Médicaments - HALOPÉRIDOL avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

4 Résultat(s)

HALDOL 1 mg, comprimé
  
Patients adultes âgés de 18 ans et plus
·Traitement de la schizophrénie et du trouble schizo-affectif.
·Traitement aigu du délire en cas déchec des traitements non pharmacologiques.
·Traitement des épisodes maniaques modérés à sévères associés au trouble bipolaire de type I.
·Traitement de lagitation psychomotrice aiguë associée aux troubles psychotiques ou aux épisodes maniaques du trouble bipolaire de type I.
·Traitement de lagressivité persistante et des symptômes psychotiques chez les patients présentant une démence dAlzheimer modérée à sévère ou une démence vasculaire en cas déchec des traitements non pharmacologiques et lorsquil existe un risque de préjudice pour le patient lui-même ou autrui.
·Traitement des tics, notamment du syndrome de Gilles de la Tourette, chez les patients sévèrement atteints, après échec des prises en charge éducatives, psychologiques et des autres traitements pharmacologiques.
·Traitement des mouvements choréiques légers à modérés de la maladie de Huntington en cas dinefficacité ou dintolérance aux autres traitements.
Patients pédiatriques
Traitement
·De la schizophrénie chez les adolescents âgés de 13 à 17 ans en cas déchec ou dintolérance aux autres traitements pharmacologiques.
·De lagressivité sévère persistante chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans atteints dautisme ou de troubles envahissants du développement, en cas déchec ou dintolérance aux autres traitements.
·Des tics, notamment du syndrome de Gilles de la Tourette, chez les enfants et les adolescents âgés de 10 à 17 ans sévèrement atteints, après échec des prises en charge éducatives, psychologiques et des autres traitements pharmacologiques.
HALDOL 5 mg, comprimé
  
Patients adultes âgés de 18 ans et plus
·Traitement de la schizophrénie et du trouble schizo-affectif.
·Traitement aigu du délire en cas déchec des traitements non pharmacologiques.
·Traitement des épisodes maniaques modérés à sévères associés au trouble bipolaire de type I.
·Traitement de lagitation psychomotrice aiguë associée aux troubles psychotiques ou aux épisodes maniaques du trouble bipolaire de type I.
·Traitement de lagressivité persistante et des symptômes psychotiques chez les patients présentant une démence dAlzheimer modérée à sévère ou une démence vasculaire en cas déchec des traitements non pharmacologiques et lorsquil existe un risque de préjudice pour le patient lui-même ou autrui.
·Traitement des tics, notamment du syndrome de Gilles de la Tourette, chez les patients sévèrement atteints, après échec des prises en charge éducatives, psychologiques et des autres traitements pharmacologiques.
·Traitement des mouvements choréiques légers à modérés de la maladie de Huntington en cas dinefficacité ou dintolérance aux autres traitements.
Patients pédiatriques
Traitement
·De la schizophrénie chez les adolescents âgés de 13 à 17 ans en cas déchec ou dintolérance aux autres traitements pharmacologiques.
·De lagressivité sévère persistante chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans atteints dautisme ou de troubles envahissants du développement, en cas déchec ou dintolérance aux autres traitements.
·Des tics, notamment du syndrome de Gilles de la Tourette, chez les enfants et les adolescents âgés de 10 à 17 ans sévèrement atteints, après échec des prises en charge éducatives, psychologiques et des autres traitements pharmacologiques.
HALDOL 2 mg/ml, solution buvable en gouttes
  
Patients adultes âgés de 18 ans et plus
·Traitement de la schizophrénie et du trouble schizo-affectif.
·Traitement aigu du délire en cas déchec des traitements non pharmacologiques.
·Traitement des épisodes maniaques modérés à sévères associés au trouble bipolaire de type I.
·Traitement de lagitation psychomotrice aiguë associée aux troubles psychotiques ou aux épisodes maniaques du trouble bipolaire de type I.
·Traitement de lagressivité persistante et des symptômes psychotiques chez les patients présentant une démence dAlzheimer modérée à sévère ou une démence vasculaire en cas déchec des traitements non pharmacologiques et lorsquil existe un risque de préjudice pour le patient lui-même ou autrui.
·Traitement des tics, notamment du syndrome de Gilles de la Tourette, chez les patients sévèrement atteints, après échec des prises en charge éducatives, psychologiques et des autres traitements pharmacologiques.
·Traitement des mouvements choréiques légers à modérés de la maladie de Huntington en cas dinefficacité ou dintolérance aux autres traitements.
Patients pédiatriques
Traitement
·De la schizophrénie chez les adolescents âgés de 13 à 17 ans en cas déchec ou dintolérance aux autres traitements pharmacologiques.
·De lagressivité sévère persistante chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans atteints dautisme ou de troubles envahissants du développement, en cas déchec ou dintolérance aux autres traitements.
·Des tics, notamment du syndrome de Gilles de la Tourette, chez les enfants et les adolescents âgés de 10 à 17 ans sévèrement atteints, après échec des prises en charge éducatives, psychologiques et des autres traitements pharmacologiques.
HALDOL 5 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
HALDOL solution injectable est indiqué chez ladulte dans le :
·Contrôle rapide de lagitation psychomotrice aiguë sévère associée aux troubles psychotiques ou aux épisodes maniaques du trouble bipolaire de type I lorsquun traitement oral nest pas approprié.
·Traitement aigu du délire en cas déchec des traitements non pharmacologiques.
·Traitement des mouvements choréiques légers à modérés de la maladie de Huntington en cas dinefficacité ou dintolérance aux autres traitements et lorsquun traitement oral nest pas approprié.
·Seul ou en association, en prévention chez les patients présentant un risque modéré à élevé de nausées et vomissements postopératoires, en cas dinefficacité ou dintolérance aux autres traitements.
·En association dans le traitement des nausées et vomissements postopératoires en cas dinefficacité ou dintolérance aux autres traitements.