Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

1477 Résultat(s)

FACTANE 100 U.I./ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Le facteur VIII de coagulation humain est indiqué pour le traitement et la prévention des hémorragies et en situation chirurgicale dans le déficit en facteur VIII (hémophilie A) chez les patients préalablement traités ou non, ne présentant pas d'inhibiteur dirigé contre le facteur VIII.
Le traitement peut être poursuivi chez les patients qui développent un inhibiteur du facteur VIII (anticorps neutralisant) à un taux inférieur à 5 unités Bethesda (UB) si la réponse clinique persiste avec une augmentation du taux de facteur VIII circulant.
Le facteur VIII de coagulation humain est indiqué pour le traitement de linhibiteur par induction de tolérance immune.
FACTANE ne contient pas de facteur Willebrand en quantité suffisante pour être utilisé seul dans la maladie de Willebrand.
ETOPOPHOS 100 mg, lyophilisat pour usage parentéral
  
Cancer testiculaire
ETOPOPHOS est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du cancer testiculaire primaire, récidivant ou réfractaire, chez ladulte.
Cancer du poumon à petites cellules
ETOPOPHOS est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du cancer du poumon à petites cellules, chez ladulte.
Lymphome de Hodgkin
ETOPOPHOS est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du lymphome de Hodgkin chez ladulte et les enfants.
Lymphome non-hodgkinien
ETOPOPHOS est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du lymphome non-hodgkinien chez ladulte et les enfants.
Leucémie aiguë myéloïde
ETOPOPHOS est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement de la leucémie aiguë myéloïde chez ladulte et les enfants.
Néoplasies trophoblastiques gestationnelles
ETOPOPHOS est indiqué en traitement de première et de seconde intentions en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés pour les néoplasies trophoblastiques gestationnelles à haut risque chez ladulte.
Cancer de lovaire
ETOPOPHOS est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du cancer non épithélial de lovaire, chez ladulte.
ETOPOPHOS est indiqué dans le traitement du cancer épithélial de lovaire résistant/réfractaire au platine, chez ladulte.
ETOPOSIDE TEVA 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Cancer testiculaire
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du cancer testiculaire primaire, récidivant ou réfractaire, chez ladulte.
Cancer du poumon à petites cellules
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du cancer du poumon à petites cellules, chez ladulte.
Lymphome de Hodgkin
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du lymphome de Hodgkin chez ladulte et les patients pédiatriques.
Lymphome non-hodgkinien
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du lymphome non-hodgkinien chez ladulte et les patients pédiatriques.
Leucémie aiguë myéloïde
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement de la leucémie aiguë myéloïde chez ladulte et les patients pédiatriques.
Néoplasies trophoblastiques gestationnelles
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en traitement de première et de seconde intentions en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés pour les néoplasies trophoblastiques gestationnelles à haut risque chez ladulte.
Cancer de lovaire
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du cancer non épithélial de lovaire, chez ladulte.
ETOPOSIDE TEVA est indiqué dans le traitement du cancer épithélial de lovaire résistant/réfractaire au platine, chez ladulte.
EPIRUBICINE WINTHROP 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
Les indications thérapeutiques sont limitées aux:
· carcinomes mammaires,
· cancers de l'ovaire,
· lymphomes malins non hodgkiniens, maladie de Hodgkin,
· cancers microcellulaires du poumon,
· sarcomes des parties molles,
· cancers de l'sophage, de l'estomac, du pancréas, cancers hépatocellulaires,
· cancers épidermoïdes de la sphère oto-rhino-laryngologique.
EPOPROSTENOL ARROW 1,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable
  
EPOPROSTENOL ARROW 1,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable est indiqué dans le traitement au long cours, en perfusion continue, de l'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP):
·hypertension artérielle pulmonaire idiopathique - familiale ou sporadique,
·hypertension artérielle pulmonaire associée à une collagénose systémique.
Chez les patients en stade clinique fonctionnel III ou IV (de l'échelle de sévérité de New York Heart Association).
A titre indicatif, avant d'envisager la mise en route d'un traitement au long cours par EPOPROSTENOL ARROW 1,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable, les patients potentiellement répondeurs aux vasodilatateurs oraux pourront être identifiés par un test de vasodilatation en aigu qui sera au mieux réalisé à l'aide du monoxyde d'azote par voie inhalée.
EPOPROSTENOL ARROW 1,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable ne doit être prescrit que dans des services spécialisés en pneumologie disposant d'une unité de soins intensifs et d'une unité d'exploration cardiologique invasive afin d'assurer un bilan spécialisé et la surveillance par une équipe formée à la prise en charge des patients atteints d'hypertension artérielle pulmonaire et à l'utilisation d'EPOPROSTENOL ARROW 1,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable.
EPIRUBICINE MYLAN 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
Les indications thérapeutiques sont limitées aux:
·carcinomes mammaires,
·cancers de l'ovaire,
·lymphomes malins non hodgkiniens, maladie de Hodgkin,
·cancers bronchique à petites cellules,
·sarcomes des parties molles,
·cancers de l'oesophage, de l'estomac, du pancréas, cancers hépatocellulaires,
·cancers épidermoïdes de la sphère oto-rhino-laryngologique.
FER SANDOZ 100 mg/5 ml, solution à diluer pour perfusion
  
Cette solution injectable de fer pour voie I.V. est indiquée :
·en traitement de l'anémie chez l'insuffisant rénal chronique hémodialysé, en prédialyse ou en dialyse péritonéale, lorsqu'un traitement par fer oral s'est révélé insuffisant ou mal toléré,
·en situation pré-opératoire : chez les patients inclus dans un programme de don de sang autologue en association avec l'érythropoïétine, à condition qu'ils aient une anémie modérée (Hb entre 9 et 11 g/dL), et que leur ferritinémie initiale soit inférieure à 150 µg/L,
·en traitement des anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant pas recevoir d'alimentation orale,
·en traitement des anémies hyposidérémiques par carence martiale (Hb < 10,5 g/100 mL) liées aux maladies inflammatoires chroniques sévères de l'intestin lorsque le traitement par voie orale n'est pas adapté.
FLUMAZENIL WINTHROP 0,1 mg/ml, solution injectable
  
Le flumazénil est indiqué,
En milieu hospitalier:
En anesthésiologie, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 mois:
· réversion d'un effet sédatif lors d'une anesthésie générale induite et maintenue par des benzodiazépines,
· réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines lors de brèves interventions à but diagnostique ou thérapeutique.
En soins intensifs, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central et prise en charge d'un coma d'étiologie inconnue, chez l'adulte et chez l'enfant (y compris le nouveau-né) si la sémiologie est compatible avec l'hypothèse d'un coma par benzodiazépines ou apparentés:
· diagnostic et/ou traitement d'un surdosage - intentionnel ou accidentel - en benzodiazépines.
· diagnostic étiologique d'un coma inexpliqué afin de distinguer ce qui revient à une benzodiazépine d'une autre cause (pharmacologique ou neurologique).
· annulation spécifique des effets exercés sur le système nerveux central par des doses excessives de benzodiazépines (rétablissement de la ventilation spontanée afin d'éviter une intubation ou d'interrompre l'assistance ventilatoire).
En situation d'urgence ou en transport médicalisé, chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans:
· réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines en cas de survenue d'une dépression respiratoire, apnée.
FLECAINE 10 mg/ml, solution injectable
  
·Traitement des tachycardies ventriculaires, lorsque la nécessité d'un traitement est établie et en l'absence d'altération de la fonction ventriculaire gauche.
·Traitement des tachycardies supraventriculaires documentées lorsque la nécessité d'un traitement est établie et en l'absence d'altération de la fonction ventriculaire gauche.
FER MYLAN 100 mg/5 ml, solution à diluer pour perfusion
  
Cette solution injectable de fer pour voie I.V. est indiquée dans le traitement de l'anémie par carence martiale dans les cas suivants :
en traitement de l'anémie chez l'insuffisant rénal chronique hémodialysé, en prédialyse ou en dialyse péritonéale, lorsqu'un traitement par fer oral s'est révélé insuffisant ou mal toléré,
en situation pré-opératoire : chez les patients inclus dans un programme de don de sang autologue en association avec l'érythropoïétine, à condition qu'ils aient une anémie modérée (Hb entre 9 et 11 g/100 ml), et que leur ferritinémie initiale soit inférieure à 150 µg/l,
en traitement des anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant pas recevoir d'alimentation orale,
en traitement des anémies hyposidérémiques par carence martiale (Hb < 10,5 g/100 ml) liées aux maladies inflammatoires chroniques sévères de l'intestin lorsque le traitement par voie orale n'est pas adapté.
FER MYLAN ne doit être administré que si lindication est confirmée par des examens appropriés.
EPIRUBICINE EG 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
Les indications thérapeutiques sont limitées aux:
·carcinomes mammaires,
·cancers de l'ovaire,
·lymphomes malins non hodgkiniens, maladie de Hodgkin,
·cancers microcellulaires du poumon,
·sarcomes des parties molles,
·cancers de l'sophage, de l'estomac, du pancréas, cancers hépatocellulaires,
·cancers épidermoïdes de la sphère oto-rhino-laryngologique.
FENTANYL MYLAN 500 microgrammes/10 ml, solution injectable en ampoule
  
Le fentanyl est un analgésique central réservé à l'anesthésie de courte, moyenne ou longue durée.
Il est utilisé dans les protocoles :de neuroleptanalgésie, d'anesthésie générale balancée, d'anesthésie analgésique à doses élevées.
Le fentanyl peut également être utilisé:
·en analgésie post-opératoire exclusivement chez les patients soumis à une surveillance médicale intensive (unité de soins intensifs, salle de réveil),
·par voie péridurale, soit de façon isolée, soit en association aux anesthésiques locaux.
EPHEDRINE AGUETTANT 30mg/ml, solution injectable
  
·Traitement de l'hypotension au cours de l'anesthésie générale et de l'anesthésie loco-régionale pratiquée pour un acte chirurgical ou obstétrical qu'elle soit rachidienne ou péridurale.
·Traitement préventif de lhypotension au cours de lanesthésie rachidienne pour un acte chirurgical ou obstétrical.
FLUCONAZOLE MYLAN 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
Chez l'adulte
· Cryptococcoses neuro-méningées:
o Traitement d'attaque: son efficacité a été démontrée, principalement chez les patients atteints de SIDA. Au cours des autres types d'immunodépression (transplantation d'organes, hémopathies), chez les patients immunocompétents et au cours des formes graves, la place du fluconazole par rapport à l'amphotéricine B n'est pas bien connue. Cette dernière parait stériliser le LCR plus rapidement.
o Le fluconazole est également indiqué dans le traitement d'entretien des cryptococcoses chez les patients atteints de SIDA. Il doit alors être prescrit indéfiniment.
o L'efficacité du fluconazole dans d'autres localisations cryptococciques pulmonaires ou cutanées est moins bien établie.
· Candidoses systémiques incluant les candidoses disséminées et profondes (candidémies, péritonites), candidoses sophagiennes et candidoses urinaires. Candida albicans représente la majorité des espèces isolées dans les études cliniques. L'efficacité n'est pas établie dans les infections dues à d'autres espèces de Candida, notamment à Candida glabrata et à Candida kruseï (espèce habituellement résistante).
· Prévention des infections à Candida sensibles chez l'adulte exposé à une neutropénie sévère et prolongée lors du traitement d'induction et de consolidation des leucémies aiguës et subissant une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
Chez le nourrisson et l'enfant
· Traitement des candidoses oropharyngées chez l'enfant immunodéprimé
· Traitement des candidoses systémiques, incluant les candidoses disséminées et profondes (candidémies, péritonites), candidoses sophagiennes et candidoses urinaires
· Traitement des cryptococcoses neuro-méningées; le traitement d'entretien au cours du SIDA doit être poursuivi indéfiniment.
FLUCONAZOLE TEVA 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche
  
Adultes
Indiqué dans le traitement des mycoses provoquées par Candida, Cryptococci et autres levures sensibles, en particulier:
·candidose systémique (incluant les infections profondes disséminées et les péritonites);
·candidose sévère des muqueuses (dont candidose oropharyngée, candidose sophagienne et candidose broncho-pulmonaire non invasive), lorsqu'un traitement oral n'est pas possible;
·prophylaxie contre les infections profondes par Candida (en particulier Candida albicans) chez les patients atteints de neutropénie consécutive à une transplantation de moelle osseuse;
·cryptococcose méningée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des agents antimycotiques. Avant d'initier un traitement, des analyses microbiologiques devront être effectuées, et la pertinence de la thérapie devra ensuite être confirmée (voir rubriques 4.2 et 5.1).
Chez certains patients atteints d'une cryptococcose méningée aiguë, la réponse mycologique au cours du traitement par fluconazole peut être plus lente que celle obtenue avec d'autres traitements (voir rubrique 4.4).
Enfants et adolescents
Indiqué dans le traitement des mycoses provoquées par Candida, et autres levures sensibles, en particulier:
·candidose systémique (incluant les infections profondes disséminées et les péritonites);
·candidose sévère des muqueuses (incluant candidose oropharyngée, candidose sophagienne et candidose broncho-pulmonaire non invasive), lorsqu'un traitement oral n'est pas possible.
Le fluconazole ne doit pas être utilisé dans la teigne tondante microscopique.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des agents antimycotiques.
Avant d'initier un traitement, des analyses microbiologiques devront être effectuées, et la pertinence de la thérapie devra ensuite être confirmée (voir rubriques 4.2 et 5.1).
FLUDARABINE ACTAVIS 25 mg/ml, poudre pour solution injectable ou perfusion
  
Traitement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) à cellules B chez les patients ayant des réserves médullaires suffisantes.
Le traitement en première ligne par la fludarabine doit uniquement être initié chez les patients en stade avancé de la maladie, Raï stade III/IV (Binet stade C) ou Raï stade I/II (Binet stade A/B) lorsque le patient présente des symptômes associés à la maladie ou une maladie en progression.
FLUMAZENIL TEVA 0,1 mg/ml, solution injectable
  
Flumazenil Teva est indiqué pour neutraliser complètement ou partiellement les effets sédatifs centraux des benzodiazépines. Il peut par conséquent être utilisé lors danesthésies et en soins intensifs dans les situations suivantes :
Anesthésies
·Réversion des effets hypnotiques et sédatifs dune anesthésie générale induite et/ou maintenue par des benzodiazépines chez des patients hospitalisés.
·Réversion dune sédation par benzodiazépines lors dinterventions à but diagnostique et thérapeutique chez des patients en ambulatoire ou hospitalisés.
·Pour la réversion de la sédation induite par les benzodiazépines chez lenfant à partir de 1 an.
En soins intensifs
·Pour neutraliser les effets centraux des benzodiazépines, afin de rétablir une respiration spontanée.
·Pour le diagnostic et le traitement des intoxications ou surdosage avec principalement ou uniquement des benzodiazépines.
FARMORUBICINE 50 mg/25 ml, solution pour perfusion
  
Les indications thérapeutiques sont limitées à :
·carcinomes mammaires,
·cancers de l'ovaire,
·lymphomes malins non hodgkiniens, maladie de Hodgkin,
·cancers bronchiques à petites cellules,
·sarcomes des parties molles,
·cancers de l'sophage, de l'estomac, du pancréas, cancers hépatocellulaires,
·cancers épidermoïdes de la sphère oto-rhino-laryngologique.
FLUCONAZOLE AGUETTANT 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
Chez l'adulte
· Cryptococcoses neuro-méningées:
o Traitement d'attaque: son efficacité a été démontrée, principalement chez les patients atteints de SIDA. Au cours des autres types d'immunodépression (transplantation d'organes, hémopathies), chez les patients immunocompétents et au cours des formes graves, la place du fluconazole par rapport à l'amphotéricine B n'est pas bien connue. Cette dernière parait stériliser le LCR plus rapidement.
o Le fluconazole est également indiqué dans le traitement d'entretien des cryptococcoses chez les patients atteints de SIDA. Il doit alors être prescrit indéfiniment.
o L'efficacité du fluconazole dans d'autres localisations cryptococciques pulmonaires ou cutanées est moins bien établie.
· Candidoses systémiques incluant les candidoses disséminées et profondes (candidémies, péritonites), candidoses sophagiennes et candidoses urinaires. Candida albicans représente la majorité des espèces isolées dans les études cliniques. L'efficacité n'est pas établie dans les infections dues à d'autres espèces de Candida, notamment à Candida glabrata et à Candida kruseï (espèce habituellement résistante).
· Prévention des infections à Candida sensibles chez l'adulte exposé à une neutropénie sévère et prolongée lors du traitement d'induction et de consolidation des leucémies aiguës et subissant une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
Chez le nourrisson et l'enfant
· Candidoses oropharyngées chez l'enfant immunodéprimé
· Candidoses systémiques, incluant les candidoses disséminées et profondes (candidémies, péritonites), candidoses sophagiennes et candidoses urinaires
· Cryptococcoses neuro-méningées; le traitement d'entretien au cours du SIDA doit être poursuivi indéfiniment.
FEIBA 500 U/20 ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
Ce médicament est indiqué :
·dans le traitement des hémorragies et en situation chirurgicale dans le déficit constitutionnel en facteur VIII (hémophilie A), chez les patients « forts répondeurs » ayant développé un inhibiteur dirigé contre le facteur VIII ;
·en cas d'échec par le facteur VIIa, dans le traitement des hémorragies et en situation chirurgicale dans le déficit constitutionnel en facteur IX (hémophilie B), chez les patients « forts répondeurs » ayant développé un inhibiteur dirigé contre le facteur IX ;
·en fonction de lévaluation médicale, en prophylaxie pour prévenir ou réduire la fréquence des hémorragies chez les patients présentant des épisodes hémorragiques très fréquents et hémophiles A « forts répondeurs » ayant développé un inhibiteur dirigé contre le facteur VIII ou hémophiles B « forts répondeurs » ayant développé un inhibiteur dirigé contre le facteur IX, après échec par le facteur VIIa.
·dans le traitement des hémorragies et en situation chirurgicale chez les patients avec hémophilie acquise par auto-anticorps anti-facteur VIII.
FLUMAZENIL MYLAN 0,1 mg/ml, solution injectable
  
Le flumazénil est indiqué,
En milieu hospitalier :
En anesthésiologie, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central chez l'adulte et l'enfant de plus de 1 an :
·réversion d'un effet sédatif lors d'une anesthésie générale induite et maintenue par des benzodiazépines,
·réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines lors de brèves interventions à but diagnostique ou thérapeutique.
En soins intensifs, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central et prise en charge d'un coma d'étiologie inconnue, chez l'adulte et chez lenfant (y compris le nouveau-né) si la sémiologie est compatible avec l'hypothèse d'un coma par benzodiazépines ou apparentés :
·diagnostic et/ou traitement d'un surdosage - intentionnel ou accidentel - en benzodiazépines.
·diagnostic étiologique d'un coma inexpliqué afin de distinguer ce qui revient à une benzodiazépine d'une autre cause (pharmacologique ou neurologique).
·annulation spécifique des effets exercés sur le système nerveux central par des doses excessives de benzodiazépines (rétablissement de la ventilation spontanée afin d'éviter une intubation ou d'interrompre l'assistance ventilatoire).
En situation d'urgence ou en transport médicalisé, chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans :
réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines en cas de survenue d'une dépression respiratoire, apnée.
FER PANPHARMA 100 mg/5 ml, solution à diluer pour perfusion
  
Cette solution injectable de fer pour voie I.V. est indiquée :
·en traitement de l'anémie chez l'insuffisant rénal chronique hémodialysé, en prédialyse ou en dialyse péritonéale, lorsqu'un traitement par fer oral s'est révélé insuffisant ou mal toléré;
·en situation pré-opératoire: chez les patients inclus dans un programme de don de sang autologue en association avec l'érythropoïétine, à condition qu'ils aient une anémie modérée (Hb entre 9 et 11 g/100 ml), et que leur ferritinémie initiale soit inférieure à 150 µg/l ;
·en traitement des anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant pas recevoir d'alimentation orale.
·en traitement des anémies hyposidérémiques par carence martiale (Hb < 10,5 g/100 ml) liées aux maladies inflammatoires chroniques sévères de l'intestin lorsque le traitement par voie orale n'est pas adapté.
FLUOROURACILE TEVA 250 mg/5 ml, solution à diluer pour perfusion
  
·Adénocarcinomes digestifs évolués.
·Cancers colorectaux après résection en situation adjuvante.
·Adénocarcinomes mammaires après traitement locorégional ou lors des rechutes.
·Adénocarcinomes ovariens.
·Carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures et sophagiennes.
FLUDARABINE TEVA 25 mg/ml, solution à diluer pour injectable ou perfusion
  
Traitement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) à cellules B chez les patients ayant des réserves médullaires suffisantes.
Le traitement en première ligne par la fludarabine doit uniquement être initié chez les patients en stade avancé de la maladie, Raï stade III/IV (Binet stade C) ou Raï stade I/II (Binet stade A/B) lorsque le patient présente des symptômes associés à la maladie ou une maladie en progression.
FLUOROURACILE PFIZER 50 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
·Adénocarcinomes digestifs évolués.
·Cancers colorectaux après résection en situation adjuvante.
·Adénocarcinomes mammaires après traitement locorégional ou lors des rechutes.
·Adénocarcinomes ovariens.
·Carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures et sophagiennes.
FLUDESOXYGLUCOSE -IBA, solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Le fludésoxyglucose (18F) est destiné à la tomographie par émission de positons (TEP) chez ladulte et en pédiatrie.
Oncologie
Chez les patients soumis à des examens de diagnostic en oncologie permettant une approche fonctionnelle des pathologies, organes ou tissus dans lesquels une augmentation de la consommation de glucose est recherchée. Les indications suivantes ont été plus particulièrement documentées (voir également rubrique 4.4) :
Diagnostic
·Caractérisation de nodules pulmonaires isolés
·Recherche dun cancer dorigine inconnue, révélé par exemple par une adénopathie cervicale ou par des métastases hépatiques ou osseuses
·Caractérisation dune masse pancréatique
Stadification
·Cancers des voies aérodigestives supérieures, y compris pour orienter les prélèvements biopsiques
·Cancer primitif du poumon
·Cancer du sein localement avancé
·Cancer de lsophage
·Cancer du pancréas
·Cancer colorectal, en particulier restadification des récidives
·Lymphome malin
·Mélanome, Breslow >1,5 mm ou présence de métastases ganglionnaires lors du diagnostic initial
Suivi de la réponse thérapeutique
·Lymphome malin
·Cancer des voies aérodigestives supérieures
Détection des récidives suspectées
·Gliome de grade de malignité élevé (III ou IV)
·Cancer des voies aérodigestives supérieures
·Cancer de la thyroïde (non médullaire) : patients présentant une élévation du taux de thyroglobuline sérique et dont la scintigraphie du corps entier à liode radioactif est normale
·Cancer primitif du poumon
·Cancer du sein
·Cancer du pancréas
·Cancer colorectal
·Cancer de lovaire
·Lymphome malin
·Mélanome
Cardiologie
Dans lindication cardiologique, la cible diagnostique est le tissu myocardique viable consommant du glucose mais hypoperfusé, tel que démontré auparavant grâce aux techniques dimagerie de la perfusion myocardique appropriées.
Évaluation de la viabilité myocardique chez des patients présentant une insuffisance ventriculaire gauche sévère et qui seraient candidats à une revascularisation, lorsque les modalités dimagerie conventionnelles ne sont pas probantes.
Neurologie
Dans lindication neurologique, la cible diagnostique est lhypométabolisme du glucose en phase interictale.
Localisation des foyers épileptogènes lors de lévaluation pré-chirurgicale dune épilepsie temporale partielle.
Maladies infectieuses ou inflammatoires
Dans lindication en pathologie infectieuse ou inflammatoire, la cible diagnostique est le tissu ou la structure comportant un nombre anormalement élevé de leucocytes activés.
Pour les maladies infectieuses ou inflammatoires, les indications suivantes sont suffisamment documentées :
·Localisation dun foyer anormal pour guider le diagnostic étiologique en cas de fièvre dorigine inconnue
·Diagnostic dinfection en cas de :
oInfection chronique suspectée de los et/ou des structures adjacentes : ostéomyélite, spondylite, discite ou ostéite, même en présence dimplants métalliques
oPatient diabétique dont le pied présente une possible neuroarthropathie de Charcot, une ostéomyélite et/ou une infection des tissus mous
oProthèse de hanche douloureuse
oProthèse vasculaire
oFièvre chez les patients atteints du SIDA
oDétection de foyers métastatiques septiques en cas de bactériémie ou dendocardite (voir également rubrique 4.4)
·Détection de lextension de linflammation en cas de :
oSarcoïdose
oMaladies inflammatoires intestinales
oVascularite impliquant les gros vaisseaux
·Suivi de la réponse thérapeutique
Echinococcose alvéolaire non résécable à la recherche de localisation active du parasite, au cours du traitement médical et après linterruption du traitement.
FLUORESCEINE SODIQUE FAURE 10 POUR CENT, solution injectable
  
Angiographie fluorescéïnique du fond de l'il.
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
FLUOROURACILE TEVA 5000 mg/100 ml, solution à diluer pour perfusion
  
·Adénocarcinomes digestifs évolués.
·Cancers colorectaux après résection en situation adjuvante.
·Adénocarcinomes mammaires après traitement locorégional ou lors des rechutes.
·Adénocarcinomes ovariens.
·Carcinomes épidermoïdes des voies aérodigestives supérieures et sophagiennes.
FLUMAZENIL PANPHARMA 0,1 mg/ml, solution injectable
  
Le flumazénil est indiqué,
En milieu hospitalier :
En anesthésiologie, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central chez l'adulte et l'enfant de plus de 1 an :
·réversion d'un effet sédatif lors d'une anesthésie générale induite et maintenue par des benzodiazépines,
·réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines lors de brèves interventions à but diagnostique ou thérapeutique.
En soins intensifs, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central et prise en charge d'un coma d'étiologie inconnue, chez l'adulte et chez l'enfant (y compris le nouveau-né) si la sémiologie est compatible avec l'hypothèse d'un coma par benzodiazépines ou apparentés:
·diagnostic et/ou traitement d'un surdosage - intentionnel ou accidentel - en benzodiazépines.
·diagnostic étiologique d'un coma inexpliqué afin de distinguer ce qui revient à une benzodiazépine d'une autre cause (pharmacologique ou neurologique).
·annulation spécifique des effets exercés sur le système nerveux central par des doses excessives de benzodiazépines (rétablissement de la ventilation spontanée afin d'éviter une intubation ou d'interrompre l'assistance ventilatoire).
En situation d'urgence ou en transport médicalisé, chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans:
·réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines en cas de survenue d'une dépression respiratoire, apnée.
FLUCONAZOLE RENAUDIN 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
FLUCONAZOLE RENAUDIN est indiqué dans les infections fongiques suivantes (voir rubrique 5.1).
FLUCONAZOLE RENAUDIN est indiqué chez l'adulte dans le traitement de :
·La méningite à cryptocoques (voir rubrique 4.4).
·La coccidioïdomycose (voir rubrique 4.4).
·Les candidoses invasives.
·Les candidoses des muqueuses, y compris les candidoses oropharyngées, sophagiennes, la candidurie et les candidoses cutanéo-muqueuses chroniques.
·Les candidoses buccales atrophiques chroniques (douleurs résultant du port d'une prothèse dentaire) lorsque l'hygiène dentaire ou un traitement local sont insuffisants.
FLUCONAZOLE RENAUDIN est indiqué chez ladulte dans la prophylaxie de :
·Récidive de la méningite à cryptocoques chez les patients présentant un risque élevé de rechute.
·Récidive de la candidose oropharyngée ou sophagienne chez les patients infectés par le VIH et qui présentent un risque élevé de rechute.
·Prophylaxie des infections à Candida chez les patients avec une neutropénie prolongée (comme les patients atteints de tumeurs hématologiques malignes traités par chimiothérapie ou les patients recevant une transplantation de cellules souches hématopoïétiques (voir rubrique 5.1)).
FLUCONAZOLE RENAUDIN est indiqué chez les nouveau-nés à terme, les nourrissons, les enfants et les adolescents, âgés de 0 à 17 ans :
FLUCONAZOLE RENAUDIN est utilisé pour le traitement des candidoses des muqueuses (oropharyngées, sophagiennes), des candidoses invasives, des méningites à cryptocoques et pour la prophylaxie des infections à Candida chez les patients immunodéprimés. FLUCONAZOLE RENAUDIN peut être utilisé comme traitement d'entretien pour prévenir les récidives de la méningite à cryptocoques chez les enfants présentant un risque élevé de rechute (voir rubrique 4.4).
Le traitement peut être instauré avant de connaître les résultats des cultures et des autres examens biologiques ; cependant, une fois ces résultats disponibles, le traitement anti-infectieux doit être ajusté en conséquence.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antifongiques.
FLUMAZENIL AGUETTANT 0,1 mg/ml, solution injectable
  
Le flumazénil est indiqué,
En milieu hospitalier:
En anesthésiologie, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 mois:
·réversion d'un effet sédatif lors d'une anesthésie générale induite et maintenue par des benzodiazépines,
·réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines lors de brèves interventions à but diagnostique ou thérapeutique.
En soins intensifs, pour neutraliser les effets sédatifs exercés par les benzodiazépines sur le système nerveux central et prise en charge d'un coma d'étiologie inconnue, chez l'adulte et chez l'enfant (y compris le nouveau-né) si la sémiologie est compatible avec l'hypothèse d'un coma par benzodiazépines ou apparentés:
·diagnostic et/ou traitement d'un surdosage - intentionnel ou accidentel - en benzodiazépines.
·diagnostic étiologique d'un coma inexpliqué afin de distinguer ce qui revient à une benzodiazépine d'une autre cause (pharmacologique ou neurologique).
·annulation spécifique des effets exercés sur le système nerveux central par des doses excessives de benzodiazépines (rétablissement de la ventilation spontanée afin d'éviter une intubation ou d'interrompre l'assistance ventilatoire).
En situation d'urgence ou en transport médicalisé, chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans:
·réversion d'une sédation vigile induite par les benzodiazépines en cas de survenue d'une dépression respiratoire, apnée.
FARMORUBICINE 200 mg/100 ml, solution pour perfusion
  
Les indications thérapeutiques sont limitées à :
·carcinomes mammaires,
·cancers de l'ovaire,
·lymphomes malins non hodgkiniens, maladie de Hodgkin,
·cancers bronchiques à petites cellules,
·sarcomes des parties molles,
·cancers de l'sophage, de l'estomac, du pancréas, cancers hépatocellulaires,
·cancers épidermoïdes de la sphère oto-rhino-laryngologique.
FENTANYL JANSSEN 100 microgrammes/2 ml, solution injectable en ampoule
  
Le fentanyl est un analgésique central réservé à l'anesthésie de courte, moyenne ou longue durée.
Il est utilisé dans les protocoles :
·de neuroleptanalgésie, d'anesthésie générale balancée, d'anesthésie analgésique à doses élevées.
Le fentanyl peut également être utilisé :
·en analgésie post-opératoire exclusivement chez les patients soumis à une surveillance médicale intensive (unité de soins intensifs, salle de réveil),
·par voie péridurale, soit de façon isolée, soit en association aux anesthésiques locaux.
FLUDARA 50 mg, poudre pour solution injectable ou perfusion
  
Traitement de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) à cellules B chez les patients adultes ayant des réserves médullaires suffisantes.
Le traitement en première ligne avec Fludara 50 mg doit uniquement être initié chez les patients adultes en stade avancé de la maladie, Raï stade Ill/IV (Binet stade C) ou Raï stade I/II (Binet stade A/B) lorsque le patient présente des symptômes associés à la maladie ou une maladie en progression.
FERINJECT 50 mg/ml, solution injectable/pour perfusion
  
FERINJECT est indiqué dans le traitement de la carence martiale, lorsque (voir rubrique 5.1) :
·les préparations orales de fer ne sont pas efficaces.
·les préparations orales de fer ne peuvent pas être utilisées.
·il existe un besoin clinique dadministrer du fer rapidement.
Le diagnostic de carence martiale doit reposer sur des examens biologiques appropriés.
FLUCONAZOLE MACOPHARMA 2 mg/ml, solution pour perfusion
  
Fluconazole est indiqué dans les infections fongiques suivantes (voir rubrique 5.1) :
Fluconazole est indiqué chez l'adulte dans le traitement de :
·La méninigite à cryptocoques (voir rubrique 4.4):
·La coccidioïdomycose (voir rubrique 4.4)
·Les candidoses invasives
·Les candidoses des muqueuses, y compris les candidoses oropharyngées, sophagiennes, la candidurie et les candidoses cutanéo-muqueuses chroniques.
·Les candidoses buccales atrophiques chroniques (douleurs résultant du port dune prothèse dentaire) lorsque lhygiène dentaire ou un traitement local sont insuffisants.
Fluconazole est indiqué chez ladulte dans la prophylaxie de :
·Récidive de la méningite à cryptocoques chez les patients présentant un risque élevé de rechute.
·Récidive de la candidose oropharyngée ou sophagienne chez les patients infectés par le VIH et qui présentent un risque élevé de rechute.
·Prophylaxie des infections à Candida chez les patients avec une neutropénie prolongée (comme les patients atteints de tumeurs hématologiques malignes traités par chimiothérapie ou les patients recevant une transplantation de cellules souches hématopoïétiques (voir rubrique 5.1))
Fluconazole est indiqué chez les nouveau-nés à terme, les nourrissons, les enfants et les adolescents, âgés de 0 à 17 ans :
Fluconazole est utilisé pour le traitement des candidoses des muqueuses (oropharyngées, sophagiennes), des candidoses invasives, des méningites à cryptocoques et pour la prophylaxie des infections à Candida chez les patients immunodéprimés. Fluconazole peut être utilisé comme traitement dentretien pour prévenir les récidives de la méningite à cryptocoques chez les enfants présentant un risque élevé de rechute (voir rubrique 4.4).
Le traitement peut être instauré avant de connaitre les résultats des cultures et des autres examens biologiques ; cependant, une fois ces résultats disponibles, le traitement anti-infectieux doit être ajusté en conséquence.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antifongiques.
FIBROGAMMIN 62,5 Ul/ml, poudre et solvant pour solution injectable/perfusion
  
Fibrogammin est indiqué chez ladulte et lenfant :
·pour le traitement prophylactique du déficit congénital en facteur XIII et
·pour le traitement périopératoire des hémorragies chirurgicales liées à un déficit congénital en facteur XIII.
15  16  17  18  19