Médicaments - Grossesse, 300 mg (Adulte) avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

31 Résultat(s)

ROPIVACAINE MYLAN 7,5 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
Les indications de la ropivacaine sont:
Adultes et enfants de plus de 12 ans
1. Anesthésie chirurgicale:
·Bloc péridural en vue d'une intervention chirurgicale, y compris lors des césariennes.
·Bloc périphérique (blocs périphériques et tronculaires).
·Infiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltrations).
2. Traitement de la douleur aiguë:
·Perfusion péridurale continue ou administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire ou de l'accouchement par voie basse).
·Infiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltrations).
·Bloc périphérique nerveux continu soit par perfusion continue soit par administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire).
Enfants de 0 à 12 ans
3. Traitement de la douleur aiguë per et post-opératoire chez le nouveau-né, le nourrisson et l'enfant jusqu'à 12 ans compris:
·Bloc péridural caudal.
·Perfusion péridurale continue.
Le chlorhydrate de ropivacaïne existe sous trois concentrations et deux formes pharmaceutiques différentes: solutions injectables de 2 mg/ml, 7,5 mg/ml et 10 mg/ml, solution pour perfusion de 2 mg/ml.
Veuillez vous référer à la rubrique 4.2 pour connaître la concentration ou la forme pharmaceutique adaptée à chaque indication.
ROPIVACAINE MYLAN 10 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
Les indications de la ropivacaine sont:
Adultes et enfants de plus de 12 ans
1. Anesthésie chirurgicale:
·Bloc péridural en vue d'une intervention chirurgicale, y compris lors des césariennes.
·Bloc périphérique (blocs périphériques et tronculaires).
·Infiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltrations).
2. Traitement de la douleur aiguë:
·Perfusion péridurale continue ou administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire ou de l'accouchement par voie basse).
·Infiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltrations).
·Bloc périphérique nerveux continu soit par perfusion continue soit par administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire).
Enfants de 0 à 12 ans
3. Traitement de la douleur aiguë per et post-opératoire chez le nouveau-né, le nourrisson et l'enfant jusqu'à 12 ans compris:
·Bloc péridural caudal.
·Perfusion péridurale continue.
Le chlorhydrate de ropivacaïne existe sous trois concentrations et deux formes pharmaceutiques différentes: solutions injectables de 2 mg/ml, 7,5 mg/ml et 10 mg/ml, solution pour perfusion de 2 mg/ml.
Veuillez vous référer à la rubrique 4.2 pour connaître la concentration ou la forme pharmaceutique adaptée à chaque indication.
ROPIVACAINE MYLAN 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche
  
Les indications de la ropivacaine sont:
Adultes et enfants de plus de 12 ans
1. Anesthésie chirurgicale:
·Bloc péridural en vue d'une intervention chirurgicale, y compris lors des césariennes.
·Bloc périphérique (blocs périphériques et tronculaires).
·Infiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltrations).
2. Traitement de la douleur aiguë:
·Perfusion péridurale continue ou administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire ou de l'accouchement par voie basse).
·Infiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltrations).
·Bloc périphérique nerveux continu soit par perfusion continue soit par administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire).
Enfants de 0 à 12 ans
3. Traitement de la douleur aiguë per et post-opératoire chez le nouveau-né, le nourrisson et l'enfant jusqu'à 12 ans compris:
·Bloc péridural caudal.
·Perfusion péridurale continue.
Le chlorhydrate de ropivacaïne existe sous trois concentrations et deux formes pharmaceutiques différentes: solutions injectables de 2 mg/ml, 7,5 mg/ml et 10 mg/ml, solution pour perfusion de 2 mg/ml.
Veuillez vous référer à la rubrique 4.2 pour connaître la concentration ou la forme pharmaceutique adaptée à chaque indication.
ROPIVACAINE MYLAN 2 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
Les indications de la ropivacaine sont:
Adultes et enfants de plus de 12 ans
1. Anesthésie chirurgicale:
·Bloc péridural en vue d'une intervention chirurgicale, y compris lors des césariennes.
·Bloc périphérique (blocs périphériques et tronculaires).
·Infiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltrations).
2. Traitement de la douleur aiguë:
·Perfusion péridurale continue ou administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire ou de l'accouchement par voie basse).
·Infiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltrations).
·Bloc périphérique nerveux continu soit par perfusion continue soit par administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire).
Enfants de 0 à 12 ans
3. Traitement de la douleur aiguë per et post-opératoire chez le nouveau-né, le nourrisson et l'enfant jusqu'à 12 ans compris:
·Bloc péridural caudal.
·Perfusion péridurale continue.
Le chlorhydrate de ropivacaïne existe sous trois concentrations et deux formes pharmaceutiques différentes: solutions injectables de 2 mg/ml, 7,5 mg/ml et 10 mg/ml, solution pour perfusion de 2 mg/ml.
Veuillez vous référer à la rubrique 4.2 pour connaître la concentration ou la forme pharmaceutique adaptée à chaque indication.
AZANTAC 75 mg, comprimé effervescent
  
Adultes et enfants de plus de 15 kg
Traitement du reflux gastro-sophagien, y compris les sophagites par reflux et le soulagement des symptômes liés au reflux gastro-sophagien.
DILTIAZEM BIOGARAN LP 300 mg, gélule à libération prolongée
  
·Hypertension artérielle.
ACIDE TIAPROFENIQUE EG 100 mg, comprimé sécable
  
Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire de l'acide tiaprofénique, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 kg (soit environ à partir de 4 ans), au:
·Traitement symptomatique au long cours:
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde;
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes.
·Traitement symptomatique de courte durée:
odes poussées aiguës d'arthrose, de lombalgies;
odes affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
·Dysménorrhées après recherche étiologique.
·Traitement symptomatique de la douleur au cours des manifestations inflammatoires dans les domaines ORL et stomatologiques. Dans cette indication, les risques encourus, en particulier l'extension d'un processus septique concomitant sont ceux des AINS. Ils doivent être évalués par rapport au bénéfice antalgique attendu.
FURADOINE 50 mg, comprimé
  
FURADOINE 50 mg, comprimé est indiqué dans le traitement curatif de la cystite documentée due à des germes sensibles chez la femme adulte, lorsqu'aucun autre antibiotique présentant un meilleur rapport bénéfice / risque ne peut être utilisé par voie orale.
FURADOINE 50 mg, comprimé peut être utilisé dans le traitement curatif de la cystite documentée due à des germes sensibles chez la petite fille à partir de l'âge de 6 ans et chez l'adolescente, lorsqu'aucun autre antibiotique présentant un meilleur rapport bénéfice / risque ne peut être utilisé par voie orale.
Une attention particulière doit être portée aux informations disponibles sur la sensibilité microbiologique aux antibiotiques des bactéries impliquées dans l'infection et sur la sécurité d'emploi de la nitrofurantoïne (voir rubriques 4.3, 4.4, 4.8 et 5.1).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
DILRENE L.P. 300 mg, gélule à libération prolongée
  
· Hypertension artérielle.
DILTIAZEM EG L.P. 300 mg, gélule à libération prolongée
  
·Hypertension artérielle.
GABAPENTINE GNR 800 mg, comprimé pelliculé
  
Epilepsie
La gabapentine est indiquée en association dans le traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans (voir rubrique 5.1).
La gabapentine est indiquée en monothérapie dans le traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l'adulte et l'adolescent à partir de 12 ans.
Traitement des Douleurs Neuropathiques Périphériques
La gabapentine est indiquée dans le traitement des douleurs neuropathiques périphériques telles que la neuropathie diabétique et la névralgie post-zostérienne chez l'adulte.
GABAPENTINE RANBAXY 600 mg, comprimé pelliculé
  
Epilepsie
La gabapentine est indiquée en association dans le traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l'adulte et l'enfant à partir de 6 ans (voir rubrique 5.1).
La gabapentine est indiquée en monothérapie dans le traitement des épilepsies partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l'adulte et l'adolescent à partir de 12 ans.
Traitement des Douleurs Neuropathiques Périphériques
La gabapentine est indiquée dans le traitement des douleurs neuropathiques périphériques telles que la neuropathie diabétique et la névralgie post-zostérienne chez l'adulte.
RETROVIR 300 mg, comprimé pelliculé
  
Retrovir comprimé est indiqué dans le cadre d'associations antirétrovirales, pour le traitement de l'adulte et de l'enfant infectés par le Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH).
La chimioprophylaxie par Retrovir est indiquée chez la femme enceinte, séropositive pour le VIH (après 14 semaines d'aménorrhée), dans la prévention de la transmission materno-ftale du VIH et dans la prophylaxie primaire de l'infection par le VIH chez le nouveau-né.
RANITIDINE SANDOZ 300 mg, comprimé pelliculé
  
Adultes
En association à une bithérapie antibiotique, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale (après preuve endoscopique de la lésion et de l'infection).
Ulcère gastrique ou duodénal évolutif;
sophagite par reflux gastro-sophagien;
Syndrome de Zollinger-Ellison.
Enfants (3 à 18 ans)
Traitement à court terme des ulcères gastriques ou duodénaux,
Traitement du reflux gastro-oesophagien, y compris les sophagites par reflux et le soulagement des symptômes liés au reflux gastro-sophagien.
RANITIDINE QUALIMED 300 mg, comprimé effervescent
  
· En association à une bithérapie antibiotique, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale (après preuve endoscopique de la lésion et de l'infection),
· Ulcère gastrique ou duodénal évolutif,
· sophagite par reflux gastro-sophagien,
· Syndrome de Zollinger-Ellison.
RANITIDINE SANDOZ 300 mg, comprimé effervescent
  
Adultes
En association à une bithérapie antibiotique, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale (après preuve endoscopique de la lésion et de l'infection).
Ulcère gastrique ou duodénal évolutif;
sophagite par reflux gastro-sophagien;
Syndrome de Zollinger-Ellison.
Enfants (3 à 18 ans)
Traitement à court terme des ulcères gastriques ou duodénaux,
Traitement du reflux gastro-oesophagien, y compris les sophagites par reflux et le soulagement des symptômes liés au reflux gastro-sophagien.
LAMIVUDINE/ZIDOVUDINE SANDOZ 150 mg/300 mg, comprimé pelliculé sécable
  
LAMIVUDINE/ZIDOVUDINE SANDOZ 150 mg/300 mg, comprimé pelliculé sécable est indiqué dans le cadre dassociations anti-rétrovirales pour le traitement de linfection par le Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH) (voir rubrique 4.2).
PRESSICAINE A SANS VASOCONSTRICTEUR 3 %, solution injectable à usage dentaire
  
Anesthésie locale ou loco-régionale en pratique odonto-stomatologique.
Cette spécialité s'emploie en particulier lorsque l'emploi d'un vasoconstricteur est déconseillé.
NUREFLEX L.P. 300 mg, gélule à libération prolongée
  
Traitement des douleurs subaiguës modérées en pathologie rhumastismale, notamment dans l'arthrose.
ROPIVACAINE RENAUDIN 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche
  
Adulte et enfant de plus de 12 ans
·Anesthésie chirurgicale:
oBloc péridural en vue d'une intervention chirurgicale, y compris lors des césariennes.
oInfiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltrations).
oBloc périphérique (blocs plexiques et tronculaires).
Traitement de la douleur aiguë:
·Perfusion péridurale continue ou administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire ou de l'accouchement par voie basse).
·Infiltration pariétale (nerfs périphériques et infiltration).
·Bloc périphérique nerveux continu soit par perfusion continue soit par administration intermittente en bolus (douleur post opératoire).
Enfant de 0 à 12 ans:
·Traitement de la douleur aiguë per et post-opératoire chez le nouveau-né, le nourrisson et l'enfant jusqu'à 12 ans compris:
oBloc péridural caudal.
oPerfusion péridurale continue.
Le chlorhydrate de ropivacaïne existe sous trois concentrations: 2 mg/ml, 7,5 mg/ml et 10 mg/ml.
La ropivacaïne à la concentration de 2 mg/ml est adaptée au traitement de la douleur aiguë (voir rubrique 4.2).
ROPIVACAINE ACTAVIS 2 mg/ml, solution pour perfusion en poche
  
· Traitement de la douleur aiguë chez l'adulte et l'adolescent (de plus de 12 ans):
o Perfusion péridurale continue ou administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire ou de l'accouchement par voie basse).
o Anesthésie par blocage nerveux dans le champ opératoire
o Bloc périphérique nerveux continu soit par perfusion continue soit par administration intermittente en bolus (par ex. traitement de la douleur post-opératoire).
· Traitement de la douleur aiguë (pré et post-opératoire) en pédiatrie:
o Bloc péridural caudal chez le nouveau-né (0 à 27 jours), le nourrisson et le jeune enfant (28 jours à 23 mois) et chez l'enfant (≤12 ans)
o Perfusion péridurale continue chez le nouveau-né (0 à 27 jours), le nourrisson et le jeune enfant (28 jours à 23 mois) et l'enfant (≤12 ans).
PACLITAXEL EG 6 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Cancer de l'ovaire
Le paclitaxel est indiqué en première intention dans le traitement chimiothérapeutique des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire avancé ou résiduel (>1cm) après laparotomie initiale, en association avec le cisplatine.
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement de seconde intention des cancers métastatiques de l'ovaire après échec du traitement standard à base de platine.
Cancer du sein
Le paclitaxel est indiqué en tant que traitement adjuvant lors de la prise en charge des patientes atteintes de cancer du sein avec envahissement ganglionnaire lymphatique, à la suite du traitement par anthracycline et cyclophosphamide (AC). Le traitement adjuvant par paclitaxel doit être considéré comme une alternative à l'administration prolongée du régime AC.
Le paclitaxel est indiqué dans le traitement initial des cancers du sein au stade localement avancé ou métastatique soit en association avec une anthracycline chez les patientes candidates à ce type de traitement soit combiné au trastuzumab chez les patientes présentant une surexpression du récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (HER-2) à un niveau 3+ déterminée par immunohistochimie et pour lesquelles une anthracycline n'est pas indiquée (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Le paclitaxel en monothérapie est indiqué dans le traitement des cancers du sein métastatiques dont le traitement préalable a échoué ou chez les patientes chez qui un traitement standard à base d'anthracycline n'est pas indiqué.
Cancer bronchique non à petites cellules au stade avancé
Le paclitaxel est indiqué en association avec le cisplatine dans le traitement des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) chez les patients qui ne sont pas candidates à une chirurgie potentiellement curative et/ou à une radiothérapie.
Sarcome de Kaposi associé au SIDA
Le paclitaxel est indiqué chez les patients atteints d'un sarcome de Kaposi associé au SIDA (SK) au stade avancé et dont le traitement préalable par anthracycline liposomale a échoué.
Des données d'efficacité limitées soutiennent cette indication, un résumé des études correspondantes est présenté à la rubrique 5.1.
ROPIVACAINE ACTAVIS 7,5 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
Anesthésie chirurgicale (chez l'adulte et l'adolescent de plus de 12 ans):
· Bloc péridural en vue d'une intervention chirurgicale, y compris lors des césariennes
· Blocs périphériques majeurs
· Anesthésie par blocage nerveux dans le champ opératoire
ROPIVACAINE ACTAVIS 2 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
Traitement de la douleur aiguë (chez l'adulte et l'adolescent de plus de 12 ans):
· Perfusion péridurale continue ou administration intermittente en bolus (douleur post-opératoire ou de l'accouchement).
· Anesthésie par blocage nerveux dans le champ opératoire
· Bloc périphérique nerveux continu soit par perfusion continue soit par administration intermittente en bolus (par ex. traitement de la douleur post-opératoire).
Traitement de la douleur aiguë (per et post-opératoire) en pédiatrie:
· Bloc péridural caudal chez le nouveau-né (0 à 27 jours), le nourrisson (28 jours à 23 mois), le jeune enfant et l'enfant (≤12 ans)
· Perfusion péridurale continue chez le nouveau-né (0 à 27 jours), le nourrisson (28 jours à 23 mois), le jeune enfant et l'enfant (≤12 ans).
ROPIVACAINE ACTAVIS 10 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
Anesthésie chirurgicale (chez l'adulte et l'adolescent de plus de 12 ans):
· Bloc péridural en vue d'une intervention chirurgicale, y compris lors des césariennes
· Blocs périphériques majeurs
· Anesthésie par blocage nerveux dans le champ opératoire
TIAPRIDE PANPHARMA 100 mg, comprimé sécable
  
Chez l'adulte:
·Traitement de courte durée des états d'agitation et d'agressivité, notamment au cours de l'éthylisme chronique, ou chez le sujet âgé,
·algies intenses et rebelles.
Chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans:
·Chorées, maladie des tics de Gilles de la Tourette.
Chez l'enfant de plus de 6 ans:
·Troubles graves du comportement avec agitation et agressivité.
TRIMEBUTINE ACTAVIS 200 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique:
·des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires
·des douleurs, des troubles du transit et de l'inconfort intestinal liés aux troubles fonctionnels intestinaux.
UFT, gélule
  
UFT est indiqué en traitement de première intention dans le cancer colorectal métastatique, en association avec l'acide folinique (voir 5.1).
TRAMADOL/PARACETAMOL ZYDUS FRANCE 37,5 mg/325 mg, comprimé pelliculé
  
TRAMADOL/PARACETAMOL ZYDUS FRANCE est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs modérées à intenses.
Lutilisation de TRAMADOL/PARACETAMOL ZYDUS FRANCE doit être limitée aux patients dont la douleur modérée à intense nécessite un traitement par une association de paracétamol et de tramadol (voir rubrique 5.1).
TRAMADOL/PARACETAMOL MYLAN PHARMA 37,5 mg/325 mg, comprimé pelliculé
  
TRAMADOL/PARACETAMOL MYLAN PHARMA est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs modérées à intenses.
L'utilisation de TRAMADOL/PARACETAMOL MYLAN PHARMA doit être limitée aux patients dont la douleur modérée à intense nécessite un traitement par une association de paracétamol et de tramadol (voir rubrique 5.1).
XANTHIUM L P 300 mg, gélule à libération prolongée
  
Traitement symptomatique continu de l'asthme et des autres bronchospasmes réversibles tels que ceux de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO).
Remarque: dans cette indication un traitement antiinflammatoire (par corticoïdes inhalés) mérite généralement d'être associé.