Médicaments - TEVA SANTE, Ketoprofene avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

4 Résultat(s)

KETOPROFENE TEVA 2,5 %, gel
  
Traitement symptomatique en traumatologie bénigne: entorses, contusions.
KETOPROFENE TEVA LP 200 mg, gélule à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans pour lesquels la posologie de 200 mg/jour est requise, au traitement symptomatique au long cours:
·des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
·de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
KETOPROFENE TEVA SANTE 2,5 %, gel
  
·Traitement symptomatique des tendinites superficielles.
·Traitement symptomatique en traumatologie bénigne: entorses, contusions.
·Traitement symptomatique des arthroses des petites articulations.
·Traitement symptomatique de la lombalgie aiguë.
·Traitement des veinites post-sclérothérapie, en cas de réaction inflammatoire intense.
KETOPROFENE TEVA LP 100 mg, comprimé sécable à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
·Traitement symptomatique au long cours :
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes ;
·Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
odes arthrites microcristallines,
odes arthroses,
odes lombalgies,
odes radiculalgies,
odes affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.