Médicaments - Intraveineuse avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

1477 Résultat(s)

ENTYVIO 300 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
NOVOEIGHT 250 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 3000 UI, poudre et solvant pour solution injectable
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
NOVOEIGHT 2000 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 500 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 1000 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 1500 UI, poudre et solvant pour solution injectable
PIXUVRI 29 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
KADCYLA 160 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
KADCYLA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
REPLAGAL 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
RIMIFON 500 mg/5 ml, solution injectable
  
·Traitement curatif de la tuberculose active pulmonaire ou extra-pulmonaire.
·Traitement de la primo-infection tuberculeuse symptomatique.
·Exceptionnellement, traitement des infections à mycobactéries atypiques sensibles (sensibilité déterminée par la CMI). Ce traitement repose sur une association d'antibiotiques actifs.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
TYGACIL 50 mg, poudre pour solution pour perfusion
ZALTRAP 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
YONDELIS 0,25 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
XOFIGO 1000 kBq/mL, solution injectable
ZINFORO 600 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
YONDELIS 1 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
VECTIBIX 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
PERJETA 420 mg, solution à diluer pour perfusion
NULOJIX 250 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
TYSABRI 300 mg, solution à diluer pour perfusion
ATRIANCE 5 mg/ml, solution pour perfusion
ALDURAZYME 100 U/ml, solution à diluer pour perfusion
ADCETRIS 50 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
BENLYSTA 400 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
BENLYSTA 120 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
CINRYZE 500 unités, poudre et solvant pour solution injectable
AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement des infections sévères dues à des bactéries sensibles à l'amikacine (voir rubrique 5.1), lorsque des antibiotiques moins toxiques ne sont pas efficaces. Dans ces conditions, AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion pourra être utilisée en cas de:
·Infections respiratoires basses nosocomiales, y compris les pneumonies sévères.
·Infections intra-abdominales, y compris les péritonites,
·Infections urinaires compliquées et récurrentes.
·Infections de la peau et des tissus mous, y compris les infections liées aux brûlures.
·Traitement initial empirique d'un sepsis et de bactériémie documentée.
·Endocardite bactérienne.
·Infections intra-abdominales postopératoires.
AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion peut également être utilisée dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou soupçonnée d'être associée, à l'une des infections précitées.
AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion est généralement utilisée en association avec d'autres antibiotiques appropriés afin de couvrir le spectre bactérien rencontré dans l'infection concernée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement des infections sévères dues à des bactéries sensibles à l'amikacine (voir rubrique 5.1), lorsque des antibiotiques moins toxiques ne sont pas efficaces. Dans ces conditions, AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion pourra être utilisée en cas de:
·Infections respiratoires basses nosocomiales, y compris les pneumonies sévères.
·Infections intra-abdominales, y compris les péritonites,
·Infections urinaires compliquées et récurrentes.
·Infections de la peau et des tissus mous, y compris les infections liées aux brûlures.
Traitement initial empirique d'un sepsis et de bactériémie documentée.
Endocardite bactérienne.
Infections intra-abdominales postopératoires.
AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion peut également être utilisée dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou soupçonnée d'être associée, à l'une des infections précitées.
AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion est généralement utilisée en association avec d'autres antibiotiques appropriés afin de couvrir le spectre bactérien rencontré dans l'infection concernée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement des infections sévères dues à des bactéries sensibles à l'amikacine (voir rubrique 5.1), lorsque des antibiotiques moins toxiques ne sont pas efficaces. Dans ces conditions, AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion pourra être utilisée en cas de:
·Infections respiratoires basses nosocomiales, y compris les pneumonies sévères.
·Infections intra-abdominales, y compris les péritonites,
·Infections urinaires compliquées et récurrentes.
·Infections de la peau et des tissus mous, y compris les infections liées aux brûlures.
·Traitement initial empirique d'un sepsis et de bactériémie documentée.
·Endocardite bactérienne.
·Infections intra-abdominales postopératoires.
AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion peut également être utilisée dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou soupçonnée d'être associée, à l'une des infections précitées.
AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion est généralement utilisée en association avec d'autres antibiotiques appropriés afin de couvrir le spectre bactérien rencontré dans l'infection concernée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
JEVTANA 60 mg, solution à diluer et solvant pour solution pour perfusion
NAGLAZYME 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
EVOLTRA 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
HALAVEN 0,44 mg/ml, solution injectable
ELAPRASE 2 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
METRONIDAZOLE LAVOISIER 0,5 POUR CENT (500 mg/100 ml), solution injectable pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et antiparasitaire du métronidazole et de ses caractéristiques pharmacocinétiques. Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles.
·traitement curatif des infections médicochirurgicales à germes anaérobies sensibles,
·prophylaxie des infections post-opératoires à germes anaérobies sensibles lors d'intervention chirurgicale digestive ou proctologique, en association à un antibiotique actif sur les germes aérobies.
·amibiases sévères de localisation intestinale ou hépatique.
Le métronidazole injectable doit être réservé aux malades pour lesquels la voie orale est inutilisable.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
SALBUTAMOL MYLAN 5 mg/5 ml, solution pour perfusion
  
UTILISATION EN PNEUMOLOGIE
·Voie intraveineuse en perfusion continue :
traitement de l'asthme aigu grave (état de mal asthmatique).
Remarque : l'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs.
Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être associées au traitement bronchodilatateur.
UTILISATION EN OBSTETRIQUE
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre‑indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières.
SALBUMOL FORT 5 mg/5 ml, solution pour perfusion intraveineuse en ampoule
  
UTILISATION EN PNEUMOLOGIE
·Voie intraveineuse en perfusion continue: traitement de l'asthme aigu grave (état de mal asthmatique)
Remarque : l'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs.
Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être associées au traitement bronchodilatateur.
UTILISATION EN OBSTETRIQUE
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre‑indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières
MIDAZOLAM AGUETTANT 5 mg/ml, solution injectable
  
MIDAZOLAM AGUETTANT est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont :
Chez ladulte
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant linduction de lanesthésie,
oInduction de lanesthésie,
oAgent sédatif en association avec dautres agents anesthésiques/analgésiques.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez lenfant
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant linduction de lanesthésie,
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
METHOTREXATE BIODIM 25 mg/1mL, solution injectable
  
ONCOLOGIE
·Choriocarcinome placentaire.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques : traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement :
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
RHUMATOLOGIE
·Formes sévères, actives de polyarthrite rhumatoïde de l'adulte,
·Formes polyarticulaires sévères et actives de l'arthrite idiopathique juvénile, lorsque la réponse au traitement par AINS est jugée insatisfaisante.
·Rhumatisme psoriasique de l'adulte en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
DERMATOLOGIE
·Traitement du psoriasis vulgaire sévère et généralisé de l'adulte (particulièrement en plaques), en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
MIBITEC, poudre pour solution injectable. Trousse pour préparation radiopharmaceutique
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement. Il est indiqué chez ladulte. Pour lutilisation chez la population pédiatrique, voir la rubrique 4.2.
Après reconstitution avec une solution injectable de pertechnétate (99mTc) de sodium, la solution de technétium (99mTc) sestamibi est indiquée pour:
·La scintigraphie de perfusion myocardique pour la détection et la localisation de maladies coronariennes (angine de poitrine et infarctus du myocarde).
·La détermination de la fraction déjection ventriculaire par la technique du premier passage et/ou détermination de la fraction déjection ventriculaire, de la motricité de la paroi et du volume ventriculaire gauche par tomoscintigraphie myocardique synchronisée par électrocardiogramme (ECG).
·Mammoscintigraphie pour la détection du cancer du sein suspecté lorsque la mammographie nest pas concluante, nest pas adaptée ou ne donne pas de résultat décisif.
·La localisation du tissu parathyroïdien anormalement actif chez les patients atteints dune maladie récurrente ou persistante dans le cas dhyperparathyroïdie primaire ou secondaire, et chez les patients atteints dhyperthyroïdie primaire devant bénéficier dune chirurgie des glandes parathyroïdes.
MANNITOL LAVOISIER 20 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·réduction de certains dèmes cérébraux,
·réduction de l'hypertension intra-oculaire.
METHOTREXATE TEVA 2,5 POUR CENT (50 mg/2 ml), solution injectable
  
·Choriocarcinomes placentaires.
·Adénocarcinomes mammaire et ovarien : traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes des voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes bronchiques à petites cellules.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques : traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
METOJECT 7,5 mg/0,15 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
METOJECT est indiqué dans le traitement :
·de la polyarthrite rhumatoïde active et sévère chez ladulte,
·des formes polyarticulaires de larthrite juvénile idiopathique active sévère, en cas de réponse inadéquate aux anti‑inflammatoires non stéroïdiens (AINS),
·des formes sévères et invalidantes de psoriasis récalcitrant, en cas de réponse inadéquate à dautres types de traitements tels que la photothérapie, la puvathérapie ou les rétinoïdes, et des formes sévères du rhumatisme psoriasique chez ladulte.
METHOTREXATE MYLAN 50 mg/2 ml, solution injectable
  
·Choriocarcinomes placentaires.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
MEROPENEM ACTAVIS 1 g, poudre pour solution injectable / pour perfusion
  
MEROPENEM ARROW 1 g, poudre pour solution injectable / pour perfusion indiqué chez l'adulte et l'enfant de plus de 3 mois dans le traitement des infections suivantes (voir rubriques 4.4 et 5.1):
·Pneumonies, y compris pneumonies communautaires et pneumonies nosocomiales,
·Infections broncho-pulmonaires en cas de mucoviscidose,
·Infections des voies urinaires compliquées,
·Infections intra-abdominales compliquées,
·Infections intra- et post-partum,
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous,
·Méningites bactériennes aiguës.
MEROPENEM ARROW peut être utilisé pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont l'origine bactérienne est suspectée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
XYLOCARD 20 mg/ml INTRAVEINEUX, solution injectable
  
·Traitement et prévention des récidives des troubles du rythme ventriculaire menaçant le pronostic vital, notamment à la phase aiguë de linfarctus du myocarde.
·Analgésie péri-opératoire en chirurgie abdominalepar voie laparoscopique ou ouverte (telle que chirurgie colorectale, prostatectomie, cholécystectomie)
ZAVEDOS 5 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
·Leucémies aiguës myéloblastiques.
·Le chlorhydrate didarubicine, en association avec la cytarabine est indiqué dans le traitement de 1ère ligne dinduction de la rémission chez des enfants non précédemment traités et atteints de leucémie aiguë myéloïde (LAM).
·Leucémies aiguës lymphoblastiques en rechute.
ZAVEDOS 5 mg/5 ml, solution pour perfusion
  
·Leucémies aiguës myéloblastiques.
·Le chlorhydrate didarubicine, en association avec la cytarabine est indiquée dans le traitement de 1ère ligne dinduction de la rémission chez des enfants non précédemment traités et atteints de leucémie aiguë myéloïde (LAM).
·Leucémies aiguës lymphoblastiques en rechute.
XENETIX 350 (350 mg d'iode/ml), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé pour:
·Urographie intraveineuse
·tomodensitométrie
·angiographie numérisée par voie intraveineuse
·artériographie
·angiocardiographie.
ZAVEDOS 10 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
·Leucémies aiguës myéloblastiques.
·Le chlorhydrate didarubicine, en association avec la cytarabine est indiqué dans le traitement de 1ère ligne dinduction de la rémission chez des enfants non précédemment traités et atteints de leucémie aiguë myéloïde (LAM).
·Leucémies aiguës lymphoblastiques en rechute.
XYLOCARD 50 mg/ml, solution injectable pour perfusion
  
Traitement et prévention des récidives des troubles du rythme ventriculaire menaçant le pronostic vital, notamment à la phase aiguë de l'infarctus du myocarde.
XENETIX 250 (250 mg d'iode/ml), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé pour:
·phlébographie,
·tomodensitométrie
·angiographie numérisée par voie intra-artérielle
·cholangiopancréatographie par endoscopie rétrograde,
ZECLAR 0,5 g, poudre pour solution pour perfusion
  
Elles procèdent de lactivité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la clarithromycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans léventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées chez ladulte aux infections dues aux germes définis comme sensibles :
·Infections à mycobactéries atypiques chez les patients atteints de SIDA, quand la voie orale est impossible.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
ZINC INJECTABLE A 1 mg/ml, solution injectable pour perfusion
  
Supplémentation au cours de la nutrition parentérale prolongée et dans les situations à risque de carence: dénutrition avancée, hypercatabolisme, fistules digestives, diarrhées chroniques
VINCRISTINE TEVA 1 mg/ml, solution injectable
  
VINCRISTINE TEVA 1 mg/ml, solution injectable est indiqué seul ou en association avec d'autres médicaments oncolytiques, pour le traitement :
·de la leucémie aiguë lymphoblastique,
·des lymphomes malins, y compris la maladie de Hodgkin et les lymphomes non Hodgkinien,
·du myélome multiple,
·des tumeurs solides, y compris le cancer du sein (métastatique) et le cancer du poumon à petites cellules,
·du sarcome d'Ewing, du rhabdomyosarcome embryonnaire, des tumeurs neuroectodermiques primitives (telles que médulloblastome et neuroblastome), de la tumeur de Wilms, et du rétinoblastome,
·du purpura thrombopénique idiopathique (PTI). Les patients atteints de PTI vrai résistant à la splénectomie et au traitement à court terme par adrénocorticoïdes sont susceptibles de répondre à la vincristine, mais celle-ci n'est pas recommandée en traitement de première intention du PTI. La posologie hebdomadaire recommandée de la vincristine administrée pendant 3 à 4 semaines a conduit à des rémissions permanentes chez certains patients. En l'absence de réponse après 3 à 6 doses, il est peu probable que des doses supplémentaires apportent un quelconque bénéfice.
VOLUVEN, solution pour perfusion
  
Traitement de lhypovolémie due à des pertes sanguines aiguës lorsque lutilisation des cristalloïdes seuls est jugée insuffisante. (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4)
VERSED 2 mg/ 2 ml, solution injectable, (I.V.)
  
VERSED est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont:
Sédation vigile chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans:
· en situation d'urgence,
· en transport médicalisé.
VISIPAQUE 320 mg d'I/ml, solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
·angiographie cardiaque,
·artériographie périphérique, cérébrale,
·urographie,
·tomodensitométrie,
·myélographie lombaire, thoracique et cervicale,
·examen du tractus gastro-intestinal.
VIALEBEX 200 mg/ml NOUVEAUX-NES ET NOURRISSONS, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume sanguin circulant lorsque l'hypovolémie a été démontrée et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde artificiel dépend de la situation clinique du patient en se basant sur les recommandations officielles.
Chez le nouveau-né et le nourrisson, les situations cliniques sont les suivantes :
·Prévention de l'ictère nucléaire du nouveau-né en cas d'hyperbilirubinémie menaçante.
·Hypo-albuminémie profonde et symptomatique chez le nouveau-né et le nourrisson.
·Troubles hémodynamiques du nouveau-né en cas d'hypovolémie non corrigée par le remplissage aux cristalloïdes.
·Maladies congénitales de la bilirubine : hyperbilirubinémies libres menaçantes, notamment la maladie de Crigler-Najjar.
VITAMINE E NEPALM 100 mg/2 ml, solution injectable
  
·Carence en vitamine E, lorsque la voie orale nest pas possible ;
·Malabsorption digestive de la vitamine E :
oMucoviscidose,
ocholestase hépatique,
oinsuffisance pancréatique,
oautres malabsorptions.
·Apport en injection intramusculaire de vitamine E au cours de la nutrition entérale élémentaire.
VANCOMYCINE SANDOZ 500 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
Administration intraveineuse
La vancomycine est indiquée pour tous les groupes d'âges pour le traitement des infections suivantes (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1) :
·infections compliquées de la peau et des tissus mous (ICPTM),
·infections des os et des articulations,
·pneumonies communautaires (PC),
·pneumonies nosocomiales (PN), y compris pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM),
·endocardites infectieuses,
·méningites bactériennes aiguës,
·bactériémies associées ou suspectées dêtre associées à lune des infections listées ci-dessus.
La vancomycine est également indiquée dans tous les groupes d'âges en prophylaxie péri-opératoire antibactérienne chez les patients présentant un risque élevé de développer une endocardite bactérienne lors d'interventions chirurgicales majeures.
Administration intra-péritonéale
La vancomycine est indiquée dans tous les groupes d'âges pour le traitement par voie intra-péritonéale de péritonite associée à une dialyse (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
Administration orale
La vancomycine est indiquée dans tous les groupes d'âges pour le traitement des infections à Clostridium difficile (CDI) (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
VANCOMYCINE MYLAN 500 mg, poudre pour solution pour perfusion (IV) en flacon
  
Administration intraveineuse
La vancomycine est indiquée pour tous les groupes d'âges pour le traitement des infections suivantes (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1) :
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous (ICPTM)
·Infections des os et des articulations vancomycine
·Pneumonies nosocomiales (PN), y compris pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM)
·Endocardites infectieuses
·Méningites bactériennes aiguës
·Bactériémies associées ou suspectées dêtre associées à lune des infections listées ci-dessus.
La vancomycine est également indiquée dans tous les groupes d'âges en prophylaxie péri-opératoire anti-bactérienne chez les patients présentant un risque élevé de développer une endocardite bactérienne lors d'interventions chirurgicales majeures.
Administration intra-péritonéale
La vancomycine est indiquée dans tous les groupes d'âges pour le traitement par voie intra-péritonéale de péritonite associée à une dialyse (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
Administration orale
La vancomycine est indiquée dans tous les groupes d'âges pour le traitement des infections à Clostridium difficile (CDI) (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens
VITALIPIDE ENFANTS, émulsion injectable pour perfusion
  
Supplémentation en vitamines liposolubles (A-D2-E-K1) pour couvrir les besoins journaliers chez lenfant de moins de 11 ans en nutrition parentérale.
Non destiné à lenfant de plus de 11 ans et à ladulte, sauf indications particulières (essentiellement poids < 30 kg).
VANCOMYCINE MYLAN 250 mg, poudre pour solution pour perfusion
  
Administration intraveineuse
La vancomycine est indiquée pour tous les groupes d'âges pour le traitement des infections suivantes (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1) :
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous (ICPTM)
·Infections des os et des articulations
·Pneumonies communautaires (PC)
·Pneumonies nosocomiales (PN), y compris pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM)
·Endocardites infectieuses
·Méningites bactériennes aiguës
·Bactériémies associées ou suspectées dêtre associées à lune des infections listées ci-dessus.
La vancomycine est également indiquée dans tous les groupes d'âges en prophylaxie péri-opératoire anti-bactérienne chez les patients présentant un risque élevé de développer une endocardite bactérienne lors d'interventions chirurgicales majeures.
Administration intra-péritonéale
La vancomycine est indiquée dans tous les groupes d'âges pour le traitement par voie intra-péritonéale de péritonite associée à une dialyse (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens
VITAMINE PP AGUETTANT 100 mg/2 ml, solution injectable
  
Traitement et prévention de la carence en Vitamine PP chez ladulte lorsque la voie orale nest pas praticable ou est inadaptée.
Cette spécialité est également indiquée lors de la supplémentation vitaminique chez les patients sous alimentation parentérale.
WILSTART, poudres et solvants pour solution injectable
  
WILSTART est spécifiquement indiqué dans la phase initiale du traitement de la maladie de Willebrand quand le traitement par la desmopressine (DDAVP) est inefficace ou contre-indiqué.
WILSTART ne doit pas être utilisé dans le traitement de l'hémophilie A.
VIPERFAV, solution à diluer pour perfusion
  
Traitement des envenimations (grade II ou III) par les vipères européennes (Vipera aspis, Vipera berus, Vipera ammodytes), chez les patients qui présentent un dème rapidement extensible et/ou l'apparition de signes systémiques : vomissements, diarrhée, douleurs abdominales, hypotension.
Critères cliniques pronostiques de gravité
Grade II : dème régional extensif s'étendant au membre mordu avec ou sans signes généraux (vomissements, diarrhée, hypotension artérielle).
Grade III : dème étendu au-delà du membre mordu, atteignant le tronc, associé à des signes généraux sévères (collapsus prolongé, état de choc, vomissements, diarrhée, saignements).
Critères biologiques pronostiques de gravité
Une hyperleucocytose supérieure à 15 000/mm3, une thrombopénie inférieure à 150 000/mm3, une fibrinémie inférieure à 2 g/l, un taux de prothrombine inférieur à 60% sont des éléments de gravité.
Les signes cliniques régionaux, généraux et biologiques pronostiques de gravité peuvent apparaître de façon dissociée dans les premières heures de l'envenimation et nécessitent des évaluations répétées toutes les 5 à 6 heures le premier jour.
VINCRISTINE HOSPIRA 2 mg/2 ml, solution injectable
  
Monochimiothérapie :
·leucémies aiguës lymphoblastiques (en association avec des corticoïdes),
·purpura thrombopénique idiopathique résistant aux traitements usuels. La vincristine ne doit jamais être utilisée comme traitement de première intention et en l'absence de réponse après 3 à 6 semaines, il est inutile de poursuivre le traitement.
Polychimiothérapies :
·leucémies aiguës lymphoblastiques,
·maladie de Hodgkin,
·lymphomes non Hodgkinien,
·cancer du poumon,
·cancer du sein,
·cancer du col utérin,
·myélome,
·rhabdomyosarcomes,
·neuroblastomes,
·néphroblastomes,
·tumeurs embryonnaires de l'enfant,
·sarcomes d'Ewing,
·ostéosarcomes.
ZOPHREN 2 mg/ml, solution injectable en ampoule (I.V.)
  
Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante et la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'enfant à partir de 6 mois.
Traitement des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie cytotoxique chez lenfant à partir de 6 mois.
Traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements post-opératoires chez lenfant à partir de 1 mois.
VITAMINE K1 ROCHE 2 mg/0,2 ml NOURRISSONS, solution buvable et injectable
  
Traitement et prophylaxie de la maladie hémorragique du nouveau-né.
VENOFER 20 mg/ml, solution injectable (IV)
  
VENOFER est indiqué dans le traitement de l'anémie par carence martiale dans les cas suivants :
·En traitement de lanémie chez linsuffisant rénal chronique hémodialysé, en prédialyse ou en dialyse péritonéale, lorsquun traitement par fer oral sest révélé insuffisant ou mal toléré ;
·En situation pré-opératoire : chez les patients inclus dans un programme de don de sang autologue en association avec lérythropoïétine, à condition quils aient une anémie modérée (Hb entre 9 et 11 g/100 ml), et que leur ferritinémie initiale soit inférieure à 150 µg/l;
·En traitement des anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant pas recevoir dalimentation orale.
·En traitement des anémies hyposidérémiques par carence martiale (Hb < 10,5 g/100 ml) liées aux maladies inflammatoires chroniques sévères de lintestin lorsque le traitement par voie orale nest pas adapté.
VENOFER ne doit être administré que si lindication est confirmée par des examens appropriés.
WILFACTIN 100 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
WILFACTIN est indiqué dans le traitement et la prévention des hémorragies et en situation chirurgicale dans la maladie de Willebrand quand le traitement seul par la desmopressine (DDAVP) est inefficace ou contre-indiqué.
WILFACTIN ne doit pas être utilisé dans le traitement de l'hémophilie A.
VIALEBEX 50 mg/ml, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume sanguin circulant lorsque l'hypovolémie a été démontrée et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde artificiel dépend de la situation clinique du patient en se basant sur les recommandations officielles.
VANCOMYCINE SANDOZ 1 g, poudre pour solution pour perfusion
  
Administration intraveineuse
La vancomycine est indiquée pour tous les groupes d'âges pour le traitement des infections suivantes (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1) :
·infections compliquées de la peau et des tissus mous (ICPTM),
·infections des os et des articulations,
·pneumonies communautaires (PC),
·pneumonies nosocomiales (PN), y compris pneumonies acquises sous ventilation mécanique (PAVM),
·endocardites infectieuses,
·méningites bactériennes aiguës,
·bactériémies associées ou suspectées dêtre associées à lune des infections listées ci-dessus.
La vancomycine est également indiquée dans tous les groupes d'âges en prophylaxie péri-opératoire antibactérienne chez les patients présentant un risque élevé de développer une endocardite bactérienne lors d'interventions chirurgicales majeures.
Administration intra-péritonéale
La vancomycine est indiquée dans tous les groupes d'âges pour le traitement par voie intra-péritonéale de péritonite associée à une dialyse (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
VINTENE, solution injectable pour perfusion
  
Les indications sont celles de la nutrition parentérale, lorsque lalimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée et plus particulièrement dans les cas de fort catabolisme.
YDRALBUM 200 g/l, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume de sang circulant lorsqu'une hypovolémie a été établie et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde de synthèse dépendra de l'état clinique de chaque patient, en se basant sur les recommandations officielles.
XYLOCAINE 5 mg/ml SANS CONSERVATEUR, solution injectable
  
Le chlorhydrate de lidocaïne est une solution anesthésique locale destinée à lanesthésie régionale chez les adultes et les enfants de plus de 1 an.
1  2  3  4  5