Médicaments - LABORATOIRES LEO avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Plus de critères

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

26 Résultat(s)

SELEXID 200 mg, comprimé pelliculé
  
SELEXID 200 mg, comprimé pelliculé est indiqué chez la femme adulte dans le traitement dinfections urinaires (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
INNOHEP 4 500 U.I. anti Xa/0,45 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse en chirurgie chez les patients adultes, en particulier en chirurgie orthopédique, générale ou cancérologique.
Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse chez les patients adultes immobilisés à cause dune pathologie médicale aiguë, notamment une insuffisance cardiaque aiguë, une insuffisance respiratoire aiguë, une infection sévère, un cancer actif ainsi quune maladie rhumatismale en poussée.
Prévention de la coagulation du circuit de circulation extracorporelle au cours de lhémodialyse et de lhémofiltration chez les adultes.
INNOHEP 2 500 U.I. anti Xa/0,25 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse en chirurgie chez les patients adultes, en particulier en chirurgie orthopédique, générale ou cancérologique.
Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse chez les patients adultes immobilisés à cause dune pathologie médicale aiguë, notamment une insuffisance cardiaque aiguë, une insuffisance respiratoire aiguë, une infection sévère, un cancer actif ainsi quune maladie rhumatismale en poussée.
Prévention de la coagulation du circuit de circulation extracorporelle au cours de lhémodialyse et de lhémofiltration chez les adultes.
FUCIDINE NOURRISSONS 100 mg/2 ml, suspension buvable en flacon
  
Fucidine Nourrissons est indiqué dans le traitement des infections staphylococciques notamment dans leurs localisations cutanées, osseuses et articulaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
INNOHEP 18 000 U.I. anti Xa/0,9 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Traitement des thromboses veineuses et de la maladie thromboembolique incluant les thromboses veineuses profondes et les embolies pulmonaires chez les adultes.
Pour certains patients atteints dune embolie pulmonaire (par exemple ceux présentant une instabilité hémodynamique sévère) un traitement alternatif, comme la chirurgie ou la thrombolyse, peut être indiqué.
Traitement prolongé de la maladie thromboembolique veineuse et prévention de ses récidives chez les patients adultes atteints dun cancer actif.
INNOHEP 3 500 U.I. anti Xa/0,35 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse en chirurgie chez les patients adultes, en particulier en chirurgie orthopédique, générale ou cancérologique.
Traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse chez les patients adultes immobilisés à cause dune pathologie médicale aiguë, notamment une insuffisance cardiaque aiguë, une insuffisance respiratoire aiguë, une infection sévère, un cancer actif ainsi quune maladie rhumatismale en poussée.
Prévention de la coagulation du circuit de circulation extracorporelle au cours de lhémodialyse et de lhémofiltration chez les adultes.
INNOHEP 14 000 U.I. anti Xa/0,7 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Traitement des thromboses veineuses et de la maladie thromboembolique incluant les thromboses veineuses profondes et les embolies pulmonaires chez les adultes.
Pour certains patients atteints dune embolie pulmonaire (par exemple ceux présentant une instabilité hémodynamique sévère) un traitement alternatif, comme la chirurgie ou la thrombolyse, peut être indiqué.
Traitement prolongé de la maladie thromboembolique veineuse et prévention de ses récidives chez les patients adultes atteints dun cancer actif.
KALEORID LP 600 mg, comprimé à libération prolongée
  
Traitement des hypokaliémies, en particulier médicamenteuses : salidiurétiques, corticoïdes, laxatifs.
INNOHEP 10 000 U.I. anti Xa/0,5 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Traitement des thromboses veineuses et de la maladie thromboembolique incluant les thromboses veineuses profondes et les embolies pulmonaires chez les adultes.
Pour certains patients atteints dune embolie pulmonaire (par exemple ceux présentant une instabilité hémodynamique sévère) un traitement alternatif, comme la chirurgie ou la thrombolyse, peut être indiqué.
Traitement prolongé de la maladie thromboembolique veineuse et prévention de ses récidives chez les patients adultes atteints dun cancer actif.
KALEORID LP 1000 mg, comprimé à libération prolongée
  
Traitement des hypokaliémies, en particulier médicamenteuses : salidiurétiques, corticoïdes, laxatifs.
BURINEX 2 mg/4 ml IV, solution injectable en ampoule
  
·Insuffisance cardiaque sévère y compris oedème aigu du poumon, chez ladulte.
·Hypertension, chez ladulte, accompagnée d'une atteinte viscérale menaçant le pronostic vital à très court terme (urgence hypertensive) notamment lors de :
oencéphalopathie hypertensive,
odécompensation ventriculaire gauche avec oedème pulmonaire.
·Rétention sodée sévère d'origine cardiaque, rénale, cirrhotique, chez les adultes.
UN-ALFA 0,5 microgrammes, capsule molle
  
1) Traitement curatif de l'ostéodystrophie rénale chez l'urémique (adulte et enfant) avant ou au stade de la dialyse (clairance de la créatinine < 30 ml/min/1,73 m2).
L'ostéodystrophie rénale doit être radiologiquement évidente et/ou avec élévation des phosphatases alcalines et hypocalcémie < 95 mg/L (2,5 mmol/L).
2) Traitement préventif de l'ostéodystrophie rénale:
·chez l'enfant insuffisant rénal non hémodialysé,
·chez l'adulte insuffisant rénal non hémodialysé:
ouniquement en cas d'hyperparathyroïdisme authentifié (augmentation franche de la PTH à deux fois la limite supérieure de la normale, cette dernière étant fonction du degré de l'insuffisance rénale),
et
oaprès correction préalable de l'hyperphosphorémie (≥ 1,50 mmol/L) par les sels alcalins de calcium, sans induire d'hypercalcémie.
3) Rachitismes pseudo-carentiels
4) Rachitismes et ostéomalacies par hypophosphatémie vitamino-résistante en association avec un supplément de phosphate .
5) Hypoparathyroïdismes et pseudo-hypoparathyroïdismes.
6) Prévention de l'hypocalcémie post-parathyroïdectomie en cas d'hyperparathyroïdisme primaire ou tertiaire.
7) Hypocalcémie néonatale tardive.
UN-ALFA 0,10 microgramme, solution buvable en gouttes
  
1) Traitement curatif de l'ostéodystrophie rénale chez l'urémique (adulte et enfant) avant ou au stade de la dialyse (clairance de la créatinine < 30 ml/min/1,73 m2).
L'ostéodystrophie rénale doit être radiologiquement évidente et/ou avec élévation des phosphatases alcalines et hypocalcémie < 95 mg/L (2,5 mmol/L).
2) Traitement préventif de l'ostéodystrophie rénale:
·chez l'enfant insuffisant rénal non hémodialysé,
·chez l'adulte insuffisant rénal non hémodialysé:
ouniquement en cas d'hyperparathyroïdisme authentifié (augmentation franche de la PTH à deux fois la limite supérieure de la normale, cette dernière étant fonction du degré de l'insuffisance rénale),
et
oaprès correction préalable de l'hyperphosphorémie (≥ 1,50 mmol/L) par les sels alcalins de calcium, sans induire d'hypercalcémie.
3) Rachitismes pseudo-carentiels
4) Rachitismes et ostéomalacies par hypophosphatémie vitamino-résistante en association avec un supplément de phosphate .
5) Hypoparathyroïdismes et pseudo-hypoparathyroïdismes.
6) Prévention de l'hypocalcémie post-parathyroïdectomie en cas d'hyperparathyroïdisme primaire ou tertiaire.
7) Hypocalcémie néonatale tardive.
XAMIOL 50 microgrammes/0,5 mg/g, gel
  
Traitement topique du psoriasis du cuir chevelu chez les adultes.
UN ALFA 0,25 microgramme, capsule orale
  
1) Traitement curatif de l'ostéodystrophie rénale chez l'urémique (adulte et enfant) avant ou au stade de la dialyse (clairance de la créatinine < 30 ml/min/1,73 m2).
L'ostéodystrophie rénale doit être radiologiquement évidente et/ou avec élévation des phosphatases alcalines et hypocalcémie < 95 mg/L (2,5 mmol/L).
2) Traitement préventif de l'ostéodystrophie rénale:
·chez l'enfant insuffisant rénal non hémodialysé,
·chez l'adulte insuffisant rénal non hémodialysé:
ouniquement en cas d'hyperparathyroïdisme authentifié (augmentation franche de la PTH à deux fois la limite supérieure de la normale, cette dernière étant fonction du degré de l'insuffisance rénale),
et
oaprès correction préalable de l'hyperphosphorémie (≥ 1,50 mmol/L) par les sels alcalins de calcium, sans induire d'hypercalcémie.
3) Rachitismes pseudo-carentiels
4) Rachitismes et ostéomalacies par hypophosphatémie vitamino-résistante en association avec un supplément de phosphate .
5) Hypoparathyroïdismes et pseudo-hypoparathyroïdismes.
6) Prévention de l'hypocalcémie post-parathyroïdectomie en cas d'hyperparathyroïdisme primaire ou tertiaire.
7) Hypocalcémie néonatale tardive.
UN ALFA 1 microgramme, capsule orale
  
1) Traitement curatif de l'ostéodystrophie rénale chez l'urémique (adulte et enfant) avant ou au stade de la dialyse (clairance de la créatinine < 30 ml/min/1,73 m2).
L'ostéodystrophie rénale doit être radiologiquement évidente et/ou avec élévation des phosphatases alcalines et hypocalcémie < 95 mg/L (2,5 mmol/L).
2) Traitement préventif de l'ostéodystrophie rénale:
·chez l'enfant insuffisant rénal non hémodialysé,
·chez l'adulte insuffisant rénal non hémodialysé:
ouniquement en cas d'hyperparathyroïdisme authentifié (augmentation franche de la PTH à deux fois la limite supérieure de la normale, cette dernière étant fonction du degré de l'insuffisance rénale),
et
oaprès correction préalable de l'hyperphosphorémie (≥ 1,50 mmol/L) par les sels alcalins de calcium, sans induire d'hypercalcémie.
3) Rachitismes pseudo-carentiels
4) Rachitismes et ostéomalacies par hypophosphatémie vitamino-résistante en association avec un supplément de phosphate .
5) Hypoparathyroïdismes et pseudo-hypoparathyroïdismes.
6) Prévention de l'hypocalcémie post-parathyroïdectomie en cas d'hyperparathyroïdisme primaire ou tertiaire.
7) Hypocalcémie néonatale tardive.
BURINEX 1 mg, comprimé
  
·Oedèmes dorigine rénale et hépatique, chez ladulte.
·insuffisance cardiaque, chez ladulte.
Pour lutilisation chez la femme enceinte : (voir rubrique 4.6)
BURINEX 5 mg, comprimé
  
·Insuffisance rénale aiguë et chronique chez ladulte.
·Insuffisance cardiaque sévère non contrôlée par la prescription initiale de bumétanide en comprimés dosés à 1 mg, chez ladulte.
DAIVOBET 50 microgrammes/0,5 mg/g, pommade
  
Traitement topique du psoriasis en plaques (psoriasis vulgaire), relevant dun traitement topique chez les adultes.
DAIVOBET 50 microgrammes/0,5 mg/g, gel
  
Traitement topique du psoriasis du cuir chevelu chez les adultes.
Traitement topique des plaques de psoriasis vulgaire léger à modéré en dehors du cuir chevelu chez les adultes.
CONDYLINE 0,5 POUR CENT, solution pour application locale
  
Condylomes acuminés externes de surface inférieure à 4 cm2, en alternative aux autres thérapeutiques (cryothérapie, méthodes chirurgicales ...).
DAIVONEX 50 microgrammes/gramme, crème
  
Traitement topique du psoriasis en plaques (psoriasis vulgaire) affectant jusqu'à 40 % de la surface corporelle.
DELIPROCT, suppositoire
  
Traitement symptomatique des manifestations douloureuses et prurigineuses anales en particulier dans la crise hémorroïdaire.
FUCIDINE 250 mg, comprimé pelliculé
  
FUCIDINE est indiqué dans le traitement des infections staphylococciques notamment dans leurs localisations cutanées, osseuses et articulaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
FUCIDINE 2 POUR CENT, pommade
  
Infections de la peau dues à staphylocoque et streptocoque :
·impétigos et dermatoses impétiginisées :
oen traitement local uniquement dans les formes localisées à petit nombre de lésions ;
oen traitement local dappoint en association à une antibiothérapie générale adaptée dans les formes les plus étendues ;
·désinfection des gîtes microbiens cutanéo-muqueux, chez les porteurs sains de staphylocoques, et après staphylococcie, notamment furonculose.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
FUCIDINE 2 POUR CENT, crème
  
Infections de la peau dues à staphylocoque et streptocoque :
·impétigos et dermatoses impétiginisées :
oen traitement local uniquement dans les formes localisées à petit nombre de lésions ;
oen traitement local dappoint en association à une antibiothérapie générale adaptée dans les formes les plus étendues ;
·désinfection des gîtes microbiens cutanéo-muqueux, chez les porteurs sains de staphylocoques, et après staphylococcie, notamment furonculose.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.