Médicaments - Surdosage avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

347 Résultat(s)

BRONCHOKOD ENFANTS 2 POUR CENT, sirop
  
Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment aux cours des affections bronchiques aiguës: bronchite aiguë et épisode aigu des broncho-pneumopathies chroniques.
HARPADOL ARKOGELULES, gélule
  
Médicament à base de plantes.
Traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique des manifestations articulaires douloureuses mineures.
PANCRELASE, comprimé enrobé
  
Traitement d'appoint des troubles dyspeptiques.
PARAPSYLLIUM, poudre pour suspension buvable en pot
  
Traitement symptomatique de la constipation.
POLYSILANE UPSA, gel oral en sachet-dose
  
Traitement symptomatique des gastralgies.
Traitement d'appoint du météorisme intestinal.
PIRACETAM MYLAN 400 mg, comprimé pelliculé
  
Chez l'adulte:
· traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences),
· amélioration symptomatique des vertiges.
Chez l'enfant de plus de 30 kg (soit à partir d'environ 9 ans):
· traitement d'appoint de la dyslexie.
PHLOROGLUCINOL ISOMED 80 mg, comprimé orodispersible
  
· Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
· Traitement des manifestations spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires: coliques néphrétiques.
· Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie.
· Traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse en association au repos.
PHLOROGLUCINOL RPG 80 mg, comprimé orodispersible
  
· Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
· Traitement des manifestations spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires: coliques néphrétiques.
· Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie.
· Traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse en association au repos.
PLASTENAN, pommade
  
Traitement local d'appoint des ulcérations cutanées.
PIRACETAM ZYDUS 800 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Chez l'adulte
·traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences);
·amélioration symptomatique des vertiges.
Chez l'enfant de plus de 30 kg (soit à partir d'environ 9 ans)
·traitement d'appoint de la dyslexie.
PHYTOMELIS, solution buvable en flacon
  
Médicament traditionnel à base de plantes utilisé dans :
·Les manifestations fonctionnelles de l'insuffisance veinolymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatience du primo-decubitus),
·Le traitement symptomatique des troubles fonctionnels de la fragilité capillaire,
·Le traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
POLYRHINIUM, comprimé sublingual
  
Médicament homéopathique traditionnellement utilisé comme traitement symptomatique des rhinites allergiques transitoires (rhumes des foins, éternuements).
OLIGOSTIM LITHIUM, comprimé
  
Utilisé comme modificateur du terrain en particulier au cours de manifestations psychiques ou psychosomatiques mineures de l'enfant de plus de 6 ans et de l'adulte (troubles légers du sommeil, irritabilité).
NORFLOXACINE QUALIMED 400 mg, comprimé pelliculé
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la norfloxacine.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées:
· aux cystites aiguës non compliquées de la femme de moins de 65 ans,
· aux autres infections urinaires basses, y compris dans les localisations prostatiques, dues aux germes définis comme sensibles à la norfloxacine,
· aux pyélonéphrites aiguës simples dues aux germes définis comme sensibles à la norfloxacine,
· à l'urétrite gonococcique masculine aiguë, récente, sans signe de dissémination,
· à l'infection cervicale gonococcique féminine non compliquée de signes cliniques de diffusion pelvienne.
Au cours du traitement d'infections à Pseudomonas aeruginosa et à Staphylococcus aureus, l'émergence de mutants résistants a été décrite et peut justifier l'association d'un autre antibiotique. Une surveillance microbiologique à la recherche d'une telle résistance doit être envisagée en particulier en cas de suspicion d'échec.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
OFLOXACINE QUALIMED 200 mg, comprimé pelliculé sécable.
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'ofloxacine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
1 -Elles sont limitées chez l'adulte:
· au traitement des infections urinaires hautes et basses, compliquées ou non,
· au traitement de l'uréthrite gonococcique et non gonococcique,
· au traitement des infections sévères dans les manifestations prostatiques,
· au traitement des infections gynécologiques hautes (voir rubrique 4.4 Précautions d'emploi),
· au traitement de relais des infections ostéoarticulaires,
· au traitement de la suppuration bronchique, en l'absence de toute atteinte parenchymateuse:
o chez le sujet à risque (éthylique chronique, tabagique, sujet de plus de 65 ans),
o chez le bronchitique chronique lors de poussées itératives,
· au traitement des infections ORL suivantes:
o sinusites chroniques,
o poussées de surinfection des otites chroniques (quelle que soit leur nature) et des cavités d'évidement,
o préparations pré-opératoires d'otites chroniques ostéitiques ou cholestéatomateuses.
2 -Elles sont réservées au SECTEUR HOSPITALIER et limitées chez l'adulte aux infections sévères à bacilles à Gram négatif et à staphylocoques définis comme sensibles dans leurs manifestations:
· septicémiques
· respiratoires
· O.R.L. chroniques
· rénales et urinaires, y compris prostatiques
· gynécologiques
· osseuses et articulaires
· cutanées
· abdominales et hépatobiliaires.
Situations particulières
Traitement prophylactique post-exposition et traitement curatif de la maladie du charbon.
Les streptocoques et pneumocoques n'étant que modérément sensibles à l'ofloxacine, le produit ne doit pas être prescrit en première intention lorsqu'un de ces germes est suspecté.
Au cours du traitement d'infections à Pseudomonas aeruginosa et à Staphylococcus aureus, l'émergence de mutants résistants a été décrite et peut justifier l'association d'un autre antibiotique. Une surveillance microbiologique à la recherche d'une telle résistance doit être envisagée en particulier en cas de suspicion d'échec.
L'emploi d'ofloxacine dans les infections graves, notamment bactériémiques à Pseudomonas aeruginosa et Acinetobacter, est déconseillé.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
PAPCLAIR 5 %, gel pour application locale
  
Traitement de lacné de sévérité moyenne.
PILOSURYL, solution buvable
  
Traditionnellement utilisé pour favoriser l'élimination rénale de l'eau.
PHOLCONES BISMUTH ADULTES, suppositoire
  
Traitement d'appoint des états congestifs de l'oropharynx.
NB: devant les signes cliniques généraux d'infection bactérienne, une antibiothérapie par voie générale doit être envisagée.
OSMOTOL, solution pour instillation auriculaire
  
Otites externes à tympan fermé.
OLIGOSTIM SOUFRE, comprimé
  
Utilisé comme modificateur du terrain en particulier au cours d'affections récidivantes cutanées, rhumatologiques et de la sphère ORL.
OLIGOSTIM ZINC NICKEL COBALT, comprimé
  
Utilisé comme modificateur du terrain en particulier en cas de régime amaigrissant.
OXYGENE MEDICINAL SAGA MEDICAL 200 bar, gaz pour inhalation en bouteille
  
·Correction des hypoxies d'étiologies diverses nécessitant une oxygénothérapie normobare ou hyperbare,
·Alimentation des respirateurs en anesthésie-réanimation,
·Vecteur des médicaments pour inhalation administrés par nébuliseur.
PIRACETAM TEVA 20 %, solution buvable
  
Chez l'adulte:
· traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences).
· amélioration symptomatique des vertiges,
· myoclonies d'origine corticale.
Chez l'enfant de plus de 30 kg (soit à partir d'environ 9 ans):
· traitement d'appoint de la dyslexie.
PIRACETAM MYLAN 20 %, solution buvable
  
Chez l'adulte:
· traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences),
· amélioration symptomatique des vertiges,
· myoclonies d'origine corticale.
Chez l'enfant de plus de 30 kg (soit à partir d'environ 9 ans):
· traitement d'appoint de la dyslexie.
PHLOROGLUCINOL RATIOPHARM 80 mg, comprimé orodispersible
  
· Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
· Traitement des manifestations spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires: coliques néphrétiques.
· Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie.
· Traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse en association au repos.
PIRACETAM QUALIMED 800 mg, comprimé pelliculé
  
Chez l'adulte:
· traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences),
· amélioration symptomatique des vertiges.
Chez l'enfant de plus de 30 kg (soit à partir d'environ 9 ans):
· traitement d'appoint de la dyslexie.
ROUVAX, poudre et solvant pour suspension injectable, vaccin rougeoleux vivant
  
ROUVAX est indiqué pour la prévention de la rougeole.
Lutilisation de ce vaccin doit se faire conformément aux recommandations officielles.
PNEUMO 23, solution injectable en seringue pré-remplie. vaccin pneumococcique polyosidique
  
Ce vaccin est indiqué pour l'immunisation active contre les infections dues aux sérotypes pneumococciques contenus dans le vaccin. Le vaccin est recommandé chez les sujets âgés de 2 ans et plus présentant un risque accru de morbidité et de mortalité dû aux infections à pneumocoques. Les personnes à risque devant être vaccinées sont déterminées en fonction des recommandations officielles.
L'innocuité et l'efficacité du vaccin n'ont pas été établies chez l'enfant de moins de 2 ans chez qui la réponse en anticorps peut être faible.
Ce vaccin n'est pas efficace dans la prévention de l'otite moyenne aiguë, de la sinusite et des autres infections courantes des voies aériennes supérieures.
PREDNISONE TEVA 20 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
·Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
·Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
·Formes graves des angiomes du nourrisson.
·Certaines formes de lichen plan.
·Certaines urticaires aiguës.
·Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
·Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
·Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
·Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
·Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
·Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
·Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
·Anémies hémolytiques auto-immunes.
·En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
·Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
·Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
·Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
·Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
·Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
·Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
·Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
·Stade III et IV de la néphropathie lupique.
·Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
·Vascularites avec atteinte rénale.
·Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
·Myasthénie.
·dème cérébral de cause tumorale.
·Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
·Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
·Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
·Uvéite antérieure et postérieure sévère.
·Exophtalmies démateuses.
·Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
·Certaines otites séreuses.
·Polypose nasosinusienne.
·Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
·Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
·Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
·Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses.
·Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave.
·Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif.
·Sarcoïdose évolutive.
·Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII - RHUMATOLOGIQUES
·Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
·Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
·Rhumatisme articulaire aigu.
·Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
·Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
·Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISONE EG 1 mg, comprimé
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
DERMATOLOGIQUES
· dermatoses bulleuses autoimmunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse,
· formes graves des angiomes du nourrisson,
· certaines formes de lichen plan,
· certaines urticaires aiguës,
· formes graves de dermatoses neutrophiliques.
DIGESTIVES
· poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn,
· hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose),
· hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
ENDOCRINIENNES
· thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère,
· certaines hypercalcémies.
HEMATOLOGIQUES
· purpuras thrombopéniques immunologiques sévères,
· anémies hémolytiques auto-immunes,
· en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes,
· érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
INFECTIEUSES
· péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital,
· pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère,
NEOPLASIQUES
· traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques,
· poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
NEPHROLOGIQUES
· syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes,
· syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives,
· stade III et IV de la néphropathie lupique,
· sarcoïdose granulomateuse intrarénale,
· vascularites avec atteinte rénale,
· glomérulonéphrites extra-capillaires primitives,
NEUROLOGIQUES
· myasthénie,
· dème cérébral de cause tumorale,
· polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire,
· spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut,
· sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
OPHTALMOLOGIQUES
· uvéite antérieure et postérieure sévère,
· exophtalmies démateuses,
· certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
ORL
· certaines otites séreuses,
· polypose nasosinusienne,
· certaines sinusites aiguës ou chroniques,
· rhinites allergiques saisonnières en cure courte,
· laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
RESPIRATOIRES
· asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses,
· exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave,
· bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
· sarcoïdose évolutive,
· fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
RHUMATOLOGIQUES
· polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites,
· pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton,
· rhumatisme articulaire aigu,
· névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles,
TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
· prophylaxie ou traitement du rejet de greffe,
· prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISOLONE RATIOPHARM 20 mg, comprimé effervescent sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
a -Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale
II -DERMATOLOGIQUES
a -dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse
b -formes graves des angiomes du nourrisson
c -certaines formes de lichen plan
d -certaines urticaires aiguës
e -formes graves de dermatoses neutrophiliques
III - DIGESTIVES
a -poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn
b -hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose)
c -hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée
IV - ENDOCRINIENNES
a -thyroïdite subaiguë de de Quervain sévère
b -certaines hypercalcémies
V -HEMATOLOGIQUES
a -purpuras thrombopéniques immunologiques sévères
b -anémies hémolytiques auto-immunes
c -en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes
d -érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
VI - INFECTIEUSES
a -péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital
b -pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère
VII - NEOPLASIQUES
a -traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques
b -poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie)
VIII - NEPHROLOGIQUES
a -syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes
b -syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives
c -stade III et IV de la néphropathie lupique
d -sarcoïdose granulomateuse intrarénale
e -vascularites avec atteinte rénale
f-glomérulonéphrites extra-capillaires primitives
IX - NEUROLOGIQUES
a -myasthénie
b -dème cérébral de cause tumorale
c -polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire
d -spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut
e -sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse
X - OPHTALMOLOGIQUES
a -uvéite antérieure et postérieure sévère
b -exophtalmies démateuses
c -certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée)
XI -ORL
a -certaines otites séreuses
b -polypose nasosinusienne
c -certaines sinusites aiguës ou chroniques
d -rhinites allergiques saisonnières en cure courte
e -laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant
XII - RESPIRATOIRES
a -asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses
b -exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave
c -bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
d -sarcoïdose évolutive
e -fibroses pulmonaires interstitielles diffuses
XIII - RHUMATOLOGIQUES
a -polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites
b -pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton
c -rhumatisme articulaire aigu
d -névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
a -prophylaxie ou traitement du rejet de greffe
b -prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
ROSICED 0,75 POUR CENT, gel pour application locale
  
Traitement local de la rosacée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
RHINEDRINE, solution pour pulvérisation nasale
  
Traitement local d'appoint des infections de la muqueuse rhinopharyngée.
PREDNISOLONE RATIOPHARM 20 mg, comprimé orodispersible
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
a -poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale
II -DERMATOLOGIQUES
a -dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse
b -formes graves des angiomes du nourrisson
c -certaines formes de lichen plan
d -certaines urticaires aiguës
e -formes graves de dermatoses neutrophiliques
III - DIGESTIVES
a -poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn
b -hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose)
c -hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée
IV - ENDOCRINIENNES
a -thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère
b -certaines hypercalcémies
V -HEMATOLOGIQUES
a -purpuras thrombopéniques immunologiques sévères
b -anémies hémolytiques auto-immunes
c -en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes
d -érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
VI - INFECTIEUSES
a -péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital
b -pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère
VII - NEOPLASIQUES
a -traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques
b-poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie)
VIII - NEPHROLOGIQUES
a -syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes
b -syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives
c -stade III et IV de la néphropathie lupique
d -sarcoïdose granulomateuse intrarénale
e -vascularites avec atteinte rénale
f -glomérulonéphrites extra-capillaires primitives
IX - NEUROLOGIQUES
a -myasthénie
b -dème cérébral de cause tumorale
c -polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire
d -spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut
e -sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse
X - OPHTALMOLOGIQUES
a -uvéite antérieure et postérieure sévère
b -exophtalmies démateuses
c -certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée)
XI -ORL
a -certaines otites séreuses
b -polypose nasosinusienne
c -certaines sinusites aiguës ou chroniques
d -rhinites allergiques saisonnières en cure courte
e -laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant
XII - RESPIRATOIRES
a -asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses
b -exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave
c -bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
d -sarcoïdose évolutive
e -fibroses pulmonaires interstitielles diffuses
XIII - RHUMATOLOGIQUES
a -polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites
b -pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton
c -rhumatisme articulaire aigu
d -névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
a -prophylaxie ou traitement du rejet de greffe
b -prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte
REMEX 5 %, crème
  
Traitement des poussées d'herpès labial localisé (appelé aussi "boutons de fièvre").
PREDNISONE RATIOPHARM 20 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
·Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
·Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
·Formes graves des angiomes du nourrisson.
·Certaines formes de lichen plan.
·Certaines urticaires aiguës.
·Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
·Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
·Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
·Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
·Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
·Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
·Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
·Anémies hémolytiques auto-immunes.
·En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
·Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
·Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
·Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
·Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
·Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
·Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
·Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
·Stade III et IV de la néphropathie lupique.
·Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
·Vascularites avec atteinte rénale.
·Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
·Myasthénie.
·dème cérébral de cause tumorale.
·Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
·Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
·Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
·Uvéite antérieure et postérieure sévère.
·Exophtalmies démateuses.
·Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
·Certaines otites séreuses.
·Polypose nasosinusienne.
·Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
·Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
·Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
·Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses.
·Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave.
·Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif.
·Sarcoïdose évolutive.
·Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII - RHUMATOLOGIQUES
·Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
·Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
·Rhumatisme articulaire aigu.
·Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
·Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
·Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
RHEOBRAL, gélule
  
Traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neurosensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences)
PREDNISONE RATIOPHARM 5 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
· Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
· Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
· Formes graves des angiomes du nourrisson.
· Certaines formes de lichen plan.
· Certaines urticaires aiguës.
· Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
· Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
· Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
· Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
· Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
· Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
· Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
· Anémies hémolytiques auto-immunes.
· En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
· Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
· Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
· Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
· Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
· Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
· Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
· Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
· Stade III et IV de la néphropathie lupique.
· Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
· Vascularites avec atteinte rénale.
· Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
· Myasthénie.
· dème cérébral de cause tumorale.
· Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
· Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
· Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
· Uvéite antérieure et postérieure sévère.
· Exophtalmies démateuses.
· Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
· Certaines otites séreuses.
· Polypose nasosinusienne.
· Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
· Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
· Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
· Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses
· Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave
· Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
· Sarcoïdose évolutive
· Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses
XIII - RHUMATOLOGIQUES
· Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
· Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
· Rhumatisme articulaire aigu.
· Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
· Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
· Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISONE QUALIMED 5 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
· Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
· Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
· Formes graves des angiomes du nourrisson.
· Certaines formes de lichen plan.
· Certaines urticaires aiguës.
· Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
· Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
· Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
· Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
· Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
· Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
· Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
· Anémies hémolytiques auto-immunes.
· En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
· Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
· Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
· Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
· Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
· Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
· Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
· Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
· Stade III et IV de la néphropathie lupique.
· Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
· Vascularites avec atteinte rénale.
· Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
· Myasthénie.
· dème cérébral de cause tumorale.
· Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
· Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
· Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
· Uvéite antérieure et postérieure sévère.
· Exophtalmies démateuses.
· Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
· Certaines otites séreuses.
· Polypose nasosinusienne.
· Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
· Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
· Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
· Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses.
· Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave.
· Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif.
· Sarcoïdose évolutive.
· Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII - RHUMATOLOGIQUES
· Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
· Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
· Rhumatisme articulaire aigu.
· Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
· Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
· Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
QUOTANE 0,5 POUR CENT, crème
  
Traitement symptomatique du prurit, en particulier piqûres d'insectes.
PSEUDOPHAGE, granulé pour solution buvable en sachet-dose
  
Traditionnellement utilisé comme adjuvant des régimes restrictifs au cours du traitement de l'obésité.
PRUNIER D'AFRIQUE MYLAN 50 mg, capsule molle
  
Traitement des troubles mictionnels modérés liés à l'hypertrophie bénigne de la prostate.
PLENESIA NERVOSITE, comprimé enrobé
  
Médicament phytothérapie.
Traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique des états neurotoniques des adultes et des enfants notamment en cas de troubles mineurs de sommeil.
PINAVERIUM QUALIMED 100 mg, comprimé pelliculé
  
· Traitement symptomatique des douleurs, des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux
· Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels des voies biliaires
· Préparation au lavement baryté.
PINAVERIUM TEVA 100 mg, comprimé pelliculé
  
· Traitement symptomatique des douleurs, des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux
· Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels des voies biliaires
· Préparation au lavement baryté.
PIRACETAM QUALIMED 400 mg, comprimé pelliculé
  
Chez l'adulte:
· traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences).
· amélioration symptomatique des vertiges.
Chez l'enfant de plus de 30 kg (soit à partir d'environ 9 ans):
· traitement d'appoint de la dyslexie.
PHLOROGLUCINOL ACTAVIS 80 mg, comprimé orodispersible
  
·Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
·Traitement des manifestations spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires: coliques néphrétiques.
·Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie.
·Traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse en association au repos.
PIRACETAM SANDOZ 20 POUR CENT, solution buvable
  
Chez l'adulte
· traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences);
· amélioration symptomatique des vertiges;
· myoclonies d'origine corticale.
Chez l'enfant de plus de 30 kg (soit à partir d'environ 9 ans)
· traitement d'appoint de la dyslexie.
PIRACETAM QUALIMED 20 %, solution buvable
  
Chez l'adulte:
· traitement d'appoint à visée symptomatique du déficit pathologique cognitif et neuro-sensoriel chronique du sujet âgé (à l'exclusion de la maladie d'Alzheimer et des autres démences),
· amélioration symptomatique des vertiges,
· myoclonies d'origine corticale.
Chez l'enfant de plus de 30 kg (soit à partir d'environ 9 ans):
· traitement d'appoint de la dyslexie.
PREDNISONE BIOGARAN 1 mg, comprimé
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
DERMATOLOGIQUES
· dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse,
· formes graves des angiomes du nourrisson,
· certaines formes de lichen plan,
· certaines urticaires aiguës,
· formes graves de dermatoses neutrophiliques.
DIGESTIVES
· poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn,
· hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose),
· hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
ENDOCRINIENNES
· thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère,
· certaines hypercalcémies.
HEMATOLOGIQUES
· purpuras thrombopéniques immunologiques sévères,
· anémies hémolytiques auto-immunes,
· en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes,
· érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
INFECTIEUSES
· péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital,
· pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère,
NEOPLASIQUES
· traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques,
· poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
NEPHROLOGIQUES
· syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes,
· syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives,
· stade III et IV de la néphropathie lupique,
· sarcoïdose granulomateuse intrarénale,
· vascularites avec atteinte rénale,
· glomérulonéphrites extra-capillaires primitives,
NEUROLOGIQUES
· myasthénie,
· dème cérébral de cause tumorale,
· polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire,
· spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut,
· sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
OPHTALMOLOGIQUES
· uvéite antérieure et postérieure sévère,
· exophtalmies démateuses,
· certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
ORL
· certaines otites séreuses,
· polypose nasosinusienne,
· certaines sinusites aiguës ou chroniques,
· rhinites allergiques saisonnières en cure courte,
· laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
RESPIRATOIRES
· asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses,
· exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave,
· bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
· sarcoïdose évolutive,
· fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
RHUMATOLOGIQUES
· polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites,
· pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton,
· rhumatisme articulaire aigu,
· névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles,
TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
· prophylaxie ou traitement du rejet de greffe,
· prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISONE TEVA 5 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
·Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
·Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
·Formes graves des angiomes du nourrisson.
·Certaines formes de lichen plan.
·Certaines urticaires aiguës.
·Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
·Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
·Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
·Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
·Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
·Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
·Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
·Anémies hémolytiques auto-immunes.
·En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
·Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
·Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
·Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
·Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
·Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
·Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
·Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
·Stade III et IV de la néphropathie lupique.
·Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
·Vascularites avec atteinte rénale.
·Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
·Myasthénie.
·dème cérébral de cause tumorale.
·Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
·Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
·Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
·Uvéite antérieure et postérieure sévère.
·Exophtalmies démateuses.
·Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
·Certaines otites séreuses.
·Polypose nasosinusienne.
·Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
·Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
·Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
·Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses.
·Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave.
·Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif.
·Sarcoïdose évolutive.
·Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII - RHUMATOLOGIQUES
·Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
·Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
·Rhumatisme articulaire aigu.
·Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
·Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
·Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
TRIMETAZIDINE BIOGARAN 20 mg/ml, solution buvable
  
La trimétazidine est indiquée en association dans le traitement symptomatique des patients adultes atteints dangine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlés, ou présentant une intolérance aux traitements antiangineux de première intention.
TOXICARB, suspension buvable
  
Intoxications et surdosages médicamenteux, alors que les substances en cause peuvent être présentes dans le tube digestif consécutivement à une prise orale ou en raison d'un métabolisme avec cycle entérohépatique.
Le charbon activé ne supprime pas l'intérêt des traitements symptomatiques et spécifiques.
TRIMETAZIDINE CRISTERS 20 mg, comprimé pelliculé
  
La trimétazidine est indiquée en association dans le traitement symptomatique des patients adultes atteints dangine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlés, ou présentant une intolérance aux traitements antiangineux de première intention.
TRIMETAZIDINE ZENTIVA 20 mg/ml, solution buvable en gouttes
  
La trimétazidine est indiquée en association dans le traitement symptomatique des patients adultes atteints dangine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlés, ou présentant une intolérance aux traitements antiangineux de première intention.
SEDERMYL 0,75 POUR CENT, crème
  
Traitement symptomatique local du prurit, en particulier piqûres d'insectes.
SOLUTRICINE MAUX DE GORGE BICLOTYMOL ORANGE 20 mg, pastille
  
Traitement local d'appoint antibactérien des affections limitées de la muqueuse buccale et de l'oropharynx.
Devant les signes généraux d'infection bactérienne, une antibiothérapie par voie générale doit être envisagée.
SOLMUCOL 100 mg, granulés pour solution buvable en sachet-dose
  
Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment au cours des affections bronchiques aiguës: bronchite aiguë et épisode aigu des bronchopneumopathies chroniques.
SOLISPASM 80 mg, comprimé orodispersible
  
·Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
·Traitement des manifestations spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires: coliques néphrétiques.
·Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie.
·Traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse en association au repos.
SOLUTRICINE MAUX DE GORGE BICLOTYMOL MENTHE 20 mg, pastille
  
Traitement local d'appoint antibactérien des affections limitées de la muqueuse buccale et de l'oropharynx.
Devant les signes généraux d'infection bactérienne, une antibiothérapie par voie générale doit être envisagée.
SCLEREMO IV, solution injectable
  
Sclérose des varices.
SEDAPLAIE, solution pour application locale en flacon pressurisé
  
Plaies et brûlures superficielles et peu étendues.
Remarque: Les agents à visée antiseptique ne sont pas stérilisants. Ils réduisent temporairement le nombre de micro-organismes.
TIBERAL, comprimé
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et antiparasitaire de l'ornidazole et de ses caractéristiques pharmacocinétiques. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits anti-infectieux actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis ci-dessus comme sensibles:
·Amibiases ;
·Trichomonases urogénitales ;
·Lambliases ;
·Traitement curatif des infections médico-chirurgicales à germes anaérobies sensibles ;
·Traitement préventif des infections à germes anaérobies sensibles lors des interventions chirurgicales comportant un haut risque de survenue de ce type d'infection ;
·Relais des traitements par voie injectables des infections à germes anaérobies sensibles, à titre curatif, ou préventif.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
TANGANIL 500 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique de la crise vertigineuse.
TEINTURE D'ARNICA GILBERT, compresse imprégnée
  
Traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique des ecchymoses.
TRIMETAZIDINE ZENTIVA 35 mg, comprimé pelliculé à libération modifiée
  
La trimétazidine est indiquée en association dans le traitement symptomatique des patients adultes atteints dangine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlés, ou présentant une intolérance aux traitements antiangineux de première intention.
TRIMETAZIDINE ARROW 20 mg/ml, solution buvable en gouttes
  
La trimétazidine est indiquée en association dans le traitement symptomatique des patients adultes atteints dangine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlés, ou présentant une intolérance aux traitements antiangineux de première intention
TRIMETAZIDINE QUALIMED 20 mg/ml, solution buvable en gouttes
  
La trimétazidine est indiquée en association dans le traitement symptomatique des patients adultes atteints dangine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlés, ou présentant une intolérance aux traitements antiangineux de première intention.
TROXERUTINE ARROW 3,5 g, poudre pour solution buvable en sachet-dose
  
Traitement des symptômes en rapport avec l'insuffisance veinolymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatiences du primo-decubitus),
Traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
TRIMETAZIDINE ZENTIVA 20 mg, comprimé pelliculé
  
· Traitement prophylactique de la crise d'angine de poitrine.
· Traitement symptomatique d'appoint des vertiges et des acouphènes.
· Traitement d'appoint des baisses d'acuité et des troubles du champ visuel présumés d'origine vasculaire.
TROXERUTINE EG 3,5 g, poudre pour solution buvable en sachet-dose
  
· Traitement des symptômes en rapport avec l'insuffisance veinolymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatiences du primo-decubitus),
· Traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
TRIMETAZIDINE QUALIMED 20 mg, comprimé pelliculé
  
La trimétazidine est indiquée en association dans le traitement symptomatique des patients adultes atteints dangine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlés, ou présentant une intolérance aux traitements antiangineux de première intention.
TRIGLISTAB, capsule molle
  
Hypertriglycéridémies endogènes, isolées ou prédominantes, chez les patients à risque coronarien et/ou de pancréatite, en complément d'un régime adapté et assidu dont la prescription seule s'est révélée insuffisante pour fournir une réponse adéquate.
TRIMETAZIDINE RATIOPHARM 20 mg, comprimé enrobé
  
La trimétazidine est indiquée en association dans le traitement symptomatique des patients adultes atteints dangine de poitrine (angor) stable insuffisamment contrôlés, ou présentant une intolérance aux traitements antiangineux de première intention.
TROXERUTINE MAZAL 3500 mg, poudre pour solution buvable en sachet-dose
  
· Traitement des symptômes en rapport avec l'insuffisance veinolymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatiences de primo-decubitus).
· Traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
SOMNIDORON, solution buvable en gouttes
  
Médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans le traitement des troubles mineurs du sommeil, notamment en cas de difficultés d'endormissement.
SOLMUCOL 200 mg, granulés pour solution buvable en sachet-dose
  
Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment au cours des affections bronchiques aiguës: bronchite aiguë et épisode aigu des bronchopneumopathies chroniques.
STRESSDORON, solution buvable en gouttes
  
Médicament homéopathique traditionnellement utilisé dans le traitement des troubles liés à l'anxiété, à l'hyperexcitabilité (irritabilité, nervosité, agitation) ou aux situations de stress (trac, surmenage nerveux ou intellectuel).
STIMYCINE 2,09 POUR CENT, solution pour application locale
  
Traitement de l'acné et plus particulièrement des formes à dominante inflammatoire papulopustuleuse.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
SANTANE O1, mélange de plantes pour tisane en vrac
  
Médicament à base de plantes.
Traditionnellement utilisé pour faciliter les fonctions d'élimination urinaire et digestive.
1  2  3  4  5