Médicaments - Intraveineuse avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

1477 Résultat(s)

OCTREOTIDE ACTAVIS 500 microgrammes/1 ml, solution injectable
  
·Traitement des symptômes cliniques au cours des tumeurs endocrines digestives suivantes :
otumeurs carcinoïdes,
ovipomes,
oglucagonomes (voir rubrique 4.4).
·Traitement de l'acromégalie :
olorsque la sécrétion d'hormone de croissance n'est pas normalisée après chirurgie, et (ou) radiothérapie,
oen cas de macroadénomes expansifs ou invasifs, non opérables.
·Traitement des adénomes thyréotropes primitifs :
olorsque la sécrétion n'est pas normalisée après chirurgie et/ou radiothérapie,
ochez les patients ne relevant pas d'un traitement chirurgical ou radiothérapique,
ochez les patients irradiés, en attente de l'efficacité de la radiothérapie.
·Traitement des adénomes non fonctionnels :
otraitement symptomatique des troubles visuels liés à une compression des voie optiques: avant la chirurgie, avant ou après la radiothérapie ou lorsqu'aucun geste thérapeutique n'est possible ou efficace.
·Traitement des adénomes corticotropes au cours du syndrome de NELSON et des adénomes gonadotropes fonctionnels :
oaprès échec des autres thérapeutiques,
oen attente de l'efficacité de la radiothérapie.
·Prévention des fistules pancréatiques après chirurgie d'exérèse.
·Traitement d'urgence de la rupture de varice socardiale chez le cirrhotique, en attente du traitement endoscopique.
ENTYVIO 300 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
NOVOEIGHT 250 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 3000 UI, poudre et solvant pour solution injectable
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
NOVOEIGHT 2000 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 500 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 1000 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 1500 UI, poudre et solvant pour solution injectable
PIXUVRI 29 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
KADCYLA 160 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
KADCYLA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
REPLAGAL 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
RIMIFON 500 mg/5 ml, solution injectable
  
·Traitement curatif de la tuberculose active pulmonaire ou extra-pulmonaire.
·Traitement de la primo-infection tuberculeuse symptomatique.
·Exceptionnellement, traitement des infections à mycobactéries atypiques sensibles (sensibilité déterminée par la CMI). Ce traitement repose sur une association d'antibiotiques actifs.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
TYGACIL 50 mg, poudre pour solution pour perfusion
ZALTRAP 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
YONDELIS 0,25 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
XOFIGO 1000 kBq/mL, solution injectable
ZINFORO 600 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
YONDELIS 1 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
VECTIBIX 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
PERJETA 420 mg, solution à diluer pour perfusion
NULOJIX 250 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
TYSABRI 300 mg, solution à diluer pour perfusion
ATRIANCE 5 mg/ml, solution pour perfusion
ALDURAZYME 100 U/ml, solution à diluer pour perfusion
ADCETRIS 50 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
BENLYSTA 400 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
BENLYSTA 120 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
CINRYZE 500 unités, poudre et solvant pour solution injectable
AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement des infections sévères dues à des bactéries sensibles à l'amikacine (voir rubrique 5.1), lorsque des antibiotiques moins toxiques ne sont pas efficaces. Dans ces conditions, AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion pourra être utilisée en cas de:
·Infections respiratoires basses nosocomiales, y compris les pneumonies sévères.
·Infections intra-abdominales, y compris les péritonites,
·Infections urinaires compliquées et récurrentes.
·Infections de la peau et des tissus mous, y compris les infections liées aux brûlures.
·Traitement initial empirique d'un sepsis et de bactériémie documentée.
·Endocardite bactérienne.
·Infections intra-abdominales postopératoires.
AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion peut également être utilisée dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou soupçonnée d'être associée, à l'une des infections précitées.
AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion est généralement utilisée en association avec d'autres antibiotiques appropriés afin de couvrir le spectre bactérien rencontré dans l'infection concernée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement des infections sévères dues à des bactéries sensibles à l'amikacine (voir rubrique 5.1), lorsque des antibiotiques moins toxiques ne sont pas efficaces. Dans ces conditions, AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion pourra être utilisée en cas de:
·Infections respiratoires basses nosocomiales, y compris les pneumonies sévères.
·Infections intra-abdominales, y compris les péritonites,
·Infections urinaires compliquées et récurrentes.
·Infections de la peau et des tissus mous, y compris les infections liées aux brûlures.
Traitement initial empirique d'un sepsis et de bactériémie documentée.
Endocardite bactérienne.
Infections intra-abdominales postopératoires.
AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion peut également être utilisée dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou soupçonnée d'être associée, à l'une des infections précitées.
AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion est généralement utilisée en association avec d'autres antibiotiques appropriés afin de couvrir le spectre bactérien rencontré dans l'infection concernée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement des infections sévères dues à des bactéries sensibles à l'amikacine (voir rubrique 5.1), lorsque des antibiotiques moins toxiques ne sont pas efficaces. Dans ces conditions, AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion pourra être utilisée en cas de:
·Infections respiratoires basses nosocomiales, y compris les pneumonies sévères.
·Infections intra-abdominales, y compris les péritonites,
·Infections urinaires compliquées et récurrentes.
·Infections de la peau et des tissus mous, y compris les infections liées aux brûlures.
·Traitement initial empirique d'un sepsis et de bactériémie documentée.
·Endocardite bactérienne.
·Infections intra-abdominales postopératoires.
AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion peut également être utilisée dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou soupçonnée d'être associée, à l'une des infections précitées.
AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion est généralement utilisée en association avec d'autres antibiotiques appropriés afin de couvrir le spectre bactérien rencontré dans l'infection concernée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
JEVTANA 60 mg, solution à diluer et solvant pour solution pour perfusion
NAGLAZYME 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
EVOLTRA 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
HALAVEN 0,44 mg/ml, solution injectable
ELAPRASE 2 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
METRONIDAZOLE LAVOISIER 0,5 POUR CENT (500 mg/100 ml), solution injectable pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et antiparasitaire du métronidazole et de ses caractéristiques pharmacocinétiques. Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles.
·traitement curatif des infections médicochirurgicales à germes anaérobies sensibles,
·prophylaxie des infections post-opératoires à germes anaérobies sensibles lors d'intervention chirurgicale digestive ou proctologique, en association à un antibiotique actif sur les germes aérobies.
·amibiases sévères de localisation intestinale ou hépatique.
Le métronidazole injectable doit être réservé aux malades pour lesquels la voie orale est inutilisable.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
SALBUTAMOL MYLAN 5 mg/5 ml, solution pour perfusion
  
UTILISATION EN PNEUMOLOGIE
·Voie intraveineuse en perfusion continue :
traitement de l'asthme aigu grave (état de mal asthmatique).
Remarque : l'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs.
Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être associées au traitement bronchodilatateur.
UTILISATION EN OBSTETRIQUE
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre‑indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières.
SALBUMOL FORT 5 mg/5 ml, solution pour perfusion intraveineuse en ampoule
  
UTILISATION EN PNEUMOLOGIE
·Voie intraveineuse en perfusion continue: traitement de l'asthme aigu grave (état de mal asthmatique)
Remarque : l'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs.
Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être associées au traitement bronchodilatateur.
UTILISATION EN OBSTETRIQUE
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre‑indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières
LEVETIRACETAM ARROW 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
LEVETIRACETAM ARROW 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM ARROW 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte, ladolescent et lenfant à partir de 4 ans présentant une épilepsie ;
·dans le traitement des crises myocloniques de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile ;
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
LEVETIRACETAM ARROW 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est une alternative pour les patients quand la prise par voie orale est momentanément impossible.
KRENOSIN 6 mg/2 ml, solution injectable
  
Adultes :
Conversion rapide en rythme sinusal des tachycardies jonctionnelles, y compris celles associées à une voie accessoire (syndrome de Wolff-Parkinson-White).
Aide au diagnostic des tachycardies à complexes larges ou fins. Bien que l'adénosine ne soit pas efficace dans le traitement du flutter auriculaire, de la fibrillation auriculaire et des tachycardies ventriculaires, le ralentissement de la conduction au niveau auriculo-ventriculaire peut faciliter l'analyse de l'activité auriculaire.
Population pédiatrique :
Conversion rapide en rythme sinusal normal des tachycardies paroxystiques supraventriculaires chez les enfants âgés de 0 à 18 ans.
LEVETIRACETAM SANDOZ 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
LEVETIRACETAM SANDOZ est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM SANDOZ est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l'adulte, ladolescent et l'enfant à partir de 4 ans présentant une épilepsie,
·dans le traitement des crises myocloniques de l'adulte et de l'adolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile,
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de l'adulte et de l'adolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
La solution à diluer de LEVETIRACETAM SANDOZ est une alternative pour les patients quand la prise par voie orale est momentanément impossible.
LARGACTIL 25 mg/5 ml, solution injectable en ampoule
  
Traitement de courte durée des états d'agitation et d'agressivité au cours des états psychotiques aigus et chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques : délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques).
Préparation à l'anesthésie, anesthésie potentialisée.
LEPTICUR 10 mg/2 ml, solution injectable
  
Correction initiale d'urgence des manifestations aiguës de type extrapyramidal induites par les neuroleptiques.
KETOPROFENE MACOSOL 100 mg, solution pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au:
·traitement de la douleur post-opératoire,
·traitement des crises de coliques néphrétiques.
INTRALIPIDE 20 POUR CENT, émulsion pour perfusion
  
Apport calorique lipidique au cours dune nutrition parentérale, lorsque lalimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Apport dacides gras essentiels.
IOPAMIRON 300 (300 mg d'Iode/mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé pour :
·Explorations avec appareillage conventionnel ou tomodensitométrie chez l'adulte et chez l'enfant: aortographie, artériographie périphérique, sélective abdominale, coronaire; Opacification du corps entier. Urographie intraveineuse.
·Opacifications radiologiques locales (arthrographie).
·Opacification des espaces sous arachnoïdiens (saccoradiculographie, myélographie) (flacon de 10 mL).
IODURE DE SODIUM CIS BIO INTERNATIONAL, solution injectable
  
Utilisations préthérapeutiguesetthérapeutigues
·Une dose "traceuse" d'iodure (131I) de sodium peut être administrée pour étudier la cinétique de l'iode. Les informations obtenues sur la fixation thyroïdienne et la période effective de l'iode radioactif peuvent être utilisées pour calculer l'activité thérapeutique à administrer.
·Dans le cadre du traitement d'une pathologie thyroïdienne maligne, après thyroïdectomie, l'iodure (131I) de sodium permet de rechercher les reliquats de tissu thyroïdien et les métastases.
·L'iode-131 est indiqué dans le traitement des affections thyroïdiennes suivantes :
·Hyperthyroïdie : maladie de Basedow, goitre multinodulaire toxique ou nodules autonomes.
·Carcinome thyroïdienvésiculaireet/ou papillaire, y compris en cas de métastases et de tissus thyroïdiensrésiduels. Le traitement par l'iodure (131I) de sodium est fréquemmentassociéà une intervention chirurgicale ou à un traitement par les anti-thyroïdiens de synthèse
ISOPTINE 5 mg/2 ml, solution injectable
  
·Tachycardies jonctionnelles paroxystiques,
·Certains troubles du rythme ventriculaire.
LEVETIRACETAM AGUETTANT 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
LEVETIRACETAM AGUETTANT 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
LEVETIRACETAM AGUETTANT 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte, ladolescent et lenfant à partir de 4 ans présentant une épilepsie,
·dans le traitement des crises myocloniques de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile,
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
LEVETIRACETAM AGUETTANT 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion est une alternative pour les patients quand la prise par voie orale est momentanément impossible.
LEVETIRACETAM MYLAN 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Lévétiracétam est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte et ladolescent à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
Lévétiracétam est indiqué en association :
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez ladulte, ladolescent et lenfant à partir de 4 ans présentant une épilepsie.
·dans le traitement des crises myocloniques de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile.
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de ladulte et de ladolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
La solution à diluer de lévétiracétam est une alternative pour les patients quand la prise par voie orale est momentanément impossible.
LAROSCORBINE 1 g/5 ml, solution injectable I.V. en ampoule
  
Prévention de lavitaminose C en nutrition parentérale exclusive.
KETOPROFENE MEDAC 100 mg/4 ml, solution à diluer pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au :
·traitement de la douleur post-opératoire,
·traitement des crises de coliques néphrétiques.
LASILIX 20 mg/2 ml, solution injectable en ampoule
  
·Hypertension accompagnée d'une atteinte viscérale menaçant le pronostic vital à très court terme (urgence hypertensive) notamment lors de :
oencéphalopathie hypertensive,
odécompensation ventriculaire gauche avec dème pulmonaire.
·Urgences cardiologiques : dème aigu du poumon, asystolie.
·Rétention sodée sévère d'origine cardiaque, rénale, cirrhotique.
·Radiologie du bas appareil urinaire et test de lavage « wash out » au Lasilix.
·Peut être utilisé en réanimation pédiatrique.
IVELIP 20 POUR CENT, émulsion pour perfusion
  
Apport de calories lipidiques au cours d'une nutrition parentérale équilibrée lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible ou insuffisante.
Apport d'acides gras essentiels.
IONOVEN, solution pour perfusion
  
Ionoven est indiqué dans les situations suivantes :
·déshydratation à prédominance extracellulaire, quelle qu'en soit la cause (vomissements, diarrhées, fistules, etc.)
·hypovolémie quelle qu'en soit la cause (chocs hémorragiques, brûlures, pertes hydro-électrolytiques périopératoires)
·acidose métabolique légère
IRINOTECAN TEVA 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Lirinotécan est indiqué dans le traitement des cancers colorectaux avancés :
·en association avec le 5-fluorouracile (5-FU) et lacide folinique (AF) chez les patients nayant pas reçu de chimiothérapie antérieure pour le stade avancé de leur maladie,
·en monothérapie chez les patients nayant pas répondu à un traitement ayant comporté du 5‑FU.
Lirinotécan en association avec le cétuximab est indiqué dans le traitement des patients présentant un cancer colorectal métastatique exprimant le récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR) après échec dune chimiothérapie à base dirinotécan (voir rubrique 5.1).
Lirinotécan en association avec le 5-FU, lacide folinique et le bévacizumab, est indiquée en traitement de première ligne chez les patients atteints dun cancer colorectal métastatique.
Lirinotécan en association avec la capecitabine avec ou sans bevacizumab est indiqué en traitement de première ligne chez les patients présentant un cancer colorectal métastatique.
KETAMINE RENAUDIN 50 mg/ml, solution injectable
  
Générales :
La kétamine peut être utilisée :
·soit comme agent anesthésique unique : particulièrement adapté aux interventions de courte durée, il permet également, grâce à des injections répétées ou à son utilisation en perfusion intraveineuse, d'obtenir une anesthésie prolongée durant plusieurs heures ;
·soit comme inducteur d'anesthésie avant l'administration d'autres agents anesthésiques ;
·soit comme potentialisateur d'agents anesthésiques de faible puissance, tel le protoxyde d'azote.
Obstétricales :
·La kétamine peut être utilisée seule ou en association avec d'autres anesthésiques.
IOMERON 150 (150 mg Iode/mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Urographie intraveineuse, phlébographie périphérique, scanographie du cerveau et du corps, cavernographie, angiographie numérisée par voie intra-artérielle, cholangiographie par voie endoscopique, urétro-cystographie.
L THYROXINE SERB, solution injectable
  
·Toutes les hypothyroïdies dorigine haute ou basse, quelles soient complètes ou incomplètes.
·Toutes les circonstances, associées ou non à une hypothyroïdie, où lon désire freiner la TSH.
·Coma myxdémateux.
·Hypothyroïdiens ne pouvant déglutir.
LAROXYL 50 mg/2 ml, solution injectable
  
Laroxyl est indiqué pour le traitement à lhôpital des épisodes dépressifs majeurs (c'est-à-dire caractérisé) chez ladulte.
LEDERTREXATE 50 mg/2 mL, solution injectable
  
·Choriocarcinome placentaire.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement :
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
LEUSTATINE 1 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement de la leucémie à tricholeucocytes.
KYTRIL 3 mg/3 ml, solution injectable pour voie intraveineuse
  
Les solutions injectables de KYTRIL sont indiquées chez ladulte dans la prévention et le traitement :
·des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie et la radiothérapie,
·des nausées et vomissements post-opératoires.
KYTRIL solution injectable est indiqué dans la prévention des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie et la radiothérapie.
KYTRIL solution injectable est indiqué chez lenfant âgé de 2 ans et plus dans la prévention et le traitement des nausées et vomissements aigus induits par la chimiothérapie.
KIDROLASE 10 000 U.I., poudre et solvant pour solution injectable
  
·Leucémies aiguës lymphoblastiques.
·Méningites leucémiques.
·Lymphomes non hodgkiniens.
KETOPROFENE MACOPHARMA 100 mg, solution pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au :
·Traitement de la douleur post-opératoire,
·Traitement des crises de coliques néphrétiques.
LEVETIRACETAM TEVA 100 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
  
Le lévétiracétam est indiqué en monothérapie dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez les patients à partir de 16 ans présentant une épilepsie nouvellement diagnostiquée.
Le lévétiracétam est indiqué en association:
·dans le traitement des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire chez l'adulte, et l'enfant à partir de 4 ans présentant une épilepsie,
·dans le traitement des crises myocloniques de l'adulte et de l'adolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie myoclonique juvénile,
·dans le traitement des crises généralisées tonico-cloniques primaires de l'adulte et de l'adolescent à partir de 12 ans présentant une épilepsie généralisée idiopathique.
La solution à diluer de lévétiracétam est une alternative pour les patients quand la prise par voie orale est momentanément impossible.
EPHEDRINE ARROW 30 mg/ml, solution injectable
  
·Traitement de l'hypotension au cours de l'anesthésie générale et de l'anesthésie loco-régionale pratiquée pour un acte chirurgical ou obstétrical qu'elle soit rachidienne ou péridurale.
·Traitement préventif de l'hypotension au cours de l'anesthésie rachidienne pour un acte chirurgical ou obstétrical.
ETOPOSIDE TEVA 100 mg/5 ml, solution injectable pour perfusion
  
Cancer testiculaire
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du cancer testiculaire primaire, récidivant ou réfractaire, chez ladulte.
Cancer du poumon à petites cellules
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du cancer du poumon à petites cellules, chez ladulte.
Lymphome de Hodgkin
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du lymphome de Hodgkin chez ladulte et les patients pédiatriques.
Lymphome non-hodgkinien
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du lymphome non-hodgkinien chez ladulte et les patients pédiatriques.
Leucémie aiguë myéloïde
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement de la leucémie aiguë myéloïde chez ladulte et les patients pédiatriques.
Néoplasies trophoblastiques gestationnelles
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en traitement de première et de seconde intentions en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés pour les néoplasies trophoblastiques gestationnelles à haut risque chez ladulte.
Cancer de lovaire
ETOPOSIDE TEVA est indiqué en association à dautres agents de chimiothérapie autorisés dans le traitement du cancer non épithélial de lovaire, chez ladulte.
ETOPOSIDE TEVA est indiqué dans le traitement du cancer épithélial de lovaire résistant/réfractaire au platine, chez ladulte.
EPOPROSTENOL ARROW 0,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable
  
EPOPROSTENOL ARROW 0,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable est indiqué dans le traitement au long cours, en perfusion continue, de l'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP):
·hypertension artérielle pulmonaire idiopathique - familiale ou sporadique,
·hypertension artérielle pulmonaire associée à une collagénose systémique.
Chez les patients en stade clinique fonctionnel III ou IV (de l'échelle de sévérité de New York Heart Association).
A titre indicatif, avant d'envisager la mise en route d'un traitement au long cours par EPOPROSTENOL ARROW 0,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable, les patients potentiellement répondeurs aux vasodilatateurs oraux pourront être identifiés par un test de vasodilatation en aigu qui sera au mieux réalisé à l'aide du monoxyde d'azote par voie inhalée.
EPOPROSTENOL ARROW 0,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable ne doit être prescrit que dans des services spécialisés en pneumologie disposant d'une unité de soins intensifs et d'une unité d'exploration cardiologique invasive afin d'assurer un bilan spécialisé et la surveillance par une équipe formée à la prise en charge des patients atteints d'hypertension artérielle pulmonaire et à l'utilisation d'EPOPROSTENOL ARROW 0,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable.
ETOMIDATE LIPURO 20 mg/10 ml, émulsion injectable
  
Hypnotique pur à brève durée d'action, l'étomidate peut être utilisé comme :
·Agent inducteur de l'anesthésie générale,
·Potentialisateur d'agents anesthésiques gazeux ou volatils,
·Agent hypnotique unique pour des interventions peu douloureuses de courte durée nécessitant un réveil rapide.
ELVORINE 50 mg/5 ml, solution injectable
  
Le lévofolinate de calcium est indiqué :
·en association avec le 5-fluorouracile en thérapie cytotoxique.
·pour diminuer la toxicité et contrecarrer laction des antagonistes de lacide folique tels que le méthotréxate dans le cas dune utilisation en thérapie cytotoxique et en cas de surdosage chez ladulte et lenfant. En thérapie cytotoxique cette thérapie est appelée « sauvetage folinique ».
EPOPROSTENOL INTSEL CHIMOS 0,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable
  
Hypertension artérielle pulmonaire
EPOPROSTENOL INTSEL CHIMOS est indiqué pour le traitement de lhypertension artérielle pulmonaire (HTAP) (HTAP idiopathique ou héréditaire et HTAP associée aux maladies du tissu conjonctif) chez les patients présentant des symptômes de classe fonctionnelle III et IV selon la classification de lOMS, pour améliorer la capacité deffort (voir la rubrique 5.1).
Dialyse rénale
EPOPROSTENOL INTSEL CHIMOS est indiqué pour une utilisation en hémodialyse dans les cas durgence, lorsque lutilisation de lhéparine présente un risque élevé de provoquer ou dexacerber les saignements ou lorsque lhéparine est contre-indiquée pour une autre raison (voir la rubrique 5.1).
ERYTHROCINE 1 g I.V., lyophilisat pour préparation injectable
  
ERYTHROCINE 1 g I.V., lyophilisat pour préparation injectable est indiquée chez ladulte, le nourrisson, lenfant et ladolescent (Voir rubrique 4.4 pour ladministration au nouveau-né).
Les indications thérapeutiques procèdent de lactivité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de lérythromycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans léventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Ce produit est indiqué lorsque des taux sériques élevés doivent être rapidement atteints ou lorsque létat du malade ne permet pas ladministration orale.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles, notamment dans les manifestations suivantes :
·broncho-pulmonaires :
opneumopathies aiguës et notamment la maladie des légionnaires,
osurinfections des broncho-pneumopathies chroniques,
·cutanées,
·ostéo-articulaires,
·uro-génitales (en particulier prostatiques),
·septicémiques (notamment en cas dintolérance aux bêta-lactamines).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
ESOMEPRAZOLE SUN 40 mg, poudre pour solution injectable ou pour perfusion
  
ESOMEPRAZOLE SUN 40 mg, poudre pour solution injectable ou pour perfusion est indiqué chez les adultes comme :
·traitement antisécrétoire gastrique lorsque la voie orale nest pas possible, par exemple dans :
ole reflux gastro-sophagien (RGO) chez les patients ayant une sophagite et/ou des symptômes sévères de reflux,
ola cicatrisation des ulcères gastriques associés à la prise dAINS,
ola prévention des ulcères gastroduodénaux associés à la prise dAINS, chez les patients à risque.
·Prévention de la récidive hémorragique après endoscopie thérapeutique pour un ulcère hémorragique gastrique ou duodénal.
ESOMEPRAZOLE SUN 40 mg, poudre pour solution injectable ou pour perfusion est indiqué chez les enfants et adolescents âgés de 1 à 18 ans comme :
·traitement antisécrétoire gastrique lorsque la voie orale nest pas possible, par exemple dans :
ole reflux gastro-sophagien (RGO) chez les patients ayant une sophagite érosive par reflux et/ou des symptômes sévères de reflux.
Edétate de chrome Amersham, solution pour injection.
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Détermination du débit de filtration glomérulaire pour l'évaluation de la fonction rénale.
ERYTHROCINE 0,5 g, lyophilisat pour usage parentéral (IV)
  
Erythrocine 0,5 g, poudre pour solution pour perfusion est indiquée chez ladulte, le nouveau-né, le nourrisson, lenfant et ladolescent. (Voir rubrique 4.4 pour ladministration au nouveau-né).
Les indications thérapeutiques procèdent de lactivité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de lérythromycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans léventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Ce produit est indiqué lorsque des taux sériques élevés doivent être rapidement atteints ou lorsque létat du malade ne permet pas ladministration orale.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles, notamment dans les manifestations suivantes :
·broncho-pulmonaires :
opneumopathies aiguës et notamment la maladie des légionnaires,
osurinfections des broncho-pneumopathies chroniques,
·cutanées,
·ostéo-articulaires,
·uro-génitales (en particulier prostatiques),
·septicémiques (notamment en cas dintolérance aux bêta-lactamines).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
EPHEDRINE AGUETTANT 30 mg/10 ml, solution injectable
  
·Traitement de lhypotension au cours de lanesthésie générale et de lanesthésie loco-régionale quelle soit rachidienne ou péridurale et pratiquée pour un acte chirurgical ou obstétrical.
·Traitement préventif de lhypotension au cours de lanesthésie rachidienne pour un acte chirurgical ou obstétrical.
1  2  3  4  5