Médicaments - SHIRE PHARMACEUTICALS avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

9 Résultat(s)

FOSRENOL 750 mg, poudre orale
  
FOSRENOL est un chélateur du phosphate indiqué dans le contrôle de lhyperphosphorémie chez les patients adultes présentant une insuffisance rénale chronique sous hémodialyse ou sous dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA). FOSRENOL est également indiqué chez les patients adultes atteints dinsuffisance rénale chronique non dialysés ayant un taux de phosphate sérique ≥ 1,78 mmol/L et chez lesquels un régime alimentaire pauvre en phosphates seul est insuffisant pour contrôler la phosphorémie.
FOSRENOL 1000 mg, poudre orale
  
FOSRENOL est un chélateur du phosphate indiqué dans le contrôle de lhyperphosphorémie chez les patients adultes présentant une insuffisance rénale chronique sous hémodialyse ou sous dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA). FOSRENOL est également indiqué chez les patients adultes atteints dinsuffisance rénale chronique non dialysés ayant un taux de phosphate sérique ≥ 1,78 mmol/L et chez lesquels un régime alimentaire pauvre en phosphates seul est insuffisant pour contrôler la phosphorémie.
FOSRENOL 250 mg, comprimé à croquer
  
Fosrenol est un chélateur du phosphate indiqué dans le contrôle de lhyperphosphorémie chez les patients adultes souffrant dinsuffisance rénale chronique sous hémodialyse ou sous dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA). Fosrenol est également indiqué chez les patients adultes présentant une insuffisance rénale chronique non dialysés avec des niveaux de phosphate sérique ≥ 1,78 mmol/L et chez qui un régime alimentaire pauvre en phosphate est insuffisant pour contrôler les niveaux de phosphate sérique.
FOSRENOL 1000 mg, comprimé à croquer
  
FOSRENOL est un chélateur du phosphate indiqué dans le contrôle de lhyperphosphorémie chez les patients adultes souffrant dinsuffisance rénale chronique sous hémodialyse ou sous dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA). FOSRENOL est également indiqué chez les patients adultes présentant une insuffisance rénale chronique non dialysés avec des niveaux de phosphate sérique ≥ 1,78 mmol/L et chez qui un régime alimentaire pauvre en phosphate seul est insuffisant pour contrôler la phosphorémie.
FOSRENOL 750 mg, comprimé à croquer
  
FOSRENOL est un chélateur du phosphate indiqué dans le contrôle de lhyperphosphorémie chez les patients adultes souffrant dinsuffisance rénale chronique sous hémodialyse ou sous dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA). FOSRENOL est également indiqué chez les patients adultes présentant une insuffisance rénale chronique non dialysés avec des niveaux de phosphate sérique ≥ 1,78 mmol/L et chez qui un régime alimentaire pauvre en phosphate seul est insuffisant pour contrôler la phosphorémie.
FOSRENOL 500 mg, comprimé à croquer
  
FOSRENOL est un chélateur du phosphate indiqué dans le contrôle de lhyperphosphorémie chez les patients adultes souffrant dinsuffisance rénale chronique sous hémodialyse ou sous dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA). FOSRENOL est également indiqué chez les patients adultes présentant une insuffisance rénale chronique non dialysés avec des niveaux de phosphate sérique ≥ 1,78 mmol/L et chez qui un régime alimentaire pauvre en phosphate seul est insuffisant pour contrôler la phosphorémie.
QUASYM L.P. 30 mg, gélule à libération modifiée
  
Le méthylphénidate est indiqué dans le cadre dune prise en charge globale du Trouble Déficitaire de lAttention avec Hyperactivité (TDAH) chez lenfant de 6 ans et plus, lorsque des mesures correctives seules savèrent insuffisantes. Le traitement doit être suivi par un spécialiste des troubles du comportement de lenfant. Le diagnostic doit être établi selon les critères du DSM-IV ou les recommandations de lICD-10 et doit se fonder sur lanamnèse et sur une évaluation complète du patient. Le diagnostic ne peut reposer uniquement sur la présence dun ou plusieurs symptômes.
Létiologie précise de ce syndrome est inconnue et il nexiste pas de test diagnostique unique. Pour un diagnostic approprié, il est nécessaire dutiliser des informations dordre médical, éducatif, social et psychologique.
Habituellement, une prise en charge globale comporte des mesures psychologiques, éducatives et sociales, ainsi quun traitement médicamenteux qui vise à stabiliser les enfants présentant des troubles du comportement caractérisés par des symptômes pouvant inclure : des antécédents de troubles de lattention (attention limitée) une incapacité à se concentrer, une labilité émotionnelle, une impulsivité, une hyperactivité modérée à sévère, des signes neurologiques mineurs et un EEG anormal. Les capacités dapprentissage peuvent être altérées.
Un traitement par méthylphénidate n'est pas indiqué chez tous les enfants présentant un TDAH et la décision dutiliser ce médicament devra se fonder sur une évaluation approfondie de la sévérité et de la chronicité des symptômes de l'enfant, en tenant compte de son âge.
Une prise en charge éducative appropriée est indispensable et une intervention psychosociale est généralement nécessaire. Lorsque les mesures correctives seules savèrent insuffisantes, la décision de prescrire un psychostimulant devra se fonder sur une évaluation rigoureuse de la sévérité des symptômes de lenfant. Le méthylphénidate devra toujours être utilisé dans l'indication autorisée et conformément aux recommandations de prescription et de diagnostic.
QUASYM L.P. 10 mg, gélule à libération modifiée
  
Le méthylphénidate est indiqué dans le cadre dune prise en charge globale du Trouble Déficitaire de lAttention avec Hyperactivité (TDAH) chez lenfant de 6 ans et plus, lorsque des mesures correctives seules savèrent insuffisantes. Le traitement doit être suivi par un spécialiste des troubles du comportement de lenfant. Le diagnostic doit être établi selon les critères du DSM-IV ou les recommandations de lICD-10 et doit se fonder sur lanamnèse et sur une évaluation complète du patient. Le diagnostic ne peut reposer uniquement sur la présence dun ou plusieurs symptômes.
Létiologie précise de ce syndrome est inconnue et il nexiste pas de test diagnostique unique. Pour un diagnostic approprié, il est nécessaire dutiliser des informations dordre médical, éducatif, social et psychologique.
Habituellement, une prise en charge globale comporte des mesures psychologiques, éducatives et sociales, ainsi quun traitement médicamenteux qui vise à stabiliser les enfants présentant des troubles du comportement caractérisés par des symptômes pouvant inclure : des antécédents de troubles de lattention (attention limitée) une incapacité à se concentrer, une labilité émotionnelle, une impulsivité, une hyperactivité modérée à sévère, des signes neurologiques mineurs et un EEG anormal. Les capacités dapprentissage peuvent être altérées.
Un traitement par méthylphénidate n'est pas indiqué chez tous les enfants présentant un TDAH et la décision dutiliser ce médicament devra se fonder sur une évaluation approfondie de la sévérité et de la chronicité des symptômes de l'enfant, en tenant compte de son âge.
Une prise en charge éducative appropriée est indispensable et une intervention psychosociale est généralement nécessaire. Lorsque les mesures correctives seules savèrent insuffisantes, la décision de prescrire un psychostimulant devra se fonder sur une évaluation rigoureuse de la sévérité des symptômes de lenfant. Le méthylphénidate devra toujours être utilisé dans l'indication autorisée et conformément aux recommandations de prescription et de diagnostic.
QUASYM L.P. 20 mg, gélule à libération modifiée
  
Le méthylphénidate est indiqué dans le cadre dune prise en charge globale du Trouble Déficitaire de lAttention avec Hyperactivité (TDAH) chez lenfant de 6 ans et plus, lorsque des mesures correctives seules savèrent insuffisantes. Le traitement doit être suivi par un spécialiste des troubles du comportement de lenfant. Le diagnostic doit être établi selon les critères du DSM-IV ou les recommandations de lICD-10 et doit se fonder sur lanamnèse et sur une évaluation complète du patient. Le diagnostic ne peut reposer uniquement sur la présence dun ou plusieurs symptômes.
Létiologie précise de ce syndrome est inconnue et il nexiste pas de test diagnostique unique. Pour un diagnostic approprié, il est nécessaire dutiliser des informations dordre médical, éducatif, social et psychologique.
Habituellement, une prise en charge globale comporte des mesures psychologiques, éducatives et sociales, ainsi quun traitement médicamenteux qui vise à stabiliser les enfants présentant des troubles du comportement caractérisés par des symptômes pouvant inclure : des antécédents de troubles de lattention (attention limitée) une incapacité à se concentrer, une labilité émotionnelle, une impulsivité, une hyperactivité modérée à sévère, des signes neurologiques mineurs et un EEG anormal. Les capacités dapprentissage peuvent être altérées.
Un traitement par méthylphénidate n'est pas indiqué chez tous les enfants présentant un TDAH et la décision dutiliser ce médicament devra se fonder sur une évaluation approfondie de la sévérité et de la chronicité des symptômes de l'enfant, en tenant compte de son âge.
Une prise en charge éducative appropriée est indispensable et une intervention psychosociale est généralement nécessaire. Lorsque les mesures correctives seules savèrent insuffisantes, la décision de prescrire un psychostimulant devra se fonder sur une évaluation rigoureuse de la sévérité des symptômes de lenfant. Le méthylphénidate devra toujours être utilisé dans l'indication autorisée et conformément aux recommandations de prescription et de diagnostic>