Médicaments - SCIENCEX avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

8 Résultat(s)

OSSEANS VITAMINE D3 500 mg/400 UI, comprimé à sucer ou à croquer
  
·Correction des carences vitamino-calciques chez les sujets âgés.
·Apport vitamino-calcique associé aux traitements spécifiques de l'ostéoporose, chez les patients
carencés ou à haut risque de carence vitamino D-calcique.
TOCOLION, capsule molle
  
Traitement des carences en vitamine E.
NALGESIC 300 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée
DIO 600 mg, comprimé dispersible
  
·Amélioration des symptômes en rapport avec l'insuffisance veino-lymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatience du primo-décubitus).
·Traitement d'appoint des troubles fonctionnels de la fragilité capillaire.
·Utilisé dans le traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
DIO 300 mg, comprimé
  
··Amélioration des symptômes en rapport avec l'insuffisance veino-lymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatience du primo-décubitus).
··Traitement d'appoint des troubles fonctionnels de la fragilité capillaire.
··Utilisé dans le traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.
KEFORAL 500 mg, comprimé pelliculé
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la céfalexine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles lorsque ces infections autorisent une antibiothérapie orale et à l'exclusion des localisations méningées, notamment:
·les infections ORL: angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, sinusites, otites;
·les infections respiratoires basses:
osurinfections des bronchites aiguës,
oexacerbations des bronchites chroniques,
opneumopathies communautaires chez des sujets:
§sans facteur de risques,
§sans signe de gravité clinique,
§en l'absence d'argument faisant craindre une résistance de S.pneumoniae à la pénicilline,
§en l'absence d'argument évocateur d'une pneumopathie atypique;
·infections urinaires non compliquées, exceptées les prostatites et pyélonéphrites.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
KEFORAL 250 mg/5 ml, poudre pour suspension buvable en flacon
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la céfalexine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles lorsque ces infections autorisent une antibiothérapie orale et à l'exclusion des localisations méningées, notamment:
·les infections ORL: angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, sinusites, otites;
·les infections respiratoires basses:
osurinfections des bronchites aiguës,
oexacerbations des bronchites chroniques,
opneumopathies communautaires chez des sujets:
§sans facteur de risques,
§sans signe de gravité clinique,
§en l'absence d'argument faisant craindre une résistance de S.pneumoniae à la pénicilline,
§en l'absence d'argument évocateur d'une pneumopathie atypique;
·infections urinaires non compliquées, exceptées les prostatites et pyélonéphrites.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
KEFORAL 1 g, comprimé pelliculé
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la céfalexine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles lorsque ces infections autorisent une antibiothérapie orale et à l'exclusion des localisations méningées, notamment:
·les infections ORL: angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, sinusites, otites;
·les infections respiratoires basses:
osurinfections des bronchites aiguës,
oexacerbations des bronchites chroniques,
opneumopathies communautaires chez des sujets:
§sans facteur de risques,
§sans signe de gravité clinique,
§en l'absence d'argument faisant craindre une résistance de S.pneumoniae à la pénicilline,
§en l'absence d'argument évocateur d'une pneumopathie atypique;
·infections urinaires non compliquées, exceptées les prostatites et pyélonéphrites.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.