Médicaments - Transdermique, Vivelledot avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

5 Résultat(s)

VIVELLEDOT 50 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Prévention de lostéoporose post-ménopausique chez la femme ayant un risque accru de fracture ostéoporotique et présentant une intolérance ou une contre-indication aux autres traitements indiqués dans la prévention de lostéoporose.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.
VIVELLEDOT 75 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Prévention de lostéoporose post-ménopausique chez la femme ayant un risque accru de fracture ostéoporotique et présentant une intolérance ou une contre-indication aux autres traitements indiqués dans la prévention de lostéoporose.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.
VIVELLEDOT 25 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.
VIVELLEDOT 37,5 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.
VIVELLEDOT 100 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
  
Traitement hormonal substitutif (THS) des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées.
Prévention de lostéoporose post-ménopausique chez la femme ayant un risque accru de fracture ostéoporotique et présentant une intolérance ou une contre-indication aux autres traitements indiqués dans la prévention de lostéoporose.
Lexpérience de ce traitement chez les femmes de plus de 65 ans est limitée.