Médicaments - Transdermique, Dermestril avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

6 Résultat(s)

DERMESTRIL 50 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées, dont les dernières règles datent dau moins 6 mois (pour les ménopauses naturelles).
L'expérience de ce traitement chez les femmes âgées de plus de 65 ans est limitée.
DERMESTRIL SEPTEM 75 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées dont les dernières règles datent dau moins 6 mois.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes âgées de plus de 65 ans est limitée
DERMESTRIL 25 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées, dont les dernières règles datent dau moins 6 mois (pour les ménopauses naturelles).
L'expérience de ce traitement chez les femmes âgées de plus de 65 ans est limitée.
DERMESTRIL SEPTEM 25 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées dont les dernières règles datent dau moins 6 mois.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes âgées de plus de 65 ans est limitée
DERMESTRIL SEPTEM 50 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées dont les dernières règles datent dau moins 6 mois.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes âgées de plus de 65 ans est limitée
DERMESTRIL 100 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées, dont les dernières règles datent dau moins 6 mois (pour les ménopauses naturelles).
L'expérience de ce traitement chez les femmes âgées de plus de 65 ans est limitée.