Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

679 Résultat(s)

QUINAPRIL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 20 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Traitement de l'hypertension artérielle en cas d'échec thérapeutique d'une monothérapie par un inhibiteur de l'enzyme de conversion.
PLITICAN, solution injectable
  
Utilisation uniquement chez ladulte.
Traitement préventif et curatif des nausées et vomissements induits par la chimiothérapie antimitotique.
PIRILENE 500 mg, comprimé
  
·Traitement des nouveaux cas de tuberculose pulmonaire par traitement court en association avec les antibiotiques standards (rifampicine, isoniazide, et éthambutol), pendant les deux premiers mois du traitement, pour accélérer la vitesse de négativation de l'expectoration et réduire la durée globale du traitement (6 mois).
·Traitement de la tuberculose pulmonaire et extrapulmonaire à bacilles résistants aux antibiotiques majeurs (isoniazide et/ou rifampicine) en association avec les autres antibiotiques disponibles.
PLAQUENIL 200 mg, comprimé pelliculé
  
·Traitement symptomatique d'action lente de la polyarthrite rhumatoïde.
·Lupus érythémateux discoïde.
·Lupus érythémateux subaigu.
·Traitement d'appoint ou prévention des rechutes des lupus systémiques.
·Prévention des lucites.
PRIMPERAN 0,1 % ADULTES, solution buvable édulcorée au cyclamate de sodium et à la saccharine sodique
  
Population adulte
PRIMPERAN 0,1 %, solution buvable est indiqué chez ladulte dans :
·la prévention des nausées et vomissements retardés induits par les antimitotiques,
·la prévention des nausées et vomissements induits par une radiothérapie,
·le traitement symptomatique des nausées et vomissements, incluant les nausées et vomissements induits par une crise migraineuse. Dans les crises migraineuses, le métoclopramide peut être utilisé en association avec des analgésiques oraux pour améliorer leur absorption.
Population pédiatrique
PRIMPERAN 0,1 % solution buvable est indiqué chez lenfant âgé de 1 à 18 ans dans :
·la prévention, en deuxième intention, des nausées et vomissements retardés induits par les antimitotiques.
PROFENID 50 mg, gélule
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
·Traitement symptomatique au long cours :
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
·Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
od'arthrites microcristallines,
od'arthroses,
ode lombalgies,
ode radiculalgies,
od'affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
PROFENID 100 mg/2 ml, solution injectable (I.M.)
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au :
·Traitement symptomatique de courte durée des :
orhumatismes inflammatoires en poussée,
olombalgies aiguës,
oradiculalgies.
·Traitement des algies d'origine néoplasique.
·Traitement des crises de coliques néphrétiques.
PRIMPERAN 10 mg/2 ml, solution injectable en ampoule
  
Population adulte
PRIMPERAN 10 mg/2 ml, solution injectable en ampoule est indiqué chez ladulte dans :
·la prévention des nausées et vomissements post-opératoires
·le traitement symptomatique des nausées et vomissements, incluant les nausées et vomissements induits par une crise migraineuse
·la prévention des nausées et vomissements induits par une radiothérapie.
Population pédiatrique
PRIMPERAN 10 mg/2 ml, solution injectable en ampoule est indiqué chez lenfant âgé de 1 à 18 ans dans :
·la prévention, en deuxième intention, des nausées et vomissements retardés induits par les antimitotiques
·le traitement, en deuxième intention, des nausées et vomissements post-opératoires avérés.
PRAVASTATINE ZENTIVA 40 mg, comprimé
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde ou d'angor instable et un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5et 5.1).
ALLOPURINOL ZENTIVA 200 mg, comprimé
  
·Traitement des hyperuricémies symptomatiques primitives ou secondaires (hémopathies, néphropathies, hyperuricémies iatrogènes).
·Traitement de la goutte : goutte tophacée, crise de goutte récidivante, arthropathie uratique même lorsqu'elle s'accompagne d'hyperuraturie, de lithiase urique ou d'insuffisance rénale.
·Traitement des hyperuricuries et hyperuraturies.
·Traitement et prévention de la lithiase urique.
·Prévention des récidives de lithiase calcique chez les patients hyperuricémiques ou hyperuricuriques, en complément des précautions diététiques habituelles, portant notamment sur les rations protidique et calcique.
ADAPALENE ZENTIVA 0.1%, gel
  
Acné de sévérité moyenne, particulièrement indiqué dans l'acné rétentionnelle.
ADENOSCAN 30 mg/10 ml, solution pour perfusion
  
ADENOSCAN intraveineux est un vasodilatateur coronarien destiné à être utilisé lors de la scintigraphie de perfusion myocardique lorsque l'épreuve d'effort est impossible à effectuer ou inappropriée.
ADAPALENE ZENTIVA 0.1%, crème
  
Acné de sévérité moyenne, particulièrement indiqué dans l'acné rétentionnelle.
ANANDRON 150 mg, comprimé
  
Cancer de la prostate métastasé en co-prescription avec la castration chirurgicale ou chimique, lefficacité sobservant chez les patients non traités antérieurement (moins de 10 % de réponses lorsquune première thérapeutique hormonale a été tentée et sest avérée inefficace ou dépassée).
AMLODIPINE ZENTIVA 5 mg, gélule
  
Hypertension.
Angor chronique stable.
Angor vasospastique (syndrome de Prinzmetal).
AMOXICILLINE ZENTIVA 500 mg, gélule
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'amoxicilline. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles:
Chez l'adulte et l'enfant:
·en traitement initial des:
opneumopathies aiguës,
osurinfections de bronchites aiguës et exacerbations de bronchites chroniques,
oinfections ORL (otite, sinusite, angine documentée à streptocoque A bêta-hémolytique) et stomatologiques,
oinfections urinaires,
oinfections génitales masculines et infections gynécologiques,
oinfections digestives et biliaires,
omaladie de Lyme: traitement de la phase primaire (érythème chronique migrant) et de la phase primo-secondaire (érythème chronique migrant associé à des signes généraux: asthénie, céphalées, fièvre, arthralgies...),
·en traitement de relais de la voie injectable des endocardites, septicémies,
·en traitement prophylactique de l'endocardite bactérienne.
Chez l'adulte uniquement:
·en association à un autre antibiotique (clarithromycine ou imidazolé) et à un antisécrétoire, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale de l'adulte.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
XATRAL LP 10 mg, comprimé à libération prolongée
  
·Traitement des symptômes fonctionnels de l'hypertrophie bénigne de la prostate.
·Traitement adjuvant au sondage vésical dans la rétention aiguë d'urine liée à l'hypertrophie bénigne de la prostate.
VICTAN 2 mg, comprimé pelliculé sécable
  
·Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes.
·Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.
VENLAFAXINE ZENTIVA LP 75 mg, gélule à libération prolongée
  
·Traitement des épisodes dépressifs majeurs.
·Prévention des récidives des épisodes dépressifs majeurs.
·Traitement du trouble anxiété généralisée.
·Traitement du trouble anxiété sociale (phobie sociale).
·Traitement du trouble panique, avec ou sans agoraphobie.
ZOPICLONE ZENTIVA 7,5 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Les indications sont limitées aux troubles sévères du sommeil chez ladulte dans les cas suivants :
·Insomnie occasionnelle,
·Insomnie transitoire.
VENLAFAXINE ZENTIVA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée
  
·Traitement des épisodes dépressifs majeurs.
·Prévention des récidives des épisodes dépressifs majeurs.
·Traitement du trouble anxiété généralisée.
·Traitement du trouble anxiété sociale (phobie sociale).
·Traitement du trouble panique, avec ou sans agoraphobie.
VALSARTAN ZENTIVA 80 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez les adultes, et de l'hypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans.
Post-infarctus du myocarde récent
Traitement des patients adultes cliniquement stables présentant une insuffisance cardiaque symptomatique ou une dysfonction systolique ventriculaire gauche asymptomatique post-infarctus du myocarde récent (entre 12 heures et 10 jours) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Insuffisance cardiaque
Traitement chez ladulte de linsuffisance cardiaque symptomatique :
·en cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC),
·en cas dintolérance aux bétabloquants, comme traitement additionnel à un IEC quand les antagonistes de laldostérone ne peuvent pas être utilisés (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
AMISULPRIDE ZENTIVA 400 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Traitement de la schizophrénie
AMLODIPINE ZENTIVA 10 mg, gélule
  
Hypertension.
Angor chronique stable.
Angor vasospastique (syndrome de Prinzmetal).
AMAREL 4 mg, comprimé
  
Ce médicament est indiqué dans le diabète sucré (de type 2), lorsque le régime alimentaire, l'exercice physique et la réduction pondérale seuls ne sont pas suffisants pour rétablir l'équilibre glycémique.
AMISULPRIDE ZENTIVA 100 mg, comprimé sécable
  
Traitement de la schizophrénie
AMAREL 1 mg, comprimé
  
Ce médicament est indiqué dans le diabète sucré (de type 2), lorsque le régime alimentaire, l'exercice physique et la réduction pondérale seuls ne sont pas suffisants pour rétablir l'équilibre glycémique.
AMAREL 3 mg, comprimé
  
Ce médicament est indiqué dans le diabète sucré (de type 2), lorsque le régime alimentaire, l'exercice physique et la réduction pondérale seuls ne sont pas suffisants pour rétablir l'équilibre glycémique.
AMOXICILLINE ZENTIVA 1 g, comprimé pelliculé dispersible
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'amoxicilline. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles:
Chez l'adulte et l'enfant:
·en traitement initial des:
opneumopathies aiguës,
osurinfections de bronchites aiguës et exacerbations de bronchites chroniques,
oinfections ORL (otite, sinusite, angine documentée à streptocoque A bêta-hémolytique) et stomatologiques,
oinfections urinaires,
oinfections génitales masculines et infections gynécologiques,
oinfections digestives et biliaires,
omaladie de Lyme: traitement de la phase primaire (érythème chronique migrant) et de la phase primo-secondaire (érythème chronique migrant associé à des signes généraux: asthénie, céphalées, fièvre, arthralgies...),
·en traitement de relais de la voie injectable des endocardites, septicémies,
·en traitement prophylactique de l'endocardite bactérienne.
Chez l'adulte uniquement:
·en association à un autre antibiotique (clarithromycine ou imidazolé) et à un antisécrétoire, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale de l'adulte.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMIODARONE ZENTIVA 200 mg, comprimé sécable
  
Prévention des récidives des :
·tachycardies ventriculaires menaçant le pronostic vital: le traitement doit être instauré en milieu hospitalier sous monitorage;
·tachycardies ventriculaires documentées symptomatiques et invalidantes;
·tachycardies supraventriculaires documentées lorsque la nécessité d'un traitement est établie en cas de résistance ou de contre-indication aux autres thérapeutiques;
·fibrillations ventriculaires.
Traitement des tachycardies supraventriculaires :
Ralentissement ou réduction de la fibrillation auriculaire ou du flutter auriculaire.
L'amiodarone peut être utilisée en présence d'une maladie coronarienne et/ou d'une altération de la fonction ventriculaire gauche (voir rubrique 5.1).
ANANDRON 50 mg, comprimé
  
Cancer de la prostate métastasé en co-prescription avec la castration chirurgicale ou chimique, lefficacité sobservant chez les patients non traités antérieurement (moins de 10% de réponses lorsquune première thérapeutique hormonale a été tentée et sest avérée inefficace ou dépassée).
BI TILDIEM LP 120 mg, comprimé enrobé à libération prolongée
  
Traitement préventif des crises d'angine de poitrine, notamment dans langor deffort, langor spontané dont langor Prinzmétal.
AZITHROMYCINE ZENTIVA 250 mg, comprimé pelliculé
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'azithromycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles:
·angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, en alternative au traitement par bêta-lactamines, particulièrement lorsque celui-ci ne peut être utilisé.
·surinfections des bronchites aiguës,
·exacerbations des bronchites chroniques,
·infections stomatologiques.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée desantibactériens.
BI PROFENID LP 100 mg, comprimé sécable à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
·Traitement symptomatique au long cours :
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes ;
·Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
odes arthrites microcristallines,
odes arthroses,
odes lombalgies,
odes radiculalgies,
odes affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
BETAMETHASONE ZENTIVA 0,05 %, solution buvable en gouttes
  
AFFECTIONS OU MALADIES :
I-COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II-DERMATOLOGIQUES
a-dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse ;
b-formes graves des angiomes du nourrisson ;
c-certaines formes de lichen plan ;
d-certaines urticaires aiguës ;
e-formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III- DIGESTIVES
a-poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn ;
b-hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose) ;
c-hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV-ENDOCRINIENNES
a-thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère ;
b-certaines hypercalcémies.
V- HÉMATOLOGIQUES
a-purpuras thrombopéniques immunologiques sévères ;
b-anémies hémolytiques auto-immunes ;
c-en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes ;
d-érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI-INFECTIEUSES
a-péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital ;
b-pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII-NÉOPLASIQUES
a-traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques ;
b-poussée oedémateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII-NEPHROLOGIQUES
a-syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes ;
b-syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives ;
c-stade III et IV de la néphropathie lupique ;
d-sarcoïdose granulomateuse intrarénale ;
e-vascularites avec atteinte rénale ;
f-glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX-NEUROLOGIQUES
a-myasthénie ;
b-dème cérébral de cause tumorale ;
c-polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire ;
d-spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut ;
e-sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X-OPHTALMOLOGIQUES
a-uvéite antérieure et postérieure sévère ;
b-exophtalmies oedémateuses ;
c-certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI-ORL
a-certaines otites séreuses ;
b-polypose nasosinusienne ;
c-certaines sinusites aiguës ou chroniques ;
d-rhinites allergiques saisonnières en cure courte ;
e-laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII-RESPIRATOIRES
a-asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses ;
b-exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave ;
c-bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
d-sarcoïdose évolutive ;
e-fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII-RHUMATOLOGIQUES
a-polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites ;
b-pseudopolyarthrite rhizomélique et maladie de Horton ;
c-rhumatisme articulaire aigu ;
d-névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
a-prophylaxie ou traitement du rejet de greffe ;
b-prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
BETAHISTINE ZENTIVA 8 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique du vertige itératif avec ou sans signe cochléaire.
BETAMETHASONE ZENTIVA 2 mg, comprimé dispersible sécable
  
AFFECTIONS OU MALADIES :
I-COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II-DERMATOLOGIQUES
a-dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse
b-formes graves des angiomes du nourrisson
c-certaines formes de lichen plan
d-certaines urticaires aiguës
e-formes graves de dermatoses neutrophiliques
III- DIGESTIVES
a-poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn
b-hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose).
c-hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée
IV-ENDOCRINIENNES
a-thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère
b-certaines hypercalcémies
V- HÉMATOLOGIQUES
a-purpuras thrombopéniques immunologiques sévères
b-anémies hémolytiques auto-immunes
c-en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes
d-érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales
VI-INFECTIEUSES
a-péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital
b-pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère
VII-NÉOPLASIQUES
a-traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques
b-poussée oedémateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie)
VIII-NEPHROLOGIQUES
a-syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes
b-syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives
c-stade III et IV de la néphropathie lupique
d-sarcoïdose granulomateuse intrarénale
e-vascularites avec atteinte rénale
f-glomérulonéphrites extra-capillaires primitives
IX-NEUROLOGIQUES
a-myasthénie
b-dème cérébral de cause tumorale
c-polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire
d-spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut
e-sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse
X-OPHTALMOLOGIQUES
a-uvéite antérieure et postérieure sévère
b-exophtalmies oedémateuses
c-certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée)
XI-ORL
a-certaines otites séreuses
b-polypose nasosinusienne
c-certaines sinusites aiguës ou chroniques
d-rhinites allergiques saisonnières en cure courte
e-laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant
XII-RESPIRATOIRES
a-asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses
b-exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave
c-bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
d-sarcoïdose évolutive
e-fibroses pulmonaires interstitielles diffuses
XIII-RHUMATOLOGIQUES
a-polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites
b-pseudopolyarthrite rhizomélique et maladie de Horton
c-rhumatisme articulaire aigu
d-névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
a-prophylaxie ou traitement du rejet de greffe
b-prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte
BI TILDIEM L.P. 90 mg, comprimé enrobé à libération prolongée
  
Traitement préventif des crises d'angor stable.
BETAHISTINE ZENTIVA 24 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique du vertige itératif avec ou sans signe cochléaire.
BRONCHOKOD SANS SUCRE ADULTES 5 POUR CENT, solution buvable édulcorée à la saccharine sodique
  
Ce médicament est indiqué chez l'adulte et ladolescent de plus de 15 ans en cas d'affection respiratoire récente avec difficulté d'expectoration (difficulté à rejeter en crachant les sécrétions bronchiques).
CARVEDILOL ZENTIVA 25 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable, légère, modérée et sévère (fraction d'éjection ≤ 35 %), en association avec le traitement conventionnel comportant inhibiteur de l'enzyme de conversion, diurétique et, le plus souvent, digitalique.
·Dans un programme d'études cliniques, chez des patients en insuffisance cardiaque légère à modérée, le carvédilol a permis de réduire la mortalité à 6 mois de 50 %, IC 95 % (voir rubrique 5.1).
·Dans l'étude COPERNICUS menée chez des patients en insuffisance cardiaque sévère non décompensée, le carvédilol a permis de réduire la mortalité à 1 an de 35 %, IC 95 % (voir rubrique 5.1).
CANDESARTAN ZENTIVA 8 mg, comprimé sécable
  
CANDESARTAN ZENTIVA est indiqué dans :
·Le traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez l'adulte.
·Le traitement chez ladulte de linsuffisance cardiaque avec dysfonction systolique ventriculaire gauche (fraction déjection ventriculaire gauche ≤ 40 %) :
§En cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC).
§En cas dintolérance aux antagonistes de laldostérone, comme traitement additionnel à un traitement par IEC chez des patients symptomatiques, malgré lutilisation dune thérapie optimale, (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
·Le traitement de lhypertension chez les enfants et adolescents agés de 6 à <18 ans.
CALSYN 100 UI/1 ml, solution injectable
  
·Prévention de la perte osseuse aiguë liée à une immobilisation soudaine, notamment chez les patients avec des fractures ostéoporotiques récentes.
·Traitement de la maladie de Paget, uniquement chez des patients pour lesquels les traitements alternatifs ont été inefficaces ou ne peuvent être utilisés, par exemple des patients ayant une insuffisance rénale sévère.
·Traitement de lhypercalcémie d'origine maligne.
CANDESARTAN ZENTIVA 32 mg, comprimé sécable
  
CANDESARTAN ZENTIVA est indiqué dans :
·Le traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez l'adulte.
·Le traitement chez ladulte de linsuffisance cardiaque avec dysfonction systolique ventriculaire gauche (fraction déjection ventriculaire gauche ≤ 40 %) :
§En cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC).
§En cas dintolérance aux antagonistes de laldostérone, comme traitement additionnel à un traitement par IEC chez des patients symptomatiques, malgré lutilisation dune thérapie optimale, (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
·Le traitement de lhypertension chez les enfants et adolescents âgés de 6 à < 18 ans.
CANDESARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 16 mg/12,5 mg, comprimé
  
CANDESARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA est indiqué dans le traitement de l'hypertension artérielle primaire chez les patients adultes dont la pression artérielle nest pas suffisamment contrôlée par le candésartan cilexetil ou lhydrochlorothiazide en monothérapie.
CARVEDILOL ZENTIVA 12,5 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable, légère, modérée et sévère (fraction d'éjection ≤ 35 %), en association avec le traitement conventionnel comportant inhibiteur de l'enzyme de conversion, diurétique et, le plus souvent, digitalique.
·Dans un programme d'études cliniques, chez des patients en insuffisance cardiaque légère à modérée, le carvédilol a permis de réduire la mortalité à 6 mois de 50 %, IC95 % (voir rubrique 5.1).
·Dans l'étude COPERNICUS menée chez des patients en insuffisance cardiaque sévère non décompensée, le carvédilol a permis de réduire la mortalité à 1 an de 35 %, IC95 % (voir rubrique 5.1).
CARBOCISTEINE ZENTIVA CONSEIL 5 % ADULTES SANS SUCRE, sirop édulcoré à la saccharine sodique
  
Ce médicament est indiqué chez l'adulte et ladolescent de plus de 15 ans en cas d'affection respiratoire récente avec difficulté d'expectoration (difficulté à rejeter en crachant les sécrétions bronchiques).
CANDESARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 8 mg/12,5 mg, comprimé
  
CANDESARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA est indiqué dans le traitement de l'hypertension artérielle primaire chez les patients adultes dont la pression artérielle nest pas suffisamment contrôlée par le candésartan cilexetil ou lhydrochlorothiazide en monothérapie.
CANDESARTAN ZENTIVA 4 mg, comprimé sécable
  
CANDESARTAN ZENTIVA est indiqué dans :
·Le traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez l'adulte.
·Le traitement chez ladulte de linsuffisance cardiaque avec dysfonction systolique ventriculaire gauche (fraction déjection ventriculaire gauche ≤ 40 %) :
§En cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC).
§En cas dintolérance aux antagonistes de laldostérone, comme traitement additionnel à un traitement par IEC chez des patients symptomatiques, malgré lutilisation dune thérapie optimale, (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
·Le traitement de lhypertension chez les enfants et adolescents agés de 6 à < 18 ans.
CAPTOPRIL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 50 mg/25 mg, comprimé sécable
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle.
Cette association à dose fixe est indiquée chez les patients dont la pression artérielle n'est pas suffisamment contrôlée par le captopril seul ou l'hydrochlorothiazide seul.
CALCIPARINE SOUS CUTANEE 12 500 UI/0,5 ml, solution injectable
  
Cette héparine est une héparine classique, dite non fractionnée. Ses indications sont les suivantes :
·Traitement :
oDes thromboses veineuses profondes constituées et de l'embolie pulmonaire, à la phase aiguë,
oDe l'infarctus du myocarde avec ou sans onde Q et de l'angor instable, à la phase aiguë,
oDes embolies artérielles extracérébrales.
·Prévention des accidents thromboemboliques veineux :
oEn milieu chirurgical,
oChez les patients alités, présentant une affection médicale aiguë (notamment en post-infarctus, en cas d'insuffisance cardiaque, après un accident vasculaire cérébral ischémique avec paralysie des membres inférieurs). L'utilisation est dans ce cas réservée à l'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine de l'ordre de moins de 30 ml/min selon l'estimation de la formule de Cockroft) comme alternative possible à la prescription d'une héparine de bas poids moléculaire.
CALCIPARINE 7 500 UI/0,3 ml, solution injectable en seringue préremplie (sous cutanée)
  
Cette héparine est une héparine classique, dite non fractionnée. Ses indications sont les suivantes :
·Traitement :
oDes thromboses veineuses profondes constituées et de l'embolie pulmonaire, à la phase aiguë.
oDe l'infarctus du myocarde avec ou sans onde Q et de l'angor instable, à la phase aiguë.
oDes embolies artérielles extracérébrales.
·Prévention des accidents thromboemboliques veineux :
oEn milieu chirurgical.
oChez les patients alités, présentant une affection médicale aiguë (notamment en post-infarctus, en cas d'insuffisance cardiaque, après un accident vasculaire cérébral ischémique avec paralysie des membres inférieurs). L'utilisation est dans ce cas réservée à l'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine de l'ordre de moins de 30 ml/min selon l'estimation de la formule de Cockroft) comme alternative possible à la prescription d'une héparine de bas poids moléculaire.
CARVEDILOL ZENTIVA 6,25 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable, légère, modérée et sévère (fraction d'éjection ≤ 35 %), en association avec le traitement conventionnel comportant inhibiteur de l'enzyme de conversion, diurétique et, le plus souvent, digitalique.
·Dans un programme d'études cliniques, chez des patients en insuffisance cardiaque légère à modérée, le carvédilol a permis de réduire la mortalité à 6 mois de 50 %, IC95 % (voir rubrique 5.1).
·Dans l'étude COPERNICUS menée chez des patients en insuffisance cardiaque sévère non décompensée, le carvédilol a permis de réduire la mortalité à 1 an de 35 %, IC95 % (voir rubrique 5.1).
CAPECITABINE ZENTIVA 150 mg, comprimé pelliculé
  
CAPECITABINE ZENTIVA est indiqué en traitement adjuvant du cancer du côlon de stade III (Stade C de Dukes) après résection (voir rubrique 5.1).
CAPECITABINE ZENTIVA est indiqué dans le traitement du cancer colorectal métastatique (voir rubrique 5.1).
CAPECITABINE ZENTIVA est indiqué en première ligne, dans le traitement du cancer gastrique avancé, en association à une chimiothérapie à base de sel de platine (voir rubrique 5.1).
CAPECITABINE ZENTIVA en association avec le docétaxel (voir rubrique 5.1) est indiqué dans le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique, après échec à une chimiothérapie cytotoxique. La chimiothérapie antérieure doit avoir comporté une anthracycline.
CAPECITABINE ZENTIVA est également indiqué en monothérapie dans le traitement du cancer du sein localement avancé ou métastatique, après échec aux taxanes et à une chimiothérapie contenant une anthracycline ou lorsqu'une chimiothérapie par anthracycline nest pas indiquée
CEFIXIME ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé
  
Elles sont réservées à l'adulte et sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles, lorsque ces infections permettent une antibiothérapie orale et notamment :
·Pyélonéphrites aiguës sans uropathie,
·Infections urinaires basses compliquées ou non à l'exception des prostatites,
·Surinfections bactériennes des bronchites aigües et exacerbations des bronchites chroniques,
·Pneumopathie dallure bactérienne,
·Sinusites et otites aigües,
·Urétrite gonococcique masculine
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
BRILIVO 1000 mg, comprimé effervescent sécable
  
Traitement symptomatique des douleurs dintensité légère à modérée et/ou des états fébriles.
Traitement symptomatique des douleurs de larthrose.
Cette présentation est réservée à ladulte et à lenfant à partir de 50 kg (soit à partir denviron 15 ans).
BRONCHOKOD SANS SUCRE ENFANTS 2 POUR CENT, solution buvable édulcorée à la saccharine sodique
  
Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment au cours des affections bronchiques aiguës: bronchite aiguë et épisode aigu des bronchopneumopathies chroniques.
BRILIVO 1000 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.
Traitement symptomatique des douleurs de larthrose.
Cette présentation est réservée à l'adulte et à l'enfant à partir de 50 kg (soit à partir denviron 15 ans).
BISOPROLOL ZENTIVA 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
·Hypertension artérielle.
·Prophylaxie des crises d'angor d'effort.
BISOPROLOL ZENTIVA LAB 2,5 mg, comprimé sécable
  
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable avec réduction de la fonction ventriculaire systolique gauche en complément des inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) et des diurétiques, et éventuellement, des digitaliques (pour de plus amples informations, voir rubrique 5.1).
BISOPROLOL ZENTIVA LAB 5 mg, comprimé sécable
  
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable avec réduction de la fonction ventriculaire systolique gauche en complément des inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) et des diurétiques, et éventuellement, des digitaliques (pour de plus amples informations, voir rubrique 5.1).
BLEOMYCINE BELLON 15 mg, poudre pour solution injectable
  
·Carcinomes épidermoïdes.
·Lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens.
·Carcinomes testiculaires.
CANDESARTAN ZENTIVA 16 mg, comprimé sécable
  
CANDESARTAN ZENTIVA est indiqué dans :
·Le traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez l'adulte.
·Le traitement chez ladulte de linsuffisance cardiaque avec dysfonction systolique ventriculaire gauche (fraction déjection ventriculaire gauche ≤ 40 %) :
§En cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC)
§En cas dintolérance aux antagonistes de laldostérone, comme traitement additionnel à un traitement par IEC chez des patients symptomatiques, malgré lutilisation dune thérapie optimale, (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
·Le traitement de lhypertension chez les enfants et adolescents agés de 6 à < 18 ans.
CAPTOPRIL ZENTIVA 50 mg, comprimé sécable
  
·Hypertension artérielle
·Insuffisance cardiaque congestive
BRILIVO 500 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique des douleurs dintensité légère à modérée et/ou des états fébriles.
Cette présentation est réservée à ladulte et à lenfant à partir de 27 kg (soit à partir denviron 8 ans).
BORAX/ACIDE BORIQUE ZENTIVA 12 mg/18 mg/ml, solution pour lavage ophtalmique en récipient-unidose
  
Lavage oculaire en cas d'irritation conjonctivale.
BRONCHOKOD 750 mg/10 ml ADULTES SANS SUCRE CARAMEL VANILLE, solution buvable en sachet dose édulcorée à la saccharine sodique, au sorbitol et au maltitol liquide
  
Ce médicament est indiqué chez l'adulte et ladolescent de plus de 15 ans en cas d'affection respiratoire récente avec difficulté d'expectoration (difficulté à rejeter en crachant les sécrétions bronchiques).
BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 5 mg/6,25 mg, comprimé pelliculé
  
Hypertension artérielle légère à modérée.
BROMAZEPAM ZENTIVA 6 mg, comprimé quadrisécable
  
Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes.
Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.
CAPTEA, comprimé sécable
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle.
Cette association à dose fixe est indiquée chez les patients dont la pression artérielle n'est pas suffisamment contrôlée par le captopril seul ou l'hydrochlorothiazide seul.
CARBOCISTEINE ZENTIVA CONSEIL 2 % ENFANTS SANS SUCRE, sirop édulcoré à la saccharine sodique et au maltitol liquide
  
Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment au cours des affections bronchiques aiguës : bronchite aiguë et épisode aigu des bronchopneumopathies chroniques
CALCIPARINE SOUS CUTANEE 20 000 UI/0,8 ml, solution injectable
  
Cette héparine est une héparine classique, dite non fractionnée. Ses indications sont les suivantes :
·Traitement :
oDes thromboses veineuses profondes constituées et de l'embolie pulmonaire, à la phase aiguë,
oDe l'infarctus du myocarde avec ou sans onde Q et de l'angor instable, à la phase aiguë,
oDes embolies artérielles extracérébrales.
·Prévention des accidents thromboemboliques veineux :
oEn milieu chirurgical,
oChez les patients alités, présentant une affection médicale aiguë (notamment en post-infarctus, en cas d'insuffisance cardiaque, après un accident vasculaire cérébral ischémique avec paralysie des membres inférieurs). L'utilisation est dans ce cas réservée à l'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine de l'ordre de moins de 30 ml/min selon l'estimation de la formule de Cockroft) comme alternative possible à la prescription d'une héparine de bas poids moléculaire.
BIGONIST 6,3 mg, implant injectable pour voie sous cutanée
  
Cancer de la prostate avec métastases.
BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 2,5 mg/6,25 mg, comprimé pelliculé
  
Hypertension artérielle légère à modérée.
BISOPROLOL ZENTIVA LAB 10 mg, comprimé sécable
  
Traitement de l'insuffisance cardiaque chronique stable avec réduction de la fonction ventriculaire systolique gauche en complément des inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) et des diurétiques, et éventuellement, des digitaliques (pour de plus amples informations, voir rubrique 5.1).
BIRODOGYL, comprimé pelliculé
  
BIRODOGYL comprimé pelliculé est indiqué dans le traitement curatif dinfections odonto-stomatologiques tels que des abcès dentaires, chez ladulte et chez lenfant, après avoir évalué le rapport bénéfice-risque dun traitement par cette association fixe à base de spiramycine-métronidazole et lorsquun autre traitement antibiotique ne peut pas être utilisé (voir rubriques 4.2, 4.4 et 5.1).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA 10 mg/6,25 mg, comprimé pelliculé
  
Hypertension artérielle légère à modérée.
BRONCHOKOD ADULTES, sirop
  
Ce médicament est indiqué chez l'adulte et ladolescent de plus de 15 ans en cas d'affection respiratoire récente avec difficulté d'expectoration (difficulté à rejeter en crachant les sécrétions bronchiques).
CALCIPARINE SOUS CUTANEE 25 000 UI/1 ml, solution injectable
  
Cette héparine est une héparine classique, dite non fractionnée. Ses indications sont les suivantes :
·Traitement :
oDes thromboses veineuses profondes constituées et de l'embolie pulmonaire, à la phase aiguë,
oDe l'infarctus du myocarde avec ou sans onde Q et de l'angor instable, à la phase aiguë,
oDes embolies artérielles extracérébrales.
·Prévention des accidents thromboemboliques veineux :
oEn milieu chirurgical,
oChez les patients alités, présentant une affection médicale aiguë (notamment en post-infarctus, en cas d'insuffisance cardiaque, après un accident vasculaire cérébral ischémique avec paralysie des membres inférieurs). L'utilisation est dans ce cas réservée à l'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine de l'ordre de moins de 30 ml/min selon l'estimation de la formule de Cockroft) comme alternative possible à la prescription d'une héparine de bas poids moléculaire.
CALCIPARINE 5 000 UI/0,2 ml, solution injectable en seringue préremplie (sous cutanée)
  
Cette héparine est une héparine classique, dite non fractionnée. Ses indications sont les suivantes :
·Traitement :
oDes thromboses veineuses profondes constituées et de l'embolie pulmonaire, à la phase aiguë.
oDe l'infarctus du myocarde avec ou sans onde Q et de l'angor instable, à la phase aiguë.
oDes embolies artérielles extracérébrales.
·Prévention des accidents thromboemboliques veineux :
oEn milieu chirurgical.
oChez les patients alités, présentant une affection médicale aiguë (notamment en post-infarctus, en cas d'insuffisance cardiaque, après un accident vasculaire cérébral ischémique avec paralysie des membres inférieurs). L'utilisation est dans ce cas réservée à l'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine de l'ordre de moins de 30 ml/min selon l'estimation de la formule de Cockroft) comme alternative possible à la prescription d'une héparine de bas poids moléculaire.
1  2  3  4  5  6  7  8  9