Médicaments - Intramusculaire avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

465 Résultat(s)

XEOMIN 100 unités DL50, poudre pour solution injectable
  
XEOMIN est indiqué chez ladulte pour le traitement symptomatique :
·du blépharospasme et du spasme hémifacial,
·de la dystonie cervicale à prédominance rotationnelle (torticolis spasmodique),
·de la spasticité des membres supérieurs et
·de la sialorrhée chronique due à des troubles neurologiques.
XEOMIN 50 UNITES DL50, poudre pour solution injectable
  
XEOMIN est indiqué chez ladulte pour le traitement symptomatique :
·du blépharospasme et du spasme hémifacial,
·de la dystonie cervicale à prédominance rotationnelle (torticolis spasmodique),
·de la spasticité des membres supérieurs et
·de la sialorrhée chronique due à des troubles neurologiques.
ACT-HIB 10 microgrammes/0,5 ml, poudre et solvant pour solution injectable en seringue préremplie. Vaccin Haemophilus influenzae type b (conjugué)
  
Ce vaccin est indiqué dans la prévention des infections invasives à Haemophilus influenzae type b (méningites, septicémies, cellulites, arthrites, épiglottites,) chez lenfant à partir de 2 mois.
Ce vaccin ne protège pas contre les infections dues aux autres types dHaemophilus influenzae, ni contre les méningites dues à dautres origines.
En aucun cas, la protéine tétanique contenue dans ce vaccin ne peut remplacer la vaccination tétanique habituelle.
ZINNAT 750 mg, poudre et solvant pour suspension injectable (I.M.)
  
Zinnat 750 mg poudre et solvant pour suspension injectable (I.M.) est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et chez lenfant (voir rubriques 4.4 et 5.1).
·Pneumonie communautaire acquise
·Exacerbations aiguës de bronchite chronique
·Infections compliquées des voies urinaires, y compris pyélonéphrite
·Infections des tissus mous : cellulite, érysipèle et infections des plaies
·Infections intra-abdominales (voir rubrique 4.4)
·Prévention des infections en chirurgie gastro-intestinale (y compris sophagienne), orthopédique, cardiovasculaire et gynécologique (y compris césarienne)
Dans le traitement et la prévention d'infections avec présence très probable d'organismes anaérobies, la céfuroxime doit être administrée en association à dautres agents antibactériens appropriés.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
ZOFORA 20 mg/1 ml, solution injectable (I.M.)
  
Le piroxicam est indiqué dans le traitementsymptomatique de larthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante. En raison de son profil de tolérance (voir rubriques 4.2, 4.3 et 4.4), le piroxicam ne doit pas être utilisé en traitement de première intention lorsquun traitement par AINS est indiqué.
La décision de prescrire une spécialité contenant du piroxicam doit être basée sur lévaluation de lensemble des risques spécifiques à chaque patient (voir rubriques 4.3 et 4.4).
ZINNAT 750 mg, poudre pour solution injectable (I.M., I.V.)
  
Zinnat est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et chez lenfant, y compris chez le nouveau-né (dès la naissance) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
·Pneumonie communautaire acquise
·Exacerbations aiguës de bronchite chronique
·Infections compliquées des voies urinaires, y compris pyélonéphrite
·Infections des tissus mous : cellulite, érysipèle et infections des plaies
·Infections intra-abdominales (voir rubrique 4.4)
·Prévention des infections en chirurgie gastro-intestinale (y compris sophagienne), orthopédique, cardiovasculaire et gynécologique (y compris césarienne)
Dans le traitement et la prévention d'infections avec présence très probable d'organismes anaérobies, la céfuroxime doit être administrée en association à dautres agents antibactériens appropriés.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
ZINNAT 250 mg, poudre pour solution injectable (I.M., I.V.)
  
Zinnat est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et chez lenfant, y compris chez le nouveau-né (dès la naissance) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
·Pneumonie communautaire acquise
·Exacerbations aiguës de bronchite chronique
·Infections compliquées des voies urinaires, y compris pyélonéphrite
·Infections des tissus mous : cellulite, érysipèle et infections des plaies
·Infections intra-abdominales (voir rubrique 4.4)
·Prévention des infections en chirurgie gastro-intestinale (y compris sophagienne), orthopédique, cardiovasculaire et gynécologique (y compris césarienne)
Dans le traitement et la prévention d'infections avec présence très probable d'organismes anaérobies, la céfuroxime doit être administrée en association à dautres agents antibactériens appropriés.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
TETAGRIP, suspension injectable en seringue préremplie, vaccin tétanique et grippal inactivé à virion fragmenté
  
Ce vaccin est indiqué chez l'adulte pour la prévention conjointe du tétanos et de la grippe.
Il permet, à l'occasion de la vaccination annuelle contre la grippe, de pratiquer la vaccination de rappel ou éventuellement de s'intégrer dans le schéma de primo-vaccination contre le tétanos.
L'immunisation contre le tétanos nécessitant plusieurs injections, l'injection unique de ce vaccin, si elle suffit à conférer l'immunité vis-à-vis de la grippe, ne suffit pas à protéger contre le tétanos un sujet non vacciné antérieurement.
La prévention de la grippe est particulièrement recommandée chez les sujets qui présentent un risque élevé de complications associées.
La composition est actualisée chaque année en fonction des données épidémiologiques selon les recommandations de l'OMS.
L'utilisation de TETAGRIP doit être fondée sur des recommandations officielles.
TICOVAC 0,5 ml ADULTES, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'encéphalite à tiques (virus entier inactivé)
  
TICOVAC 0,5 ml ADULTES est indiqué pour l'immunisation active (prophylactique) contre l'encéphalite à tiques des sujets âgés de 16 ans et plus.
TICOVAC 0,5 ml ADULTES doit être administré selon les recommandations officielles définissant les besoins et le calendrier de vaccination contre l'encéphalite à tiques.
TRANXENE 50 mg/2,5 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
·Urgences neuro-psychiatriques:
ocrise d'angoisse paroxystique,
ocrise d'agitation,
oprévention et/ou traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique:
§prévention du delirium tremens ainsi que prévention et/ou traitement des autres manifestations du sevrage alcoolique seulement lorsque la voie orale est impossible,
§traitement du delirium tremens, en unité de soins intensifs ou de réanimation ou dans les structures disposant de tous les moyens de réanimation.
·Prémédication à certaines explorations fonctionnelles.
·Tétanos, en unité de soins intensifs ou de réanimation ou dans les structures disposant de tous les moyens de réanimation.
VACCIN RABIQUE INACTIVE MERIEUX, poudre et solvant pour suspension injectable. Vaccin rabique préparé sur cellules diploïdes humaines
  
VACCIN RABIQUE INACTIVE MERIEUX est indiqué dans la prévention de la rage chez lenfant et ladulte. Il peut être utilisé avant et après exposition au virus de la rage, en primovaccination ou en rappel.
Prévention de la rage avant exposition (vaccination de pré-exposition)
La vaccination de pré-exposition doit être proposée aux sujets ayant un risque élevé de contamination par le virus de la rage.
Toute personne à risque continu, tel que le personnel de laboratoire de diagnostic, de recherche et de production qui travaille sur le virus rabique, doit être vaccinée. Limmunité doit être entretenue par des rappels et suivie par des contrôles sérologiques (voir rubrique 4.2).
Les catégories suivantes doivent être vaccinées compte tenu de la fréquence de l'exposition au risque :
· Les vétérinaires et leurs assistants, les animaliers.
· Les personnes en contact avec des espèces susceptibles davoir la rage, telles que les gardes-chasse, les chasseurs, les travailleurs forestiers et les spéléologues, les taxidermistes, le personnel des abattoirs.
· Les adultes et les enfants résidants ou séjournant dans les zones denzootie.
Dans les zones de faible endémie, les vétérinaires et leurs assistants (y compris les étudiants), les animaliers, les gardes-chasse doivent recevoir une primovaccination.
Prévention de la rage après exposition (vaccination de post-exposition)
La vaccination doit être immédiatement commencée au moindre risque de contamination rabique. Elle doit impérativement être effectuée dans un centre antirabique sous surveillance médicale.
Le traitement de post-exposition comprend le traitement local non spécifique de la blessure, la vaccination et limmunisation passive par les immunoglobulines rabiques. Ce traitement sera adapté à la nature du contact ou de la blessure, à létat de lanimal et au statut vaccinal du patient (voir rubrique 4.2.). Dans tous les cas, le traitement local de la blessure doit être réalisé.
TYAVAX, suspension et solution pour suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite A (inactivé, adsorbé) et typhoïdique polyosidique
  
TYAVAX est indiqué pour limmunisation active conjointe contre la fièvre typhoïde et linfection provoquée par le virus de lhépatite A chez les sujets âgés de 16 ans et plus.
TYAVAX doit être administré conformément aux recommandations officielles.
TROBICINE 2 g, poudre et solvant pour solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la spectinomycine.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament, et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles. Trobicine est indiqué dans le traitement des blennorragies gonococciques aiguës (N.gonorrhoeae):
·urétrites gonococciques chez l'homme.
·cervicites gonococciques chez la femme.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation approprié des antibactériens.
TETRAVAC-ACELLULAIRE, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé) et poliomyélitique (inactivé), adsorbé
  
Ce vaccin est indiqué dans la prévention conjointe de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche et de la poliomyélite :
·en primovaccination chez les nourrissons à partir de lâge de 2 mois,
·en rappel à l'âge de 11 mois,
·en rappel à l'âge de 6 ans,
·en rappel entre 11 et 13 ans pour les enfants n'ayant pas reçu à l'âge de 6 ans de vaccin comportant la valence coquelucheuse à concentration normale (Ca).
UMULINE RAPIDE 100 UI/1 ml, solution injectable en flacon
  
Traitement des patients atteints de diabète nécessitant un traitement par insuline pour maintenir un équilibre glycémique normal.
ANDROTARDYL 250 mg/1 ml, solution injectable intramusculaire
  
Traitement substitutif des hypogonadismes masculins, quand le déficit en testostérone a été confirmé cliniquement et biologiquement.
ANAPEN 0,15 mg/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Traitement d'urgence des symptômes du choc anaphylactique provoqué par les cacahuètes ou par d'autres aliments, médicaments, morsure ou piqûre d'insectes, autres allergènes, ainsi que du choc anaphylactique idiopathique ou induit par un exercice physique.
ANAPEN 0,30 mg/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Traitement d'urgence des symptômes du choc anaphylactique provoqué par les cacahuètes ou par d'autres aliments, médicaments, morsure ou piqûre d'insectes, autres allergènes, ainsi que du choc anaphylactique idiopathique ou induit par un exercice physique.
AMOXICILLINE PANPHARMA 1 g, poudre pour solution injectable
  
AMOXICILLINE PANPHARMA est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1) :
·Infections O.R.L sévères (telles que mastoïdite, infections péri-amygdaliennes, épiglottite et sinusite lorsquelles sont accompagnées de signes et symptômes systémiques sévères)
·Exacerbations aiguës de bronchite chronique
·Pneumonie communautaire
·Cystite aigüe
·Pyélonéphrite aiguë
·Abcès dentaire sévère avec cellulite
·Infections articulaires sur prothèses
·Maladie de Lyme
·Méningite bactérienne
·Bactériémie associée, ou suspectée dêtre associée à lune des infections listées ci-dessus.
AMOXICILLINE PANPHARMA est aussi indiqué dans le traitement et la prophylaxie de lendocardite.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
AZACTAM 1 g, poudre et solution pour usage parentéral
  
Réservé à l'adulte
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'aztréonam.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
1 - Elles sont limitées chez l'adulte :
·Infections des voies urinaires hautes et basses compliquées ou non.
·Prostatites aiguës.
·Urétrites gonococciques.
2 - Elles sont limitées chez l'adulte aux infections sévères à bactéries gram (-) sensibles, à l'exclusion des méningites :
·Infections des voies urinaires hautes et basses, compliquées ou non
·Infections broncho-pulmonaires
·Septicémies
·Infections de la peau et des parties molles
·Infections intra-abdominales
·Infections gynéco-obstétricales
Au cours d'une part, des infections abdominales et gynéco-obstétricales souvent à flore mixte, d'autre part, dans les traitements de première intention, notamment dans les infections broncho-pulmonaire et dans les infections de la peau et des parties molles, l'aztréonam en raison de son spectre étroit devrait être associé à un autre antibiotique.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
ATROPINE SULFATE AGUETTANT 0,5 mg/5 mL, solution injectable en seringue préremplie
  
Le sulfate datropine Aguettant 0,1 mg/mL, solution pour injection en seringue pré-remplie, est indiqué chez les adultes et la population pédiatrique à partir de la naissance avec un poids corporel supérieur à 3 kg (voir rubrique 4.2).
·Médicament pré-anesthésique pour prévenir les réactions vagales associées à lintubation trachéale et à la manipulation chirurgicale.
·Limitation des effets muscariniques de la néostigmine utilisée après la chirurgie pour la neutralisation des curares non dépolarisants.
·Traitement de la bradycardie compromettant lhémodynamique et/ou du bloc auriculo-ventriculaire dû à un tonus vagal excessif en cas durgence.
·Réanimation cardio-pulmonaire : traitement de la bradycardie symptomatique et du bloc auriculo-ventriculaire.
·Antidote suite à un surdosage ou une intoxication par les inhibiteurs de lacétylcholinestérase, p. ex. anticholinestérasiques, organophosphorés, carbamates et champignons muscariniques.
AXEPIM 0,5 g, poudre pour usage parentéral
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques du céfépime. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles comprennent les infections dues aux germes sensibles au céfépime :
·Chez l'adulte et lenfant > 40 kg :
Traitement de patients souffrant de bactériémies en association ou potentiellement associées à lune des infections listées ci-dessous :
oinfections respiratoires basses communautaires et pneumonies sévères,
oinfections urinaires compliquées et non compliquées,
oépisodes fébriles chez les patients neutropéniques.
En traitement empirique des patients présentant une neutropénie fébrile : Céfépime en monothérapie est indiqué en traitement empirique des patients présentant une neutropénie fébrile. Chez les patients présentant un risque élevé dinfections sévères (par exemple : patients avec des antécédents de greffe récente de moelle osseuse, présentant une hypotension, avec une hémopathie maligne sous-jacente, ou avec une neutropénie sévère ou prolongée), une monothérapie antimicrobienne peut ne pas être appropriée. Les données démontrant une efficacité du céfépime en monothérapie sont insuffisantes chez ces patients. (Cf. 5.1. Propriétés pharmacodynamiques),
oinfections biliaires.
·Chez le nourrisson de plus de deux mois et l'enfant < 40 kg :
oépisodes fébriles au cours des neutropénies lorsque la durée prévisible de neutropénie est courte. Les données cliniques disponibles chez le nourrisson et l'enfant ne permettent pas de recommander l'utilisation du céfépime en monothérapie.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
ATROPINE (SULFATE) LAVOISIER 1 mg/ml, solution injectable
  
·Pré-anesthésie: protection des manifestations vagales (bradycardie à l'induction).
·Bloc auriculo-ventriculaire ou atrio-ventriculaire.
·Dans l'infarctus: prévention et traitement des blocs auriculo-ventriculaires et des bradycardies sinusales.
·Traitement symptomatique des manifestations douloureuses aiguës liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
·Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques et douloureuses des voies urinaires.
·Antidote spécifique dans les intoxications aiguës par les anticholinestérasiques (insecticides organo-phosphorés et carbamates) ou par les médicaments parasympathomimétiques ou cholinomimétiques.
ATROPINE SULFATE AGUETTANT 1 mg/5 mL, solution injectable en seringue préremplie
  
Le sulfate datropine Aguettant 0,2 mg/mL, solution injectable en seringue préremplie, est indiqué chez ladulte uniquement.
·Médicament pré anesthésique pour prévenir les réactions vagales associées à lintubation trachéale et à la manipulation chirurgicale
·Limitation des effets muscariniques de la néostigmine utilisée après la chirurgie pour la neutralisation des curares non dépolarisants
·Traitement de la bradycardie compromettant lhémodynamique et/ou du bloc auriculo ventriculaire dû à un tonus vagal excessif en cas durgence
·Réanimation cardio-pulmonaire: traitement de la bradycardie symptomatique et du bloc auriculo-ventriculaire
·Antidote suite à un surdosage ou une intoxication par les inhibiteurs de lacétylcholinestérase, p. ex. anticholinestérasiques, organophosphorés, carbamates et champignons muscariniques
AXEPIM 1 g, poudre pour usage parentéral
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques du céfépime. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles comprennent les infections dues aux germes sensibles au céfépime :
·Chez l'adulte et lenfant > 40 kg :
Traitement de patients souffrant de bactériémies en association ou potentiellement associées à lune des infections listées ci-dessous :
oinfections respiratoires basses communautaires et pneumonies sévères,
oinfections urinaires compliquées et non compliquées,
oépisodes fébriles chez les patients neutropéniques.
En traitement empirique des patients présentant une neutropénie fébrile: Céfépime en monothérapie est indiqué en traitement empirique des patients présentant une neutropénie fébrile. Chez les patients présentant un risque élevé dinfections sévères (par exemple : patients avec des antécédents de greffe récente de moelle osseuse, présentant une hypotension, avec une hémopathie maligne sous-jacente, ou avec une neutropénie sévère ou prolongée), une monothérapie antimicrobienne peut ne pas être appropriée. Les données démontrant une efficacité du céfépime en monothérapie sont insuffisantes chez ces patients. (Cf. 5.1. Propriétés pharmacodynamiques).
oinfections biliaires.
·Chez le nourrisson de plus de deux mois et l'enfant < 40 kg :
oépisodes fébriles au cours des neutropénies lorsque la durée prévisible de neutropénie est courte. Les données cliniques disponibles chez le nourrisson et l'enfant ne permettent pas de recommander l'utilisation du céfépime en monothérapie.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
TICOVAC 0,25 ml ENFANTS, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'encéphalite à tiques (virus entier inactivé)
  
TICOVAC 0,25 ml ENFANTS est indiqué pour l'immunisation active (prophylactique) contre l'encéphalite à tiques chez les enfants âgés de 1 à 15 ans révolus.
TICOVAC 0,25 ml ENFANTS doit être administré selon les recommandations officielles définissant les besoins et le calendrier de vaccination contre l'encéphalite à tiques.
SUBCUVIA 160 g/l, solution injectable
  
Traitement de substitution chez les adultes et les enfants des syndromes de déficits immunitaires primitifs tels que:
· agammaglobulinémie et hypogammaglobulinémie congénitales,
· déficit immunitaire commun variable,
· déficit immunitaire combiné sévère,
· déficits en sous-classes d'IgG associés à des infections à répétition.
Traitement de substitution dans les myélomes ou leucémies lymphoïdes chroniques avec hypogammaglobulinémie secondaire sévère et infections à répétition.
TEMGESIC 0,3 mg/ml, solution injectable
  
La buprénorphine est un antalgique majeur. Son usage doit être réservé aux situations nécessitant une sédation rapide et efficace d'une douleur intense.
TARGOCID 400 mg, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Targocid est indiqué chez les adultes et les enfants dès la naissance pour le traitement parentéral des infections suivantes (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1) :
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous,
·Infections ostéoarticulaires,
·Pneumonies nosocomiales,
·Pneumonies communautaires,
·Infections urinaires compliquées,
·Endocardite infectieuse,
·Péritonite associée à une dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA),
·Bactériémie survenant en association à lune des indications mentionnées ci-dessus.
Targocid est également indiqué comme alternative thérapeutique orale dans le traitement des diarrhées et colites associées à une infection à Clostridium difficile.
Dans certains cas, la teicoplanine doit être administrée en association à dautres antibactériens.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
TOBRAMYCINE MYLAN 75 mg/1,5 ml, solution injectable (IM-IV) en flacon
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la tobramycine.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections à bacilles gram négatif définis ci-dessus comme sensibles, notamment dans leurs manifestations rénales et urologiques.
L'association de la tobramycine avec un autre antibiotique pourra être justifiée dans certaines infections à germes sensibles en se basant sur les données bactériologiques en particulier dans leurs manifestations:
· rénales, urologiques et génitales,
· septicémiques et endocarditiques,
· méningées (en y adjoignant un traitement local),
· respiratoires,
· cutanées (staphylococcie maligne de la face),
· articulaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
TARGOCID 200 mg, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Targocid est indiqué chez les adultes et les enfants dès la naissance pour le traitement parentéral des infections suivantes (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1) :
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous,
·Infections ostéoarticulaires,
·Pneumonies nosocomiales,
·Pneumonies communautaires,
·Infections urinaires compliquées,
·Endocardite infectieuse,
·Péritonite associée à une dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA),
·Bactériémie survenant en association à lune des indications mentionnées ci-dessus.
Targocid est également indiqué comme alternative thérapeutique orale dans le traitement des diarrhées et colites associées à une infection à Clostridium difficile.
Dans certains cas, la teicoplanine doit être administrée en association à dautres antibactériens.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
UNACIM INJECTABLE 0,5 g/1 g, poudre pour usage parentéral
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques du sulbactam/ampicilline. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Traitement :
Traitement des infections dues à des espèces bactériennes connues pour être sensibles, notamment dans les localisations suivantes : respiratoires, ORL, rénales et urogénitales (y compris les gonococcies), digestives et biliaires, gynécologiques, cutanées et sous-cutanées, ostéo-articulaires ; à l'exclusion des méningites.
Prophylaxie :
UNACIM est indiqué en prophylaxie des infections à germes sensibles en chirurgie abdominale et gynécologique.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
VACCIN TETANIQUE PASTEUR, suspension injectable en seringue préremplie vaccin tétanique adsorbé
  
Prévention du tétanos en particulier :
·prophylaxie du tétanos après exposition en cas de blessures récentes éventuellement contaminées par des spores tétaniques, chez des sujets qui nont pas reçu de primovaccination ou pour lesquels la primovaccination est incomplète ou inconnue,
·prophylaxie du tétanos néonatal pour les femmes non immunisées contre le tétanos en âge de procréer ou enceintes, dans les pays où le tétanos néo-natal est fréquent,
·primovaccination,
·vaccination de rappel.
VOGALENE 10 mg/1 ml, solution injectable en ampoule
  
Traitement symptomatique des nausées et vomissements.
Prévention et traitement des vomissements induits par la chimiothérapie anti-cancéreuse.
VITAMINE A NEPALM 100 000 U.I./2 ml, solution injectable (I.M.)
  
Carence en vitamine A, lorsque la voie orale nest pas possible ;
Malabsorption digestive de la vitamine A : mucoviscidose, cholestase hépatique, insuffisance pancréatique , Autres malabsorptions.
Apport en vitamine A au cours de la nutrition entérale élémentaire.
TRIVASTAL INJECTABLE 3 mg/1 ml, solution injectable
  
Amélioration des manifestations douloureuses des artériopathies en poussée ischémique en association avec le traitement chirurgical et dans l'attente de celui-ci ou en cas d'impossibilité d'un geste chirurgical.
TRIACEFAN 1 g/3,5 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IM, SC)
  
TRIACEFAN est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant, y compris le nouveau-né à terme (à partir de la naissance) :
·Méningite bactérienne
·Pneumonie communautaire
·Pneumonie nosocomiale
·Otite moyenne aiguë
·Infections intra-abdominales
·Infections urinaires compliquées (pyélonéphrite incluse)
·Infections des os et des articulations
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous
·Gonorrhée
·Syphilis
·Endocardite bactérienne
TRIACEFAN peut être utilisé :
·Dans le traitement des poussées aiguës de bronchopneumopathie chronique obstructive chez ladulte.
·Dans le traitement de la maladie de Lyme disséminée (phase précoce et phase tardive ) chez ladulte et lenfant, y compris chez le nouveau-né à partir de lâge de 15 jours.
·En prophylaxie pré-opératoire des infections du site opératoire.
·Pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont lorigine.bactérienne est suspectée
·Dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections listées ci-dessus.
TRIACEFAN doit être co-administré avec d'autres antibactériens en cas de suspicion dinfections impliquant des bactéries résistantes à la ceftriaxone (voir rubrique 4.4).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
TYPHIM Vi, solution injectable en seringue pré-remplie. vaccin typhoïdique polyosidique
  
Prévention de la fièvre typhoïde chez les adultes et les enfants de plus de 2 ans, en particulier: voyageurs se rendant en zone d'endémie, migrants, personnel de santé, militaires.
TYPHERIX, solution injectable en seringue préremplie Vaccin typhoïdique polyosidique
  
TYPHERIX est indiqué pour l'immunisation active contre la fièvre typhoïde à la fois chez les adultes et chez les enfants âgés de deux ans et plus.
VACCIN GENHEVAC B PASTEUR 20 microgrammes/0,5 ml,suspension injectable en seringue préremplie, vaccin de l'hépatite B recombinant
  
Ce vaccin est indiqué pour l'immunisation active contre l'infection par le virus de l'hépatite B causée par tous les sous-types connus chez les sujets de tout âge considérés à risque d'exposition au virus.
Les groupes à risque devant être vaccinés sont déterminés sur la base des recommandations officielles.
L'hépatite D, provoquée par l'agent delta, n'apparaît pas en l'absence d'infection par le virus de l'hépatite B. En conséquence, la vaccination avec ce vaccin protège indirectement contre l'infection par l'agent delta.
VACCIN RABIQUE PASTEUR, poudre et solvant pour suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin rabique pour usage humain préparé sur cultures cellulaires (inactivé)
  
VACCIN RABIQUE PASTEUR est indiqué dans la prévention de la rage chez les enfants et les adultes. Il peut être utilisé avant et après exposition au virus de la rage, en primo-vaccination ou en rappel.
Prévention de la rage avant exposition (vaccination de pré-exposition)
La vaccination de pré-exposition doit être proposée aux sujets ayant un risque élevé de contamination par le virus de la rage.
Toute personne à risque continu, tel que le personnel de laboratoire de diagnostic, de recherche et de production qui travaille sur le virus rabique, doit être vaccinée. L'immunité doit être entretenue par des rappels et suivie par des contrôles sérologiques (voir rubrique 4.2).
La vaccination est également recommandée pour les catégories suivantes compte-tenu de la fréquence de l'exposition au risque :
·Les vétérinaires et leurs assistants, les animaliers (y compris ceux manipulant les chauves-souris) et travailleurs forestiers (gardes chasse), les taxidermistes.
·Les personnes en contact avec des espèces animales susceptibles d'avoir la rage (telles que le chien, le chat, la moufette, le raton laveur, la chauve-souris).
·Les adultes et les enfants résidant ou séjournant dans les zones d'enzootie.
Prévention de la rage après exposition (vaccination de post-exposition)
La vaccination doit être immédiatement commencée au moindre risque de contamination rabique. Elle doit impérativement être effectuée dans un centre antirabique sous surveillance médicale.
Le traitement de post-exposition comprend le traitement local non spécifique de la blessure, la vaccination et l'immunisation passive par les immunoglobulines rabiques. Ce traitement sera adapté à la nature du contact ou de la blessure, à l'état de l'animal et au statut vaccinal antirabique du patient (voir rubrique 4.2).
Dans tous les cas un traitement local de la blessure doit être réalisé.
VITAMINE K1 ROCHE 10 mg/1 ml, solution buvable et injectable
  
Traitement et prophylaxie des hémorragies par carence en vitamine K.
Carence d'apport :
·antibiothérapie à large spectre prolongée (destruction de la flore intestinale réalisant la synthèse de la vitamine K) ;
·alimentation parentérale exclusive non supplémentée en vitamine K ;
·prévention des hypoprothrombinémies des nouveau-nés dont les mères sont traitées pendant la grossesse par des inducteurs enzymatiques (certains antiépileptiques ou certains antituberculeux).
Carence de résorption digestive (en effet, la vitamine K1 nécessite, pour être absorbée au niveau de l'intestin grêle, la présence de sels biliaires et de suc pancréatique) :
·obstructions, fistules biliaires ;
·atrésie des voies biliaires du nourrisson et du jeune enfant ;
·syndrome de malabsorption (résection intestinale étendue, mucoviscidose, colite ulcéreuse, maladie de Crohn, dysenterie).
Hypoprothrombinémies :
·induites par les anti-coagulants oraux (antivitamines K) ;
·induites lors dune intoxication par les raticides ;
·autres hypoprothrombinémies d'origine médicamenteuse, lorsqu'il est établi qu'elles résultent d'une interférence avec le métabolisme de la vitamine K1 (par exemple : céphalosporines contenant un radical MMT).
VITAMINE B12 LAVOISIER 1000 microgrammes/1 ml, solution injectable (I.M.)
  
Déficits prouvés en vitamine B12 dûs à un défaut d'absorption: maladie de Biermer, gastrectomie totale, résection de l'iléon terminal, maladie d'Imerslund.
ROCEPHINE 1 g/3,5 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IM,SC)
  
ROCEPHINE est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant, y compris le nouveau-né à terme (à partir de la naissance) :
·Méningite bactérienne
·Pneumonie communautaire
·Pneumonie nosocomiale
·Otite moyenne aiguë
·Infections intra-abdominales
·Infections urinaires compliquées (pyélonéphrite incluse)
·Infections des os et des articulations
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous
·Gonorrhée
·Syphilis
·Endocardite bactérienne
ROCEPHINE peut être utilisé :
·Dans le traitement des poussées aiguës de bronchopneumopathie chronique obstructive chez ladulte.
·Dans le traitement de la maladie de Lyme disséminée (phase précoce et phase tardive ) chez ladulte et lenfant, y compris chez le nouveau-né à partir de lâge de 15 jours.
·En prophylaxie pré-opératoire des infections du site opératoire.
·Pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont lorigine bactérienne est suspectée.
·Dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections listées ci-dessus.
ROCEPHINE doit être co-administré avec d'autres antibactériens en cas de suspicion dinfections impliquant des bactéries résistantes à la ceftriaxone (voir rubrique 4.4).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
RHOPHYLAC 200 microgrammes/2 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Prévention de lallo-immunisation ftomaternelle Rh(D) chez les femmes Rh(D) négatif
·Prophylaxie antepartum
oProphylaxie antepartum planifiée
oProphylaxie antepartum suite à des complications de la grossesse incluant :
Avortement/risque d'avortement, grossesse extra-utérine ou môle hydatiforme, mort ftale intra-utérine, hémorragie transplacentaire secondaire à une hémorragie ante-partum, amniocentèse, biopsie chorionique ou manuvres obstétricales, telles que version par manuvre externe, interventions invasives, cordocentèse, traumatisme abdominal brusque ou intervention thérapeutique ftale.
·Prophylaxie postpartum
oAccouchement d'un bébé Rh(D) positif (D, Dfaible, Dpartiel)
Une grossesse incompatible Rh(D) est présumée si le ftus/bébé est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu ou si le père est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu.
Traitement des adultes, enfants et adolescents (0-18 ans) Rh(D) négatif après transfusions incompatibles de sang Rh(D) positif ou d'autres produits contenant des globules rouges, par exemple des concentrés plaquettaires.
ROCEPHINE 500 mg/2 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IM, SC)
  
ROCÉPHINE est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et lenfant, y compris le nouveau-né à terme (à partir de la naissance) :
·Méningite bactérienne
·Pneumonie communautaire
·Pneumonie nosocomiale
·Otite moyenne aiguë
·Infections intra-abdominales
·Infections urinaires compliquées (pyélonéphrite incluse)
·Infections des os et des articulations
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous
·Gonorrhée
·Syphilis
·Endocardite bactérienne
ROCÉPHINE peut être utilisé :
·Dans le traitement des poussées aiguës de bronchopneumopathie chronique obstructive chez ladulte.
·Dans le traitement de la maladie de Lyme disséminée (phase précoce et phase tardive ) chez ladulte et lenfant, y compris chez le nouveau-né à partir de lâge de 15 jours.
·En prophylaxie pré-opératoire des infections du site opératoire.
·Pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont lorigine bactérienne est suspectée.
·Dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections listées ci-dessus.
ROCÉPHINE doit être co-administré avec d'autres antibactériens en cas de suspicion dinfections impliquant des bactéries résistantes à la ceftriaxone (voir rubrique 4.4).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
SALVACYL L.P. 11,25 mg, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée
  
SALVACYL est indiqué pour la réduction majeure et réversible des taux de testostérone afin de diminuer les pulsions sexuelles chez lhomme adulte ayant des déviances sexuelles sévères.
Le traitement par SALVACYL doit être instauré et contrôlé par un psychiatre. Le traitement doit être associé à une psychothérapie dans le but de diminuer le comportement sexuel déviant.
TIAPRIDAL 100 mg/2 ml, solution injectable
  
Traitement de courte durée (moins de 4 semaines) des états d'agitation et d'agressivité, notamment en cas de symptômes psychotiques associés.
TARGOCID 100 mg, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Targocid est indiqué chez les adultes et les enfants dès la naissance pour le traitement parentéral des infections suivantes (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1) :
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous,
·Infections ostéoarticulaires,
·Pneumonies nosocomiales,
·Pneumonies communautaires,
·Infections urinaires compliquées,
·Endocardite infectieuse,
·Péritonite associée à une dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA),
·Bactériémie survenant en association à lune des indications mentionnées ci-dessus.
Targocid est également indiqué comme alternative thérapeutique orale dans le traitement des diarrhées et colites associées à une infection à Clostridium difficile.
Dans certains cas, la teicoplanine doit être administrée en association à dautres antibactériens.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
UNACIM INJECTABLE 1 g, poudre et solution pour usage parentéral
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques du sulbactam/ampicilline. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Traitement :
Traitement des infections dues à des espèces bactériennes connues pour être sensibles, notamment dans les localisations suivantes : respiratoires, ORL, rénales et urogénitales (y compris les gonococcies), digestives et biliaires, gynécologiques, cutanées et sous-cutanées, ostéo-articulaires ; à l'exclusion des méningites.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
THIOTEPA GENOPHARM 15 mg, lyophilisat pour usage parentéral
  
·Cancer de lovaire.
·Cancer du sein.
·Cancer de la vessie (en instillation vésicale).
TIAPRIDE PAN PHARMA 100 mg/2 ml, solution injectable (I.M.-I.V.)
  
·Traitement de courte durée des états d'agitation et d'agressivité, notamment au cours de l'éthylisme chronique, ou chez le sujet âgé.
·Algies intenses et rebelles.
TOBRAMYCINE MYLAN 25 mg/2,5 ml, solution injectable (IM-IV) en flacon
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la tobramycine.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections à bacilles gram négatif définis ci-dessus comme sensibles, notamment dans leurs manifestations rénales et urologiques.
L'association de la tobramycine avec un autre antibiotique pourra être justifiée dans certaines infections à germes sensibles en se basant sur les données bactériologiques en particulier dans leurs manifestations:
· rénales, urologiques et génitales,
· septicémiques et endocarditiques,
· méningées (en y adjoignant un traitement local),
· respiratoires,
· cutanées (staphylococcie maligne de la face),
· articulaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
VITAMINE PP AGUETTANT 100 mg/2 ml, solution injectable
  
Traitement et prévention de la carence en Vitamine PP chez ladulte lorsque la voie orale nest pas praticable ou est inadaptée.
Cette spécialité est également indiquée lors de la supplémentation vitaminique chez les patients sous alimentation parentérale.
VITAMINE B12 DELAGRANGE 1000 µg/2 ml, solution injectable (IM) et buvable
  
·Déficits prouvés en vitamine B12 dûs à un défaut d'absorption : maladie de Biermer, gastrectomie totale, résection de l'iléon terminal, maladie d'Imerslund ; par voie injectable intramusculaire.
·Anémie par carence d'apport alimentaire en vitamine B12 chez les végétaliens stricts depuis plus de 4 ans ; par voie orale.
VOLTARENE 75 mg/3 ml, solution injectable
  
Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire du diclofénac, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au traitement symptomatique de courte durée des:
·rhumatismes inflammatoires en poussée;
·lombalgies aiguës;
·radiculalgies,
·crises de coliques néphrétiques.
VITAMINE E NEPALM 100 mg/2 ml, solution injectable
  
·Carence en vitamine E, lorsque la voie orale nest pas possible ;
·Malabsorption digestive de la vitamine E :
oMucoviscidose,
ocholestase hépatique,
oinsuffisance pancréatique,
oautres malabsorptions.
·Apport en injection intramusculaire de vitamine E au cours de la nutrition entérale élémentaire.
VITAMINE B12 AGUETTANT 1000 microgrammes/2 ml, solution injectable I.M. et buvable
  
·Déficits prouvés en vitamine B12 dus à un défaut d'absorption: maladie de Biermer, gastrectomie totale, résection de l'iléon terminal, maladie d'Imerslund ; par voie injectable intramusculaire.
·Anémie par carence dapport alimentaire en vitamine B12 chez les végétaliens stricts depuis plus de 4 ans ; par voie orale.
VITAMINE B12 GERDA 1000 µg/4 ml, solution injectable (IM) et buvable
  
Ce médicament est indiqué chez les adultes, enfants et nourrissons.
Traitement de la carence en vitamine B12 dû à un apport alimentaire insuffisant.
Traitement de la carence en vitamine B12 dû à un défaut dabsorption notamment dans les cas suivants :
·maladie de Biermer,
·maladie dImerslund,
·gastrectomie totale,
·résection de liléon terminal.
VACCIN MENINGOCOCCIQUE A+C POLYOSIDIQUE, poudre et solvant pour suspension injectable en seringue préremplie
  
Ce vaccin est indiqué pour l'immunisation active contre les formes invasives des infections à méningocoques des sérogroupes A et C chez les adultes et les enfants à partir de l'âge de 2 ans (voir rubrique 4.4).
L'utilisation du VACCIN MENINGOCOCCIQUE A+C POLYOSIDIQUE doit être définie sur la base des recommandations officielles.
VALIUM ROCHE 10 mg/2 ml, solution injectable
  
Urgences neuro-psychiatriques
·traitement d'urgence de l'état de mal épileptique de l'adulte et de l'enfant,
·crise d'angoisse paroxystique,
·crise d'agitation,
·delirium tremens.
Pédiatrie
·traitement d'urgence par voie rectale des crises convulsives du nourrisson et de l'enfant.
Anesthésie
·prémédication à l'endoscopie,
·induction et potentialisation de l'anesthésie.
Autre indication
·tétanos.
TRANXENE 20 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
·Urgences neuro-psychiatriques :
ocrise dangoisse paroxystique,
ocrise dagitation,
oprévention et/ou traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique :
§prévention du delirium tremens ainsi que prévention et/ou traitement des autres manifestations du sevrage alcoolique seulement lorsque la voie orale est impossible,
§traitement du delirium tremens, en unité de soins intensifs ou de réanimation ou dans les structures disposant de tous les moyens de réanimation.
·Prémédication à certaines explorations fonctionnelles.
VAXIGRIP, suspension injectable en seringue préremplie, vaccin grippal inactivé à virion fragmenté
  
Prévention de la grippe.
VAXIGRIP est indiqué chez ladulte et chez lenfant à partir de 6 mois.
VAXIGRIP doit être utilisé sur la base des recommandations officielles.
SALBUMOL 0,5 mg/1 ml, solution injectable
  
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre-indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières
SCOBUREN 20 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
·Traitement symptomatique des manifestations douloureuses aiguës liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
·Traitement symptomatique des manifestations douloureuses aiguës en gynécologie.
·Traitement en soins palliatifs de l'occlusion intestinale.
SANDOSTATINE L.P. 20 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
  
Traitement de lacromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie (voir rubrique 4.2).
Traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
Traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées de lintestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à lintestin moyen ont été exclus.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SANDOSTATINE L.P. 10 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
  
Traitement de lacromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie (voir rubrique 4.2).
Traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
Traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées de lintestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à lintestin moyen ont été exclus.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SOLUMEDROL 40 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Les indications sont :
·Celles de la corticothérapie générale per os lorsque la voie parentérale est nécessaire en cas d'impossibilité de la voie orale (vomissements, aspiration gastrique, troubles de la conscience).
·Les affections nécessitant un effet thérapeutique rapide:
oAllergiques :
§dème de Quincke sévère en complément des antihistaminiques,
§choc anaphylactique en complément de l'adrénaline.
oInfectieuses :
§fièvre typhoïde sévère, en particulier avec confusion mentale, choc, coma,
§laryngite striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
oNeurologiques :
§dème cérébral (tumeurs, abcès à toxoplasme).
oORL :
§dyspnée laryngée.
SODIUM CHLORURE A 0,9 POUR CENT AGUETTANT, solution injectable (IM, IV, SC) isotonique en ampoule
  
·Rééquilibration ionique par apport de chlorure et de sodium.
·Déshydratations extra-cellulaires.
·Véhicule pour apport thérapeutique intra-veineux.
SANDOSTATINE L.P. 30 mg, poudre et solvant en seringue préremplie pour suspension injectable (IM) à libération prolongée
  
Traitement de lacromégalie chez les patients pour lesquels la chirurgie est inadaptée ou inefficace, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie (voir rubrique 4.2).
Traitement des patients avec des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
Traitement des patients atteints de tumeurs neuroendocrines avancées de lintestin moyen ou de localisation primitive inconnue lorsque les sites primitifs ne correspondant pas à lintestin moyen ont été exclus.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SOLUMEDROL 20 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Les indications sont :
·celles de la corticothérapie générale per os lorsque la voie parentérale est nécessaire en cas d'impossibilité de la voie orale (vomissements, aspiration gastrique, troubles de la conscience);
·les affections nécessitant un effet thérapeutique rapide:
oAllergiques:
§dème de Quincke sévère en complément des antihistaminiques,
§choc anaphylactique en complément de l'adrénaline.
oInfectieuses :
§fièvre typhoïde sévère, en particulier avec confusion mentale, choc, coma,
§laryngite striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
oNeurologiques:
§dème cérébral (tumeurs, abcès à toxoplasme)
oORL:
§dyspnée laryngée.
SOLIAN 200 mg/4 ml, solution injectable
  
Traitement de la schizophrénie
STAMARIL, poudre et solvant pour suspension injectable en seringue préremplie, Vaccin de la fièvre jaune (Vivant)
  
STAMARIL est indiqué pour limmunisation active contre la fièvre jaune des personnes :
·voyageant, traversant ou résidant dans une zone dendémie,
·voyageant dans tout pays qui nécessite, à lentrée, un Certificat International de Vaccination (qui peut ou non dépendre de litinéraire précédent),
·manipulant du matériel potentiellement infecté (ex : personnel de laboratoire).
Pour lâge minimum de vaccination des enfants en situations particulières et les recommandations pour la vaccination d'autres populations spécifiques de patients, voir les rubriques 4.2, 4.3 et 4.4.
Afin d'être en conformité avec la réglementation sur les vaccins et pour être officiellement reconnus, les vaccins de la fièvre jaune doivent être administrés dans un centre de vaccination approuvé par lOrganisation Mondiale de la Santé (OMS) et enregistrés sur un Certificat International de Vaccination. La durée de validité de ce Certificat est établie selon les recommandations du Règlement Sanitaire International (RSI) et débute 10 jours après la primovaccination et immédiatement après la revaccination (voir rubrique 4.2).
RISPERDALCONSTA L.P. 25 mg/2 ml, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée en seringue préremplie
  
RISPERDALCONSTA L.P. est indiqué dans le traitement dentretien de la schizophrénie chez les patients actuellement stabilisés par des antipsychotiques oraux.
SAIZEN 1,33 mg, poudre et solvant pour solution injectable
  
SAIZEN est indiqué pour traiter:
Enfants:
· le retard de croissance lié à un déficit ou à une absence de sécrétion d'hormone de croissance endogène, chez l'enfant.
· le retard de croissance chez les filles atteintes de dysgénésie gonadique (syndrome de Turner) confirmée par analyse chromosomique.
· le retard de croissance lié à une insuffisance rénale chronique (IRC), chez l'enfant prépubère.
· le retard de croissance (taille actuelle < -2,5 DS et taille des parents ajustée < -1DS) chez les enfants nés petits pour l'âge gestationnel avec un poids et/ou une taille de naissance < -2 DS, n'ayant pas rattrapé leur retard de croissance (vitesse de croissance < 0 DS au cours de la dernière année) à l'âge de 4 ans ou plus.
Adultes:
Traitement substitutif chez l'adulte présentant un déficit marqué en hormone de croissance documenté par un test dynamique unique démontrant le déficit somatotrope. Les patients doivent également remplir les critères suivants:
Déficit acquis pendant l'enfance:
Les patients dont le déficit somatotrope a été diagnostiqué pendant l'enfance doivent être réévalués et leur déficit somatotrope doit être confirmé avant de débuter le traitement substitutif par SAIZEN.
Déficit acquis à l'âge adulte:
Les patients doivent présenter un déficit somatotrope secondaire à une atteinte hypothalamique ou hypophysaire et au moins un autre déficit hormonal (excepté la prolactine), et un traitement substitutif adéquat aura dû être instauré, avant de débuter le traitement substitutif par hormone de croissance.
RISPERDALCONSTA L.P. 37,5 mg/2 ml, poudre et solvant pour suspension injectable à libération prolongée en seringue préremplie
  
RISPERDALCONSTA L.P. est indiqué dans le traitement dentretien de la schizophrénie chez les patients actuellement stabilisés par des antipsychotiques oraux.
SOLUMEDROL 120 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
Les indications sont :
·celles de la corticothérapie générale per os lorsque la voie parentérale est nécessaire en cas d'impossibilité de la voie orale (vomissements, aspiration gastrique, troubles de la conscience) ;
·les affections nécessitant un effet thérapeutique rapide:
oAllergiques :
§dème de Quincke sévère en complément des antihistaminiques,
§choc anaphylactique en complément de l'adrénaline.
oInfectieuses :
§fièvre typhoïde sévère, en particulier avec confusion mentale, choc, coma,
§laryngite striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
oNeurologiques :
§dème cérébral (tumeurs, abcès à toxoplasme)
oORL :
§dyspnée laryngée.
ROUVAX, poudre et solvant pour suspension injectable, vaccin rougeoleux vivant
  
ROUVAX est indiqué pour la prévention de la rougeole.
Lutilisation de ce vaccin doit se faire conformément aux recommandations officielles.
RIVOTRIL 1 mg/1 ml, solutions à diluer injectables en ampoules
  
Traitement d'urgence de l'état de mal épileptique de l'adulte et de l'enfant.
RHOPHYLAC 300 microgrammes/2 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
Prévention de lallo-immunisation ftomaternelle Rh(D) chez les femmes Rh(D) négatif
·Prophylaxie antepartum
oProphylaxie antepartum planifiée
oProphylaxie antepartum suite à des complications de la grossesse incluant :
Avortement/risque d'avortement, grossesse extra-utérine ou môle hydatiforme, mort ftale intra-utérine, hémorragie transplacentaire secondaire à une hémorragie ante-partum, amniocentèse, biopsie chorionique ou manuvres obstétricales, telles que version par manuvre externe, interventions invasives, cordocentèse, traumatisme abdominal brusque ou intervention thérapeutique ftale.
·Prophylaxie postpartum
oAccouchement d'un bébé Rh(D) positif (D, Dfaible, Dpartiel)
Une grossesse incompatible Rh(D) est présumée si le ftus/bébé est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu ou si le père est Rh(D) positif ou Rh(D) inconnu.
Traitement des adultes, enfants et adolescents (0-18 ans) Rh(D) négatif après transfusions incompatibles de sang Rh(D) positif ou d'autres produits contenant des globules rouges, par exemple des concentrés plaquettaires.
1  2  3  4  5