Médicaments - LFB-BIOMEDICAMENTS avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Plus de critères

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

20 Résultat(s)

PROTEXEL 50 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Ce médicament est indiqué dans :
·les déficits constitutionnels sévères en protéine C, homozygotes ou hétérozygotes composites du nouveau-né responsables d'une thrombose veineuse sévère et massive et de l'adulte lors du relais héparine/antivitamine K pour éviter la nécrose cutanée ;
·la prévention de la thrombose chez l'hétérozygote lors d'interventions chirurgicales et de césariennes, en cas d'inefficacité ou de contre-indication du traitement héparine/antivitamine K.
ACLOTINE 100 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
1. Déficits constitutionnels en antithrombine :
·dans les traitements des accidents thrombo‑emboliques, en association avec l'héparine, lorsque l'héparine, utilisée seule, est inefficace ;
·dans la prévention des thromboses veineuses, en cas de situation à risque élevé (notamment lors d'une chirurgie ou d'une grossesse) lorsque le risque hémorragique ne permet pas d'utiliser des doses suffisantes d'héparine.
2. Déficit acquis sévère (< 60 %) en antithrombine.
ALFALASTIN 33,33 mg/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Ce médicament est indiqué dans le traitement substitutif des formes graves de déficit primitif en alpha‑1 antitrypsine chez les sujets de phénotype PiZZ ou PiSZ avec emphysème pulmonaire.
VIALEBEX 40 mg/ml, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume sanguin circulant lorsque l'hypovolémie a été démontrée et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde artificiel dépend de la situation clinique du patient en se basant sur les recommandations officielles.
BETAFACT 100 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Traitement et prévention des hémorragies chez les patients atteints d'hémophilie B (déficit congénital en facteur IX).
BETAFACT 50 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Traitement et prévention des hémorragies chez les patients atteints d'hémophilie B (déficit congénital en facteur IX).
VIALEBEX 200 mg/ml NOUVEAUX-NES ET NOURRISSONS, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume sanguin circulant lorsque l'hypovolémie a été démontrée et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde artificiel dépend de la situation clinique du patient en se basant sur les recommandations officielles.
Chez le nouveau-né et le nourrisson, les situations cliniques sont les suivantes :
·Prévention de l'ictère nucléaire du nouveau-né en cas d'hyperbilirubinémie menaçante.
·Hypo-albuminémie profonde et symptomatique chez le nouveau-né et le nourrisson.
·Troubles hémodynamiques du nouveau-né en cas d'hypovolémie non corrigée par le remplissage aux cristalloïdes.
·Maladies congénitales de la bilirubine : hyperbilirubinémies libres menaçantes, notamment la maladie de Crigler-Najjar.
WILSTART, poudres et solvants pour solution injectable
  
WILSTART est spécifiquement indiqué dans la phase initiale du traitement de la maladie de Willebrand quand le traitement par la desmopressine (DDAVP) est inefficace ou contre-indiqué.
WILSTART ne doit pas être utilisé dans le traitement de l'hémophilie A.
WILFACTIN 100 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
WILFACTIN est indiqué dans le traitement et la prévention des hémorragies et en situation chirurgicale dans la maladie de Willebrand quand le traitement seul par la desmopressine (DDAVP) est inefficace ou contre-indiqué.
WILFACTIN ne doit pas être utilisé dans le traitement de l'hémophilie A.
VIALEBEX 50 mg/ml, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume sanguin circulant lorsque l'hypovolémie a été démontrée et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde artificiel dépend de la situation clinique du patient en se basant sur les recommandations officielles.
YDRALBUM 200 g/l, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume de sang circulant lorsqu'une hypovolémie a été établie et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde de synthèse dépendra de l'état clinique de chaque patient, en se basant sur les recommandations officielles.
VIALEBEX 200 mg/ml, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume sanguin circulant lorsque l'hypovolémie a été démontrée et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde artificiel dépend de la situation clinique du patient en se basant sur les recommandations officielles.
CLAIRYG 50 mg/ml, solution pour perfusion
  
CLAIRYG est prescrit pour :
Traitement substitutif chez les adultes, les enfants et les adolescents (0 18 ans) en cas de :
Déficits immunitaires primitifs (DIP) avec altérations de la production danticorps.
Déficits immunitaires secondaires (DIS) chez des patients atteints dinfections sévères ou dinfections récidivantes, avec traitement antimicrobien inefficace et soit un échec avéré concernant les anticorps spécifiques * soit un taux des IgG sériques < 4 g/L.
* Incapacité à augmenter d'au moins deux fois le titre des anticorps IgG contre les antigènes polysaccharidiques pneumococciques ou les antigènes polypeptidiques contenus dans les vaccins.
Traitement immunomodulateur chez les adultes, les enfants et les adolescents (0 18 ans) en cas de :
Thrombopénie immunitaire primaire (PTI) chez les patients présentant un risque hémorragique élevé ou avant un acte chirurgical pour corriger le taux de plaquettes.
Syndrome de Guillain-Barré.
Maladie de Kawasaki (en association avec l'acide acétylsalicylique, voir rubrique 4.2)
Polyradiculoneuropathies inflammatoires démyélinisantes chroniques (PIDC)
Neuropathie motrice multifocale (NMM).
CLOTTAFACT 1,5 g/100 ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
·Hypo-, dys- ou afibrinogénémie constitutionnelle, chez les adultes, les adolescents et les enfants présentant une hémorragie spontanée ou post-traumatique ou en cas de chirurgie.
·En tant que traitement complémentaire dans la prise en charge d'une hémorragie sévère incontrôlée dans le cadre d'une hypofibrinogénémie acquise telle que :
·Augmentation de la consommation du fibrinogène associée à un saignement incontrôlé menaçant le pronostic vital dans les complications obstétricales, en situation chirurgicale ou en traumatologie.
·Altération de la synthèse hépatique du fibrinogène en cas dinsuffisance hépatique sévère ou secondaire à un traitement par la L-Asparaginase.
FACTANE 100 U.I./ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Le facteur VIII de coagulation humain est indiqué pour le traitement et la prévention des hémorragies et en situation chirurgicale dans le déficit en facteur VIII (hémophilie A) chez les patients préalablement traités ou non, ne présentant pas d'inhibiteur dirigé contre le facteur VIII.
Le traitement peut être poursuivi chez les patients qui développent un inhibiteur du facteur VIII (anticorps neutralisant) à un taux inférieur à 5 unités Bethesda (UB) si la réponse clinique persiste avec une augmentation du taux de facteur VIII circulant.
Le facteur VIII de coagulation humain est indiqué pour le traitement de linhibiteur par induction de tolérance immune.
FACTANE ne contient pas de facteur Willebrand en quantité suffisante pour être utilisé seul dans la maladie de Willebrand.
IMMUNOGLOBULINE HUMAINE DE L'HEPATITE B LFB 100 UI/ml, solution injectable en seringue préremplie (IM)
  
Immunoprophylaxie de lhépatite B :
·en cas de contamination accidentelle chez les sujets non immunisés (y compris lorsque la vaccination est incomplète ou inconnue).
·chez les hémodialysés en attente de l'efficacité de la vaccination.
·chez le nouveau-né en cas de mère porteuse du virus de lhépatite B.
·chez les patients nayant pas développé de réponse immunitaire après vaccination contre le virus de lhépatite B (anticorps contre lhépatite B non détectables) et qui ont besoin dune protection continue contre cette maladie.
HEMOLEVEN 1000 U/10 ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Le facteur XI de coagulation humain est destiné au traitement des patients présentant un déficit congénital sévère en facteur XI de la coagulation (taux basal < 20 %) :
·Soit à titre curatif : en cas d'accident hémorragique survenant chez un malade déjà connu ou chez lequel le déficit vient d'être révélé par un bilan d'hémostase,
·Soit à titre préventif : exclusivement en cas d'intervention chirurgicale majeure et chez des patients pour lesquels il nexiste pas dalternatives thérapeutiques (en particulier lorsqu'une surcharge volémique ne peut être tolérée par le patient, ce qui contre-indique l'utilisation de plasma frais congelé).
FACTANE 200 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Le facteur VIII de coagulation humain est indiqué pour le traitement et la prévention des hémorragies et en situation chirurgicale dans le déficit en facteur VIII (hémophilie A) chez les patients préalablement traités ou non, ne présentant pas d'inhibiteur dirigé contre le facteur VIII.
Le traitement peut être poursuivi chez les patients qui développent un inhibiteur du facteur VIII (anticorps neutralisant) à un taux inférieur à 5 unités Bethesda (UB) si la réponse clinique persiste avec une augmentation du taux de facteur VIII circulant.
Le facteur VIII de coagulation humain est indiqué pour le traitement de linhibiteur par induction de tolérance immune.
FACTANE ne contient pas de facteur Willebrand en quantité suffisante pour être utilisé seul dans la maladie de Willebrand.
KANOKAD 25 UI/ml de facteur IX, poudre et solvant pour solution injectable
  
·Traitement des saignements et prophylaxie péri-opératoire des accidents hémorragiques lors d'un déficit acquis en facteurs de coagulation du complexe prothrombique comme le déficit induit par un traitement par anti-vitamines K, ou en cas de surdosage en anti-vitamines K, quand une correction urgente du déficit est requise.
·Traitement des saignements et prophylaxie péri-opératoire d'accidents hémorragiques lors d'un déficit congénital de l'un des facteurs vitamine K dépendants, lorsqu'aucun facteur de coagulation spécifique de haute pureté n'est disponible.
GAMMATETANOS 250 UI/2 ml, solution injectable (IM)
  
·Prophylaxie du tétanos en cas de plaie souillée chez les sujets dont la vaccination est incomplète, trop ancienne ou inconnue.
·Traitement du tétanos déclaré.