La solution à diluer de LEVETIRACETAM SANDOZ est une alternative pour les patients quand la prise par voie orale est momentanément impossible.
LAMOTRIGINE BIOGARAN 50 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques ;
·crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE BIOGARAN est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico‑cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut ;
·traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE BIOGARAN n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LEVOCETIRIZINE ZENTIVA 5 mg, comprimé pelliculé
  
LEVOCETIRIZINE ZENTIVA 5 mg, comprimé pelliculé est indiqué dans le traitement symptomatique de la rhinite allergique (incluant la rhinite allergique persistante) et de l'urticaire chez ladulte, ladolescent et lenfant de 6 ans et plus.
LANSOPRAZOLE ISOMED 15 mg, gélule gastro-résistante
  
· Traitement prophylactique prolongé de l'sophagite par reflux gastro-sophagien,
· Traitement prophylactique de l'ulcère gastrique et duodénal induits par les AINS chez les patients à risque nécessitant un traitement continu par les AINS, Le dosage à 15 mg doit être utilisé dans les indications précédentes.
· Traitement de l'sophagite par reflux gastro-sophagien,
· Traitement des ulcères duodénaux et gastriques,
· Eradication de Helicobacter pylori en association à une antibiothérapie appropriée et prévention desrécidives des ulcères gastro-intestinaux chez les patients présentant des ulcères associés à une infection par H. pylori,
· Syndrome de Zollinger-Ellison,
· Traitement de l'ulcère gastro-duodénal bénin associé aux AINS chez les patients à risque nécessitant un traitement continu par les AINS
· A quelques exceptions près, la dose de 30 mg doit être utilisée dans les indications précédentes (voir rubrique 4.2 et insuffisance hépatique)
LATANOPROST/TIMOLOL TEVA 50 microgrammes/5 mg par ml, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie intraoculaire et qui présentent une réponse insuffisante aux bêta-bloquants ou aux analogues de prostaglandines administrés localement.
LEUCODININE B 10 POUR CENT, pommade
  
Traitement local des hyperpigmentations mélaniques acquises, notamment: mélasma, mélanose post inflammatoire et chimique (parfum).
LEVETIRACETAM RANBAXY 250 mg, comprimé pelliculé sécable
  
LEVETIRACETAM RANBAXY est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez les patients à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM RANBAXY est indiqué en association :
· dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte, lenfant et le nourrisson à partir de 1 mois présentant une épilepsie,
· dans le traitement des crises myocloniques de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile,
· dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
KREDEX 12,5 mg, comprimé sécable
  
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable, légère, modérée et sévère (fraction d'éjection ≤ 35%), en association avec le traitement conventionnel comportant inhibiteur de l'enzyme de conversion, diurétique et, le plus souvent, digitalique.
·Dans un programme d'études cliniques, chez des patients en insuffisance cardiaque légère à modérée, le carvédilol a permis de réduire la mortalité à 6 mois de 50%, IC 95% (voir rubrique 5.1).
·Dans l'étude COPERNICUS menée chez des patients en insuffisance cardiaque sévère non décompensée, le carvédilol a permis de réduire la mortalité à 1 an de 35%, IC 95% (voir rubrique 5.1).
LANSOPRAZOLE EG 15 mg, gélule gastro-résistante
  
·traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique;
·traitement de l'sophagite par reflux;
·prévention de l'sophagite par reflux;
·éradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante d'une antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori;
·traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS;
·prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS;
·reflux gastro-sophagien symptomatique;
·syndrome de Zollinger-Ellison.
LANSOPRAZOLE EG est indiqué chez les adultes.
LARGACTIL 25 mg/5 ml, solution injectable en ampoule
  
Traitement de courte durée des états d'agitation et d'agressivité au cours des états psychotiques aigus et chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques : délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques).
Préparation à l'anesthésie, anesthésie potentialisée.
LANSOPRAZOLE CRISTERS 15 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de lulcère duodénal et de lulcère gastrique.
·Traitement de lsophagite par reflux.
·Prévention de lsophagite par reflux.
·Eradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante dune antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori.
·Traitement de lulcère duodénal et de lulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de lulcère duodénal et de lulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
LANSOYL SANS SUCRE 78,23 g POUR CENT, gel oral en pot édulcoré à la saccharine sodique
  
Traitement symptomatique de la constipation occasionnelle.
KETREL 0,050 POUR CENT, crème
  
Acné de sévérité moyenne, particulièrement indiqué dans l'acné rétentionnelle.
LEVETIRACETAM BIOGARAN 500 mg, comprimé pelliculé sécable
  
LEVETIRACETAM BIOGARAN est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM BIOGARAN est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte, ladolescent, lenfant et le nourrisson à partir de 1 mois présentant une épilepsie ;
·dans le traitement des crises myocloniques de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile ;
·dans le traitement des crises généralisées tonico‑cloniques primaires de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
LEVODOPA BENSERAZIDE TEVA 50 mg/12,5 mg, gélule
  
Traitement symptomatique de la maladie de Parkinson.
LATANOPROST MYLAN PHARMA 0,005 %, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire élevée (PIO) chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert et d'hypertonie intraoculaire chez ladulte (y compris le sujet âgé).
Réduction de la PIO élevée chez les patients pédiatriques ayant une PIO élevée et souffrant de glaucome pédiatrique.
LAMICTAL 200 mg, comprimé dispersible ou à croquer
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMICTAL est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMICTAL n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs
LAMICTAL 100 mg, comprimé dispersible ou à croquer
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMICTAL est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMICTAL n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs
LAMOTRIGINE RANBAXY 200 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE RANBAXY est administré en association à un autre traitement mais peut être l'anti-épileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE RANBAXY n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LANSOPRAZOLE QUALIMED 15 mg, gélule-gastro résistante
  
· Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
· Traitement de l'sophagite par reflux.
· Prévention de l'sophagite par reflux.
· Eradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante d'une antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori.
· Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
· Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
· Reflux gastro-sophagien symptomatique.
· Syndrome de Zollinger-Ellison.
LANSOPRAZOLE PHR LAB 30 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
·Traitement de l'sophagite par reflux.
·Prévention de l'sophagite par reflux.
·Éradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante dune antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
LAROXYL 50 mg, comprimé pelliculé
  
·Le traitement des épisodes dépressifs majeurs (c'est-à-dire caractérisés) chez ladulte.
·Le traitement des douleurs neuropathiques périphériques de l'adulte.
·Le traitement prophylactique des céphalées de tension chez ladulte
·Le traitement de fond de la migraine chez ladulte
·Le traitement de lénurésie nocturne chez lenfant âgé de 6 ans et plus, après lexclusion dune pathologie organique, notamment une spina bifida et des troubles associés et en labsence de réponse à tous les autres traitements pharmacologiques et non pharmacologiques, y compris des antispasmodiques et des produits apparentés à la vasopressine. Ce médicament doit être prescrit uniquement par un médecin ayant lexpérience de la prise en charge de lénurésie persistante.
LERCANIDIPINE SANDOZ 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
LERCANIDIPINE SANDOZ est indiqué, chez les adultes, pour le traitement de lhypertension artérielle.
LAMOTRIGINE MYLAN 50 mg, comprimé dispersible
  
Epilepsie
Adultes et adolescents âgés de 13 ans et plus
·Traitement en monothérapie ou en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques.
·Crises associées au syndrome de Lennox-Gastaut. LAMOTRIGINE MYLAN est administré en association à un autre traitement mais peut être l'antiépileptique (AE) de première intention dans le syndrome de Lennox-Gastaut.
Enfants et adolescents de 2 à 12 ans
·Traitement en association des épilepsies partielles et généralisées, incluant les crises tonico-cloniques et les crises associées à un syndrome de Lennox-Gastaut.
·Traitement en monothérapie des absences typiques.
Troubles bipolaires
Adultes âgés de 18 ans et plus
·Prévention des épisodes dépressifs chez les patients présentant un trouble bipolaire de type I et qui ont une prédominance d'épisodes dépressifs (voir rubrique 5.1).
LAMOTRIGINE MYLAN n'est pas indiqué dans le traitement aigu des épisodes maniaques ou dépressifs.
LACRISERT, insert ophtalmique
  
Traitement symptomatique des formes sévères du syndrome de l'il sec, en particulier lorsqu'un traitement adéquat par les larmes artificielles s'est avéré insuffisant.
LANSOPRAZOLE MYLAN 30 mg, gélule gastro-résistante
  
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique.
·Traitement de l'sophagite par reflux.
·Prévention de l'sophagite par reflux.
·Eradication de Helicobacter pylori (H. pylori) par administration concomitante d'une antibiothérapie appropriée pour le traitement des ulcères associés à H. pylori.
·Traitement de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique bénin, induits par les AINS chez des patients nécessitant un traitement continu par AINS.
·Prévention de l'ulcère duodénal et de l'ulcère gastrique induits par les AINS chez des patients à risque (voir rubrique 4.2) nécessitant un traitement continu par AINS.
·Reflux gastro-sophagien symptomatique.
·Syndrome de Zollinger-Ellison.
LERCANIDIPINE ACTAVIS 20 mg, comprimé pelliculé sécable
  
LERCANIDIPINE ARROW 20 mg, comprimé pelliculé sécable est indiqué, chez les adultes, pour le traitement de lhypertension artérielle.
LETROZOLE RANBAXY 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs.
Prolongation du traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant invasif chez la femme ménopausée ayant préalablement reçu un traitement adjuvant standard par tamoxifène pendant 5 ans.
Traitement de première intention du cancer du sein hormono-dépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée.
Traitement du cancer du sein à un stade avancé après rechute ou progression de la maladie chez la femme ménopausée (statut endocrinien de ménopause naturelle ou artificielle), ayant été préalablement traitée par anti-estrogènes.
Traitement néoadjuvant chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs présentant un cancer du sein HER-2 négatif lorsque la chimiothérapie nest pas adaptée et que la chirurgie immédiate nest pas indiquée.
L'efficacité n'a pas été démontrée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs hormonaux négatifs.
KETOPROFENE TEVA LP 200 mg, gélule à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans pour lesquels la posologie de 200 mg/jour est requise, au traitement symptomatique au long cours:
·des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
·de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
KETUM L P 200 mg, gélule à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au traitement symptomatique au long cours :
·des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
·de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
KETOCONAZOLE TEVA 2 %, gel en récipient-unidose
  
Ce médicament est indiqué dans le traitement du pytiriasis versicolor.
LEVETIRACETAM SANDOZ 250 mg, comprimé pellliculé sécable
  
LEVETIRACETAM SANDOZ est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM SANDOZ est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l'adulte, ladolescent, l'enfant et le nourrisson à partir de 1 mois présentant une épilepsie,
·dans le traitement des crises myocloniques de l'adulte et de l'adolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile,
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de l'adulte et de l'adolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
LERCANIDIPINE TEVA SANTE 20 mg, comprimé pelliculé
  
La lercanidipine est indiquée dans le traitement de lhypertension artérielle essentielle légère à modérée.
LEPTICUR 10 mg/2 ml, solution injectable
  
Correction initiale d'urgence des manifestations aiguës de type extrapyramidal induites par les neuroleptiques.
KETOCONAZOLE SANDOZ 2 %, gel en récipient-unidose
  
Ce médicament est indiqué dans le traitement du Pityriasis versicolor de ladulte et de ladolescent (≥ 12 ans).
LARMES ARTIFICIELLES MARTINET 5,6 mg/0,4 ml, collyre en solution en récipient unidose
  
Traitement symptomatique du syndrome de l'oeil sec dans ses manifestations modérées.
LARGACTIL 4 POUR CENT, solution buvable en gouttes
  
Chez ladulte
Etats psychotiques aigus.
Etats psychotiques chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques : délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques).
Chez lenfant de plus de 3 ans
Troubles graves du comportement de l'enfant avec agitation et agressivité.
KETOPROFENE MACOSOL 100 mg, solution pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au:
·traitement de la douleur post-opératoire,
·traitement des crises de coliques néphrétiques.
KETOPROFENE PHARMY II 100 mg/2 ml, solution injectable (I.M.)
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au :
·traitement symptomatique de courte durée des :
orhumatismes inflammatoires en poussée,
olombalgies aiguës,
oradiculalgies.
·traitement des algies dorigine néoplasique,
·traitement des crises de coliques néphrétiques.
LATANOPROST SANDOZ 50 microgrammes/ml, collyre en solution
  
Réduction de la pression intraoculaire élevée chez les patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d'hypertonie intraoculaire.
Réduction de la pression intraoculaire élevée chez les patients pédiatriques atteints de pression intraoculaire élevée ou de glaucome pédiatrique.
1  2  3  4  5  6  7  8