Médicaments - FRESENIUS KABI avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée
Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

87 Résultat(s)

VOLUVEN, solution pour perfusion
  
Traitement de lhypovolémie due à des pertes sanguines aiguës lorsque lutilisation des cristalloïdes seuls est jugée insuffisante. (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4)
VITALIPIDE ENFANTS, émulsion injectable pour perfusion
  
Supplémentation en vitamines liposolubles (A-D2-E-K1) pour couvrir les besoins journaliers chez lenfant de moins de 11 ans en nutrition parentérale.
Non destiné à lenfant de plus de 11 ans et à ladulte, sauf indications particulières (essentiellement poids < 30 kg).
VAMINOLACT, solution pour perfusion en flacon
  
Les indications sont celles de la nutrition parentérale, chez le nouveau-né à terme, le prématuré, le nourrisson et lenfant, lorsque lalimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.Apport azoté (acides aminés de la série L).
CISATRACURIUM KABI 2 mg/ml, solution injectable/pour perfusion
  
CISATRACURIUM KABI est indiqué chez l'adulte et l'enfant à partir d'un mois au cours des interventions chirurgicales et autres procédures ainsi qu'en unité de soins intensifs. Il peut être utilisé comme adjuvant de l'anesthésie générale ou de la sédation en unité de soins intensifs (USI) afin de relaxer les muscles squelettiques et faciliter l'intubation endotrachéale et la ventilation mécanique.
CHLORURE DE SODIUM FRESENIUS 0,9 %, solution injectable
  
·Rééquilibration ionique par apport de chlorure et de sodium.
·Déshydratations extra-cellulaires.
·Véhicule pour apport thérapeutique.
·Hypovolémie
CIPROFLOXACINE KABI 400 mg/200 ml, solution pour perfusion en poche
  
CIPROFLOXACINE KABI 400 mg/200 ml, solution pour perfusion en poche est indiqué dans le traitement des infections suivantes (voir les rubriques 4.4 et 5.1). Une attention particulière doit être portée aux informations disponibles sur la résistance bactérienne à la ciprofloxacine avant dinitier le traitement.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
Chez ladulte
·Infections des voies respiratoires basses dues à des bactéries à Gram négatif
oexacerbation de broncho-pneumopathie chronique obstructive. Dans lexacerbation de broncho-pneumopathie chronique obstructive, CIPROFLOXACINE KABI 400 mg/200 mL, solution pour perfusion en poche doit être utilisé uniquement lorsque les antibiotiques habituellement recommandés pour le traitement de ces infections sont jugés inappropriés.
oinfections broncho-pulmonaires en cas de mucoviscidose ou de bronchectasie
opneumonies
·Otites moyennes chroniques purulentes
·Exacerbations aiguës de sinusite chronique, en particulier dues à des bactéries à Gram négatif
·Infections urinaires
oPyélonéphrite aiguë
oPyélonéphrite compliquée
oProstatite bactérienne
·Infections de lappareil génital
·orchi-épididymites, y compris les infections dues à des souches de Neisseria gonorrhoeae sensibles
·infections gynécologiques hautes, y compris les infections dues à des souches de Neisseria gonorrhoeae sensibles
·Infections gastro-intestinales (par ex. diarrhée du voyageur)
·Infections intra-abdominales
·Infections de la peau et des parties molles dues à des bactéries à Gram négatif
·Otites malignes externes
·Infections ostéoarticulaires
·Maladie du charbon (prophylaxie après exposition et traitement curatif)
La ciprofloxacine peut être utilisée pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont lorigine bactérienne est suspectée.
Chez lenfant et ladolescent
·Infections broncho-pulmonaires dues à Pseudomonas aeruginosa chez les patients atteints de mucoviscidose
·Infections urinaires compliquées et pyélonéphrite aiguë
·Maladie du charbon (prophylaxie après exposition et traitement curatif)
La ciprofloxacine peut également être utilisée pour traiter des infections sévères de lenfant et de ladolescent, si nécessaire.
Le traitement devra être exclusivement instauré par des médecins expérimentés dans le traitement de la mucoviscidose et/ou des infections sévères de lenfant et de ladolescent (voir rubriques 4.4 et 5.1).
CIPROFLOXACINE KABI 200 mg/100 ml, solution pour perfusion
  
CIPROFLOXACINE KABI 200 mg/100 ml, solution pour perfusion estindiquédansletraitementdesinfections suivantes voirles rubriques44et 5.1).Uneattentionparticulièredoitêtreportéeauxinformationsdisponiblessurlarésistance bactérienne àla ciprofloxacine avant d'initier le traitement.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
Chez l'adulte
·Infections des voies respiratoires basses dues à des bactéries à Gram négatif
oexacerbation de broncho-pneumopathie chronique obstructive. Dans lexacerbation de broncho-pneumopathie chronique obstructive, CIPROFLOXACINE KABI 200 mg/100 ml, solution pour perfusion doit être utilisé uniquement lorsque les antibiotiques habituellement recommandés pour le traitement de ces infections sont jugés inappropriés.
oinfections broncho-pulmonaires en cas de mucoviscidose ou de bronchectasie
opneumonies
·Otites moyennes chroniques purulentes
·Exacerbations aiguës de sinusite chronique, en particulier dues à des bactéries à Gram négatif
·Infections urinaires
oPyélonéphrite aiguë
oPyélonéphrite compliquée
oProstatite bactérienne
·Infections de lappareil génital
oorchi-épididymites, y compris les infections dues à des souches de Neisseria gonorrhoeae sensibles
oinfections gynécologiques hautes, y compris les infections dues à des souches de Neisseria gonorrhoeae sensibles
·Infections gastro-intestinales (par ex. diarrhée du voyageur)
·Infections intra-abdominales
·Infections de la peau et des parties molles dues à des bactéries à Gram négatif
·Otites malignes externes
·Infections ostéoarticulaires
·Maladie du charbon (prophylaxie après exposition et traitement curatif)
La ciprofloxacine peut être utilisée pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont lorigine bactérienne est suspectée.
Chez l'enfantet l'adolescent
·Infections broncho-pulmonaires dues à Pseudomonas aeruginosa chez les patients atteints de mucoviscidose
·Infections urinaires compliquées et pyélonéphrite aiguë
·Maladie du charbon (prophylaxie après exposition et traitement curatif)
Laciprofloxacinepeutégalementêtreutiliséepourtraiterdesinfectionssévèresdel'enfantetdel'adolescent, si nécessaire.
Letraitement devraêtre exclusivementinstaurépardesmédecins expérimentés dansletraitementdela mucoviscidose et/ou des infections sévères de l'enfantet de l'adolescent voirrubriques4.4et 5.1).
CYTARABINE KABI 100 mg/ml, solution injectable ou pour perfusion
  
Traitement dinduction de la rémission des leucémies aiguës myéloblastiques de ladulte et traitement dautres types de leucémies aiguës de ladulte et lenfant.
CHLORURE DE SODIUM HYPERTONIQUE FRESENIUS 10 %, solution à diluer injectable
  
·Correction des pertes électrolytiques quand on désire un apport deau limité, en perfusion IV lente.
·Apport de sodium sous un volume réduit dans les solutions de nutrition parentérale.
CHLORURE DE SODIUM HYPERTONIQUE FRESENIUS 20 %, solution à diluer injectable
  
·Apport dion sodium sous un volume réduit.
·Correction des déshydratations extra-cellulaires.
·Correction des troubles hydro-électrolytiques.
CISATRACURIUM KABI 5 mg/ml, solution injectable/pour perfusion
  
Le cisatracurium est indiqué chez l'adulte et l'enfant à partir d'un mois au cours des interventions chirurgicales et autres procédures ainsi qu'en unité de soins intensifs. Il peut être utilisé comme adjuvant de l'anesthésie générale ou de la sédation en unité de soins intensifs (USI) afin de relaxer les muscles squelettiques et faciliter l'intubation endotrachéale et la ventilation mécanique.
CLINDAMYCINE KABI 600 mg/4 ml, solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la clindamycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
En curatif
Elles sont limitées aux infections sévères, dues à des germes définis comme sensibles, dans leurs manifestations :
·ORL,
·bronchopulmonaires,
·stomatologiques,
·cutanées,
·génitales,
·ostéoarticulaires,
·abdominales post-chirurgicales,
·septicémiques,
à l'exception des infections méningées, même à germes sensibles, en raison d'une diffusion insuffisante de cet antibiotique dans le LCR.
En prophylaxie
Pour les patients allergiques aux bêtalactamines, prophylaxie des infections post-opératoires en :
·neurochirurgie ;
·chirurgie digestive sous mésocolique en association avec un aminoside ;
·chirurgie carcinologique ORL avec ouverture du tractus oropharyngé en association avec un aminoside ;
·chirurgie gynécologique en association avec un aminoside ;
·amputation de membre en association avec un aminoside.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
CHLORURE DE POTASSIUM FRESENIUS 10 % (0,10 g/ml), solution à diluer injectable
  
L'administration de cette solution est préconisée dans les cas suivants:
·traitement des hypokaliémies (voir rubrique 5.1)
·correction des troubles hydro-électrolytiques
·apport de potassium dans le cadre de la nutrition parentérale.
CHLORURE DE SODIUM FRESENIUS 0,9 % , solution pour perfusion
  
Ce médicament est indiqué dans les situations suivantes:
·Traitement des carences en sodium;
·Traitement des déshydratations extracellulaires isotoniques;
·Traitement de l'hypovolémie;
·Véhicule ou diluant pour les médicaments compatibles administrés par voie parentérale.
EAU POUR PREPARATIONS INJECTABLES FRESENIUS, solution pour préparation injectable
  
Dilution ou dissolution extemporanée de préparations destinées à être administrées par voie parentérale.
FLUMAZENIL KABI 0,1 mg/ml, solution injectable
  
Le flumazénil est indiqué,
En milieu hospitalier:
En anesthésiologie, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 mois:
·réversion d'un effet sédatif lors d'une anesthésie générale induite et maintenue par des benzodiazépines,
·réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines lors de brèves interventions à but diagnostique ou thérapeutique.
En soins intensifs, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central et prise en charge d'un coma d'étiologie inconnue, chez l'adulte et chez l'enfant (y compris le nouveau-né) si la sémiologie est compatible avec l'hypothèse d'un coma par benzodiazépines ou apparentés:
·diagnostic et/ou traitement d'un surdosage - intentionnel ou accidentel - en benzodiazépines.
·diagnostic étiologique d'un coma inexpliqué afin de distinguer ce qui revient à une benzodiazépine d'une autre cause (pharmacologique ou neurologique).
·annulation spécifique des effets exercés sur le système nerveux central par des doses excessives de benzodiazépines (rétablissement de la ventilation spontanée afin d'éviter une intubation ou d'interrompre l'assistance ventilatoire).
En situation d'urgence ou en transport médicalisé, chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans:
·réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines en cas de survenue d'une dépression respiratoire, apnée.
CEFTAZIDIME KABI 2 g, poudre pour solution injectable (IV)
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la ceftazidime. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles. Elles sont limitées aux infections sévères dues aux germes sensibles à la ceftazidime y compris les méningites, notamment à Pseudomonas mais à l'exclusion de celles à Listeria monocytogenes.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
CEFTRIAXONE KABI 2 g, poudre pour solution pour perfusion
  
En pratique hospitalière
·Infections sévères dues aux germes sensibles à la ceftriaxone, y compris les méningites à l'exclusion de celles à Listeria monocytogenes.
·Maladie de Lyme disséminée lors de:
ola phase précoce avec méningite (stade secondaire),
ola phase tardive avec manifestations systémiques neurologiques et articulaires (stade tertiaire).
En pratique de ville
Les indications sont limitées:
·à la poursuite de traitements débutés à l'hôpital,
·aux infections respiratoires basses, dans les formes sévères, en particulier chez les sujets à risques (sujet âgé, alcoolique, immunodéprimé, tabagique et insuffisant respiratoire...), notamment:
opour les pneumopathies bactériennes (pneumocoque, présumées à bacilles Gram négatif),
opour les poussées aiguës de bronchite chronique, généralement en deuxième intention.
·aux infections urinaires sévères et/ou à germes résistants:
opyélonéphrites aiguës,
oinfections urinaires basses associées à un syndrome septique,
opoussées aiguës de prostatites chroniques.
Il est nécessaire que le diagnostic soit porté avec certitude et de s'assurer de l'absence de nécessité d'un traitement chirurgical.
·à l'antibiothérapie d'urgence avant hospitalisation en cas de suspicion clinique de purpura fulminans, c'est à dire devant un état fébrile associé à un purpura comportant au moins un élément nécrotique ou ecchymotique, et ce quel que soit l'état hémodynamique du patient.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
GEMCITABINE KABI 38 mg/ml, poudre pour solution pour perfusion
  
La gemcitabine est indiquée dans le traitement du cancer de la vessie localement avancé ou métastatique, en association avec le cisplatine.
La gemcitabine est indiquée dans le traitement de patient atteint d'adénocarcinome du pancréas localement avancé ou métastatique.
La gemcitabine, en association avec le cisplatine, est indiquée dans le traitement en première ligne des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) localement avancé ou métastatique. Un traitement par gemcitabine en monothérapie peut être envisagé chez les patients âgés ou chez ceux ayant un indice de performance de 2.
La gemcitabine est indiquée dans le traitement du carcinome épithélial de l'ovaire localement avancé ou métastatique, en association avec le carboplatine, chez les patientes en rechute suite à un intervalle sans récidive d'au moins 6 mois après un traitement en première ligne à base de sels de platine.
La gemcitabine, en association avec le paclitaxel, est indiquée dans le cancer du sein inopérable, localement récidivant ou métastatique, en rechute après une chimiothérapie adjuvante/néoadjuvante. La chimiothérapie antérieure doit avoir comporté une anthracycline, sauf si celle-ci est cliniquement contre-indiquée.
GLUCOSE FRESENIUS 10 %, solution pour perfusion
  
Ce médicament est préconisé dans les cas suivants :
·réhydratation lorsquil existe une perte deau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles ;
·prévention des déshydratations ;
·véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate ;
·prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
GLUCOSE FRESENIUS KABI FRANCE 5 %, solution pour perfusion
  
·Apport calorique glucidique (200 kcal/L) ;
·Prévention des déshydratations intra et extracellulaires ;
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en électrolytes ;
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions ;
·Véhicule ou diluant pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate.
GLUCOSE BIOSEDRA 15 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Apport calorique glucidique,
·Prévention des déshydratations intra et extra cellulaires,
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles,
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions, les diarrhées ou les vomissements,
·Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate.
HYPERHES, solution pour perfusion
  
Traitement à dose unique de lhypovolémie due à des pertes sanguines aiguës lorsque lutilisation des cristalloïdes seuls est jugée insuffisante. (Voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4).
GLUCOSE FRESENIUS 5%, solution pour perfusion
  
Ce médicament est préconisé dans les cas suivants :
réhydratation lorsquil existe une perte deau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles ;
prévention des déshydratations ;
véhicule pour apport thérapeutique en période préopératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate ;
prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
GLUCOSE BIOSEDRA 30 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Apport calorique glucidique,
·Prévention des déshydratations intra et extra cellulaires,
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles,
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions, les diarrhées ou les vomissements,
·Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et: post-opératoire immédiate.
DIPEPTIVEN, solution à diluer pour perfusion
  
Ce produit est indiqué lors dune nutrition artificielle chez des patients de réanimation nécessitant un apport en glutamine. Il doit être administré en complément dune nutrition parentérale ou dune nutrition entérale ou dune combinaison des deux.
IRINOTECAN FRESENIUS 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
L'irinotécan est indiqué dans le traitement des patients présentant un cancer colorectal avancé :
·en association avec le 5-fluorouracile et l'acide folinique chez les patients n'ayant pas reçu de chimiothérapie antérieure pour le stade avancé de leur maladie,
·en monothérapie après échec d'un traitement ayant comporté du 5-fluorouracile.
L'irinotécan en association avec le cetuximab est indiqué dans le traitement des patients présentant un cancer colorectal métastatique avec gène KRAS de type sauvage exprimant le récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR), nayant pas reçu de traitement préalable pour une maladie métastatique ou après échec d'une chimiothérapie à base dirinotécan (voir rubrique 5.1).
L'irinotécan en association avec le 5-fluorouracile, l'acide folinique et le bevacizumab est indiqué dans le traitement de première ligne chez les patients atteints de cancer colorectalmétastatique L'irinotécan en association avec la capécitabine avec ou sans bevacizumab est indiqué en traitement de première ligne chez les patients présentant un cancer colorectal métastatique.
LACTULOSE FRESENIUS 670 mg/ml, solution buvable en flacon
  
·Traitement symptomatique de la constipation.
·Traitement de l'encéphalopathie hépatique.
KABIVEN, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale chez ladulte et lenfant âgé de plus de 2 ans, quand la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
IONOVEN, solution pour perfusion
  
Ionoven est indiqué dans les situations suivantes :
·déshydratation à prédominance extracellulaire, quelle qu'en soit la cause (vomissements, diarrhées, fistules, etc.)
·hypovolémie quelle qu'en soit la cause (chocs hémorragiques, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires)
·acidose métabolique légère
INTRALIPIDE 30 POUR CENT, émulsion pour perfusion
  
Apport lipidique (acides gras essentiels) dans le cadre d'une nutrition parentérale, lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Cette forme est plus particulièrement indiquée pour les patients nécessitant une nutrition parentérale mettant en uvre un volume liquidien restreint et pour les patients nécessitant des apports énergétiques élevés.
INTRALIPIDE 20 POUR CENT, émulsion pour perfusion
  
Apport calorique lipidique au cours dune nutrition parentérale, lorsque lalimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Apport dacides gras essentiels.
FLUCONAZOLE KABI 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
FLUCONAZOLE KABI est indiqué dans les infections fongiques suivantes (voir rubrique 5.1).
FLUCONAZOLE KABI est indiqué chez les adultes dans le traitement de :
·La méningite à cryptocoques (voir rubrique 4.4) ;
·La coccidioïdomycose (voir rubrique 4.4) ;
·Les candidoses invasives ;
·Les candidoses des muqueuses, y compris les candidoses oropharyngées, sophagiennes, la candidurie et les candidoses cutanéo-muqueuses chroniques ;
·Les candidoses buccales atrophiques chroniques (douleurs résultant du port dune prothèse dentaire) lorsque lhygiène dentaire ou un traitement local sont insuffisants.
FLUCONAZOLE KABI est indiqué chez les adultes dans la prophylaxie de :
·Récidive de la méningite à cryptocoques chez les patients présentant un risque élevé de rechute ;
·Récidive de la candidose oropharyngée ou sophagienne chez les patients infectés par le VIH et qui présentent un risque élevé de rechute ;
·Prophylaxie des infections à Candida chez les patients avec une neutropénie prolongée (comme les patients atteints de tumeurs hématologiques malignes traités par chimiothérapie ou les patients recevant une transplantation de cellules souches hématopoïétiques (voir rubrique 5.1)).
FLUCONAZOLE KABI est indiqué chez les nouveau-nés à terme, les nourrissons, les enfants et les adolescents, âgés de 0 à 17 ans :
FLUCONAZOLE KABI est utilisé pour le traitement des candidoses des muqueuses (oropharyngées, sophagiennes), des candidoses invasives, des méningites à cryptocoques et pour la prophylaxie des infections à Candida chez les patients immunodéprimés. FLUCONAZOLE KABI peut être utilisé comme traitement dentretien pour prévenir les récidives de la méningite à cryptocoques chez les enfants présentant un risque élevé de rechute (voir rubrique 4.4).
Le traitement peut être instauré avant de connaitre les résultats des cultures et des autres examens biologiques ; cependant, une fois ces résultats disponibles, le traitement anti-infectieux doit être ajusté en conséquence.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antifongiques.
FUROSEMIDE KABI 20 mg/2 ml, solution injectable
  
·dèmes et/ou ascites d'origine cardiaque ou hépatique
·dèmes d'origine rénale (en cas de syndrome néphrotique, le traitement de la maladie sous-jacente est essentiel)
·dème pulmonaire (par exemple en cas d'insuffisance cardiaque aiguë)
·Crise hypertensive (en plus d'autres mesures thérapeutiques)
L'administration parentérale de furosémide est indiquée quand il faut obtenir un effet diurétique rapide et puissant et que le traitement oral est impossible ou inefficace.
GLUCOSE FRESENIUS KABI FRANCE 10 %, solution pour perfusion
  
·Apport calorique glucidique (400 kcal/L) ;
·Prévention des déshydratations intra et extracellulaires ;
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en électrolytes ;
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions ;
·Véhicule ou diluant pour apport thérapeutique en période préopératoire, peropératoire et postopératoire immédiate.
LEVULOSE BIOSEDRA 5 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles.
·Prévention des déshydratations intra et extracellulaires.
·Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate.
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
IMIPENEM/CILASTATINE KABI 500 mg/500 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
IMIPENEM/CILASTATINE KABI est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant dun an et plus (voir rubriques 4.4 et 5.1) :
·Infections intra-abdominales compliquées ;
·Pneumonie sévère, incluant les pneumonies acquises à l'hôpital et sous ventilation mécanique ;
·Infections intra-partum et post-partum ;
·Infections urinaires compliquées ;
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous.
IMIPENEM/CILASTATINE KABI peut être utilisé chez les patients neutropéniques présentant une fièvre dont l'origine bactérienne est suspectée.
IMIPENEM/CILASTATINE KABI peut être utilisé dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à l'une des infections citées ci-dessus.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles relatives à lutilisation appropriée des agents antibactériens.
INTRALIPIDE 10 POUR CENT, émulsion pour perfusion
  
Apport calorique lipidique au cours d'une nutrition parentérale, lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Apport d'acides gras essentiels.
IMIPENEM/CILASTATINE KABI 250 mg/250 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
IMIPENEM/CILASTATINE KABI est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant dun an et plus (voir rubriques 4.4 et 5.1) :
·Infections intra-abdominales compliquées ;
·Pneumonie sévère, incluant les pneumonies acquises à l'hôpital et sous ventilation mécanique ;
·Infections intra-partum et post-partum ;
·Infections urinaires compliquées ;
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous.
IMIPENEM/CILASTATINE KABI peut être utilisé chez les patients neutropéniques présentant une fièvre dont l'origine bactérienne est suspectée.
IMIPENEM/CILASTATINE KABI peut être utilisé dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à l'une des infections citées ci-dessus.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles relatives à lutilisation appropriée des agents antibactériens.
CARBOPLATINE KABI 10 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Le carboplatine est indiqué dans le traitement :
·du carcinome avancé de lovaire dorigine épithéliale :
oen traitement de première ligne
oen traitement de seconde ligne, après léchec dautres traitements
·du cancer du poumon à petites cellules
BIONOLYTE G5, solution injectable pour perfusion
  
·Apport calorique glucidique modéré (200 kcal/l)
·Equilibration hydroélectrolytique (par apport de chlorure de sodium, et de potassium), en fonction de la clinique et des bilans ioniques sanguins et urinaires.
BICARBONATE DE SODIUM 1,4 POUR CENT BIOSEDRA, solution pour perfusion
  
·Acidose métabolique.
·Intoxication par le phénobarbital.
BIONOLYTE G5, solution pour perfusion
  
Apport calorique glucidique.
Equilibration hydroélectrolytique,
Déshydratation qu'elle qu'en soit la cause.
AMINOMIX 500, solution pour perfusion
  
AMINOMIX 500 est indiqué pour répondre aux besoins quotidiens en azote (acides aminés), glucose et besoins liquidiens des adultes et des enfants de plus de 2 ans, nécessitant une nutrition parentérale (cest-à-dire lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée).
AMINOMIX 500 est particulièrement adapté aux patients avec tolérance au glucose limitée.
AMINOMIX 500 est une solution pour perfusion ne contenant pas délectrolytes permettant ainsi une supplémentation individuelle en électrolytes.
AMINOVEN 5 POUR CENT, solution pour perfusion
  
Cette solution est indiquée lorsquun apport dacides aminés savère nécessaire au cours dune nutrition parentérale.
AMINOVEN 10 POUR CENT, solution pour perfusion
  
Cette solution est indiquée lorsquun apport dacides aminés savère nécessaire au cours dune nutrition parentérale.
AMINOSTAB, solution injectable pour perfusion en flacon
  
Les indications sont celles de la nutrition parentérale lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Apport calorique azoté (acides aminés de la série L).
AMINOMIX 500 E, solution pour perfusion
  
AMINOMIX 500 E est indiqué pour répondre aux besoins quotidiens en azote (acides aminés), glucose, électrolytes et besoins liquidiens des adultes et des enfants de plus de 2 ans, nécessitant une nutrition parentérale (cest-à-dire lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée).
AMINOMIX 500 E est particulièrement adapté aux patients avec tolérance au glucose limitée.
AMINOMIX 800 E, solution pour perfusion
  
AMINOMIX 800 E est indiqué pour répondre aux besoins quotidiens en azote (acides aminés), glucose, électrolytes et besoins liquidiens des adultes et des enfants de plus de 2 ans, nécessitant une nutrition parentérale (cest-à-dire lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée).
VANCOMYCINE KABI 1 g, poudre pour solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la vancomycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles à la vancomycine (à l'exclusion des méningites) notamment les infections sévères à staphylocoques, y compris les staphylocoques résistants à la méticilline (infections respiratoires banales, ostéites, endocardites, septicémies,...), à streptocoques (y compris l'entérocoque); ou chez les sujets allergiques aux bêta -lactamines.
La vancomycine s'est révélée active seule ou en association avec les aminosides dans les endocardites à Streptococcus viridans ou Streptococcus bovis. Dans les endocardites à entérocoques (par exemple Streptococus faecalis), la vancomycine doit être associé à un aminoside.
La vancomycine est indiquée en prophylaxie des infections post-opératoires dues à des bactéries à Gram positif en:
·chirurgie cardiaque et vasculaire,
·neurochirurgie,
·chirurgie orthopédique avec implantation de matériel prothétique, en cas de:
oréintervention chirurgicale précoce
ocolonisation démontrée ou prévisible par des staphylocoques résistants à la méticilline (SAMR) (antibiothérapie préalable ou séjour en milieu hospitalier à épidémiologie de SAMR),
oen cas d'allergie aux bêta-lactamines.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
VANCOMYCINE KABI 500 mg, poudre pour solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la vancomycine.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles à la vancomycine (à l'exclusion des méningites) notamment les infections sévères à staphylocoques, y compris les staphylocoques résistants à la méticilline (infections respiratoires banales, ostéites, endocardites, septicémies,...), à streptocoques (y compris l'entérocoque); ou chez les sujets allergiques aux bêta -lactamines.
La vancomycine s'est révélée active seule ou en association avec les aminosides dans les endocardites à Streptococcus viridans ou Streptococcus bovis. Dans les endocardites à entérocoques (par exemple Streptococus faecalis), la vancomycine doit être associé à un aminoside.
La vancomycine est indiquée en prophylaxie des infections post-opératoires dues à des bactéries à Gram positif en:
·chirurgie cardiaque et vasculaire,
·neurochirurgie,
·chirurgie orthopédique avec implantation de matériel prothétique,
en cas de:
·réintervention chirurgicale précoce,
·colonisation démontrée ou prévisible par des staphylocoques résistants à la méticilline (SAMR) (antibiothérapie préalable ou séjour en milieu hospitalier à épidémiologie de SAMR),
·en cas d'allergie aux bêta-lactamines.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
BIONOLYTE G10, solution pour perfusion
  
Apport calorique glucidique.
Equilibration hydro-électrolytique.
Déshydratation qu'elle qu'en soit la cause.
CEFTRIAXONE KABI 1 g, poudre pour solution injectable (IV)
  
En pratique hospitalière
·Infections sévères dues aux germes sensibles à la ceftriaxone, y compris les méningites à l'exclusion de celles à Listeria monocytogenes.
·Maladie de Lyme disséminée lors de:
ola phase précoce avec méningite (stade secondaire),
ola phase tardive avec manifestations systémiques neurologiques et articulaires (stade tertiaire).
·Prophylaxie des infections post-opératoires pour les résections transuréthrales de prostate.
En pratique de ville
Les indications sont limitées:
·à la poursuite de traitements débutés à l'hôpital,
·aux infections respiratoires basses, dans les formes sévères, en particulier chez les sujets à risques (vieillard, alcoolique, immunodéprimé, tabagique et insuffisant respiratoire...), notamment:
opour les pneumopathies bactériennes (pneumocoque, présumées à bacilles Gram négatif),
opour les poussées aiguës de bronchite chronique, généralement en deuxième intention.
·aux infections urinaires sévères et/ou à germes résistants:
opyélonéphrites aiguës,
oinfections urinaires basses associées à un syndrome septique,
opoussées aiguës de prostatites chroniques.
Il est nécessaire que le diagnostic soit porté avec certitude et de s'assurer de l'absence de nécessité d'un traitement chirurgical.
·à l'antibiothérapie d'urgence avant hospitalisation en cas de suspicion clinique de purpura fulminans, c'est-à-dire devant un état fébrile associé à un purpura comportant au moins un élément nécrotique ou ecchymotique, et ce quel que soit l'état hémodynamique du patient.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
CEFUROXIME KABI 1500 mg, poudre pour solution pour perfusion est indiqué dans le traitement par voie parentérale des infections suivantes provoquées par des germes sensibles au céfuroxime:
Infections respiratoires basses telles qu'exacerbations aiguës de bronchite chronique et pneumonies bactériennes;
Infections urinaires hautes à germes sensibles documentés.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
CEFTAZIDIME KABI 500 mg, poudre pour solution injectable (IV/IM)
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la ceftazidime. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections sévères dues aux germes sensibles à la ceftazidime y compris les méningites, notamment à Pseudomonas mais à l'exclusion de celles à Listeria monocytogenes.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
CEFUROXIME KABI 750 mg, poudre pour solution injectable
  
CEFUROXIME KABI 750 mg, poudre pour solution injectable est indiqué dans le traitement par voie parentérale des infections suivantes provoquées par des germes sensibles au céfuroxime:
·Infections respiratoires basses telles qu'exacerbations aiguës de bronchite chronique et pneumonies bactériennes;
·Infections urinaires hautes à germes sensibles documentés.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
CEFTAZIDIME KABI 1 g, poudre pour solution injectable (IM/IV)
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la ceftazidime. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections sévères dues aux germes sensibles à la ceftazidime y compris les méningites, notamment à Pseudomonas mais à l'exclusion de celles à Listeria monocytogenes.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
POLYIONIQUE B 27 FRESENIUS, solution pour perfusion
  
Equilibration hydroélectrolytique.
Etat de déshydratation quelle quen soit la cause.
Apport calorique glucidique modéré (200 kcal/l).
PERIKABIVEN, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale chez ladulte et lenfant âgé de plus de 2 ans, quand la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
PLASMION, solution pour perfusion
  
Traitement durgence des états de choc :
·choc hypovolémique résultant de : hémorragie, déshydratation, fuite capillaire, brûlures ;
·choc vasoplégique dorigine traumatique, chirurgicale, septique ou toxique.
Traitement de lhypovolémie relative associée à une hypotension dans le contexte dune vasoplégie liée aux effets des médicaments hypotenseurs, notamment au cours dune anesthésie.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABI 2 g/250 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABI est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans (voir rubriques 4.2 et 5.1) :
Adultes et adolescents
·Pneumonies sévères y compris pneumonies acquises à lhôpital et sous ventilation mécanique ;
·Infections urinaires compliquées (y compris pyélonéphrites) ;
·Infections intra-abdominales compliquées ;
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous (y compris infections du pied chez les patients diabétiques).
Traitement des patients présentant une bactériémie associée à lune des infections listées ci-dessus ou susceptible de lêtre.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABIpeut être utilisé dans la prise en charge des patients neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Enfants de 2 à 12 ans
·Infections intra-abdominales compliquées.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABIpeut être utilisé dans la prise en charge des patients neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
ONDANSETRON KABI 2 mg/ml, solution injectable
  
·Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante et la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
·Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'enfant à partir de 6 mois.
·Traitement des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie cytotoxique chez lenfant à partir de 6 mois.
·Traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez l'adulte.
·Prévention et traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez lenfant à partir de 1 mois.
LEVULOSE HYPERTONIQUE BIOSEDRA 10 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Réhydratation lorsqu'il existe une perte d'eau supérieure à la perte en chlorure de sodium et autres osmoles.
·Prévention des déshydratations intra et extracellulaires.
·Véhicule pour apport thérapeutique en période pré-opératoire, per-opératoire et post-opératoire immédiate.
·Prophylaxie et traitement de la cétose dans les dénutritions.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABI 4 g/500 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABI est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans (voir rubriques 4.2 et 5.1) :
Adultes et adolescents
·Pneumonies sévères y compris pneumonies acquises à lhôpital et sous ventilation mécanique ;
·Infections urinaires compliquées (y compris pyélonéphrites) ;
·Infections intra-abdominales compliquées ;
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous (y compris infections du pied chez les patients diabétiques).
Traitement des patients présentant une bactériémie associée à lune des infections listées ci-dessus ou susceptible de lêtre.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABIpeut être utilisé dans la prise en charge des patients neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Enfants de 2 à 12 ans
·Infections intra-abdominales compliquées.
PIPERACILLINE/TAZOBACTAM KABIpeut être utilisé dans la prise en charge des patients neutropéniques avec fièvre susceptible dêtre liée à une infection bactérienne.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
PROPOFOL FRESENIUS 10 mg/ml, émulsion injectable ou pour perfusion
  
Propofol FRESENIUS 10 mg/ml est un agent anesthésique intraveineux, daction rapide pour :
·linduction et entretien de lanesthésie générale chez les adultes et les enfants de plus de 1 mois,
·la sédation au cours de procédures diagnostiques ou chirurgicales, seul ou en association à une anesthésie locale ou régionale chez les adultes et les enfants de plus de 1 mois ;
·la sédation des patients ventilés âgés de plus de 16 ans en unité de soins intensifs.
MEROPENEM KABI 1 g, poudre pour solution injectable ou pour perfusion
  
MEROPENEM KABI 1 g poudre pour solution injectable ou pour perfusion est indiqué chez l'adulte et l'enfant de plus de 3 mois dans le traitement des infections suivantes (voir rubriques 4.4 et 5.1) :
·Pneumonies sévères, y compris les pneumonies acquises à lhôpital et sous ventilation mécanique,
·Infections broncho-pulmonaires en cas de mucoviscidose,
·Infections des voies urinaires compliquées,
·Infections intra-abdominales compliquées,
·Infections intra- et post-partum,
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous,
·Méningites bactériennes aiguës.
Traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou suspectée dêtre associée à lune des infections listée ci-dessus.
MEROPENEM KABI peut être utilisé pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont l'origine bactérienne est suspectée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
MANNITOL BIOSEDRA 10 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·Réduction en urgence de certains dèmes cérébraux.
Remarque: un relais devra être pris par du mannitol à la concentration de 20% dans un délai de 24 heures.
MANNITOL BIOSEDRA 20 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·réduction de certains dèmes cérébraux,
·réduction de l'hypertension intra-oculaire.
PACLITAXEL KABI 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Cancer de lovaire :
En traitement de première intention du cancer de lovaire, le paclitaxel est indiqué chez les patientes présentant une maladie avancée ou résiduelle (> 1 cm) après laparotomie initiale, en association avec le cisplatine.
En traitement de deuxième intention du cancer de lovaire, le paclitaxel est indiqué chez les patientes présentant un carcinome métastatique de lovaire après échec du traitement classique à base de sels de platine.
Cancer du sein :
En traitement adjuvant, le paclitaxel est indiqué dans le traitement du carcinome du sein avec envahissement ganglionnaire après un traitement par anthracycline et cyclophosphamide (AC).
Le traitement adjuvant par le paclitaxel doit être considéré comme alternative à une prolongation du traitement par AC.
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement initial du cancer du sein localement avancé ou métastatique soit en association avec une anthracycline chez les patientes auxquelles un traitement par une anthracycline convient, soit en association avec le trastuzumab chez les patientes avec une surexpression HER-2 (Human Epidermal Growth factor Receptor 2) classée 3+ par limmunohistochimie et auxquelles une anthracycline ne convient pas (voir les rubriques 4.4 et 5.1).
Administré seul, le paclitaxel est aussi indiqué pour le traitement des carcinomes métastatiques du sein pour les patientes en échec, ou non candidates, au traitement classique à base danthracycline.
Cancer bronchique non à petites cellules avancé :
En association avec le cisplatine, le paclitaxel est indiqué pour le traitement du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) chez les patients qui ne sont pas candidats à une chirurgie potentiellement curative et/ou une radiothérapie.
Sarcome de Kaposi associé au SIDA :
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement des patients en stade avancé du sarcome de Kaposi lié au SIDA et après échec dun traitement antérieur par des anthracyclines liposomales.
Des données defficacité limitées étayent cette indication. Un résumé des études significatives est présenté à la rubrique 5.1.
PARACETAMOL KABI 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
PARACETAMOL KABI est indiqué dans le traitement de courte durée des douleurs d'intensité modérée, en particulier en période post-opératoire et dans le traitement de courte durée de la fièvre, lorsque la voie intraveineuse est cliniquement justifiée par l'urgence de traiter la douleur ou l'hyperthermie et/ou lorsque d'autres voies d'administration ne sont pas possibles.
OCTREOTIDE KABI 100 microgrammes/1 mL, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. OCTREOTIDE KABI est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles (tumeurs GEP), par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
OCTREOTIDE KABI n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques. OCTREOTIDE KABI doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
OMEGAVEN, émulsion pour perfusion
  
Complément à la nutrition parentérale, par apport dacides gras oméga-3 à chaîne longue, en particulier acides eicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA), lorsque la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
ROPIVACAÏNE KABI 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche
  
ROPIVACAÏNE KABI 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche est indiqué pour le traitement de la douleur aiguë :
·Chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans pour :
oPerfusion péridurale continue ou administration intermittente en bolus pour les douleurs post-opératoires ou de l'accouchement.
oInfiltration pariétale.
oBloc périphérique nerveux continu soit par perfusion continue soit par administration intermittente en bolus, par exemple, prise en charge douleur post-opératoire.
·Chez les nourrissons à partir de 1 an et chez les enfants jusquà 12 ans (per- et post-opératoire) :
oBloc périphérique nerveux en continu ou en injection unique
·Chez les nouveau-nés, nourrissons et les enfants jusquà lâge de12 ans inclus (per- et post-opératoire) pour
oBloc péridural caudal ;
oPerfusion péridurale continue.
ROPIVACAINE KABI 5 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
ROPIVACAINE KABI 5 mg/ml est indiqué chez les adultes pour :
·administration intrathécale pour anesthésie chirurgicale.
Chez les nourrissons à partir de 1 an et les enfants jusquà 12 ans inclus pour la prise en charge de la douleur aiguë (per et post opératoire) :
·Bloc nerveux périphérique unique.
ROPIVACAÏNE KABI 7,5 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
ROPIVACAINE KABI 7,5 mg/ml, solution injectable en ampoule est indiqué chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans en :
·Anesthésie chirurgicale
oBloc péridural en vue d'une intervention chirurgicale, y compris lors des césariennes ;
oBloc périphérique nerveux ;
oInfiltration pariétale .
RINGER LACTATE FRESENIUS, solution pour perfusion
  
Etats de déshydratation à prédominance extracellulaire quelle quen soit la cause (vomissements, diarrhée, fistules).
Hypovolémie quelle quen soit la cause : état de choc hémorragique, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires.
Acidose métabolique modérée.
SMOFKABIVEN E, émulsion pour perfusion
  
Nutrition parentérale chez ladulte et lenfant âgé de plus de 2 ans quand la nutrition orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
SOLUVIT, lyophilisat pour usage parentéral
  
Supplémentation en vitamines hydrosolubles pour couvrir les besoins journaliers chez ladulte et lenfant en nutrition parentérale.
ROPIVACAÏNE KABI 2 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
ROPIVACAINE KABI 2 mg/ml, solution injectable en ampoule est indiqué pour le traitement de la douleur aiguë :
·Chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans pour :
oPerfusion péridurale continue ou administration intermittente en bolus pour les douleurs post-opératoires ou de l'accouchement.
oInfiltration pariétale.
oBloc périphérique nerveux continu soit par perfusion continue soit par administration intermittente en bolus, par exemple, prise en charge douleur post-opératoire.
·Chez les nourrissons à partir de 1 an et chez les enfants jusquà 12 ans (per- et post-opératoire) :
oBloc périphérique nerveux en continu ou en injection unique
·Chez les nouveau-nés, nourrissons et les enfants jusquà lâge de12 ans inclus (per- et post-opératoire) pour
oBloc péridural caudal ;
oPerfusion péridurale continue.
RINGER LACTATE FRESENIUS KABI FRANCE, solution pour perfusion
  
·Déshydratation à prédominance extracellulaire quelle qu'en soit la cause (vomissement, diarrhée, fistules...).
·Hypovolémie quelle qu'en soit la cause: chocs hémorragiques, brûlures, pertes hydroélectrolytiques périopératoires.
·Acidose métabolique en dehors de l'acidose lactique.
1  2