Médicaments - Intraveineuse avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Filtrer par mode d'administration :

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

1477 Résultat(s)

ENTYVIO 300 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
NOVOEIGHT 250 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 3000 UI, poudre et solvant pour solution injectable
YERVOY 5 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
NOVOEIGHT 2000 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 500 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 1000 UI, poudre et solvant pour solution injectable
NOVOEIGHT 1500 UI, poudre et solvant pour solution injectable
PIXUVRI 29 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
KADCYLA 160 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
KADCYLA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
REPLAGAL 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
RIMIFON 500 mg/5 ml, solution injectable
  
·Traitement curatif de la tuberculose active pulmonaire ou extra-pulmonaire.
·Traitement de la primo-infection tuberculeuse symptomatique.
·Exceptionnellement, traitement des infections à mycobactéries atypiques sensibles (sensibilité déterminée par la CMI). Ce traitement repose sur une association d'antibiotiques actifs.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
TYGACIL 50 mg, poudre pour solution pour perfusion
ZALTRAP 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
YONDELIS 0,25 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
XOFIGO 1000 kBq/mL, solution injectable
ZINFORO 600 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
YONDELIS 1 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
VECTIBIX 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
PERJETA 420 mg, solution à diluer pour perfusion
NULOJIX 250 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
TYSABRI 300 mg, solution à diluer pour perfusion
ATRIANCE 5 mg/ml, solution pour perfusion
ALDURAZYME 100 U/ml, solution à diluer pour perfusion
ADCETRIS 50 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
BENLYSTA 400 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
BENLYSTA 120 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
CINRYZE 500 unités, poudre et solvant pour solution injectable
AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement des infections sévères dues à des bactéries sensibles à l'amikacine (voir rubrique 5.1), lorsque des antibiotiques moins toxiques ne sont pas efficaces. Dans ces conditions, AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion pourra être utilisée en cas de:
·Infections respiratoires basses nosocomiales, y compris les pneumonies sévères.
·Infections intra-abdominales, y compris les péritonites,
·Infections urinaires compliquées et récurrentes.
·Infections de la peau et des tissus mous, y compris les infections liées aux brûlures.
·Traitement initial empirique d'un sepsis et de bactériémie documentée.
·Endocardite bactérienne.
·Infections intra-abdominales postopératoires.
AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion peut également être utilisée dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou soupçonnée d'être associée, à l'une des infections précitées.
AMIKACINE B. BRAUN 5 mg/ml, solution pour perfusion est généralement utilisée en association avec d'autres antibiotiques appropriés afin de couvrir le spectre bactérien rencontré dans l'infection concernée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement des infections sévères dues à des bactéries sensibles à l'amikacine (voir rubrique 5.1), lorsque des antibiotiques moins toxiques ne sont pas efficaces. Dans ces conditions, AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion pourra être utilisée en cas de:
·Infections respiratoires basses nosocomiales, y compris les pneumonies sévères.
·Infections intra-abdominales, y compris les péritonites,
·Infections urinaires compliquées et récurrentes.
·Infections de la peau et des tissus mous, y compris les infections liées aux brûlures.
Traitement initial empirique d'un sepsis et de bactériémie documentée.
Endocardite bactérienne.
Infections intra-abdominales postopératoires.
AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion peut également être utilisée dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou soupçonnée d'être associée, à l'une des infections précitées.
AMIKACINE B. BRAUN 2,5 mg/ml, solution pour perfusion est généralement utilisée en association avec d'autres antibiotiques appropriés afin de couvrir le spectre bactérien rencontré dans l'infection concernée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion
  
Traitement des infections sévères dues à des bactéries sensibles à l'amikacine (voir rubrique 5.1), lorsque des antibiotiques moins toxiques ne sont pas efficaces. Dans ces conditions, AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion pourra être utilisée en cas de:
·Infections respiratoires basses nosocomiales, y compris les pneumonies sévères.
·Infections intra-abdominales, y compris les péritonites,
·Infections urinaires compliquées et récurrentes.
·Infections de la peau et des tissus mous, y compris les infections liées aux brûlures.
·Traitement initial empirique d'un sepsis et de bactériémie documentée.
·Endocardite bactérienne.
·Infections intra-abdominales postopératoires.
AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion peut également être utilisée dans le traitement des patients présentant une bactériémie associée, ou soupçonnée d'être associée, à l'une des infections précitées.
AMIKACINE B. BRAUN 10 mg/ml, solution pour perfusion est généralement utilisée en association avec d'autres antibiotiques appropriés afin de couvrir le spectre bactérien rencontré dans l'infection concernée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
JEVTANA 60 mg, solution à diluer et solvant pour solution pour perfusion
NAGLAZYME 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
EVOLTRA 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
HALAVEN 0,44 mg/ml, solution injectable
ELAPRASE 2 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
METRONIDAZOLE LAVOISIER 0,5 POUR CENT (500 mg/100 ml), solution injectable pour perfusion
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et antiparasitaire du métronidazole et de ses caractéristiques pharmacocinétiques. Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles.
·traitement curatif des infections médicochirurgicales à germes anaérobies sensibles,
·prophylaxie des infections post-opératoires à germes anaérobies sensibles lors d'intervention chirurgicale digestive ou proctologique, en association à un antibiotique actif sur les germes aérobies.
·amibiases sévères de localisation intestinale ou hépatique.
Le métronidazole injectable doit être réservé aux malades pour lesquels la voie orale est inutilisable.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
SALBUTAMOL MYLAN 5 mg/5 ml, solution pour perfusion
  
UTILISATION EN PNEUMOLOGIE
·Voie intraveineuse en perfusion continue :
traitement de l'asthme aigu grave (état de mal asthmatique).
Remarque : l'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs.
Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être associées au traitement bronchodilatateur.
UTILISATION EN OBSTETRIQUE
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre‑indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières.
SALBUMOL FORT 5 mg/5 ml, solution pour perfusion intraveineuse en ampoule
  
UTILISATION EN PNEUMOLOGIE
·Voie intraveineuse en perfusion continue: traitement de l'asthme aigu grave (état de mal asthmatique)
Remarque : l'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs.
Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être associées au traitement bronchodilatateur.
UTILISATION EN OBSTETRIQUE
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre‑indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
Utilisation en urgence dans des situations obstétricales particulières
MIDAZOLAM AGUETTANT 5 mg/ml, solution injectable
  
MIDAZOLAM AGUETTANT est un hypnotique et un sédatif à action rapide dont les indications sont :
Chez ladulte
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant linduction de lanesthésie,
oInduction de lanesthésie,
oAgent sédatif en association avec dautres agents anesthésiques/analgésiques.
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
Chez lenfant
·SEDATION VIGILE, avant et pendant les procédures à visée diagnostique ou thérapeutique, avec ou sans anesthésie locale.
·ANESTHESIE
oPrémédication avant linduction de lanesthésie,
·SEDATION EN UNITE DE SOINS INTENSIFS.
METHOTREXATE BIODIM 25 mg/1mL, solution injectable
  
ONCOLOGIE
·Choriocarcinome placentaire.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques : traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement :
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
RHUMATOLOGIE
·Formes sévères, actives de polyarthrite rhumatoïde de l'adulte,
·Formes polyarticulaires sévères et actives de l'arthrite idiopathique juvénile, lorsque la réponse au traitement par AINS est jugée insatisfaisante.
·Rhumatisme psoriasique de l'adulte en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
DERMATOLOGIE
·Traitement du psoriasis vulgaire sévère et généralisé de l'adulte (particulièrement en plaques), en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
MIBITEC, poudre pour solution injectable. Trousse pour préparation radiopharmaceutique
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement. Il est indiqué chez ladulte. Pour lutilisation chez la population pédiatrique, voir la rubrique 4.2.
Après reconstitution avec une solution injectable de pertechnétate (99mTc) de sodium, la solution de technétium (99mTc) sestamibi est indiquée pour:
·La scintigraphie de perfusion myocardique pour la détection et la localisation de maladies coronariennes (angine de poitrine et infarctus du myocarde).
·La détermination de la fraction déjection ventriculaire par la technique du premier passage et/ou détermination de la fraction déjection ventriculaire, de la motricité de la paroi et du volume ventriculaire gauche par tomoscintigraphie myocardique synchronisée par électrocardiogramme (ECG).
·Mammoscintigraphie pour la détection du cancer du sein suspecté lorsque la mammographie nest pas concluante, nest pas adaptée ou ne donne pas de résultat décisif.
·La localisation du tissu parathyroïdien anormalement actif chez les patients atteints dune maladie récurrente ou persistante dans le cas dhyperparathyroïdie primaire ou secondaire, et chez les patients atteints dhyperthyroïdie primaire devant bénéficier dune chirurgie des glandes parathyroïdes.
MANNITOL LAVOISIER 20 POUR CENT, solution pour perfusion
  
·réduction de certains dèmes cérébraux,
·réduction de l'hypertension intra-oculaire.
METHOTREXATE TEVA 2,5 POUR CENT (50 mg/2 ml), solution injectable
  
·Choriocarcinomes placentaires.
·Adénocarcinomes mammaire et ovarien : traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes des voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes bronchiques à petites cellules.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques : traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
METOJECT 7,5 mg/0,15 ml, solution injectable en seringue préremplie
  
METOJECT est indiqué dans le traitement :
·de la polyarthrite rhumatoïde active et sévère chez ladulte,
·des formes polyarticulaires de larthrite juvénile idiopathique active sévère, en cas de réponse inadéquate aux anti‑inflammatoires non stéroïdiens (AINS),
·des formes sévères et invalidantes de psoriasis récalcitrant, en cas de réponse inadéquate à dautres types de traitements tels que la photothérapie, la puvathérapie ou les rétinoïdes, et des formes sévères du rhumatisme psoriasique chez ladulte.
METHOTREXATE MYLAN 50 mg/2 ml, solution injectable
  
·Choriocarcinomes placentaires.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
MEROPENEM ACTAVIS 1 g, poudre pour solution injectable / pour perfusion
  
MEROPENEM ARROW 1 g, poudre pour solution injectable / pour perfusion indiqué chez l'adulte et l'enfant de plus de 3 mois dans le traitement des infections suivantes (voir rubriques 4.4 et 5.1):
·Pneumonies, y compris pneumonies communautaires et pneumonies nosocomiales,
·Infections broncho-pulmonaires en cas de mucoviscidose,
·Infections des voies urinaires compliquées,
·Infections intra-abdominales compliquées,
·Infections intra- et post-partum,
·Infections compliquées de la peau et des tissus mous,
·Méningites bactériennes aiguës.
MEROPENEM ARROW peut être utilisé pour le traitement des patients neutropéniques fébriles dont l'origine bactérienne est suspectée.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
ACIDE ZOLEDRONIQUE SANDOZ 4 mg/100 ml, solution pour perfusion
  
·prévention des complications osseuses (fractures pathologiques, compression médullaire, irradiation ou chirurgie osseuse, hypercalcémie induite par des tumeurs) chez des patients adultes atteints de pathologie maligne à un stade avancé avec atteinte osseuse,
·traitement de lhypercalcémie induite par des tumeurs (TIH) chez des patients adultes.
ACIDE ZOLEDRONIQUE BIOGARAN 4 mg/100 ml, solution pour perfusion
  
·Prévention des complications osseuses (fractures pathologiques, compression médullaire, irradiation ou chirurgie osseuse, hypercalcémie induite par des tumeurs) chez des patients adultes atteints de pathologie maligne à un stade avancé avec atteinte osseuse ;
·traitement de lhypercalcémie induite par des tumeurs (TIH) chez des patients adultes.
ACTILYSE, poudre et solvant pour solution injectable et perfusion
  
Traitement thrombolytique à la phase aiguë de l'infarctus du myocarde
·Schéma thérapeutique dit"accéléré" (90 minutes) (voir rubrique 4.2) : destiné aux patients chez qui le traitement peut être débuté dans les 6 heures suivant l'apparition des symptômes.
·Schéma thérapeutique dit "des 3 heures"(voir rubrique 4.2) : destiné aux patients chez qui le traitement peut être débuté entre 6 et 12 heures après l'apparition des symptômes, à condition que l'indication soit évidente.
L'altéplase permet de réduire le taux de mortalité à 30 jours après infarctus du myocarde.
Traitement thrombolytique après embolie pulmonaire massive à la phase aiguë avec instabilité hémodynamique
Le diagnostic devra être confirmé dans la mesure du possible par des méthodes objectives (angiographie, scanner).
Il n'existe pas de preuve d'un bénéfice en termes de morbi-mortalité dans cette indication.
Traitement fibrinolytique de laccident vasculaire cérébral ischémique à la phase aiguë
Le traitement doit être instauré le plus tôt possible dans le délai des 4h30 suivant lapparition des symptômes daccident vasculaire cérébral et après avoir exclu une hémorragie intracrânienne par des techniques appropriées dimagerie (par exemple, tomodensitométrie cérébrale ou autre méthode dimagerie sensible pour le diagnostic dune hémorragie). Leffet du traitement est temps-dépendant ; par conséquent, plus le traitement est administré précocement, plus la probabilité de résultat clinique favorable est élevée.
ACLOTINE 100 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
  
1. Déficits constitutionnels en antithrombine :
·dans les traitements des accidents thrombo‑emboliques, en association avec l'héparine, lorsque l'héparine, utilisée seule, est inefficace ;
·dans la prévention des thromboses veineuses, en cas de situation à risque élevé (notamment lors d'une chirurgie ou d'une grossesse) lorsque le risque hémorragique ne permet pas d'utiliser des doses suffisantes d'héparine.
2. Déficit acquis sévère (< 60 %) en antithrombine.
ACTOSOLV 100 000 UI, poudre pour solution injectable
  
Traitement des occlusions artérielles et veineuses provoquées par un thrombus en formation ou récemment formé et des embolies pulmonaires, en particulier lorsqu'un traitement thrombolytique récent par la streptokinase contre-indique son emploi.
Restauration de la perméabilité des cathéters veineux (cathéters veineux centraux et cathéters de dialyse), en cas d'obstruction liée à un thrombus en formation ou récemment formé.
ACIDE ZOLEDRONIQUE BIOGARAN 5 mg/100 ml, solution pour perfusion
  
Traitement de :
·lostéoporose post-ménopausique ;
·lostéoporose masculine chez ladulte ;
chez les patients à risque élevé de fractures, notamment chez les patients ayant eu une fracture de hanche récente secondaire à un traumatisme modéré.
Traitement de lostéoporose associée à une corticothérapie au long cours par voie générale :
·chez les femmes ménopausées ;
·chez les hommes adultes ;
à risque élevé de fractures.
Traitement de la maladie de Paget chez les adultes.
ALKERAN 50 mg/10 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral (I.V.)
  
Intensification thérapeutique utilisé seul ou en association avec d'autres agents cytotoxiques et/ou irradiation corporelle étendue ou totale dans le traitement de:
··myélome multiple,
··lymphomes malins (maladie de Hodgkin, lymphomes non Hodgkiniens),
··leucémies aiguës lymphoblastique et myéloblastique,
··neuroblastome de l'enfant,
··adénocarcinome ovarien,
··adénocarcinome mammaire.
ZANOSAR, lyophilisat pour préparation injectable
  
·Traitement des adénocarcinomes métastatiques des îlots de Langerhans.
·Traitement des tumeurs carcinoïdes métastasées.
L'association avec le 5 fluoro-uracile a donné des résultats supérieurs à ceux obtenus par chacun des traitements administrés séparément.
ZINNAT 1,5 g, poudre pour solution pour perfusion
  
Zinnat est indiqué dans le traitement des infections suivantes chez ladulte et chez lenfant, y compris chez le nouveau-né (dès la naissance) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
·Pneumonie communautaire acquise
·Exacerbations aiguës de bronchite chronique
·Infections compliquées des voies urinaires, y compris pyélonéphrite
·Infections des tissus mous : cellulite, érysipèle et infections des plaies
·Infections intra-abdominales (voir rubrique 4.4)
·Prévention des infections en chirurgie gastro-intestinale (y compris sophagienne), orthopédique, cardiovasculaire et gynécologique (y compris césarienne)
Dans le traitement et la prévention d'infections avec présence très probable d'organismes anaérobies, la céfuroxime doit être administrée en association à dautres agents antibactériens appropriés.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
ZOVIRAX 250 mg, poudre pour solution injectable (IV)
  
Chez le sujet immunodéprimé
·Infections à virus Varicelle Zona (VZV),
·Infection à virus Herpes Simplex (HSV).
Chez le sujet immunocompétent
Infections à VZV
·Zona grave par l'extension ou par l'évolutivité des lésions,
·Varicelle chez la femme enceinte dont l'éruption survient dans les 8 à 10 jours avant l'accouchement,
·Varicelle du nouveau-né,
·Le nouveau-né avant toute éruption, lorsque la mère a débuté une varicelle dans les 5 jours précédents et les 2 jours suivants l'accouchement,
·Formes graves de varicelle chez l'enfant de moins de 1 an,
·Varicelle compliquée, en particulier de pneumopathie varicelleuse,
Infections à HSV
·Primo-infection génitale herpétique sévère,
·Traitement des gingivo-stomatites herpétiques aiguës, lorsque la gêne fonctionnelle rend la voie orale impossible,
·Traitement du syndrome de Kaposi Juliusberg,
·Traitement de la méningo-encéphalite herpétique.
ADRENALINE AGUETTANT 1 mg/ml SANS SULFITE, solution injectable
  
·Traitement de larrêt cardiovasculaire.
·Traitement du choc anaphylactique.
·Traitement des détresses cardio-circulatoires avec états de choc anaphylactique, hémorragique, traumatique, infectieux ou secondaire à la chirurgie cardiaque.
·Traitement hémostatique des hémorragies digestives hautes (grades IA et IB de la classification de Forrest), non liées à une hypertension portale, lors dun traitement endoscopique et en association à dautres méthodes (thermiques, mécaniques, médicamenteuses).
Les actes thérapeutiques endoscopiques ne sont réalisés quaprès ou éventuellement pendant la stabilisation des fonctions vitales du patient.
Le choix de la technique complémentaire est laissé à lappréciation de lopérateur et doit prendre en compte le contexte clinique et endoscopique.
AETOXISCLEROL TAMPONNE 3 POUR CENT (60 mg/2 ml), solution injectable (IV) en ampoule
  
Sclérose des varices de moyen et gros calibre.
ALBUMINE HUMAINE BAXTER 200 g/l, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume de sang circulant lorsqu'un déficit volumique a été établi et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde de synthèse sera fonction de l'état clinique de chaque patient, en se basant sur les recommandations officielles.
ADRENALINE AGUETTANT 0,5 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
· Traitement de l'arrêt cardio-vasculaire.
· Traitement du choc anaphylactique.
· Traitement des détresses cardio-circulatoires avec états de choc anaphylactique, hémorragique, traumatique, infectieux ou secondaire à la chirurgie cardiaque. Dans les situations où le pronostic vital est en jeu, l'adrénaline peut-être utilisée même chez les patients sensibles aux sulfites.
ADRENALINE AGUETTANT 1 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
·Traitement de larrêt cardiovasculaire.
·Traitement du choc anaphylactique.
·Traitement des détresses cardio-circulatoires avec états de choc anaphylactique, hémorragique, traumatique, infectieux ou secondaire à la chirurgie cardiaque.
Dans les situations où le pronostic vital est en jeu ladrénaline peut être utilisée, même chez les patients sensibles aux sulfites.
ADRENALINE RENAUDIN 1 mg/ml, solution injectable
  
· Traitement de l'arrêt cardio-vasculaire.
· Traitement du choc anaphylactique.
· Traitement des détresses cardio-circulatoires avec états de choc anaphylactique, hémorragique, traumatique, infectieux ou secondaires à la chirurgie cardiaque. Dans les situations où le pronostic vital est en jeu l'adrénaline peut être utilisée, même chez les patients sensibles aux sulfites.
AETOXISCLEROL TAMPONNE 0,5 POUR CENT (10 mg/2 ml), solution injectable (IV) en ampoule
  
Sclérose des varicosités et des varices du pied et de la région périmalléolaire.
AETOXISCLEROL TAMPONNE 2 POUR CENT (40 mg/2 ml), solution injectable (IV) en ampoule
  
Sclérose des varices de moyen calibre.
ADRIBLASTINE 10 mg, lyophilisat pour usage parentéral (perfusion) en flacon
  
·Carcinomes du sein
·Sarcomes des os et des parties molles
·Maladie de Hodgkin, lymphomes non hodgkiniens
·Tumeurs solides de l'enfant
·Cancers du poumon
·Leucémies aiguës et chroniques
·Cancers de la vessie, de lovaire, de l'estomac
ACUPAN, solution injectable
  
Traitement symptomatique des affections douloureuses aiguës, notamment des douleurs post-opératoires.
ADRENALINE RENAUDIN 0,25 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
·Traitement de l'arrêt cardio-vasculaire.
·Traitement du choc anaphylactique.
·Traitement des détresses cardio-circulatoires avec états de choc anaphylactique, hémorragique, traumatique, infectieux ou secondaire à la chirurgie cardiaque.
Dans les situations où le pronostic vital est en jeu l'adrénaline peut être utilisée, même chez les patients sensibles aux sulfites.
AETOXISCLEROL TAMPONNE 0,25 POUR CENT (5 mg/2 ml), solution injectable (I.V.) en ampoule
  
Sclérose des petites varices et des télangiectasies.
ADRIBLASTINE 50 mg, lyophilisat pour usage parentéral (perfusion) en flacon
  
·Carcinomes du sein
·Sarcomes des os et des parties molles
·Maladie de Hodgkin, lymphomes non hodgkiniens
·Tumeurs solides de l'enfant
·Cancers du poumon
·Leucémies aiguës et chroniques
·Cancers de la vessie, de lovaire, de l'estomac
ADREVIEW , solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
4.1.1 Oncologie :
·Tumeurs des tissus dérivés de la crête neurale embryonnaire, telles que les phéochromocytomes, les paragangliomes, les chémodectomes et les neurogangliomes.
·Détection, classification et suivi après traitement des neuroblastomes.
·Evaluation de la captation de l'iobenguane lorsqu'une utilisation thérapeutique est envisagée.
·Recherche d'une hyperplasie médullosurrénalienne.
4.1.2 Cardiologie : appréciation de l'innervation sympathique du myocarde :
Insuffisance cardiaque symptomatique de ladulte (NYHA classes II ou III) :
·Indicateur pronostique du risque de progression de l'insuffisance cardiaque symptomatique, de survenue dévénements arythmiques potentiellement mortels, ou du décès d'origine cardiaque.
ADRENALINE RENAUDIN 0,50 mg/ml, solution injectable
  
·Traitement de l'arrêt cardio-vasculaire.
·Traitement du choc anaphylactique.
·Traitement des détresses cardio-circulatoires avec états de choc anaphylactique, hémorragique, traumatique, infectieux ou secondaire à la chirurgie cardiaque.
Dans les situations où le pronostic vital est en jeu l'adrénaline peut être utilisée, même chez les patients sensibles aux sulfites.
ALBUMINE HUMAINE BAXTER BIOSCIENCE 200 g/l, solution pour perfusion
  
Restauration et maintien du volume de sang circulant lorsqu'un déficit volumique a été établi et que l'utilisation d'un colloïde est appropriée.
Le choix de l'albumine préférentiellement à un colloïde de synthèse sera fonction de l'état clinique de chaque patient, en se basant sur les recommandations officielles.
BICARBONATE DE SODIUM COOPER 1,4 POUR CENT (0,14 g/10 ml), solution pour perfusion en ampoule
  
Acidose métabolique.
Intoxication par le phénobarbital.
BREVIBLOC 100 mg/10 ml, solution injectable en flacon
  
·Tachycardie supraventiculaire (hors cas de syndromes de pré-excitation).
BREVIBLOC est indiqué en période péri et post-opératoire chez des patients présentant une fibrillation ou un flutter auriculaire afin d'obtenir un contrôle rapide de la fréquence ventriculaire ; ou dans toute autre situation pour laquelle un contrôle à court terme de la fréquence ventriculaire par un produit de courte durée d'action est nécessaire.
Brévibloc est également indiqué en cas de tachycardie sinusale non compensatoire, si le médecin considère que l'accélération du rythme cardiaque doit être traitée.
·Tachycardie et d'hypertension artérielle en période péri-opératoire
BREVIBLOC est indiquée dans le traitement à court terme de la tachycardie et de lhypertension ayant lieu pendant linduction et lintubation trachéale, au cours de la chirurgie, au cours du réveil et de la période post-opératoire, lorsque le médecin considère quune telle intervention est indiquée.
Brévibloc n'est pas indiqué pour une utilisation chez les enfants âgés de moins de 18 ans (voir rubrique 4.2).
BRICANYL 0,5 mg/1 ml, solution injectable en ampoule
  
UTILISATION EN PNEUMOLOGIE
Voie sous-cutanée : Traitement symptomatique de l'asthme aigu de ladulte et de lenfant de plus de 2 ans par voie sous-cutanée.
Voie intraveineuse en perfusion continue : Traitement de l'asthme aigu grave chez ladulte (état de mal asthmatique).
Remarque : l'asthme aigu grave nécessite une hospitalisation en unité de soins intensifs.
Une oxygénothérapie et une corticothérapie par voie systémique doivent être associées au traitement bronchodilatateur.
UTILISATION EN OBSTETRIQUE
Traitement à court terme du travail prématuré sans complication
Pour arrêter un travail prématuré entre 22 et 37 semaines daménorrhée chez les patientes sans contre-indication médicale ou obstétricale à un traitement tocolytique.
BICNU, poudre et solvant pour solution pour perfusion
  
Conséquence de ses propriétés, le traitement des tumeurs du système nerveux central constitue son indication préférentielle. BICNU est utilisé seul ou en association dans le traitement des :
·tumeurs cérébrales primitives ou secondaires,
·myélomes multiples,
·lymphomes hodgkiniens,
·lymphomes non hodgkiniens,
·mélanomes.
CALCIUM ALKO 0,87%, solution injectable IV
  
Calcithérapie d'urgence:
·Hypocalcémie,
·Tétanie hypocalcémique,
·Rachitisme hypocalcémique: le calcium injectable peut être utilisé en perfusion lors de la phase initiale de traitement, en association avec la vitaminothérapie D spécifique.
CALSYN 50 UI/0,5 ml, solution injectable
  
·Prévention de la perte osseuse aiguë liée à une immobilisation soudaine, notamment chez les patients avec des fractures ostéoporotiques récentes.
·Traitement de la maladie de Paget, uniquement chez des patients pour lesquels les traitements alternatifs ont été inefficaces ou ne peuvent être utilisés, par exemple des patients ayant une insuffisance rénale sévère.
·Traitement de lhypercalcémie d'origine maligne.
1  2  3  4  5