Médicaments - Intravésicale avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

9 Résultat(s)

TELEBRIX 12 SODIUM (120 mg I/mL), solution pour administration intra-vésicale
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé pour :
·Urétrocystographie rétrograde.
·Cystographie sus-pubienne.
TELEBRIX 30 MEGLUMINE (300 mg l/mL), solution injectable
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Produit de contraste destiné à être utilisé chez ladulte et lenfant, par administration intra-artérielle, intraveineuse et instillation pour :
·Urographie intraveineuse.
·Urétrocystographie rétrograde.
·Cystographie sus-pubienne.
A défaut de produit de contraste de basse osmolalité
·Tomodensitométrie.
·Angiographies diverses.
THIOTEPA GENOPHARM 15 mg, lyophilisat pour usage parentéral
  
·Cancer de lovaire.
·Cancer du sein.
·Cancer de la vessie (en instillation vésicale).
AMETYCINE 40 mg, poudre pour solution pour irrigation vésicale
  
Tumeur de la vessie (voir rubrique 4.4).
BCG-MEDAC, poudre et solvant pour suspension pour administration intravésicale
  
Traitement du carcinome urothélial non-invasif de la vessie :
·Traitement curatif du carcinome in situ.
·Traitement prophylactique de la récidive du :
ocarcinome urothélial limitée à la muqueuse :
§pTa G1‑G2 sil sagit dune tumeur multifocale et/ou récidivante.
§pTa G3.
ocarcinome urothélial envahissant la lamina propria mais non dans la musculeuse de la vessie (pT1).
ocarcinome in situ.
IMMUCYST 81 mg, poudre pour suspension intravésicale
  
Traitement des carcinomes urothéliaux non invasifs de la vessie :
·Traitement prophylactique et curatif du carcinome urothélial in situ.
·Traitement prophylactique des rechutes de carcinome urothélial limité à la muqueuse :
opTa G1-G2 si tumeur multifocale et/ou récidivante,
opTa G3,
ocarcinome urothélial envahissant la lamina propria mais non la musculeuse de la vessie (pT1).
EPIRUBICINE ACCORD 2 mg/ml, solution injectable pour perfusion
  
Les indications thérapeutiques sont limitées à :
·carcinomes mammaires,
·cancers de l'ovaire,
·lymphomes malins non hodgkiniens, maladie de Hodgkin,
·cancers bronchiques à petites cellules,
·sarcomes des parties molles,
·cancers de l'sophage, de l'estomac, du pancréas, cancers hépatocellulaires,
·cancers épidermoïdes de la sphère oto-rhino-laryngologique.
EPIRUBICINE TEVA CLASSICS 2 mg/ml, solution injectable et pour perfusion
  
L'épirubicine est utilisée dans le traitement de certaines néoplasies, parmi lesquelles :
·carcinome du sein,
·carcinome de l'estomac.
En administration intravésicale, l'épirubicine s'est révélée bénéfique dans le traitement :
·du carcinome papillaire transitionnel de la vessie,
·du carcinome in situ,
·et pour la prophylaxie intravésicale de la récurrence de carcinome superficiel de la vessie après résection transurétrale.
Pour une utilisation intravésicale le rapport du bénéfice-risque positif peut être établi uniquement chez les patients pour lesquels le BCG vivant atténué est contre-indiqué ou inadapté.
Le chlorhydrate d'épirubicine 2 mg/ml peut être utilisé dans des schémas de polychimiothérapie.
HEXVIX 85 mg, poudre et solvant pour solution pour administration intravésicale
  
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
La cystoscopie de fluorescence en lumière bleue avec Hexvix est indiquée en complément de la cystoscopie conventionnelle en lumière blanche pour contribuer au diagnostic et au traitement du cancer de la vessie chez les patients avec un cancer de la vessie connu ou fortement suspecté (voir rubrique 5.1).