Médicaments - Intraveineuse, OCTRÉOTIDE avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

13 Résultat(s)

OCTREOTIDE ACTAVIS 500 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
·Traitement des symptômes cliniques au cours des tumeurs endocrines digestives suivantes :
otumeurs carcinoïdes,
ovipomes,
oglucagonomes (voir rubrique 4.4).
·Traitement de l'acromégalie :
olorsque la sécrétion d'hormone de croissance n'est pas normalisée après chirurgie, et (ou) radiothérapie,
oen cas de macroadénomes expansifs ou invasifs, non opérables.
·Traitement des adénomes thyréotropes primitifs :
olorsque la sécrétion n'est pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie,
ochez les patients ne relevant pas d'un traitement chirurgical ou radiothérapique,
ochez les patients irradiés, en attente de l'efficacité de la radiothérapie.
·Traitement des adénomes non fonctionnels :
otraitement symptomatique des troubles visuels liés à une compression des voie optiques: avant la chirurgie, avant ou après la radiothérapie ou lorsqu'aucun geste thérapeutique n'est possible ou efficace.
·Traitement des adénomes corticotropes au cours du syndrome de NELSON et des adénomes gonadotropes fonctionnels :
oaprès échec des autres thérapeutiques,
oen attente de l'efficacité de la radiothérapie.
·Prévention des fistules pancréatiques après chirurgie d'exérèse.
·Traitement d'urgence de la rupture de varice socardiale chez le cirrhotique, en attente du traitement endoscopique.
OCTREOTIDE KABI 100 microgrammes/1 mL, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. OCTREOTIDE KABI est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles (tumeurs GEP), par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
OCTREOTIDE KABI n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques. OCTREOTIDE KABI doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
OCTREOTIDE HOSPIRA 100 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. OCTREOTIDE HOSPIRA est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
OCTREOTIDE HOSPIRA n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques. OCTREOTIDE HOSPIRA doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
OCTREOTIDE HOSPIRA 50 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. OCTREOTIDE HOSPIRA est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
OCTREOTIDE HOSPIRA n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques. OCTREOTIDE HOSPIRA doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
OCTREOTIDE HOSPIRA 500 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. OCTREOTIDE HOSPIRA est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
OCTREOTIDE HOSPIRA n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques. OCTREOTIDE HOSPIRA doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
OCTREOTIDE ACTAVIS 50 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. OCTREOTIDE ARROW est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
OCTREOTIDE ARROW n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques. OCTREOTIDE ARROW doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
OCTREOTIDE ACTAVIS 100 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. OCTREOTIDE ARROW est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
OCTREOTIDE ARROW n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques. OCTREOTIDE ARROW doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SANDOSTATINE 500 microgrammes/1 ml, solution injectable en ampoule (S.C.)
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. SANDOSTATINE est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SANDOSTATINE n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. SANDOSTATINE doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SIROCTID 0,05 mg/ml, solution injectable ou solution à diluer pour perfusion en seringue préremplie
  
Contrôle symptomatique et abaissement des taux plasmatiques de GH (hormone de croissance) et des taux d'IGF-1 chez des patients atteints d'acromégalie qui ne sont pas suffisamment contrôlés par la chirurgie ou la radiothérapie.
SIROCTID est également indiqué chez les patients acromégales dont létat de santé ne permet pas une intervention chirurgicale ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques (GEP) fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec caractéristiques de syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SIROCTID nest pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications après chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques.
SIROCTID doit être utilisé en association à un traitement spécifique tel que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SIROCTID 0,1 mg/ml, solution injectable ou solution à diluer pour perfusion en seringue préremplie
  
Contrôle symptomatique et abaissement des taux plasmatiques de GH (hormone de croissance) et des taux d'IGF-1 chez des patients atteints d'acromégalie qui ne sont pas suffisamment contrôlés par la chirurgie ou la radiothérapie.
SIROCTID est également indiqué chez les patients acromégales dont létat de santé ne permet pas une intervention chirurgicale ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques (GEP) fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec caractéristiques de syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SIROCTID nest pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications après chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques.
SIROCTID doit être utilisé en association à un traitement spécifique tel que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SIROCTID 0,5 mg/ml, solution injectable ou solution à diluer pour perfusion en seringue préremplie
  
Contrôle symptomatique et abaissement des taux plasmatiques de GH (hormone de croissance) et des taux d'IGF-1 chez des patients atteints d'acromégalie qui ne sont pas suffisamment contrôlés par la chirurgie ou la radiothérapie.
SIROCTID est également indiqué chez les patients acromégales dont létat de santé ne permet pas une intervention chirurgicale ou qui la refusent, et pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques (GEP) fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec caractéristiques de syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SIROCTID nest pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications après chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-sophagiennes chez les patients cirrhotiques.
SIROCTID doit être utilisé en association à un traitement spécifique tel que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SANDOSTATINE 50 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. SANDOSTATINE est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SANDOSTATINE n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. SANDOSTATINE doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.
SANDOSTATINE 100 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
Contrôle des symptômes et diminution des taux circulants d'hormone de croissance (GH) et dIGF-1 chez les patients acromégales mal contrôlés après chirurgie ou radiothérapie. SANDOSTATINE est également indiqué chez les patients acromégales dont l'état de santé ne permet pas une intervention ou qui la refusent, ou pendant la période transitoire précédant la complète efficacité de la radiothérapie.
Soulagement des symptômes associés aux tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques fonctionnelles, par exemple les tumeurs carcinoïdes avec signe(s) clinique(s) d'un syndrome carcinoïde (voir rubrique 5.1).
SANDOSTATINE n'est pas un médicament anticancéreux et nest pas un traitement curatif pour ces patients.
Prévention des complications de la chirurgie pancréatique.
Traitement en urgence des hémorragies, et prévention de la récidive de lhémorragie des varices gastro-oesophagiennes chez les patients cirrhotiques. SANDOSTATINE doit être utilisé en association avec une thérapie spécifique telle que la sclérothérapie endoscopique.
Traitement des adénomes thyréotropes :
·lorsque la sécrétion nest pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie ;
·chez les patients ne relevant pas dun traitement chirurgical ;
·chez les patients irradiés, en attente de lefficacité de la radiothérapie.