Médicaments - Orale, 5 mg (Enfant) avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Filtrer par mode d'administration :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

93 Résultat(s)

CETIRIZINE RATIOPHARM 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Chez l'adulte et l'enfant de 6 ans et plus:
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et perannuelles.
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique.
CETIRIZINE PHR LAB 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Chez l'adulte et l'enfant de 6 ans et plus:
·la cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et per annuelles ;
·la cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique.
CETIRIZINE ISOMED 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Chez l'adulte et l'enfant de 6 ans et plus:
·la cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et per annuelles.
·la cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique.
CETIRIZINE ACTAVIS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Chez l'adulte et l'enfant de 6 ans et plus:
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et perannuelles.
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique.
CETIRIZINE TEVA 10 mg/ml, solution buvable en gouttes
  
Chez l'adulte et l'enfant à partir de 2 ans:
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et perannuelles.
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique.
CETIRIZINE ZYDUS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Chez l'adulte et l'enfant de 6 ans et plus:
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et perannuelles.
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique.
CETIRIZINE RATIOPHARM CONSEIL 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Chez l'adulte et l'enfant de 6 ans et plus:
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et perannuelles.
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique. Un avis médical est recommandé pour l'urticaire chronique idiopathique.
CHLORHYDRATE DE METOCLOPRAMIDE RICHARD 1 mg/ml, solution buvable
  
Traitement symptomatique des nausées et vomissements à l'exception de ceux induits par les antimitotiques.
CLARIX TOUX SECHE PHOLCODINE ERYSIMUM ADULTES, sirop
  
Traitement de courte durée des toux sèches et des toux d'irritation (toux non productive gênante) chez l'adulte et l'enfant de plus de 15 ans.
CLARIX TOUX SECHE PHOLCODINE ERYSIMUM ADULTES SANS SUCRE, sirop édulcoré au maltitol liquide et au cyclamate de sodium
  
Ce médicament est indiqué dans le traitement de courte durée chez l'adulte et l'enfant de plus de 15 ans des toux sèches et des toux d'irritation.
CETIRIZINE ZYDUS FRANCE 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Chez l'adulte et l'enfant de 6 ans et plus:
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et perannuelles.
·La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique.
Un avis médical est recommandé pour l'urticaire chronique idiopathique.
ENALAPRIL NOR 20 mg, comprimé sécable
  
· Traitement de l'hypertension artérielle
· Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique
· Prévention de l'insuffisance cardiaque symptomatique chez des patients ayant une dysfonction ventriculaire gauche asymptomatique (fraction d'éjection = 35%) (voir rubrique 5.1).
HUMEX ENFANTS TOUX SECHE DEXTROMETHORPHANE, sirop
  
Traitement de courte durée des toux sèches et des toux d'irritation chez l'enfant de 6 à 15 ans et pesant plus de 20 kg.
DRILL TOUX SECHE SANS SUCRE 5 mg/5 ml ENFANTS, sirop (édulcoré au maltitol liquide)
  
Traitement de courte durée des toux sèches et des toux d'irritation chez l'enfant de plus de 6 ans et pesant plus de 20 kg.
ERGIX ENFANTS TOUX SECHE, sirop
  
Traitement de courte durée des toux sèches et des toux d'irritation chez l'enfant de plus de 6 ans et pesant plus de 20 kg.
ENALAPRIL ARROW 5 mg, comprimé sécable
  
·Traitement de l'hypertension artérielle.
·Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
·Prévention de l'insuffisance cardiaque symptomatique chez des patients ayant une dysfonction ventriculaire gauche asymptomatique (fraction d'éjection ≤ 35 %) (voir rubrique 5.1).
ENALAPRIL ARROW 20 mg, comprimé sécable
  
·Traitement de l'hypertension artérielle.
·Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
·Prévention de l'insuffisance cardiaque symptomatique chez des patients ayant une dysfonction ventriculaire gauche asymptomatique (fraction d'éjection = 35 %) (voir rubrique 5.1).
LEVOCETIRIZINE RATIOPHARM 5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement des symptômes nasaux et oculaires de la rhinite allergique perannuelle et saisonnière et des symptômes de l'urticaire idiopathique chronique.
LISINOPRIL RPG 20 mg, comprimé sécable
  
Hypertension artérielle
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Infarctus du myocarde en phase aiguë
Traitement à court terme (6 semaines), chez les patients en situation hémodynamique stable, de l'infarctus du myocarde en phase aiguë, dès les 24 premières heures.
Complications rénales du diabète
Traitement de l'atteinte rénale chez l'hypertendu diabétique de type II présentant une néphropathie débutante (voir rubrique 5.1).
PREDNISONE RATIOPHARM 20 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
·Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
·Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
·Formes graves des angiomes du nourrisson.
·Certaines formes de lichen plan.
·Certaines urticaires aiguës.
·Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
·Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
·Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
·Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
·Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
·Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
·Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
·Anémies hémolytiques auto-immunes.
·En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
·Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
·Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
·Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
·Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
·Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
·Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
·Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
·Stade III et IV de la néphropathie lupique.
·Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
·Vascularites avec atteinte rénale.
·Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
·Myasthénie.
·dème cérébral de cause tumorale.
·Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
·Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
·Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
·Uvéite antérieure et postérieure sévère.
·Exophtalmies démateuses.
·Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
·Certaines otites séreuses.
·Polypose nasosinusienne.
·Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
·Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
·Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
·Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses.
·Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave.
·Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif.
·Sarcoïdose évolutive.
·Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII - RHUMATOLOGIQUES
·Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
·Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
·Rhumatisme articulaire aigu.
·Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
·Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
·Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISONE RATIOPHARM 5 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
· Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
· Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
· Formes graves des angiomes du nourrisson.
· Certaines formes de lichen plan.
· Certaines urticaires aiguës.
· Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
· Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
· Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
· Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
· Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
· Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
· Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
· Anémies hémolytiques auto-immunes.
· En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
· Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
· Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
· Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
· Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
· Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
· Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
· Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
· Stade III et IV de la néphropathie lupique.
· Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
· Vascularites avec atteinte rénale.
· Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
· Myasthénie.
· dème cérébral de cause tumorale.
· Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
· Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
· Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
· Uvéite antérieure et postérieure sévère.
· Exophtalmies démateuses.
· Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
· Certaines otites séreuses.
· Polypose nasosinusienne.
· Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
· Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
· Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
· Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses
· Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave
· Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
· Sarcoïdose évolutive
· Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses
XIII - RHUMATOLOGIQUES
· Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
· Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
· Rhumatisme articulaire aigu.
· Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
· Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
· Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISOLONE RATIOPHARM 20 mg, comprimé orodispersible
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
a -poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale
II -DERMATOLOGIQUES
a -dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse
b -formes graves des angiomes du nourrisson
c -certaines formes de lichen plan
d -certaines urticaires aiguës
e -formes graves de dermatoses neutrophiliques
III - DIGESTIVES
a -poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn
b -hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose)
c -hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée
IV - ENDOCRINIENNES
a -thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère
b -certaines hypercalcémies
V -HEMATOLOGIQUES
a -purpuras thrombopéniques immunologiques sévères
b -anémies hémolytiques auto-immunes
c -en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes
d -érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
VI - INFECTIEUSES
a -péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital
b -pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère
VII - NEOPLASIQUES
a -traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques
b-poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie)
VIII - NEPHROLOGIQUES
a -syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes
b -syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives
c -stade III et IV de la néphropathie lupique
d -sarcoïdose granulomateuse intrarénale
e -vascularites avec atteinte rénale
f -glomérulonéphrites extra-capillaires primitives
IX - NEUROLOGIQUES
a -myasthénie
b -dème cérébral de cause tumorale
c -polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire
d -spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut
e -sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse
X - OPHTALMOLOGIQUES
a -uvéite antérieure et postérieure sévère
b -exophtalmies démateuses
c -certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée)
XI -ORL
a -certaines otites séreuses
b -polypose nasosinusienne
c -certaines sinusites aiguës ou chroniques
d -rhinites allergiques saisonnières en cure courte
e -laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant
XII - RESPIRATOIRES
a -asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses
b -exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave
c -bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
d -sarcoïdose évolutive
e -fibroses pulmonaires interstitielles diffuses
XIII - RHUMATOLOGIQUES
a -polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites
b -pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton
c -rhumatisme articulaire aigu
d -névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
a -prophylaxie ou traitement du rejet de greffe
b -prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte
OLANZAPINE MYLAN GENERIQUES 20 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ACTAVIS 5 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ALTER 5 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE BLUEFISH 10 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ZYDUS FRANCE 10 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ACTAVIS 15 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE MYLAN GENERIQUES 5 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE PFIZER 7,5 mg, comprimé enrobé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE RATIOPHARM 5 mg, comprimé
  
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
ONEZYP 15 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
ONEZYP est indiqué pour le traitement de la schizophrénie.
ONEZYP maintient efficacement l'amélioration clinique pendant le traitement d'entretien chez les patients qui ont initialement répondu au traitement.
ONEZYP est indiqué pour le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
Chez les patients dont l'épisode maniaque a répondu au traitement par l'olanzapine, cette dernière est indiquée pour la prévention des récidives de trouble bipolaire (voir rubrique 5.1).
LISINOPRIL RATIOPHARM 20 mg, comprimé sécable
  
Hypertension artérielle
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Infarctus du myocarde en phase aiguë
Traitement à court terme (6 semaines), chez les patients en situation hémodynamique stable, de l'infarctus du myocarde en phase aiguë, dès les 24 premières heures.
Complications rénales du diabète
Traitement de l'atteinte rénale chez l'hypertendu diabétique de type II présentant une néphropathie débutante (voir rubrique 5.1).
LISINOPRIL QUALIMED 20 mg, comprimé sécable
  
Hypertension artérielle
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Infarctus du myocarde en phase aiguë
Traitement à court terme (6 semaines), chez les patients en situation hémodynamique stable, de l'infarctus du myocarde en phase aiguë, dès les 24 premières heures.
Complications rénales du diabète
Traitement de l'atteinte rénale chez l'hypertendu diabétique de type II présentant une néphropathie débutante (voir rubrique 5.1).
LISINOPRIL PFIZER 5 mg, comprimé sécable
  
Hypertension artérielle
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Infarctus du myocarde en phase aiguë
Traitement à court terme (6 semaines), chez les patients en situation hémodynamique stable, de l'infarctus du myocarde en phase aiguë, dès les 24 premières heures.
Complications rénales du diabète
Traitement de l'atteinte rénale chez l'hypertendu diabétique de type II présentant une néphropathie débutante (voir rubrique 5.1)
PREDNISONE QUALIMED 5 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
· Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
· Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
· Formes graves des angiomes du nourrisson.
· Certaines formes de lichen plan.
· Certaines urticaires aiguës.
· Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
· Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
· Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
· Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
· Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
· Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
· Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
· Anémies hémolytiques auto-immunes.
· En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
· Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
· Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
· Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
· Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
· Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
· Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
· Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
· Stade III et IV de la néphropathie lupique.
· Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
· Vascularites avec atteinte rénale.
· Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
· Myasthénie.
· dème cérébral de cause tumorale.
· Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
· Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
· Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
· Uvéite antérieure et postérieure sévère.
· Exophtalmies démateuses.
· Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
· Certaines otites séreuses.
· Polypose nasosinusienne.
· Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
· Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
· Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
· Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses.
· Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave.
· Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif.
· Sarcoïdose évolutive.
· Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII - RHUMATOLOGIQUES
· Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
· Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
· Rhumatisme articulaire aigu.
· Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
· Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
· Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISOLONE RATIOPHARM 20 mg, comprimé effervescent sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
a -Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale
II -DERMATOLOGIQUES
a -dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse
b -formes graves des angiomes du nourrisson
c -certaines formes de lichen plan
d -certaines urticaires aiguës
e -formes graves de dermatoses neutrophiliques
III - DIGESTIVES
a -poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn
b -hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose)
c -hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée
IV - ENDOCRINIENNES
a -thyroïdite subaiguë de de Quervain sévère
b -certaines hypercalcémies
V -HEMATOLOGIQUES
a -purpuras thrombopéniques immunologiques sévères
b -anémies hémolytiques auto-immunes
c -en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes
d -érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
VI - INFECTIEUSES
a -péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital
b -pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère
VII - NEOPLASIQUES
a -traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques
b -poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie)
VIII - NEPHROLOGIQUES
a -syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes
b -syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives
c -stade III et IV de la néphropathie lupique
d -sarcoïdose granulomateuse intrarénale
e -vascularites avec atteinte rénale
f-glomérulonéphrites extra-capillaires primitives
IX - NEUROLOGIQUES
a -myasthénie
b -dème cérébral de cause tumorale
c -polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire
d -spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut
e -sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse
X - OPHTALMOLOGIQUES
a -uvéite antérieure et postérieure sévère
b -exophtalmies démateuses
c -certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée)
XI -ORL
a -certaines otites séreuses
b -polypose nasosinusienne
c -certaines sinusites aiguës ou chroniques
d -rhinites allergiques saisonnières en cure courte
e -laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant
XII - RESPIRATOIRES
a -asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses
b -exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave
c -bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
d -sarcoïdose évolutive
e -fibroses pulmonaires interstitielles diffuses
XIII - RHUMATOLOGIQUES
a -polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites
b -pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton
c -rhumatisme articulaire aigu
d -névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
a -prophylaxie ou traitement du rejet de greffe
b -prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PRINIVIL 20 mg, comprimé
  
Hypertension artérielle
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Infarctus du myocarde en phase aiguë
Traitement à court terme (6 semaines), chez les patients en situation hémodynamique stable, de l'infarctus du myocarde en phase aiguë, dès les 24 premières heures.
Complications rénales du diabète
Traitement de l'atteinte rénale chez l'hypertendu diabétique de type II présentant une néphropathie débutante (voir rubrique 5.1).
PREDNISONE BIOGARAN 1 mg, comprimé
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
DERMATOLOGIQUES
· dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse,
· formes graves des angiomes du nourrisson,
· certaines formes de lichen plan,
· certaines urticaires aiguës,
· formes graves de dermatoses neutrophiliques.
DIGESTIVES
· poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn,
· hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose),
· hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
ENDOCRINIENNES
· thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère,
· certaines hypercalcémies.
HEMATOLOGIQUES
· purpuras thrombopéniques immunologiques sévères,
· anémies hémolytiques auto-immunes,
· en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes,
· érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
INFECTIEUSES
· péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital,
· pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère,
NEOPLASIQUES
· traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques,
· poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
NEPHROLOGIQUES
· syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes,
· syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives,
· stade III et IV de la néphropathie lupique,
· sarcoïdose granulomateuse intrarénale,
· vascularites avec atteinte rénale,
· glomérulonéphrites extra-capillaires primitives,
NEUROLOGIQUES
· myasthénie,
· dème cérébral de cause tumorale,
· polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire,
· spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut,
· sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
OPHTALMOLOGIQUES
· uvéite antérieure et postérieure sévère,
· exophtalmies démateuses,
· certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
ORL
· certaines otites séreuses,
· polypose nasosinusienne,
· certaines sinusites aiguës ou chroniques,
· rhinites allergiques saisonnières en cure courte,
· laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
RESPIRATOIRES
· asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses,
· exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave,
· bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
· sarcoïdose évolutive,
· fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
RHUMATOLOGIQUES
· polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites,
· pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton,
· rhumatisme articulaire aigu,
· névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles,
TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
· prophylaxie ou traitement du rejet de greffe,
· prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISONE TEVA 5 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
·Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
·Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
·Formes graves des angiomes du nourrisson.
·Certaines formes de lichen plan.
·Certaines urticaires aiguës.
·Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
·Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
·Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
·Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
·Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
·Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
·Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
·Anémies hémolytiques auto-immunes.
·En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
·Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
·Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
·Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
·Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
·Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
·Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
·Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
·Stade III et IV de la néphropathie lupique.
·Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
·Vascularites avec atteinte rénale.
·Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
·Myasthénie.
·dème cérébral de cause tumorale.
·Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
·Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
·Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
·Uvéite antérieure et postérieure sévère.
·Exophtalmies démateuses.
·Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
·Certaines otites séreuses.
·Polypose nasosinusienne.
·Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
·Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
·Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
·Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses.
·Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave.
·Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif.
·Sarcoïdose évolutive.
·Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII - RHUMATOLOGIQUES
·Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
·Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
·Rhumatisme articulaire aigu.
·Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
·Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
·Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISONE TEVA 20 mg, comprimé sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
I -COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
·Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II -DERMATOLOGIQUES
·Dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse.
·Formes graves des angiomes du nourrisson.
·Certaines formes de lichen plan.
·Certaines urticaires aiguës.
·Formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III - DIGESTIVES
·Poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn.
·Hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
·Hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV - ENDOCRINIENNES
·Thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère.
·Certaines hypercalcémies.
V -HEMATOLOGIQUES
·Purpuras thrombopéniques immunologiques sévères.
·Anémies hémolytiques auto-immunes.
·En association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes.
·Erythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI - INFECTIEUSES
·Péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital.
·Pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII - NEOPLASIQUES
·Traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques.
·Poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII - NEPHROLOGIQUES
·Syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes.
·Syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives.
·Stade III et IV de la néphropathie lupique.
·Sarcoïdose granulomateuse intrarénale.
·Vascularites avec atteinte rénale.
·Glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX - NEUROLOGIQUES
·Myasthénie.
·dème cérébral de cause tumorale.
·Polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire.
·Spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut.
·Sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X - OPHTALMOLOGIQUES
·Uvéite antérieure et postérieure sévère.
·Exophtalmies démateuses.
·Certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI -ORL
·Certaines otites séreuses.
·Polypose nasosinusienne.
·Certaines sinusites aiguës ou chroniques.
·Rhinites allergiques saisonnières en cure courte.
·Laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII - RESPIRATOIRES
·Asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses.
·Exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave.
·Bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif.
·Sarcoïdose évolutive.
·Fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII - RHUMATOLOGIQUES
·Polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites.
·Pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton.
·Rhumatisme articulaire aigu.
·Névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
·Prophylaxie ou traitement du rejet de greffe.
·Prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PREDNISONE EG 1 mg, comprimé
  
AFFECTIONS OU MALADIES:
COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment: lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
DERMATOLOGIQUES
· dermatoses bulleuses autoimmunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse,
· formes graves des angiomes du nourrisson,
· certaines formes de lichen plan,
· certaines urticaires aiguës,
· formes graves de dermatoses neutrophiliques.
DIGESTIVES
· poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn,
· hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose),
· hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
ENDOCRINIENNES
· thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère,
· certaines hypercalcémies.
HEMATOLOGIQUES
· purpuras thrombopéniques immunologiques sévères,
· anémies hémolytiques auto-immunes,
· en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes,
· érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
INFECTIEUSES
· péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital,
· pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère,
NEOPLASIQUES
· traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques,
· poussée démateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
NEPHROLOGIQUES
· syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes,
· syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives,
· stade III et IV de la néphropathie lupique,
· sarcoïdose granulomateuse intrarénale,
· vascularites avec atteinte rénale,
· glomérulonéphrites extra-capillaires primitives,
NEUROLOGIQUES
· myasthénie,
· dème cérébral de cause tumorale,
· polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire,
· spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut,
· sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
OPHTALMOLOGIQUES
· uvéite antérieure et postérieure sévère,
· exophtalmies démateuses,
· certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
ORL
· certaines otites séreuses,
· polypose nasosinusienne,
· certaines sinusites aiguës ou chroniques,
· rhinites allergiques saisonnières en cure courte,
· laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
RESPIRATOIRES
· asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses,
· exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave,
· bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
· sarcoïdose évolutive,
· fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
RHUMATOLOGIQUES
· polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites,
· pseudo polyarthrite rhizomélique et maladie de Horton,
· rhumatisme articulaire aigu,
· névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles,
TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
· prophylaxie ou traitement du rejet de greffe,
· prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
PRINIVIL 5 mg, comprimé
  
Hypertension artérielle
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Infarctus du myocarde en phase aiguë
Traitement à court terme (6 semaines), chez les patients en situation hémodynamique stable, de l'infarctus du myocarde en phase aiguë, dès les 24 premières heures.
Complications rénales du diabète
Traitement de l'atteinte rénale chez l'hypertendu diabétique de type II présentant une néphropathie débutante (voir rubrique 5.1).
LISINOPRIL RPG 5 mg, comprimé sécable
  
Hypertension artérielle
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Infarctus du myocarde en phase aiguë
Traitement à court terme (6 semaines), chez les patients en situation hémodynamique stable, de l'infarctus du myocarde en phase aiguë, dès les 24 premières heures.
Complications rénales du diabète
Traitement de l'atteinte rénale chez l'hypertendu diabétique de type II présentant une néphropathie débutante (voir rubrique 5.1).
LISINOPRIL PFIZER 20 mg, comprimé
  
Hypertension artérielle
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Infarctus du myocarde en phase aiguë
Traitement à court terme (6 semaines), chez les patients en situation hémodynamique stable, de l'infarctus du myocarde en phase aiguë, dès les 24 premières heures.
Complications rénales du diabète
Traitement de l'atteinte rénale chez l'hypertendu diabétique de type II présentant une néphropathie débutante (voir rubrique 5.1)
MONTELUKAST ACTAVIS 10 mg, comprimé pelliculé
  
· MONTELUKAST ACTAVIS est indiqué en traitement additif chez les patients présentant un asthme persistant léger à modéré insuffisamment contrôlé par corticothérapie inhalée et chez qui les bêta-2-mimétiques à action immédiate et de courte durée administrés « à la demande » n'apportent pas un contrôle clinique suffisant de l'asthme. Pour ces mêmes patients, chez qui MONTELUKAST ACTAVIS est indiqué pour l'asthme, MONTELUKAST ACTAVIS peut en même temps apporter un soulagement symptomatique de la rhinite allergique saisonnière.
· MONTELUKAST ACTAVIS est également indiqué en traitement préventif de l'asthme induit par l'effort.
NEBIVOLOL TEVA 5 mg, comprimé quadrisécable
  
Hypertension
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle
Insuffisance cardiaque chronique
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable, légère et modérée, en association aux traitements conventionnels chez des patients âgés de 70 ans ou plus.
LISINOPRIL RATIOPHARM 5 mg, comprimé sécable
  
Hypertension artérielle
Traitement de l'hypertension artérielle.
Insuffisance cardiaque
Traitement de l'insuffisance cardiaque symptomatique.
Infarctus du myocarde en phase aiguë
Traitement à court terme (6 semaines), chez les patients en situation hémodynamique stable, de l'infarctus du myocarde en phase aiguë, dès les 24 premières heures.
Complications rénales du diabète
Traitement de l'atteinte rénale chez l'hypertendu diabétique de type II présentant une néphropathie débutante (voir rubrique 5.1).
MONTELUKAST PHR LAB 10 mg, comprimé pelliculé
  
·MONTELUKAST PHR LAB est indiqué en traitement additif chez les patients présentant un asthme persistant léger à modéré insuffisamment contrôlé par corticothérapie inhalée et chez qui les bêta-2-mimétiques à action immédiate et de courte durée administrés « à la demande » n'apportent pas un contrôle clinique suffisant de l'asthme. Pour ces mêmes patients, chez qui MONTELUKAST PHR LAB est indiqué pour l'asthme, MONTELUKAST PHR LAB peut en même temps apporter un soulagement symptomatique de la rhinite allergique saisonnière.
·MONTELUKAST PHR LAB est également indiqué en traitement préventif de l'asthme induit par l'effort.
OLANZAPINE ACTAVIS 10 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ACTAVIS 10 mg, comprimé pelliculé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ACTAVIS 5 mg, comprimé pelliculé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ACTAVIS 7,5 mg, comprimé pelliculé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ALTER 7,5 mg, comprimé pelliculé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
ONEZYP 10 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
ONEZYP est indiqué pour le traitement de la schizophrénie.
ONEZYP maintient efficacement l'amélioration clinique pendant le traitement d'entretien chez les patients qui ont initialement répondu au traitement.
ONEZYP est indiqué pour le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
Chez les patients dont l'épisode maniaque a répondu au traitement par l'olanzapine, cette dernière est indiquée pour la prévention des récidives de trouble bipolaire (voir rubrique 5.1).
ONDANSETRON QUALIMED 8 mg, comprimé pelliculé
  
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte et l'enfant.
Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus et retardés induits par la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
ONDANSETRON TEVA 8 mg, comprimé orodispersible
  
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 mois.
Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus et retardés induits par la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
OLANZAPINE ARROW GENERIQUES 5 mg, comprimé enrobé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE MYLAN GENERIQUES 10 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE PFIZER 5 mg, comprimé enrobé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
NEBIVOLOL MYLAN 5 mg, comprimé quadrisécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique (ICC) stable, légère à modérée, en complément du traitement standard chez les patients âgés de 70 ans ou plus.
NEBIVOLOL ACTAVIS 5 mg, comprimé quadrisécable
  
Hypertension
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle
Insuffisance cardiaque chronique
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable, légère et modérée, en association aux traitements conventionnels chez des patients âgés de 70 ans ou plus.
OLANZAPINE ARROW GENERIQUES 7,5 mg, comprimé enrobé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
ONEZYP 20 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
ONEZYP est indiqué pour le traitement de la schizophrénie.
ONEZYP maintient efficacement l'amélioration clinique pendant le traitement d'entretien chez les patients qui ont initialement répondu au traitement.
ONEZYP est indiqué pour le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
Chez les patients dont l'épisode maniaque a répondu au traitement par l'olanzapine, cette dernière est indiquée pour la prévention des récidives de trouble bipolaire (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE RATIOPHARM 5 mg, comprimé orodispersible
  
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE RATIOPHARM 7,5 mg, comprimé
  
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
NEBIVOLOL QUALIMED 5 mg, comprimé quadrisécable
  
Hypertension artérielle essentielle.
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique (ICC) stable, légère à modérée, en complément du traitement standard chez les patients âgés de 70 ans ou plus.
OLANZAPINE BLUEFISH 5 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ZYDUS FRANCE 5 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE MYLAN GENERIQUES 15 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE RATIOPHARM 10 mg, comprimé orodispersible
  
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE PFIZER 10 mg, comprimé enrobé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
NEBIVOLOL ISOMED 5 mg, comprimé quadrisécable
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle.
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable, légère et modérée, en association aux traitements conventionnels chez des patients âgés de 70 ans ou plus.
OLANZAPINE ACTAVIS 20 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
OLANZAPINE ARROW GENERIQUES 10 mg, comprimé enrobé
  
Adultes
L'olanzapine est indiquée dans le traitement de la schizophrénie.
Chez les patients ayant initialement répondu au traitement, l'olanzapine a démontré son efficacité à maintenir cette amélioration clinique au long cours.
L'olanzapine est indiquée dans le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
L'olanzapine est indiquée dans la prévention des récidives chez les patients présentant un trouble bipolaire, ayant déjà répondu au traitement par l'olanzapine lors d'un épisode maniaque (voir rubrique 5.1).
ONDANSETRON RATIOPHARM 8 mg, comprimé orodispersible
  
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 mois.
Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus et retardés induits par la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
ONDANSETRON RATIOPHARM 8 mg, comprimé pelliculé
  
Prévention des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement émétisante chez l'adulte.
Prévention et traitement des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie cytotoxique moyennement à hautement émétisante chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 mois.
Prévention et traitement des nausées et vomissements aigus et retardés induits par la radiothérapie hautement émétisante chez l'adulte.
ONEZYP 5 mg, comprimé orodispersible
  
Adultes
ONEZYP est indiqué pour le traitement de la schizophrénie.
ONEZYP maintient efficacement l'amélioration clinique pendant le traitement d'entretien chez les patients qui ont initialement répondu au traitement.
ONEZYP est indiqué pour le traitement des épisodes maniaques modérés à sévères.
Chez les patients dont l'épisode maniaque a répondu au traitement par l'olanzapine, cette dernière est indiquée pour la prévention des récidives de trouble bipolaire (voir rubrique 5.1).
VIRLIX 10 mg/ml, solution buvable en gouttes
  
Chez l'adulte et l'enfant à partir de 2 ans:
· La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et perannuelles.
· La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique.
ZOLMITRIPTAN ACTAVIS 2,5 mg, comprimé orodispersible
  
Traitement de la phase céphalalgique de la crise de migraine.
1  2