Médicaments - NOVARTIS PHARMA avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Plus de critères

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

95 Résultat(s)

NEORAL 50 mg, capsule molle
  
Indications dans la greffe
Greffes d'organes solides
Prévention du rejet du greffon après transplantation dorganes solides.
Traitement du rejet cellulaire chez des patients précédemment traités par d'autres protocoles immunosuppresseurs.
Greffes de moelle osseuse
Prévention du rejet après allogreffe de moelle osseuse et greffes de cellules souches.
Traitement préventif ou curatif de la maladie du greffon contre l'hôte (GVHD).
Indications « hors greffes »
Uvéite endogène
Traitement des uvéites intermédiaires ou postérieures non infectieuses, menaçant la vision, en cas d'échec du traitement conventionnel ou d'effets indésirables inacceptables de ce traitement.
Traitement de l'uvéite de Behçet avec accès inflammatoires répétés impliquant la rétine chez des patients ne présentant pas de manifestations neurologiques.
Syndromes néphrotiques
Syndromes néphrotiques corticodépendants et corticorésistants dus à des glomérulopathies primitives telles que des lésions glomérulaires minimes, des hyalinoses segmentaires et focales ou une glomérulonéphrite membraneuse.
NEORAL peut être prescrit pour induire et maintenir une rémission. Il peut également être prescrit pour maintenir une rémission induite par les corticoïdes, permettant le sevrage des corticoïdes.
Polyarthrite rhumatoïde
Traitement des formes actives et sévères de polyarthrite rhumatoïde.
Psoriasis
Traitement des formes sévères de psoriasis, chez les patients pour lesquels le traitement conventionnel est inapproprié ou inefficace.
Dermatite atopique
NEORAL est indiqué chez les patients atteints de dermatite atopique sévère nécessitant un traitement systémique.
ORAVIR 500 mg, comprimé pelliculé
  
Infections à Virus Varicelle Zona (VZV) - zona
ORAVIR est indiqué dans
·le traitement du zona et du zona ophtalmique chez le patient adulte immunocompétent (voir rubrique 4.4)
·le traitement du zona chez le patient adulte immunodéprimé (voir rubrique 4.4)
Infections à virus Herpes simplex (HSV) - herpès génital
ORAVIR est indiqué dans
·le traitement du premier épisode et des récidives d'herpès génital chez le patient adulte immunocompétent
·le traitement des récidives dépisodes dherpès génital chez le patient adulte immunodéprimé
·la prévention des récidives dherpès génital chez le patient adulte immunocompétent et chez le patient adulte immunodéprimé
Les études cliniques nont été réalisées que chez des patients immunodéprimés infectés par le virus HSV dont limmunodépression était due au VIH (voir rubrique 5.1).
NEORAL 25 mg, capsule molle
  
Indications dans la greffe
Greffes d'organes solides
Prévention du rejet du greffon après transplantation dorganes solides.
Traitement du rejet cellulaire chez des patients précédemment traités par d'autres protocoles immunosuppresseurs.
Greffes de moelle osseuse
Prévention du rejet après allogreffe de moelle osseuse et greffes de cellules souches.
Traitement préventif ou curatif de la maladie du greffon contre l'hôte (GVHD).
Indications « hors greffes »
Uvéite endogène
Traitement des uvéites intermédiaires ou postérieures non infectieuses, menaçant la vision, en cas d'échec du traitement conventionnel ou d'effets indésirables inacceptables de ce traitement.
Traitement de l'uvéite de Behçet avec accès inflammatoires répétés impliquant la rétine chez des patients ne présentant pas de manifestations neurologiques.
Syndromes néphrotiques
Syndromes néphrotiques corticodépendants et corticorésistants dus à des glomérulopathies primitives telles que des lésions glomérulaires minimes, des hyalinoses segmentaires et focales ou une glomérulonéphrite membraneuse.
NEORAL peut être prescrit pour induire et maintenir une rémission. Il peut également être prescrit pour maintenir une rémission induite par les corticoïdes, permettant le sevrage des corticoïdes.
Polyarthrite rhumatoïde
Traitement des formes actives et sévères de polyarthrite rhumatoïde.
Psoriasis
Traitement des formes sévères de psoriasis, chez les patients pour lesquels le traitement conventionnel est inapproprié ou inefficace.
Dermatite atopique
NEORAL est indiqué chez les patients atteints de dermatite atopique sévère nécessitant un traitement systémique.
ORAVIR 125 mg, comprimé pelliculé
  
Infections à Virus Varicelle Zona (VZV) zona
ORAVIR est indiqué dans
· le traitement du zona et du zona ophtalmique chez le patient adulte immunocompétent (voir rubrique 4.4)
·le traitement du zona chez le patient adulte immunodéprimé (voir rubrique 4.4)
Infections à virus Herpes simplex (HSV) - herpès génital
ORAVIR est indiqué dans
·le traitement du premier épisode et des récidives d'herpès génital chez le patient adulte immunocompétent
·le traitement des récidives dépisodes dherpès génital chez le patient adulte immunodéprimé
·la prévention des récidives dherpès génital chez le patient adulte immunocompétent et chez le patient adulte immunodéprimé
Les études cliniques nont été réalisées que chez des patients immunodéprimés infectés par le virus HSV dont limmunodépression était due au VIH (voir rubrique 5.1).
RITALINE LP 10 mg, gélule à libération prolongée
  
Le méthylphénidate est indiqué dans le cadre d'une prise en charge globale du Trouble Déficitaire de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) chez l'enfant de 6 ans et plus, lorsque des mesures correctives seules s'avèrent insuffisantes. Le traitement doit être suivi par un spécialiste des troubles du comportement chez l'enfant. Le diagnostic doit être établi selon les critères du DSM-IV ou les recommandations de l'ICD-10 et doit se fonder sur l'anamnèse et sur une évaluation complète du patient. Le diagnostic ne peut reposer uniquement sur la présence d'un ou plusieurs symptômes.
L'étiologie précise de ce syndrome est inconnue et il n'existe pas de test diagnostique unique. Pour un diagnostic approprié, il est nécessaire d'utiliser des informations d'ordre médical, éducatif, social et psychologique.
Habituellement, une prise en charge globale comporte des mesures psychologiques, éducatives et sociales, ainsi qu'un traitement médicamenteux qui vise à stabiliser les enfants présentant des troubles du comportement caractérisés par des symptômes pouvant inclure : des antécédents de troubles de l'attention (attention limitée), une incapacité à se concentrer, une labilité émotionnelle, une impulsivité, une hyperactivité modérée à sévère, des signes neurologiques mineurs et un EEG anormal. Les capacités d'apprentissage peuvent être altérées.
Un traitement par méthylphénidate n'est pas indiqué chez tous les enfants présentant un TDAH et la décision d'utiliser ce médicament devra se fonder sur une évaluation approfondie de la sévérité et de la chronicité des symptômes de l'enfant, en tenant compte de son âge.
Une prise en charge éducative appropriée est indispensable et une intervention psychosociale est généralement nécessaire. Lorsque les mesures correctives seules s'avèrent insuffisantes, la décision de prescrire un psychostimulant devra se fonder sur une évaluation rigoureuse de la sévérité des symptômes de l'enfant. Le méthylphénidate devra toujours être utilisé dans l'indication autorisée et conformément aux recommandations de prescription et de diagnostic.
RIAMET 20 mg/120 mg, comprimé
  
Traitement de laccès palustre non compliqué à Plasmodium falciparum chez ladulte, lenfant et le nourrisson de plus de 5 kg.
Il conviendra de prendre en considération les recommandations en vigueur pour une utilisation adaptée des traitements antipaludiques.
RITALINE L.P. 30 mg, gélule à libération prolongée
  
Le méthylphénidate est indiqué dans le cadre d'une prise en charge globale du Trouble Déficitaire de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) chez l'enfant de 6 ans et plus, lorsque des mesures correctives seules s'avèrent insuffisantes. Le traitement doit être suivi par un spécialiste des troubles du comportement chez l'enfant. Le diagnostic doit être établi selon les critères du DSM-IV ou les recommandations de l'ICD-10 et doit se fonder sur l'anamnèse et sur une évaluation complète du patient. Le diagnostic ne peut reposer uniquement sur la présence d'un ou plusieurs symptômes.
L'étiologie précise de ce syndrome est inconnue et il n'existe pas de test diagnostique unique. Pour un diagnostic approprié, il est nécessaire d'utiliser des informations d'ordre médical, éducatif, social et psychologique.
Habituellement, une prise en charge globale comporte des mesures psychologiques, éducatives et sociales, ainsi qu'un traitement médicamenteux qui vise à stabiliser les enfants présentant des troubles du comportement caractérisés par des symptômes pouvant inclure : des antécédents de troubles de l'attention (attention limitée), une incapacité à se concentrer, une labilité émotionnelle, une impulsivité, une hyperactivité modérée à sévère, des signes neurologiques mineurs et un EEG anormal. Les capacités d'apprentissage peuvent être altérées.
Un traitement par méthylphénidate n'est pas indiqué chez tous les enfants présentant un TDAH et la décision d'utiliser ce médicament devra se fonder sur une évaluation approfondie de la sévérité et de la chronicité des symptômes de l'enfant, en tenant compte de son âge.
Une prise en charge éducative appropriée est indispensable et une intervention psychosociale est généralement nécessaire. Lorsque les mesures correctives seules s'avèrent insuffisantes, la décision de prescrire un psychostimulant devra se fonder sur une évaluation rigoureuse de la sévérité des symptômes de l'enfant. Le méthylphénidate devra toujours être utilisé dans l'indication autorisée et conformément aux recommandations de prescription et de diagnostic.
ZOPHREN 4 mg, lyophilisat oral
  
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 mois.
Prévention et traitement des nausées et vomissements induits par la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
TRILEPTAL 150 mg, comprimé pelliculé
  
TRILEPTAL est indiqué dans le traitement des crises épileptiques partielles avec ou sans généralisation secondaire.
TRILEPTAL est indiqué en monothérapie ou en association chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans.
TAREG 80 mg, comprimé pelliculé
  
Hypertension
Traitement de lhypertension artérielle essentielle chez les adultes, et de lhypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 6 ans à moins de 18 ans.
Post-infarctus du myocarde récent
Traitement des patients adultes cliniquement stables présentant une insuffisance cardiaque symptomatique ou une dysfonction systolique ventriculaire gauche asymptomatique post-infarctus du myocarde récent (entre 12 heures et 10 jours) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Insuffisance cardiaque
Traitement des patients adultes présentant une insuffisance cardiaque symptomatique en cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC), en cas dintolérance aux bêtabloquants, comme traitement additionnel à un IEC quand les antagonistes de laldostérone ne peuvent pas être utilisés (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
VOLTARENE 50 mg, comprimé enrobé gastro-résistant
  
Elles procèdent de lactivité anti-inflammatoire du diclofénac, de limportance des manifestations dintolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans léventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
·CHEZ LADULTE ET LENFANT A PARTIR DE 15 ANS, elles sont limitées au :
oTraitement symptomatique au long cours :
§des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante ou syndromes apparentés tels que le syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, et rhumatisme psoriasique ;
§de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
oTraitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës de :
§rhumatismes abarticulaires (épaules douloureuses aiguës, tendinites, bursites),
§arthrites microcristallines,
§arthroses,
§lombalgies, radiculalgies sévères.
oTraitement des dysménorrhées essentielles, après bilan étiologique.
·CHEZ LENFANT A PARTIR DE 35 kg (SOIT ENVIRON 12 ANS), lindication est limitée aux rhumatismes inflammatoires infantiles.
VIVELLEDOT 50 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Prévention de lostéoporose post-ménopausique chez la femme ayant un risque accru de fracture ostéoporotique et présentant une intolérance ou une contre-indication aux autres traitements indiqués dans la prévention de lostéoporose.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.
TIMOLOL ALCON 0,50 POUR CENT, collyre
  
·Hypertonie intraoculaire.
·Glaucome chronique à angle ouvert.
TRILEPTAL 300 mg, comprimé pelliculé
  
TRILEPTAL est indiqué dans le traitement des crises épileptiques partielles avec ou sans généralisation secondaire.
TRILEPTAL est indiqué en monothérapie ou en association chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans.
TRILEPTAL 600 mg, comprimé pelliculé
  
TRILEPTAL est indiqué dans le traitement des crises épileptiques partielles avec ou sans généralisation secondaire.
TRILEPTAL est indiqué en monothérapie ou en association chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans.
VIVELLEDOT 75 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Prévention de lostéoporose post-ménopausique chez la femme ayant un risque accru de fracture ostéoporotique et présentant une intolérance ou une contre-indication aux autres traitements indiqués dans la prévention de lostéoporose.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.
TOBREX 0,3 %, pommade ophtalmique
  
Traitement antibactérien local des conjonctivites, des kératites, des ulcères cornéens, des blépharites et de l'orgelet dus à des germes sensibles à la tobramycine chez ladulte et lenfant âgé de plus de 1 an.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
TEGRETOL 200 mg, comprimé sécable
  
Epilepsies
Chez ladulte
·soit en monothérapie ;
·soit en association à un autre traitement antiépileptique ;
·traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire ;
·traitement des épilepsies généralisées : crises tonico-cloniques.
Chez lenfant
·soit en monothérapie ;
·soit en association à un autre traitement antiépileptique ;
·traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire ;
·traitement des épilepsies généralisées : crises tonico-cloniques.
Psychiatrie
·Prévention des rechutes dans le cadre des troubles bipolaires, notamment chez les patients présentant une résistance relative, des contre-indications ou une intolérance au lithium.
·Traitement des états dexcitation maniaque ou hypomaniaque.
Douleurs
·Traitement des névralgies du trijumeau et du glossopharyngien.
·Traitement des douleurs neuropathiques de ladulte.
TEGRETOL 20 mg/ml, suspension buvable
  
Epilepsies
Chez ladulte
·soit en monothérapie ;
·soit en association à un autre traitement antiépileptique ;
·traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire ;
·traitement des épilepsies généralisées : crises tonico-cloniques.
Chez lenfant
·soit en monothérapie ;
·soit en association à un autre traitement antiépileptique ;
·traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire ;
·traitement des épilepsies généralisées : crises tonico-cloniques.
Psychiatrie
·Prévention des rechutes dans le cadre des troubles bipolaires, notamment chez les patients présentant une résistance relative, des contre-indications ou une intolérance au lithium.
·Traitement des états dexcitation maniaque ou hypomaniaque.
Douleurs
·Traitement des névralgies du trijumeau et du glossopharyngien.
·Traitement des douleurs neuropathiques de ladulte.
TOBRADEX, collyre en suspension
  
Traitement local anti-inflammatoire et anti-bactérien de l'il chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans :
- dans les suites de la chirurgie ophtalmologique,
- des infections dues à des germes sensibles à la tobramycine avec composante inflammatoire.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
TAREG 160 mg, comprimé pelliculé
  
Hypertension
Traitement de lhypertension artérielle essentielle chez les adultes, et de lhypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 6 ans à moins de 18 ans.
Post-infarctus du myocarde récent
Traitement des patients adultes cliniquement stables présentant une insuffisance cardiaque symptomatique ou une dysfonction systolique ventriculaire gauche asymptomatique post-infarctus du myocarde récent (entre 12 heures et 10 jours) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Insuffisance cardiaque
Traitement des patients adultes présentant une insuffisance cardiaque symptomatique en cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC), en cas dintolérance aux bêtabloquants, comme traitement additionnel à un IEC quand les antagonistes de laldostérone ne peuvent pas être utilisés (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
TRILEPTAL 60 mg/ml, suspension buvable
  
TRILEPTAL est indiqué dans le traitement des crises épileptiques partielles avec ou sans généralisation secondaire.
TRILEPTAL est indiqué en monothérapie ou en association chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans.
RITALINE L.P. 40 mg, gélule à libération prolongée
  
Le méthylphénidate est indiqué dans le cadre d'une prise en charge globale du Trouble Déficitaire de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) chez l'enfant de 6 ans et plus, lorsque des mesures correctives seules s'avèrent insuffisantes. Le traitement doit être suivi par un spécialiste des troubles du comportement chez l'enfant. Le diagnostic doit être établi selon les critères du DSM-IV ou les recommandations de l'ICD-10 et doit se fonder sur l'anamnèse et sur une évaluation complète du patient. Le diagnostic ne peut reposer uniquement sur la présence d'un ou plusieurs symptômes.
L'étiologie précise de ce syndrome est inconnue et il n'existe pas de test diagnostique unique. Pour un diagnostic approprié, il est nécessaire d'utiliser des informations d'ordre médical, éducatif, social et psychologique.
Habituellement, une prise en charge globale comporte des mesures psychologiques, éducatives et sociales, ainsi qu'un traitement médicamenteux qui vise à stabiliser les enfants présentant des troubles du comportement caractérisés par des symptômes pouvant inclure : des antécédents de troubles de l'attention (attention limitée), une incapacité à se concentrer, une labilité émotionnelle, une impulsivité, une hyperactivité modérée à sévère, des signes neurologiques mineurs et un EEG anormal. Les capacités d'apprentissage peuvent être altérées.
Un traitement par méthylphénidate n'est pas indiqué chez tous les enfants présentant un TDAH et la décision d'utiliser ce médicament devra se fonder sur une évaluation approfondie de la sévérité et de la chronicité des symptômes de l'enfant, en tenant compte de son âge.
Une prise en charge éducative appropriée est indispensable et une intervention psychosociale est généralement nécessaire. Lorsque les mesures correctives seules s'avèrent insuffisantes, la décision de prescrire un psychostimulant devra se fonder sur une évaluation rigoureuse de la sévérité des symptômes de l'enfant. Le méthylphénidate devra toujours être utilisé dans l'indication autorisée et conformément aux recommandations de prescription et de diagnostic.
ZOPHREN 8 mg, comprimé pelliculé
  
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans.
Prévention et traitement des nausées et vomissements induits par la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
ZOPHREN 4 mg, comprimé pelliculé
  
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans.
Prévention et traitement des nausées et vomissements induits par la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
ZOPHREN 4 mg/5 ml, sirop
  
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 mois.
Prévention et traitement des nausées et vomissements induits par la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
SANDOSTATINE 500 microgrammes/1 ml, solution injectable en ampoule (S.C.)
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. SANDOSTATINE est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SANDOSTATINE n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. SANDOSTATINE doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
RITALINE L.P. 20 mg, gélule à libération prolongée
  
Le méthylphénidate est indiqué dans le cadre d'une prise en charge globale du Trouble Déficitaire de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) chez l'enfant de 6 ans et plus, lorsque des mesures correctives seules s'avèrent insuffisantes. Le traitement doit être suivi par un spécialiste des troubles du comportement chez l'enfant. Le diagnostic doit être établi selon les critères du DSM-IV ou les recommandations de l'ICD-10 et doit se fonder sur l'anamnèse et sur une évaluation complète du patient. Le diagnostic ne peut reposer uniquement sur la présence d'un ou plusieurs symptômes.
L'étiologie précise de ce syndrome est inconnue et il n'existe pas de test diagnostique unique. Pour un diagnostic approprié, il est nécessaire d'utiliser des informations d'ordre médical, éducatif, social et psychologique.
Habituellement, une prise en charge globale comporte des mesures psychologiques, éducatives et sociales, ainsi qu'un traitement médicamenteux qui vise à stabiliser les enfants présentant des troubles du comportement caractérisés par des symptômes pouvant inclure : des antécédents de troubles de l'attention (attention limitée), une incapacité à se concentrer, une labilité émotionnelle, une impulsivité, une hyperactivité modérée à sévère, des signes neurologiques mineurs et un EEG anormal. Les capacités d'apprentissage peuvent être altérées.
Un traitement par méthylphénidate n'est pas indiqué chez tous les enfants présentant un TDAH et la décision d'utiliser ce médicament devra se fonder sur une évaluation approfondie de la sévérité et de la chronicité des symptômes de l'enfant, en tenant compte de son âge.
Une prise en charge éducative appropriée est indispensable et une intervention psychosociale est généralement nécessaire. Lorsque les mesures correctives seules s'avèrent insuffisantes, la décision de prescrire un psychostimulant devra se fonder sur une évaluation rigoureuse de la sévérité des symptômes de l'enfant. Le méthylphénidate devra toujours être utilisé dans l'indication autorisée et conformément aux recommandations de prescription et de diagnostic.
VOLTARENE 25 mg, comprimé gastro-résistant
  
Elles procèdent de lactivité anti-inflammatoire du diclofénac, de limportance des manifestations dintolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans léventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
·CHEZ LADULTE ET LENFANT A PARTIR DE 15 ANS, elles sont limitées au :
oTraitement symptomatique au long cours :
§des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante ou syndromes apparentés tels que le syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, et rhumatisme psoriasique ;
§de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
oTraitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës de :
§rhumatismes abarticulaires (épaules douloureuses aiguës, tendinites, bursites),
§arthrites microcristallines,
§arthroses,
§lombalgies, radiculalgies sévères.
oTraitement des dysménorrhées essentielles, après bilan étiologique.
·CHEZ LENFANT A PARTIR DE 6 ANS, lindication est limitée aux rhumatismes inflammatoires infantiles.
VIVELLEDOT 25 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.
ZOPHREN 2 mg/ml, solution injectable en ampoule (I.V.)
  
Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante et la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'enfant à partir de 6 mois.
Traitement des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie cytotoxique chez lenfant à partir de 6 mois.
Traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez lenfant à partir de 1 mois.
VOLTARENE LP 100 mg, comprimé enrobé à libération prolongée
  
Elles procèdent de lactivité anti-inflammatoire du diclofénac, de limportance des manifestations dintolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans léventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez ladulte et à lenfant à partir de 15 ans, au :
·Traitement dentretien des affections rhumatismales chroniques pour lesquelles, lors de lutilisation des formes dosées à 25 mg et 50 mg, la posologie de 100 mg par jour sest révélée adéquate.
VIVELLEDOT 37,5 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.
TEGRETOL L.P. 400 mg, comprimé pelliculé sécable à libération prolongée
  
Epilepsies
Chez ladulte
·soit en monothérapie ;
·soit en association à un autre traitement antiépileptique ;
·traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire ;
·traitement des épilepsies généralisées : crises tonico-cloniques.
Chez lenfant
·soit en monothérapie ;
·soit en association à un autre traitement antiépileptique ;
·traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire ;
·traitement des épilepsies généralisées : crises tonico-cloniques.
Psychiatrie
·Prévention des rechutes dans le cadre des troubles bipolaires, notamment chez les patients présentant une résistance relative, des contre-indications ou une intolérance au lithium.
·Traitement des états dexcitation maniaque ou hypomaniaque.
Douleurs
·Traitement des névralgies du trijumeau et du glossopharyngien.
·Traitement des douleurs neuropathiques de ladulte.
VOLTARENE 100 mg, suppositoire
  
Elles procèdent de lactivité anti-inflammatoire du diclofénac, de limportance des manifestations dintolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans léventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
·CHEZ LADULTE ET LENFANT A PARTIR DE 15 ANS, elles sont limitées au :
oTraitement symptomatique au long cours :
§des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante ou syndromes apparentés tels que le syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter, et rhumatisme psoriasique ;
§de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
oTraitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës de :
§rhumatismes abarticulaires (épaules douloureuses aiguës, tendinites, bursites),
§arthrites microcristallines,
§arthroses,
§lombalgies, radiculalgies sévères.
ZOPHREN 8 mg, lyophilisat oral
  
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 mois.
Prévention et traitement des nausées et vomissements induits par la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
ZOPHREN 16 mg, suppositoire
  
Chez ladulte et ladolescent à partir de 15 ans
Prévention et traitement des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante dans les cas où la voie orale nest pas adaptée.
VOLTARENE LP 75 mg, comprimé enrobé à libération prolongée
  
Elles procèdent de lactivité anti-inflammatoire du diclofénac, de limportance des manifestations dintolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans léventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez ladulte et à lenfant à partir de 15 ans, au :
·Traitement dentretien des affections rhumatismales chroniques pour lesquelles, lors de lutilisation des formes dosées à 25 mg et 50 mg, la posologie de 75 mg par jour sest révélée adéquate.
·Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës darthrose.
VIVELLEDOT 100 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Prévention de lostéoporose post-ménopausique chez la femme ayant un risque accru de fracture ostéoporotique et présentant une intolérance ou une contre-indication aux autres traitements indiqués dans la prévention de lostéoporose.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.
CERTICAN 0,75 mg, comprimé
  
Transplantations rénale et cardiaque
CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet dorgane chez les patients adultes présentant un risque immunologique faible à modéré recevant une allogreffe rénale ou cardiaque. En transplantation rénale et cardiaque, CERTICAN doit être utilisé en association avec de la ciclosporine sous forme de microémulsion et des corticoïdes.
Transplantation hépatique
CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet dorgane chez les patients adultes recevant une transplantation hépatique. En transplantation hépatique, CERTICAN doit être utilisé en association avec du tacrolimus et des corticoïdes.
COTAREG 160 mg/25 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de lhypertension artérielle essentielle chez ladulte.
COTAREG, association à dose fixe, est indiqué chez les patients dont la pression artérielle nest pas suffisamment contrôlée par le valsartan ou lhydrochlorothiazide en monothérapie.
CERTICAN 0,5 mg, comprimé
  
Transplantations rénale et cardiaque
CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet dorgane chez les patients adultes présentant un risque immunologique faible à modéré recevant une allogreffe rénale ou cardiaque. En transplantation rénale et cardiaque, CERTICAN doit être utilisé en association avec de la ciclosporine sous forme de microémulsion et des corticoïdes.
Transplantation hépatique
CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet dorgane chez les patients adultes recevant une transplantation hépatique. En transplantation hépatique, CERTICAN doit être utilisé en association avec du tacrolimus et des corticoïdes.
CILOXAN 3 mg/ml, solution pour instillation auriculaire
  
Traitement antibactérien chez ladulte et lenfant à partir de 1 an :
·des otites externes aiguës,
·des otorrhées purulentes sur cavité dévidement et sur les otites chroniques non ostéitiques à tympan ouvert.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
CILOXADEX 3 mg/1 mg par ml, suspension pour instillation auriculaire
  
CILOXADEX est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez les adultes et les enfants (voir rubrique 4.2). Voir rubrique 5.1 pour les espèces habituellement sensibles.
·Otorrhées sur aérateurs trans-tympaniques
·Otites aiguës externes
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des agents antibactériens.
CILOXAN 0,3 %, pommade ophtalmique
  
CILOXAN 0,3 %, pommade ophtalmique est indiqué chez les adultes et les enfants à partir de lâge de 1 an.
Traitement antibactérien local des infections oculaires sévères (conjonctivites sévères, kératites, ulcères cornéens et abcès de cornée) dues à des germes sensibles à la ciprofloxacine.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
CERTICAN 0,1 mg, comprimé dipersible
  
Transplantations rénale et cardiaque
CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet dorgane chez les patients adultes présentant un risque immunologique faible à modéré recevant une allogreffe rénale ou cardiaque. En transplantation rénale et cardiaque, CERTICAN doit être utilisé en association avec de la ciclosporine sous forme de microémulsion et des corticoïdes.
Transplantation hépatique
CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet dorgane chez les patients adultes recevant une transplantation hépatique. En transplantation hépatique, CERTICAN doit être utilisé en association avec du tacrolimus et des corticoïdes.
CILOXAN 0,3 POUR CENT, collyre
  
CILOXAN 0,3 POUR CENT, collyre est indiqué chez les adultes, adolescents (12-16 ans), enfants (2-11 ans), nourrissons et enfants en bas âge (28 jours à 23 mois) et nouveau-nés (0-27 jours).
Traitement antibactérien local des infections oculaires sévères (conjonctivites sévères, kératites, ulcères cornéens et abcès de cornée) dues à des germes sensibles à la ciprofloxacine.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
COTAREG 80 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de lhypertension artérielle essentielle chez ladulte.
COTAREG, association à dose fixe, est indiqué chez les patients dont la pression artérielle nest pas suffisamment contrôlée par le valsartan ou lhydrochlorothiazide en monothérapie.
CERTICAN 0,25 mg, comprimé dispersible
  
Transplantations rénale et cardiaque
CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet dorgane chez les patients adultes présentant un risque immunologique faible à modéré recevant une allogreffe rénale ou cardiaque. En transplantation rénale et cardiaque, CERTICAN doit être utilisé en association avec de la ciclosporine sous forme de microémulsion et des corticoïdes.
Transplantation hépatique
CERTICAN est indiqué pour la prévention du rejet dorgane chez les patients adultes recevant une transplantation hépatique. En transplantation hépatique, CERTICAN doit être utilisé en association avec du tacrolimus et des corticoïdes.
COTAREG 160 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de lhypertension artérielle essentielle chez ladulte.
COTAREG, association à dose fixe, est indiqué chez les patients dont la pression artérielle nest pas suffisamment contrôlée par le valsartan ou lhydrochlorothiazide en monothérapie.
FEMARA 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
·Traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs.
·Prolongation du traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant invasif chez la femme ménopausée ayant préalablement reçu un traitement adjuvant standard par le tamoxifène pendant 5 ans.
·Traitement de première intention du cancer du sein hormono-dépendant à un stade avancé chez la femme ménopausée.
·Traitement du cancer du sein à un stade avancé après rechute ou progression de la maladie chez la femme ménopausée (statut endocrinien de ménopause naturelle ou artificielle) ayant été préalablement traitée par des antiestrogènes.
·Traitement néoadjuvant chez la femme ménopausée avec des récepteurs hormonaux positifs présentant un cancer du sein HER-2 négatif lorsque la chimiothérapie nest pas adaptée et que la chirurgie immédiate nest pas indiquée.
Lefficacité na pas été démontrée chez les patientes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs hormonaux négatifs.
ESIDREX 25 mg, comprimé sécable
  
·dèmes d'origine cardiaque ou rénale.
·dèmes d'origine hépatique, le plus souvent en association avec un diurétique épargneur de potassium.
·Hypertension artérielle.
SANDIMMUN 50 mg/ml, solution injectable pour perfusion I.V.
  
Indications dans la greffe
Greffes d'organes solides
Prévention du rejet du greffon après transplantation dorganes solides.
Traitement du rejet cellulaire chez des patients précédemment traités par d'autres protocoles immunosuppresseurs.
Greffes de moelle osseuse
Prévention du rejet après allogreffe de moelle osseuse et greffes de cellules souches.
Traitement préventif ou curatif de la maladie du greffon contre l'hôte (GVHD).
TAREG 3 mg/ml, solution buvable
  
Traitement de lhypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 1 an à moins de 18 ans.
RITALINE 10 mg, comprimé
  
Trouble déficitaire de lattention avec hyperactivité chez lenfant de six ans et plus.
Le méthylphénidate est indiqué dans le cadre dune prise en charge globale du Trouble Déficitaire de lAttention avec Hyperactivité (TDAH) chez lenfant de 6 ans et plus, lorsque des mesures correctives seules savèrent insuffisantes. Le traitement doit être suivi par un spécialiste des troubles du comportement chez lenfant. Le diagnostic doit être établi selon les critères du DSM-IV ou les recommandations de lICD-10 et doit se fonder sur lanamnèse et sur une évaluation complète du patient. Le diagnostic ne peut reposer uniquement sur la présence dun ou plusieurs symptômes.
Létiologie précise de ce syndrome est inconnue et il nexiste pas de test diagnostique unique. Pour un diagnostic approprié, il est nécessaire dutiliser des informations dordre médical, éducatif, social et psychologique.
Habituellement, une prise en charge globale comporte des mesures psychologiques, éducatives et sociales, ainsi quun traitement médicamenteux qui vise à stabiliser les enfants présentant des troubles du comportement caractérisés par des symptômes pouvant inclure : des antécédents de troubles de lattention (attention limitée), une incapacité à se concentrer, une labilité émotionnelle, une impulsivité, une hyperactivité modérée à sévère, des signes neurologiques mineurs et un EEG anormal. Les capacités dapprentissage peuvent être altérées.
Un traitement par méthylphénidate nest pas indiqué chez tous les enfants présentant un TDAH et la décision dutiliser ce médicament devra se fonder sur une évaluation approfondie de la sévérité et de la chronicité des symptômes de lenfant, en tenant compte de son âge.
Une prise en charge éducative appropriée est indispensable et une intervention psychosociale est généralement nécessaire. Lorsque les mesures correctives seules savèrent insuffisantes, la décision de prescrire un psychostimulant devra se fonder sur une évaluation rigoureuse de la sévérité des symptômes de lenfant. Le méthylphénidate devra toujours être utilisé dans lindication autorisée et conformément aux recommandations de prescription et de diagnostic.
Narcolepsie avec ou sans cataplexie en cas dinefficacité du modafinil chez ladulte et lenfant de plus de 6 ans.
SANDOSTATINE 50 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. SANDOSTATINE est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SANDOSTATINE n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. SANDOSTATINE doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
TAREG 40 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension
Traitement de lhypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 6 ans à moins de 18 ans.
Post-infarctus du myocarde récent
Traitement des patients adultes cliniquement stables présentant une insuffisance cardiaque symptomatique ou une dysfonction systolique ventriculaire gauche asymptomatique post-infarctus du myocarde récent (entre 12 heures et 10 jours) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Insuffisance cardiaque
Traitement des patients adultes présentant une insuffisance cardiaque symptomatique en cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC), en cas dintolérance aux bêtabloquants, comme traitement additionnel à un IEC quand les antagonistes de laldostérone ne peuvent pas être utilisés (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
SANDOSTATINE L.P. 30 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
  
Traitement de lacromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie (voir rubrique 4.2).
Traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
Traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées de lintestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à lintestin moyen ont été exclus.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SANDOSTATINE L.P. 10 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
  
Traitement de lacromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie (voir rubrique 4.2).
Traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
Traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées de lintestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à lintestin moyen ont été exclus.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
TEGRETOL L.P. 200 mg, comprimé pelliculé sécable à libération prolongée
  
Epilepsies
Chez ladulte
·soit en monothérapie ;
·soit en association à un autre traitement antiépileptique ;
·traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire ;
·traitement des épilepsies généralisées : crises tonico-cloniques.
Chez lenfant
·soit en monothérapie ;
·soit en association à un autre traitement antiépileptique ;
·traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire ;
·traitement des épilepsies généralisées : crises tonico-cloniques.
Psychiatrie
·Prévention des rechutes dans le cadre des troubles bipolaires, notamment chez les patients présentant une résistance relative, des contre-indications ou une intolérance au lithium.
·Traitement des états dexcitation maniaque ou hypomaniaque.
Douleurs
·Traitement des névralgies du trijumeau et du glossopharyngien.
·Traitement des douleurs neuropathiques de ladulte.
SANDOSTATINE L.P. 20 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
  
Traitement de lacromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie (voir rubrique 4.2).
Traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
Traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées de lintestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à lintestin moyen ont été exclus.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SANDOSTATINE 100 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. SANDOSTATINE est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SANDOSTATINE n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. SANDOSTATINE doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
DESFERAL 100 mg/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
·Hémochromatose primitive non curable par saignées.
·Hémosidérose secondaire.
·Intoxications martiales aiguës.
·Intoxication aluminique chez l'insuffisant rénal dialysé.
·Indications diagnostiques - Test au Desféral :
odépistage des surcharges ferriques par dosage de la sidérurie,
odiagnostic d'hémochromatose, orientation du traitement et dépistage des formes latentes dans les familles de sujets hémochromatosiques,
odiagnostic de l'intoxication aluminique, en particulier lorsque l'aluminémie est comprise entre 1 et 3 micromoles/L (27 à 81 microgrammes/L).
EGATEN 250 mg, comprimé sécable
  
Traitement de la fasciolose (distomatose) à Fasciola hepatica ou Fasciola gigantica.
LEPONEX 100 mg, comprimé sécable
  
Schizophrénie résistante au traitement
LEPONEX est indiqué chez les patients schizophrènes résistants au traitement et chez les patients schizophrènes qui présentent avec les autres agents antipsychotiques, y compris les antipsychotiques atypiques, des effets indésirables neurologiques sévères, impossibles à corriger.
La résistance au traitement est définie comme l'absence d'amélioration clinique satisfaisante malgré l'utilisation d'au moins deux antipsychotiques différents, y compris un agent antipsychotique atypique, prescrits à posologie adéquate pendant une durée suffisante.
Psychose au cours de lévolution de la maladie de Parkinson
LEPONEX est également indiqué pour le traitement des troubles psychotiques survenant au cours de l'évolution de la maladie de Parkinson, en cas d'échec de la stratégie thérapeutique habituelle.
LAMPRENE 50 mg, capsule molle
  
LAMPRENE 50 mg, capsule molle est indiqué chez les adultes, adolescents (âgés de 15 ans et plus), enfants (âgés de 10 à 14 ans et âgés de moins de 10 ans).
Traitement des formes multibacillaires de la lèpre (maladie de Hansen) en association avec la dapsone et la rifampicine : index bacillaire ≥ 1+, soit 1 à 10 bacilles ou plus dans 100 champs à lexamen microscopique dun prélèvement cutané ou, présence de plus de 5 lésions cutanées spécifiques.
Traitement de lérythème noueux lépreux chronique ou corticodépendant.
La polychimiothérapie (association de clofazimine, rifampicine et de dapsone, notamment) est nécessaire pour prévenir l'apparition de souches résistantes de Mycobacterium leprae.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
IOPIDINE 0,5 %, collyre en solution
  
IOPIDINE 0,5 %, collyre en solution est indiqué dans le traitement additionnel à court terme du glaucome chronique chez les patients recevant un traitement médical à la dose maximale tolérée et nécessitant une réduction supplémentaire de la pression intra-oculaire (PIO) afin de retarder le traitement au laser ou le traitement chirurgical.
L'efficacité de IOPIDINE à réduire la PIO diminue avec le temps chez la majorité des patients. Même si certains patients ont pu être traités avec succès par IOPIDINE sur de plus longues périodes, l'effet bénéfique n'excède pas un mois chez la plupart des patients.
L'ajout de IOPIDINE chez des patients utilisant déjà deux médicaments réduisant la formation d'humeur aqueuse (c'est-à-dire bêta-bloquants plus inhibiteur de l'anhydrase carbonique) comme un traitement médical maximal toléré, ne se traduit pas nécessairement par un effet bénéfique supplémentaire. En effet, IOPIDINE agit en réduisant la formation d'humeur aqueuse et l'addition d'un troisième médicament agissant par ce mécanisme ne conduit pas nécessairement à un abaissement significatif de la PIO.
LESCOL 40 mg, gélule
  
Dyslipidémies
Traitement des adultes présentant une hypercholestérolémie primaire ou une dyslipidémie mixte, en complément du régime alimentaire, lorsque la réponse au régime alimentaire et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, activité physique, perte de poids) est inadéquate.
Prévention secondaire des maladies coronariennes
Prévention secondaire des événements cardiaques majeurs chez les adultes présentant une pathologie coronaire après une intervention coronarienne percutanée (voir rubrique 5.1).
LAMISIL 250 mg, comprimé sécable
  
·Onychomycoses,
·Dermatophyties cutanées (notamment dermatophytie de la peau glabre, kératodermie palmo-plantaire, intertrigo interdigito-plantaire),
Candidoses cutanées, lorsque ces 2 dernières infections ne peuvent être traitées localement du fait de l'étendue des lésions ou de la résistance aux traitements antifongiques habituels.
La terbinafine administrée per os est inefficace dans le Pityriasis versicolor (aussi connu comme le Tinea versicolor) et les candidoses vaginales.
LESCOL L.P. 80 mg, comprimé pelliculé à libération prolongée
  
Dyslipidémies
Traitement des adultes présentant une hypercholestérolémie primaire ou une dyslipidémie mixte, en complément du régime alimentaire, lorsque la réponse au régime alimentaire et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, activité physique, perte de poids) est inadéquate.
Prévention secondaire des maladies coronariennes
Prévention secondaire des événements cardiaques majeurs chez les adultes présentant une pathologie coronaire après une intervention coronarienne percutanée (voir rubrique 5.1).
FORADIL 12 microgrammes, poudre pour inhalation en gélule
  
·Traitement symptomatique continu de l'asthme
ochez des patients nécessitant des prises quotidiennes de bêta‑2 agonistes à action rapide et de courte durée,
oet/ou en cas de symptômes nocturnes,
en association avec un traitement anti-inflammatoire continu comme les corticoïdes inhalés.
·Traitement préventif de l'asthme induit par l'effort.
N.B. : le formotérol n'est pas un traitement de la crise d'asthme. En cas de crise d'asthme, utiliser un bêta‑2 mimétique d'action rapide et de courte durée par voie inhalée ou en fonction de la gravité par voie injectable.
·Traitement symptomatique de l'obstruction bronchique au cours de la bronchopneumopathie chronique obstructive.
Cette spécialité est particulièrement adaptée aux sujets chez qui il a été mis en évidence une mauvaise synchronisation main/poumon nécessaire pour une utilisation correcte des aérosols doseurs classiques sans chambre dinhalation.
LEPONEX 25 mg, comprimé sécable
  
Schizophrénie résistante au traitement
LEPONEX est indiqué chez les patients schizophrènes résistants au traitement et chez les patients schizophrènes qui présentent avec les autres agents antipsychotiques, y compris les antipsychotiques atypiques, des effets indésirables neurologiques sévères, impossibles à corriger.
La résistance au traitement est définie comme l'absence d'amélioration clinique satisfaisante malgré l'utilisation d'au moins deux antipsychotiques différents, y compris un agent antipsychotique atypique, prescrits à posologie adéquate pendant une durée suffisante.
Psychose au cours de lévolution de la maladie de Parkinson
LEPONEX est également indiqué pour le traitement des troubles psychotiques survenant au cours de l'évolution de la maladie de Parkinson, en cas d'échec de la stratégie thérapeutique habituelle.
LAMPRENE 100 mg, capsule molle
  
LAMPRENE 100 mg, capsule molle est indiqué chez les adultes, adolescents (âgés de 15 ans et plus), enfants (âgés de 10 à 14 ans et âgés de moins de 10 ans).
Traitement des formes multibacillaires de la lèpre (maladie de Hansen) en association avec la dapsone et la rifampicine : index bacillaire ≥ 1+, soit 1 à 10 bacilles ou plus dans 100 champs à lexamen microscopique dun prélèvement cutané ou, présence de plus de 5 lésions cutanées spécifiques.
Traitement de lérythème noueux lépreux chronique ou corticodépendant.
La polychimiothérapie (association de clofazimine, rifampicine et de dapsone, notamment) est nécessaire pour prévenir l'apparition de souches résistantes de Mycobacterium leprae.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
LIORESAL 10 mg/20 ml, solution injectable pour perfusion par voie intrathécale en ampoule
  
Adulte :
Traitement de la spasticité chronique sévère associée à une sclérose en plaques, à des lésions dorigine médullaire ou cérébrale après échec des traitements anti-spastiques par voie orale (y compris le baclofène oral) ou des effets indésirables trop importants aux doses efficaces par voie orale.
Patients pédiatriques (enfants âgés de 4 à 18 ans) :
Traitement de la spasticité chronique sévère d'origine cérébrale ou médullaire lorsque les traitements anti-spastiques administrés par voie orale (y compris le baclofène oral) sont sans effet et/ou sont responsables deffets indésirables trop importants aux doses orales efficaces.
IOPIDINE 1 % m/V, collyre en solution
  
IOPIDINE 1 % est indiqué pour contrôler ou prévenir les élévations post-chirurgicales de la pression intra-oculaire chez les patients venant de subir une intervention au laser au niveau du segment antérieur de lil (les études cliniques ont été conduites sur des trabéculoplasties, des iridotomies et des capsulotomies).
LESCOL 20 mg, gélule
  
Dyslipidémies
Traitement des adultes présentant une hypercholestérolémie primaire ou une dyslipidémie mixte, en complément du régime alimentaire, lorsque la réponse au régime alimentaire et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, activité physique, perte de poids) est inadéquate.
Prévention secondaire des maladies coronariennes
Prévention secondaire des événements cardiaques majeurs chez les adultes présentant une pathologie coronaire après une intervention coronarienne percutanée (voir rubrique 5.1).
LIORESAL 0,05 mg/1 ml, solution injectable par voie intrathécale en ampoule
  
Adulte :
Traitement de la spasticité chronique sévère associée à une sclérose en plaques, à des lésions dorigine médullaire ou cérébrale après échec des traitements anti-spastiques par voie orale (y compris le baclofène oral) ou des effets indésirables trop importants aux doses efficaces par voie orale.
Patients pédiatriques (enfants âgés de 4 à 18 ans) :
Traitement de la spasticité chronique sévère d'origine cérébrale ou médullaire lorsque les traitements anti-spastiques administrés par voie orale (y compris le baclofène oral) sont sans effet et/ou sont responsables deffets indésirables trop importants aux doses orales efficaces.
NITRIDERM TTS 10 mg/24 H, dispositif transdermique
  
Traitement préventif de la crise d'angor.
NITRIDERM TTS 5 mg/24 H, dispositif transdermique
  
Traitement préventif de la crise d'angor.
LOXEN 20 mg, comprimé sécable
  
Hypertension artérielle.
1  2