Médicaments - Intrathécale avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Afficher la recherche avancée

Filtrer par posologie :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

63 Résultat(s)

METHOTREXATE BIODIM 25 mg/1mL, solution injectable
  
ONCOLOGIE
·Choriocarcinome placentaire.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques : traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement :
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
RHUMATOLOGIE
·Formes sévères, actives de polyarthrite rhumatoïde de l'adulte,
·Formes polyarticulaires sévères et actives de l'arthrite idiopathique juvénile, lorsque la réponse au traitement par AINS est jugée insatisfaisante.
·Rhumatisme psoriasique de l'adulte en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
DERMATOLOGIE
·Traitement du psoriasis vulgaire sévère et généralisé de l'adulte (particulièrement en plaques), en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
METHOTREXATE TEVA 2,5 POUR CENT (50 mg/2 ml), solution injectable
  
·Choriocarcinomes placentaires.
·Adénocarcinomes mammaire et ovarien : traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes des voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes bronchiques à petites cellules.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques : traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
METHOTREXATE MYLAN 50 mg/2 ml, solution injectable
  
·Choriocarcinomes placentaires.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
CYTARABINE EBEWE 20 mg/ml, solution injectable
  
·Leucémies aiguës myéloblastiques de l'adulte et de l'enfant.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques et localisation méningée de la maladie.
·Transformation aiguë des leucémies myéloïdes chroniques et des myélodysplasies.
CYTARABINE EG 20 mg/ml, solution injectable
  
·leucémies aiguës myéloblastiques de l'adulte et de l'enfant ;
·leucémies aiguës lymphoblastiques et localisation méningée de la maladie ;
·transformation aiguë des leucémies myéloïdes chroniques et des myélodysplasies.
CHIROCAÏNE 5 mg/ml, solution injectable ou solution à diluer pour perfusion
  
Adulte
·Anesthésie chirurgicale :
oMajeure : péridurale (y compris césarienne), intrathécale, bloc nerveux périphérique.
oMineure : infiltration locale, bloc péribulbaire en chirurgie ophtalmique.
·Traitement de la douleur
oPerfusion péridurale continue ou administration par bolus unique ou répété pour le traitement de la douleur (en particulier douleurs post-opératoires ou de l'accouchement).
Population pédiatrique
Analgésie par infiltration (blocs ilioinguinal/iliohypogastrique).
Aucune donnée nest disponible pour la population pédiatrique dont lâge est inférieur à 6 mois.
CHIROCAÏNE 2,5 mg/ml, solution injectable ou solution à diluer pour perfusion
  
Adulte
·Anesthésie chirurgicale :
oMajeure : péridurale (y compris césarienne), intrathécale, bloc nerveux périphérique.
oMineure : infiltration locale, bloc péribulbaire en chirurgie ophtalmique.
·Traitement de la douleur
oPerfusion péridurale continue ou administration par bolus unique ou répété pour le traitement de la douleur (en particulier douleurs post-opératoires ou de l'accouchement).
Population pédiatrique
Analgésie par infiltration (blocs ilioinguinal/iliohypogastrique).
Aucune donnée nest disponible pour la population pédiatrique dont lâge est inférieur à 6 mois.
CLOROTEKAL 10 mg/ml, solution injectable
  
Anesthésie intrathécale chez ladulte avant intervention chirurgicale programmée ne devant pas excéder 40 minutes.
COLIMYCINE 1.000.000 U.I., poudre et solvant pour solution injectable
  
COLIMYCINE est indiqué chez les adultes et les enfants dont les nouveau-nés dans le traitement des infections sévères dues à des bactéries aérobies à Gram négatif sensibles, chez des patients pour qui les options thérapeutiques sont limitées (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.8 et 5.1).
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
CYTARABINE EG 50 mg/ml, solution injectable
  
·leucémies aiguës myéloblastiques de l'adulte et de l'enfant ;
·leucémies aiguës lymphoblastiques et localisation méningée de la maladie ;
·transformation aiguë des leucémies myéloïdes chroniques et des myélodysplasies.
CYTARABINE EBEWE 50 mg/ml, solution injectable
  
·Leucémies aiguës myéloblastiques de l'adulte et de l'enfant.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques et localisation méningée de la maladie.
·Transformation aiguë des leucémies myéloïdes chroniques et des myélodysplasies.
CYTARABINE SANDOZ 100 mg/ml, solution injectable
  
·Leucémies aiguës myéloblastiques de l'adulte et de l'enfant.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques et localisation méningée de la maladie.
·Transformation aiguë des leucémies myéloïdes chroniques et des myélodysplasies.
LEDERTREXATE 50 mg/2 mL, solution injectable
  
·Choriocarcinome placentaire.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement :
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
IOMERON 300 (300 mg d’Iode/mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Urographie intraveineuse, phlébographie périphérique, scanographie du cerveau et du corps, cavernographie, angiographie numérisée par voie intraveineuse, angiographie conventionnelle, angiographie numérisée par voie intra-artérielle, angiocardiographie, artériographie coronaire sélective conventionnelle, cholangiographie par voie endoscopique, arthrographie, hystérosalpingographie, fistulographie, discographie, galactographie, dacryocystographie, sialographie, cholangiographie rétrograde, urétérographie rétrograde, pyélo-urétérographie, myélographie.
IOMERON 250 (250 mg d'Iode/mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Urographie intraveineuse, phlébographie périphérique, scanographie du cerveau et du corps, angiographie numérisée par voie intraveineuse, angiographie numérisée par voie intra-artérielle, myélographie.
KIDROLASE 10 000 U.I., poudre et solvant pour solution injectable
  
·Leucémies aiguës lymphoblastiques.
·Méningites leucémiques.
·Lymphomes non hodgkiniens.
LIORESAL 10 mg/20 ml, solution injectable pour perfusion par voie intrathécale en ampoule
  
Adulte :
Traitement de la spasticité chronique sévère associée à une sclérose en plaques, à des lésions dorigine médullaire ou cérébrale après échec des traitements anti-spastiques par voie orale (y compris le baclofène oral) ou des effets indésirables trop importants aux doses efficaces par voie orale.
Patients pédiatriques (enfants âgés de 4 à 18 ans) :
Traitement de la spasticité chronique sévère d'origine cérébrale ou médullaire lorsque les traitements anti-spastiques administrés par voie orale (y compris le baclofène oral) sont sans effet et/ou sont responsables deffets indésirables trop importants aux doses orales efficaces.
IOMERON 200 (200 mg d'Iode/mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Phlébographie périphérique, scanographie du cerveau et du corps, cavernographie, angiographie numérisée par voie intra-artérielle, cholangiographie par voie endoscopique, arthrographie, hystérosalpingographie, cholangiographie rétrograde, urétérographie rétrograde, pyélo-urétérographie, myélographie.
IOPAMIRON 200 (200 mg d'iode par mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé pour :
·Opacification des espaces sous arachnoïdiens, intra rachidien et intracrânien (saccoradiculographies, myélographies, cisternographie computérisées).
·Discographies.
IOPAMIRON 300 (300 mg d'Iode/mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé pour :
·Explorations avec appareillage conventionnel ou tomodensitométrie chez l'adulte et chez l'enfant: aortographie, artériographie périphérique, sélective abdominale, coronaire; Opacification du corps entier. Urographie intraveineuse.
·Opacifications radiologiques locales (arthrographie).
·Opacification des espaces sous arachnoïdiens (saccoradiculographie, myélographie) (flacon de 10 mL).
NAROPEINE 5 mg/ml, solution injectable
  
Anesthésie rachidienne (intrathécale) avant intervention chirurgicale.
LIORESAL 0,05 mg/1 ml, solution injectable par voie intrathécale en ampoule
  
Adulte :
Traitement de la spasticité chronique sévère associée à une sclérose en plaques, à des lésions dorigine médullaire ou cérébrale après échec des traitements anti-spastiques par voie orale (y compris le baclofène oral) ou des effets indésirables trop importants aux doses efficaces par voie orale.
Patients pédiatriques (enfants âgés de 4 à 18 ans) :
Traitement de la spasticité chronique sévère d'origine cérébrale ou médullaire lorsque les traitements anti-spastiques administrés par voie orale (y compris le baclofène oral) sont sans effet et/ou sont responsables deffets indésirables trop importants aux doses orales efficaces.
PENTETATE D'INDIUM MALLINCKRODT FRANCE, solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Etude du transit du liquide céphalo-rachidien (LCR
·diagnostic dobstruction.
·diagnostic différentiel entre hydrocéphalie à pression normale et autres hydrocéphalies.
Détection de fuite du fluide céphalo-rachidien (rhinorrhée ou otorrhée).
MORPHINE (CHLORHYDRATE) RENAUDIN 10 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
METHOTREXATE MYLAN 2,5 mg/ml, solution injectable
  
ONCOLOGIE
oChoriocarcinomes placentaires.
oAdénocarcinomes mammaires et ovariens : traitement adjuvant ou après rechute.
oCarcinomes de bronches à petites cellules.
oCarcinomes des voies aérodigestives supérieures.
oCarcinomes vésicaux.
oPrévention et traitement des localisations méningées tumorales.
oLeucémies aiguës lymphoblastiques : traitement dentretien.
A haute dose essentiellement :
oLeucémies aiguës lymphoblastiques de lenfant (traitement de consolidation et prophylaxie de latteinte du système nerveux central).
oLymphomes malins non hodgkiniens.
oOstéosarcomes.
RHUMATOLOGIE
oFormes sévères, actives de polyarthrite rhumatoïde de l'adulte,
oFormes polyarticulaires sévères et actives de l'arthrite idiopathique juvénile, lorsque la réponse au traitement par AINS est jugée insatisfaisante.
oRhumatisme psoriasique de l'adulte en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
DERMATOLOGIE
oTraitement du psoriasis vulgaire sévère et généralisé de l'adulte (particulièrement en plaques), en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
METHOTREXATE BELLON 50 mg/2 ml, solution injectable
  
Choriocarcinomes placentaires.
Adénocarcinomes mammaire et ovarien: traitement adjuvant ou après rechute.
Carcinomes des voies aérodigestives supérieures.
Carcinomes vésicaux.
Carcinomes bronchiques à petites cellules.
Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement:
Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
Lymphomes malins non hodgkiniens.
Ostéosarcomes.
MORPHINE (CHLORHYDRATE) COOPER 10 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
MORPHINE (CHLORHYDRATE) LAVOISIER 10 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
MORPHINE (SULFATE) RENAUDIN 15 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
METHOTREXATE BELLON 25 mg, solution injectable
  
Oncologie
· Choriocarcinomes placentaires,
· Adénocarcinomes mammaire et ovarien: traitement adjuvant ou après rechute,
· Carcinomes des voies aérodigestives supérieures,
· Carcinomes vésicaux,
· Carcinomes bronchiques à petites cellules,
· Prévention et traitement des localisations méningées tumorales,
· Leucémies aiguës lymphoblastiques: traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement:
· Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central),
· Lymphomes malins non hodgkiniens,
· Ostéosarcomes.
Rhumatologie
· Formes sévères, actives de polyarthrite rhumatoïde de l'adulte,
· Formes polyarticulaires de l'arthropathie idiopathique juvénile sévère et active, lorsque la réponse au traitement par AINS est jugée insatisfaisante.
Dermatologie
· Psoriasis vulgaire sévère et généralisé particulièrement le psoriasis en plaques et le rhumatisme psoriasique de l'adulte, ne répondant pas aux traitements conventionnels.
MORPHINE (SULFATE) LAVOISIER 1 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
MORPHINE (CHLORHYDRATE) LAVOISIER 20 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
MORPHINE (CHLORHYDRATE) RENAUDIN 20 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
MORPHINE (CHLORHYDRATE) LAVOISIER 20 mg/ml, solution injectable en ampoule de 1 ml
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
MORPHINE (CHLORHYDRATE) AGUETTANT 10 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
MORPHINE (CHLORHYDRATE) AGUETTANT 20 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
MORPHINE (CHLORHYDRATE) AGUETTANT 0,1 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
METHOTREXATE BIODIM 5mg/2mL, solution injectable
  
Oncologie
·Choriocarcinome placentaire.
·Adénocarcinomes mammaires et ovariens: traitement adjuvant ou après rechute.
·Carcinomes de bronches à petites cellules.
·Carcinomes de voies aérodigestives supérieures.
·Carcinomes vésicaux.
·Prévention et traitement des localisations méningées tumorales.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques : traitement d'entretien.
A haute dose essentiellement :
·Leucémies aiguës lymphoblastiques de l'enfant (traitement de consolidation et prophylaxie de l'atteinte du système nerveux central).
·Lymphomes malins non hodgkiniens.
·Ostéosarcomes.
RHUMATOLOGIE
·Formes sévères, actives de polyarthrite rhumatoïde de l'adulte,
·Formes polyarticulaires sévères et actives de l'arthrite idiopathique juvénile, lorsque la réponse au traitement par AINS est jugée insatisfaisante.
·Rhumatisme psoriasique de l'adulte en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
DermaTOLOGIE
·Traitement du psoriasis vulgaire sévère et généralisé de l'adulte (particulièrement en plaques), en cas de non réponse aux traitements conventionnels.
MORPHINE (CHLORHYDRATE) RENAUDIN 1 mg/ml, solution injectable
  
Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de niveau plus faible.
LIORESAL 10 mg/5 ml, solution injectable pour perfusion par voie intrathécale en ampoule
  
Adulte :
Traitement de la spasticité chronique sévère associée à une sclérose en plaques, à des lésions dorigine médullaire ou cérébrale après échec des traitements anti-spastiques par voie orale (y compris le baclofène oral) ou des effets indésirables trop importants aux doses efficaces par voie orale.
Patients pédiatriques (enfants âgés de 4 à 18 ans) :
Traitement de la spasticité chronique sévère d'origine cérébrale ou médullaire lorsque les traitements anti-spastiques administrés par voie orale (y compris le baclofène oral) sont sans effet et/ou sont responsables deffets indésirables trop importants aux doses orales efficaces.
OMNIPAQUE 240 mg d'I/ml, solution injectable
  
Médicament à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé chez ladulte et chez lenfant pour :
·phlébographie,
·urographie,
·tomodensitométrie,
·myélographie lombaire, thoracique, cervicale ;
·tomodensitométrie en injection lombaire.
OMNIPAQUE 180 mg d'IODE/ml, solution injectable
  
Médicament à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé chez ladulte et chez lenfant pour :
·myélographie lombaire, thoracique ;
·tomodensitométrie en injection lombaire.
OMNIPAQUE 300 mg d'I/ml, solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé chez l'adulte et chez l'enfant pour :
·urographie
·phlébographie
·tomodensitométrie
·angiocardiographie
·angiographie
·myélographie cervicale
ROPIVACAINE KABI 5 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
ROPIVACAINE KABI 5 mg/ml est indiqué chez les adultes pour :
·administration intrathécale pour anesthésie chirurgicale.
Chez les nourrissons à partir de 1 an et les enfants jusquà 12 ans inclus pour la prise en charge de la douleur aiguë (per et post opératoire) :
·Bloc nerveux périphérique unique.
STREPTOMYCINE PANPHARMA 1 g, poudre pour préparation injectable
  
Elles procèdent de lactivité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la STEPTOMYCINE. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans léventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux :
·tuberculoses très bacillifères ou en cas de résistance à lun des autres antituberculeux, et toujours en polychimiothérapie ;
·brucellose, tularémie, peste.
Lassociation de la STREPTOMYCINE avec un autre antibiotique pourra être justifiée dans certaines infections à germes sensibles, en se basant sur les données bactériologiques :
·en particulier dans leurs manifestations septicémiques et endocarditiques.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant lutilisation appropriée des antibactériens.
ROPIVACAINE ACTAVIS 5 mg/ml, solution injectable en ampoule
  
Les indications de ROPIVACAINE ACTAVIS 5 mg/ml, solution injectable en ampoule est indiqué pour une anesthésie chirurgicale par administration intrathécale.
VISIPAQUE 270 mg d'I/ml, solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
·angiographie cardiaque,
·artériographie périphérique, cérébrale ou abdominale,
·urographie,
·phlébographie,
·tomodensitométrie,
·myélographie lombaire, thoracique et cervicale,
·arthrographie,
·hystérosalpingographie,
·examen du tractus gastro-intestinal.
BACLOFENE SUN 10 mg/20 ml, solution pour perfusion
  
Traitement la spasticité chronique sévère associée à une sclérose en plaques, à des lésions d'origine médullaire ou cérébrale ne pouvant pas être traitée avec succès par un traitement standard.
Patients pédiatriques
Le baclofène intrathécal est indiqué chez les patients, âgés de 4 à 18 ans, souffrant de spasticité chronique sévère d'origine médullaire ou cérébrale (associée à un traumatisme, une sclérose en plaque ou toute autre pathologie médullaire) ne répondant pas à d'autres médicaments antispastiques administrés oralement (y compris, le baclofène oral) et/ou chez les patients présentant des effets indésirables intolérables aux doses orales efficaces.
BACLOFENE SUN 0,05 mg/ml, solution injectable
  
Evaluation de la réponse à une injection par voie intrathécale de baclofène dans la spasticité chronique sévère associée à une sclérose en plaques, à des lésions d'origine médullaire ou cérébrale ne pouvant pas être traitée avec succès par un traitement standard.
Patients pédiatriques
Le baclofène intrathécal est indiqué chez les patients, âgés de 4 à 18 ans, souffrant de spasticité chronique sévère d'origine médullaire ou cérébrale (associée à un traumatisme, une sclérose en plaque ou toute autre pathologie médullaire) ne répondant pas à d'autres médicaments antispastiques administrés oralement (y compris, le baclofène oral) et/ou chez les patients présentant des effets indésirables intolérables aux doses orales efficaces.
BACLOFENE AGUETTANT 2 mg/ml, solution pour perfusion pour voie intrathécale en ampoule
  
BACLOFENE AGUETTANT est indiqué chez les patients souffrant de spasticité chronique sévère consécutive à un traumatisme, à une sclérose en plaques ou à toute autre pathologie médullaire ne répondant pas au baclofène oral ou à d'autres médicaments antispastiques administrés oralement et/ou chez les patients présentant des effets indésirables intolérables aux doses orales efficaces.
BACLOFENE AGUETTANT est efficace chez les patients adultes souffrant de spasticité chronique sévère d'origine cérébrale consécutive, par exemple, à une paralysie cérébrale, à un traumatisme cérébral ou à un accident vasculaire cérébral ; l'expérience clinique est cependant limitée.
Population pédiatrique
BACLOFENE AGUETTANT est indiqué chez les patients, âgés de 4 à 18 ans, souffrant de spasticité chronique sévère d'origine médullaire ou cérébrale (associée à un traumatisme, une sclérose en plaque ou toute autre pathologie médullaire) ne répondant à d'autres médicaments antispastiques administrés oralement (y compris, le baclofène oral) et/ou chez les patients présentant des effets indésirables intolérables aux doses orales efficaces.
BACLOFENE AGUETTANT 0,05 mg/ml, solution injectable pour voie intrathécale en ampoule
  
BACLOFENE AGUETTANT est indiqué chez les patients souffrant de spasticité chronique sévère consécutive à un traumatisme, à une sclérose en plaques ou à toute autre pathologie médullaire ne répondant pas au baclofène oral ou à d'autres médicaments antispastiques administrés oralement et/ou chez les patients présentant des effets indésirables intolérables aux doses orales efficaces.
BACLOFENE AGUETTANT est efficace chez les patients adultes souffrant de spasticité chronique sévère d'origine cérébrale consécutive, par exemple, à une paralysie cérébrale, à un traumatisme cérébral ou à un accident vasculaire cérébral ; l'expérience clinique est cependant limitée.
Population pédiatrique
BACLOFENE AGUETTANT est indiqué chez les patients, âgés de 4 à 18 ans, souffrant de spasticité chronique sévère d'origine médullaire ou cérébrale (associée à un traumatisme, une sclérose en plaque ou toute autre pathologie médullaire) ne répondant à d'autres médicaments antispastiques administrés oralement (y compris, le baclofène oral) et/ou chez les patients présentant des effets indésirables intolérables aux doses orales efficaces.
BARITEKAL 20 mg/ml, solution injectable
  
Anesthésie intrathécale chez ladulte avant intervention chirurgicale de courte durée (voir rubrique 4.2).
BACLOFENE SUN 10 mg/5 ml, solution pour perfusion
  
Traitement la spasticité chronique sévère associée à une sclérose en plaques, à des lésions d'origine médullaire ou cérébrale ne pouvant pas être traitée avec succès par un traitement standard.
Patients pédiatriques
Le baclofène intrathécal est indiqué chez les patients, âgés de 4 à 18 ans, souffrant de spasticité chronique sévère d'origine médullaire ou cérébrale (associée à un traumatisme, une sclérose en plaque ou toute autre pathologie médullaire) ne répondant pas à d'autres médicaments antispastiques administrés oralement (y compris, le baclofène oral) et/ou chez les patients présentant des effets indésirables intolérables aux doses orales efficaces.
BUPIVACAINE AGUETTANT 5 mg/ml, solution injectable
  
·Anesthésie chirurgicale chez ladulte et lenfant de plus de 12 ans.
·Traitement de la douleur aigue chez ladulte, le nourrisson et lenfant de plus dun an.
·Anesthésie rachidienne chez ladulte et lenfant de tous âges
BUPIVACAINE POUR RACHIANESTHESIE AGUETTANT 5 mg/ ml, solution injectable (voie intrarachidienne)
  
Anesthésie rachidienne avant interventions chirurgicales relevant de ce type d'anesthésie : chirurgie des membres inférieurs, chirurgie urologique par voie endoscopique ou par voie abdominale, chirurgie gynécologique, interventions césariennes, chirurgie abdominale sous ombilicale, chez les adultes et enfants de tous âges.
BUPIVACAINE MYLAN 20 mg /4 ml, solution injectable pour voie intra rachidienne en ampoule
  
Rachianesthésie chez les adultes et les enfants de tous âges avant interventions chirurgicales relevant de ce type d'anesthésie : chirurgie des membres inférieurs, chirurgie urologique par voie endoscopique ou par voie abdominale, chirurgie gynécologique, interventions césariennes, chirurgie abdominale sous-ombilicale.
TEMGESIC 0,3 mg/ml, solution injectable
  
La buprénorphine est un antalgique majeur. Son usage doit être réservé aux situations nécessitant une sédation rapide et efficace d'une douleur intense.
VISIPAQUE 320 mg d'I/ml, solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
·angiographie cardiaque,
·artériographie périphérique, cérébrale,
·urographie,
·tomodensitométrie,
·myélographie lombaire, thoracique et cervicale,
·examen du tractus gastro-intestinal.
AMIKACINE MYLAN 500 mg, poudre pour solution injectable
  
AMIKACINE MYLAN 500 mg, poudre pour solution injectable est indiqué chez ladulte et chez lenfant (voir rubriques 4.4 et 5.1) en traitement curatif dinfections sévères dues à des espèces bactériennes identifiées ou suspectées, microbiologiquement sensibles à lamikacine. Dans ces conditions, AMIKACINE MYLAN 500 mg, poudre pour solution injectable peut être utilisé :
·dans les infections suivantes :
oinfections urinaires,
oendocardites,
oméningites,
oinfections ostéo-articulaires,
olistérioses,
oinfections de la peau et des tissus mous.
les patients pouvant présenter une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections citées ci-dessus,
·notamment dans des situations à risque (chocs septiques non documentés microbiologiquement, infections nosocomiales tardives, infections sur corps étranger),
·notamment chez des sujets à risque (patients atteints de mucoviscidose, patients immunodéprimés, nouveau-nés).
Lamikacine est généralement utilisée en association à dautres antibiotiques, en particulier avec des bêta-lactamines. Elle peut cependant être prescrite en monothérapie dans certaines situations cliniques, notamment dans le traitement dinfections urinaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
ARACYTINE 100 mg, poudre et solvant pour solution injectable
  
·Leucémies aiguës myéloblastiques de ladulte et de lenfant.
·Leucémies aiguës lymphoblastiques et localisation méningée de la maladie.
·Transformation aiguë des leucémies myéloïdes chroniques et des myélodysplasies.
AMIKACINE MYLAN 50 mg/1 ml, ENFANTS ET NOURRISSONS, solution injectable
  
AMIKACINE MYLAN 50 mg/1 ml, solution injectable est indiqué chez ladulte et chez lenfant (voir rubriques 4.4 et 5.1) en traitement curatif dinfections sévères dues à des espèces bactériennes identifiées ou suspectées, microbiologiquement sensibles à lamikacine. Dans ces conditions, AMIKACINE MYLAN 50 mg/1 ml, solution injectable peut être utilisé :
·dans les infections suivantes :
oinfections urinaires,
oendocardites,
oméningites,
oinfections ostéo-articulaires,
olistérioses,
oinfections de la peau et des tissus mous.
les patients pouvant présenter une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections citées ci-dessus,
·notamment dans des situations à risque (chocs septiques non documentés microbiologiquement, infections nosocomiales tardives, infections sur corps étranger),
·notamment chez des sujets à risque (patients atteints de mucoviscidose, patients immunodéprimés, nouveau-nés).
Lamikacine est généralement utilisée en association à dautres antibiotiques, en particulier avec des bêta-lactamines. Elle peut cependant être prescrite en monothérapie dans certaines situations cliniques, notamment dans le traitement dinfections urinaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMIKACINE MYLAN 250 mg, poudre pour solution injectable
  
AMIKACINE MYLAN 250 mg, poudre pour solution injectable est indiqué chez ladulte et chez lenfant (voir rubriques 4.4 et 5.1) en traitement curatif dinfections sévères dues à des espèces bactériennes identifiées ou suspectées, microbiologiquement sensibles à lamikacine. Dans ces conditions, AMIKACINE MYLAN 250 mg, poudre pour solution injectable peut être utilisé :
·dans les infections suivantes :
oinfections urinaires,
oendocardites,
oméningites,
oinfections ostéo-articulaires,
olistérioses,
oinfections de la peau et des tissus mous.
les patients pouvant présenter une bactériémie associée ou suspectée dêtre associée à lune des infections citées ci-dessus,
·notamment dans des situations à risque (chocs septiques non documentés microbiologiquement, infections nosocomiales tardives, infections sur corps étranger),
·notamment chez des sujets à risque (patients atteints de mucoviscidose, patients immunodéprimés, nouveau-nés).
Lamikacine est généralement utilisée en association à dautres antibiotiques, en particulier avec des bêta-lactamines. Elle peut cependant être prescrite en monothérapie dans certaines situations cliniques, notamment dans le traitement dinfections urinaires.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
BACLOFENE AGUETTANT 0,5 mg/ml, solution pour perfusion pour voie intrathécale en ampoule
  
BACLOFENE AGUETTANT est indiqué chez les patients souffrant de spasticité chronique sévère consécutive à un traumatisme, à une sclérose en plaques ou à toute autre pathologie médullaire ne répondant pas au baclofène oral ou à d'autres médicaments antispastiques administrés oralement et/ou chez les patients présentant des effets indésirables intolérables aux doses orales efficaces.
BACLOFENE AGUETTANT est efficace chez les patients adultes souffrant de spasticité chronique sévère d'origine cérébrale consécutive, par exemple, à une paralysie cérébrale, à un traumatisme cérébral ou à un accident vasculaire cérébral ; l'expérience clinique est cependant limitée.
Population pédiatrique
BACLOFENE AGUETTANT est indiqué chez les patients, âgés de 4 à 18 ans, souffrant de spasticité chronique sévère d'origine médullaire ou cérébrale (associée à un traumatisme, une sclérose en plaque ou toute autre pathologie médullaire) ne répondant à d'autres médicaments antispastiques administrés oralement (y compris, le baclofène oral) et/ou chez les patients présentant des effets indésirables intolérables aux doses orales efficaces.