Médicaments - SANOFI AVENTIS avec E-santé

Que contiennent vos médicaments ? Comment se soigner avec ? Quelles sont les contre-indications ? Pour tout savoir de vos médicaments (princeps et génériques), consulter notre dictionnaire.

Les principes actifs

  • Paracétamol
  • Ibuprofène
  • Codéine
  • Tramadol
  • Amoxicilline
  • Colécalciférol
  • Acide Acétylsalicylique
  • Lévothyroxine sodique
  • Phloroglucinol
  • Metformine
Afficher la recherche avancée

Filtrer par forme pharmaceutique :

Par NomPar FormePar LaboratoirePar Substance

678 Résultat(s)

ACARBOSE ZENTIVA 100 mg, comprimé sécable
  
Traitement du diabète non insulino-dépendant, en complément du régime alimentaire, en monothérapie comme en association aux autres thérapeutiques antidiabétiques.
ZOLPIDEM ZENTIVA 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Les indications sont limitées aux troubles sévères du sommeil chez ladulte dans les cas suivants:
·insomnie occasionnelle,
·insomnie transitoire.
ZOLMITRIPTAN ZENTIVA 2,5 mg, comprimé orodispersible
  
Zolmitriptan ZENTIVA est indiqué dans le traitement aigu de la crise de migraine avec ou sans aura.
ZOLMITRIPTAN ZENTIVA 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
ZOLMITRIPTAN ZENTIVA est indiqué dans le traitement aigu de la crise de migraine avec ou sans aura.
ACICLOVIR ZENTIVA 200 mg, comprimé
  
·Prévention des infections à Virus Herpes Simplex chez les sujets immunodéprimés.
·Chez le sujet immunocompétent:
Infections cutanées ou muqueuses:
oTraitement des infections herpétiques cutanées ou muqueuses sévères (en excluant lherpès néonatal et les infections herpétiques sévères chez les enfants immunodéprimés), (il s'agit en général de primo-infections), en particulier de l'herpès génital et des gingivo-stomatites herpétiques aiguës.
oEn raison de son mode d'action, l'aciclovir n'éradique pas les virus latents. Après traitement, le malade restera donc exposé à la même fréquence de récidives qu'auparavant.
oTraitement des récurrences d'herpès génital.
oPrévention des infections à Virus Herpes Simplex, chez les sujets souffrant d'au moins 6 récurrences par an.
Infections ophtalmologiques:
oPrévention des récidives d'infections oculaires à HSV:
§kératites épithéliales après 3 récurrences par an ou en cas de facteur déclenchant connu,
§kératites stromales et kérato-uvéites après 2 récurrences par an,
§en cas de chirurgie de l'il.
oTraitement des kératites et kérato-uvéites à HSV.
ACICLOVIR ZENTIVA 800 mg, comprimé
  
·Prévention des complications oculaires du zona ophtalmique, en administration précoce.
ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé
  
·Hypertension artérielle.
·Prophylaxie des crises d'angor d'effort.
·Traitement au long cours après infarctus du myocarde (l'acébutolol diminue le risque de récidive d'infarctus du myocarde et la mortalité, particulièrement la mort subite).
·Traitement de certains troubles du rythme : supraventriculaires (tachycardies, flutters et fibrillations auriculaires, tachycardies jonctionnelles) ou ventriculaires (extrasystolie ventriculaire, tachycardies ventriculaires).
ACETYLLEUCINE ZENTIVA 500 mg, comprimé
  
Traitement symptomatique de la crise vertigineuse.
ACICLOVIR ZENTIVA 5 %, crème
  
Traitement de la primo infection génitale à Virus Herpes simplex et des récurrences ultérieures éventuelles.
En raison de son mode d'action, l'aciclovir n'éradique pas les virus latents. Après traitement, le malade restera donc exposé à la même fréquence de récidive qu'auparavant
ACIDE TIAPROFENIQUE ZENTIVA 100 mg, comprimé sécable
  
Elles procèdent de lactivité anti‑inflammatoire de lacide tiaprofénique, de limportance des manifestations dintolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans léventail des produits anti‑inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez ladulte et lenfant à partir de 15 kg (soit environ à partir de 4 ans) au :
·traitement symptomatique au long cours :
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde,
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes ;
·traitement symptomatique de courte durée :
odes poussées aiguës darthrose, de lombalgies,
odes affections aiguës post‑traumatiques bénignes de lappareil locomoteur ;
·dysménorrhée après recherche étiologique ;
·traitement symptomatique de la douleur au cours des manifestations inflammatoires dans les domaines ORL et stomatologiques.
Dans cette indication, les risques encourus, en particulier lextension dun processus septique concomitant sont ceux des AINS. Ils doivent être évalués par rapport au bénéfice antalgique attendu.
ANASTROZOLE ZENTIVA 1 mg, comprimé pelliculé
  
Anastrozole Zentiva est indiqué dans le :
Traitement du cancer du sein avancé à récepteurs hormonaux positifs chez la femme ménopausée.
AMOXICILLINE ZENTIVA 250 mg/5 ml, poudre pour suspension buvable
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'amoxicilline. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles:
Chez l'adulte et l'enfant
·en traitement initial des:
opneumopathies aiguës,
osurinfections de bronchites aiguës et exacerbations de bronchites chroniques,
oinfections ORL (otite, sinusite, angine documentée à streptocoque A bêta-hémolytique) et stomatologiques,
oinfections urinaires,
oinfections génitales masculines et infections gynécologiques,
oinfections digestives et biliaires,
omaladie de Lyme: traitement de la phase primaire (érythème chronique migrant) et de la phase primo-secondaire (érythème chronique migrant associé à des signes généraux : asthénie, céphalées, fièvre, arthralgies...),
·en traitement de relais de la voie injectable des endocardites, septicémies,
·en traitement prophylactique de l'endocardite bactérienne.
Chez l'adulte uniquement
·en association à un autre antibiotique (clarithromycine ou imidazolé) et à un antisécrétoire, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale de l'adulte.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMOROLFINE ZENTIVA 5 %, vernis à ongles médicamenteux
  
Traitement des onychomycoses sous-unguéales distales et latérales modérées, causées par des dermatophytes, des levures ou des moisissures, ne touchant pas plus de deux ongles chez l'adulte.
ALTIM 3,75 mg/1,5 ml, suspension injectable en seringue pré-remplie
  
Ce sont celles de la corticothérapie locale, lorsque l'affection justifie une forte concentration locale. Toute prescription d'injection locale doit faire la part du danger infectieux notamment du risque de favoriser une prolifération bactérienne.
Ceproduitest indiquédans lesaffectionsrhumatologiques :
·eninjectionintra-articulaire :arthritesinflammatoires,arthroseen poussée,
·eninjectionpériarticulaire :tendinites,bursites,
·eninjectiondespartiesmolles :talalgies,syndromeducanalcarpien,maladiedeDupuytren,
·eninjectionépidurale :radiculalgies.
ALLOPURINOL ZENTIVA 100 mg, comprimé
  
·Traitement des hyperuricémies symptomatiques primitives ou secondaires (hémopathies, néphropathies, hyperuricémie iatrogène).
·Traitement de la goutte : goutte tophacée, crise de goutte récidivante, arthropathie uratique même lorsqu'elle s'accompagne d'hyperuraturie, de lithiase urique ou d'insuffisance rénale.
·Traitement des hyperuricuries et hyperuraturies.
·Traitement et prévention de la lithiase urique.
·Prévention des récidives de lithiase calcique chez les patients hyperuricémiques ou hyperuricuriques, en complément des précautions diététiques habituelles, portant notamment sur les rations protidique et calcique.
ALLOPURINOL ZENTIVA 300 mg, comprimé
  
·Traitement des hyperuricémies symptomatiques primitives ou secondaires (hémopathies, néphropathies, hyperuricémie iatrogène).
·Traitement de la goutte : goutte tophacée, crise de goutte récidivante, arthropathie uratique même lorsqu'elle s'accompagne d'hyperuraturie, de lithiase urique ou d'insuffisance rénale.
·Traitement des hyperuricuries et hyperuraturies.
·Traitement et prévention de la lithiase urique.
·Prévention des récidives de lithiase calcique chez les patients hyperuricémiques ou hyperuricuriques, en complément des précautions diététiques habituelles, portant notamment sur les rations protidique et calcique.
ALPRAZOLAM ZENTIVA 0,50 mg, comprimé sécable
  
·Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes.
·Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.
ALPRAZOLAM ZENTIVA 0,25 mg, comprimé sécable
  
·Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes.
·Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.
ALFUZOSINE ZENTIVA LP 10 mg, comprimé à libération prolongée
  
·Traitement des symptômes fonctionnels de l'hypertrophie bénigne de la prostate.
·Traitement adjuvant au sondage vésical dans la rétention aiguë d'urine liée à l'hypertrophie bénigne de la prostate.
ACARBOSE ZENTIVA 50 mg, comprimé
  
Traitement du diabète non insulino-dépendant, en complément du régime alimentaire, en monothérapie comme en association aux autres thérapeutiques antidiabétiques.
ACEBUTOLOL ZENTIVA 400 mg, comprimé pelliculé
  
·Hypertension artérielle.
·Prophylaxie des crises d'angor d'effort.
·Traitement de certains troubles du rythme : supraventriculaires (tachycardies, flutters et fibrillations auriculaires, tachycardies jonctionnelles) ou ventriculaires (extrasystolie ventriculaire, tachycardies ventriculaires).
ACADIONE 250 mg, comprimé dragéifié
  
·Traitement de fond de la polyarthrite rhumatoïde.
·Traitement de la lithiase cystinique.
AMISULPRIDE ZENTIVA 200 mg, comprimé sécable
  
Traitement de la schizophrénie
AMAREL 2 mg, comprimé
  
Ce médicament est indiqué dans le diabète sucré (de type 2), lorsque le régime alimentaire, l'exercice physique et la réduction pondérale seuls ne sont pas suffisants pour rétablir l'équilibre glycémique.
AZACTAM 1 g, poudre et solution pour usage parentéral
  
Réservé à l'adulte
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'aztréonam.
Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
1 - Elles sont limitées chez l'adulte :
·Infections des voies urinaires hautes et basses compliquées ou non.
·Prostatites aiguës.
·Urétrites gonococciques.
2 - Elles sont limitées chez l'adulte aux infections sévères à bactéries gram (-) sensibles, à l'exclusion des méningites :
·Infections des voies urinaires hautes et basses, compliquées ou non
·Infections broncho-pulmonaires
·Septicémies
·Infections de la peau et des parties molles
·Infections intra-abdominales
·Infections gynéco-obstétricales
Au cours d'une part, des infections abdominales et gynéco-obstétricales souvent à flore mixte, d'autre part, dans les traitements de première intention, notamment dans les infections broncho-pulmonaire et dans les infections de la peau et des parties molles, l'aztréonam en raison de son spectre étroit devrait être associé à un autre antibiotique.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
ASPEGIC ADULTES 1000 mg, poudre pour solution buvable en sachet-dose
  
·Traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.
·Traitement symptomatique des rhumatismes inflammatoires.
ATORVASTATINE ZENTIVA LAB 20 mg, comprimé pelliculé
  
Hypercholestérolémie
ATORVASTATINE ZENTIVA LAB 20 mg, comprimé pelliculé est indiqué en complément d'un régime pour réduire les taux élevés de cholestérol total (Chol-T), de LDL-cholestérol (LDL-C), d'apolipoprotéine B et de triglycérides chez les adultes, adolescents et enfants âgés de 10 ans ou plus présentant une hypercholestérolémie primaire incluant l'hypercholestérolémie familiale (hétérozygote) ou les hyperlipidémies mixtes (correspondant aux types IIa et IIb de la classification de Fredrickson), lorsque la réponse à un régime ou à d'autres traitements non pharmacologiques n'est pas suffisante.
ATORVASTATINE ZENTIVA LAB 20 mg, comprimé pelliculé est aussi indiqué pour réduire les taux de Chol-T et de LDL-C chez les adultes présentant une hypercholestérolémie familiale homozygote en complément d'autres traitements hypolipidémiants (notamment l'aphérèse des LDL) ou si de tels traitements sont indisponibles.
Prévention des maladies cardiovasculaires
Prévention des évènements cardiovasculaires chez les patients adultes ayant un risque élevé de présenter un premier événement cardiovasculaire, en complément de la correction des autres facteurs de risques (voir rubrique 5.1).
ATENOLOL ZENTIVA 100 mg, comprimé sécable
  
·Hypertension artérielle.
·Prophylaxie des crises d'angor d'effort.
·Infarctus du myocarde en phase aiguë : relais de la forme injectable I.V. (L'aténolol réduit la mortalité à la phase aiguë de l'infarctus du myocarde. Le traitement est institué au plus tard avant la 12ème heure).
·Arythmies supraventriculaires :
otachycardies supraventriculaires paroxystiques (en traitement préventif ou curatif)
ofibrillation ou flutter auriculaires en cas de réponse insuffisante aux digitaliques à doses maximales et dans les cas où les digitaliques sont contre-indiqués ou présentent un rapport bénéfice/risque défavorable.
·Arythmies ventriculaires :
oextrasystoles ventriculaires (traitement préventif ou curatif) en cas d'extrasystoles résultant d'une augmentation de l'activité sympathique;
otachycardies ventriculaires et fibrillations ventriculaires (traitement préventif), en particulier lorsque l'anomalie ventriculaire résulte d'une activité sympathique importante.
ATURGYL 0,05 POUR CENT, solution pour pulvérisation nasale
  
Traitement local de courte durée des états congestifs aigus au cours des rhinites et des sinusites de l'adulte et des adolescents de plus de 15 ans.
ATORVASTATINE ZENTIVA LAB 80 mg, comprimé pelliculé
  
Hypercholestérolémie
ATORVASTATINE ZENTIVA LAB 80 mg, comprimé pelliculé est indiqué en complément d'un régime pour réduire les taux élevés de cholestérol total (Chol-T), de LDL-cholestérol (LDL-C), d'apolipoprotéine B et de triglycérides chez les adultes, adolescents et enfants âgés de 10 ans ou plus présentant une hypercholestérolémie primaire incluant l'hypercholestérolémie familiale (hétérozygote) ou les hyperlipidémies mixtes (correspondant aux types IIa et IIb de la classification de Fredrickson), lorsque la réponse à un régime ou à d'autres traitements non pharmacologiques n'est pas suffisante.
ATORVASTATINE ZENTIVA LAB 80 mg, comprimé pelliculé est aussi indiqué pour réduire les taux de Chol-T et de LDL-C chez les adultes présentant une hypercholestérolémie familiale homozygote en complément d'autres traitements hypolipidémiants (notamment l'aphérèse des LDL) ou si de tels traitements sont indisponibles.
Prévention des maladies cardiovasculaires
Prévention des évènements cardiovasculaires chez les patients adultes ayant un risque élevé de présenter un premier événement cardiovasculaire (voir rubrique 5.1), en complément de la correction des autres facteurs de risques.
ATORVASTATINE ZENTIVA LAB 40 mg, comprimé pelliculé
  
Hypercholestérolémie
ATORVASTATINE ZENTIVA LAB 40 mg, comprimé pelliculé est indiqué en complément d'un régime pour réduire les taux élevés de cholestérol total (Chol-T), de LDL-cholestérol (LDL-C), d'apolipoprotéine B et de triglycérides chez les adultes, adolescents et enfants âgés de 10 ans ou plus présentant une hypercholestérolémie primaire incluant l'hypercholestérolémie familiale (hétérozygote) ou les hyperlipidémies mixtes (correspondant aux types IIa et IIb de la classification de Fredrickson), lorsque la réponse à un régime ou à d'autres traitements non pharmacologiques n'est pas suffisante.
ATORVASTATINE ZENTIVA LAB 40 mg, comprimé pelliculé est aussi indiqué pour réduire les taux de Chol-T et de LDL-C chez les adultes présentant une hypercholestérolémie familiale homozygote en complément d'autres traitements hypolipidémiants (notamment l'aphérèse des LDL) ou si de tels traitements sont indisponibles.
Prévention des maladies cardiovasculaires
Prévention des évènements cardiovasculaires chez les patients adultes ayant un risque élevé de présenter un premier événement cardiovasculaire (voir rubrique 5.1), en complément de la correction des autres facteurs de risques.
ASPEGIC ENFANTS 250, poudre pour solution buvable en sachet-dose
  
·Traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.
·Rhumatisme inflammatoire chronique, rhumatisme articulaire aigu.
TRIATEC 2,5 mg, comprimé sécable
  
·Traitement de lhypertension.
·Prévention cardiovasculaire : réduction de la morbidité et la mortalité cardiovasculaires chez les patients présentant :
oune maladie cardiovasculaire athérothrombotique manifeste (antécédents de maladie coronaire ou daccident vasculaire cérébral, ou artériopathie périphérique) ou
oun diabète avec au moins un facteur de risque cardiovasculaire (voir rubrique 5.1).
·Traitement de la néphropathie.
oNéphropathie glomérulaire diabétique débutante, telle que définie par la présence dune microalbuminurie.
oNéphropathie glomérulaire diabétique manifeste, telle que définie par une macroprotéinurie chez les patients présentant au moins un facteur de risque cardiovasculaire (voir rubrique 5.1).
oNéphropathie glomérulaire non-diabétique manifeste, telle que définie par une macroprotéinurie ≥ 3 g/jour (voir rubrique 5.1).
·Traitement de linsuffisance cardiaque symptomatique.
·Prévention secondaire à la suite dun infarctus aigu du myocarde: réduction de la mortalité à la phase aiguë de linfarctus du myocarde chez les patients ayant des signes cliniques dinsuffisance cardiaque, en débutant > 48 heures après linfarctus.
ULCAR 1 g, suspension buvable en sachet
  
·Ulcères gastriques et duodénaux évolutifs.
·Traitement d'entretien des ulcères duodénaux chez les patients non infectés par Helicobacter pylori ou chez qui l'éradication n'a pas été possible.
VASTEN 20 mg, comprimé sécable
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde ou d'angor instable et un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5 et 5.1).
VALSARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA LAB 80 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez l'adulte.
L'association de valsartan/hydrochlorothiazide, association à dose fixe, est indiquée chez les patients dont la pression artérielle n'est pas suffisamment contrôlée par le valsartan ou l'hydrochlorothiazide en monothérapie.
XATRAL 2,5 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement des symptômes fonctionnels de l'hypertrophie bénigne de la prostate.
VALSARTAN ZENTIVA 40 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension
Traitement de l'hypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans.
Post-infarctus du myocarde récent
Traitement des patients adultes cliniquement stables présentant une insuffisance cardiaque symptomatique ou une dysfonction systolique ventriculaire gauche asymptomatique post-infarctus du myocarde récent (entre 12 heures et 10 jours) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Insuffisance cardiaque
Traitement chez ladulte de linsuffisance cardiaque symptomatique :
·en cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC),
·en cas dintolérance aux bétabloquants, comme traitement additionnel à un IEC quand les antagonistes de laldostérone ne peuvent pas être utilisés (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
VITAMINE B12 DELAGRANGE 1000 µg/2 ml, solution injectable (IM) et buvable
  
·Déficits prouvés en vitamine B12 dûs à un défaut d'absorption : maladie de Biermer, gastrectomie totale, résection de l'iléon terminal, maladie d'Imerslund ; par voie injectable intramusculaire.
·Anémie par carence d'apport alimentaire en vitamine B12 chez les végétaliens stricts depuis plus de 4 ans ; par voie orale.
VASTEN 10 mg, comprimé sécable
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde ou d'angor instable et un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5 et 5.1).
VASTEN 40 mg, comprimé
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde ou d'angor instable et un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5 et 5.1).
VIRLIX 10 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Les comprimés pelliculés de dichlorhydrate de cétirizine 10 mg sont indiqués chez l'adulte et lenfant de 6 ans et plus :
·dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et perannuelles.
·dans le traitement des symptômes de l'urticaire chronique idiopathique.
VALSARTAN ZENTIVA 160 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez les adultes, et de l'hypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans.
Post-infarctus du myocarde récent
Traitement des patients adultes cliniquement stables présentant une insuffisance cardiaque symptomatique ou une dysfonction systolique ventriculaire gauche asymptomatique post-infarctus du myocarde récent (entre 12 heures et 10 jours) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Insuffisance cardiaque
Traitement chez ladulte de linsuffisance cardiaque symptomatique :
·en cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC),
·en cas dintolérance aux bétabloquants, comme traitement additionnel à un IEC quand les antagonistes de laldostérone ne peuvent pas être utilisés (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
VALSARTAN/HYDROCHLOROTHIAZIDE ZENTIVA LAB 160 mg/25 mg, comprimé pelliculé
  
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez l'adulte.
L'association de valsartan/hydrochlorothiazide, association à dose fixe, est indiquée chez les patients dont la pression artérielle n'est pas suffisamment contrôlée par le valsartan ou l'hydrochlorothiazide en monothérapie.
TROPHICREME 0,1 POUR CENT, crème vaginale
  
Traitement des symptômes datrophie vaginale due à une déficience en oestrogènes chez les femmes ménopausées.
TROPHIRES ENFANTS, suppositoire
  
Traitement d'appoint au cours des affections bronchiques aiguës bénignes.
TROPHIRES ADULTES, suppositoire
  
Traitement d'appoint au cours des affections bronchiques aiguës bénignes.
TRAMADOL ZENTIVA 50 mg, comprimé effervescent
  
Traitement des douleurs modérées à intenses de l'adulte.
TRIATEC 5 mg, comprimé sécable
  
·Traitement de lhypertension.
·Prévention cardiovasculaire : réduction de la morbidité et la mortalité cardiovasculaires chez les patients présentant :
oune maladie cardiovasculaire athérothrombotique manifeste (antécédents de maladie coronaire ou daccident vasculaire cérébral, ou artériopathie périphérique) ou
oun diabète avec au moins un facteur de risque cardiovasculaire (voir rubrique 5.1).
·Traitement de la néphropathie.
oNéphropathie glomérulaire diabétique débutante, telle que définie par la présence dune microalbuminurie.
oNéphropathie glomérulaire diabétique manifeste, telle que définie par une macroprotéinurie chez les patients présentant au moins un facteur de risque cardiovasculaire (voir rubrique 5.1).
oNéphropathie glomérulaire non-diabétique manifeste, telle que définie par une macroprotéinurie ≥ 3 g/jour (voir rubrique 5.1).
·Traitement de linsuffisance cardiaque symptomatique.
·Prévention secondaire à la suite dun infarctus aigu du myocarde: réduction de la mortalité à la phase aiguë de linfarctus du myocarde chez les patients ayant des signes cliniques dinsuffisance cardiaque, en débutant > 48 heures après linfarctus.
TRIATEC 1,25 mg, comprimé
  
·Traitement de lhypertension.
·Prévention cardiovasculaire : réduction de la morbidité et la mortalité cardiovasculaires chez les patients présentant :
oune maladie cardiovasculaire athérothrombotique manifeste (antécédents de maladie coronaire ou daccident vasculaire cérébral, ou artériopathie périphérique) ou
oun diabète avec au moins un facteur de risque cardiovasculaire (voir rubrique 5.1).
·Traitement de la néphropathie
oNéphropathie glomérulaire diabétique débutante, telle que définie par la présence dune microalbuminurie,
oNéphropathie glomérulaire diabétique manifeste, telle que définie par une macroprotéinurie chez les patients présentant au moins un facteur de risque cardiovasculaire (voir rubrique 5.1),
oNéphropathie glomérulaire non-diabétique manifeste, telle que définie par une macroprotéinurie ≥ 3 g/jour (voir rubrique 5.1).
·Traitement de linsuffisance cardiaque symptomatique.
·Prévention secondaire à la suite dun infarctus aigu du myocarde : réduction de la mortalité à la phase aiguë de linfarctus du myocarde chez les patients ayant des signes cliniques dinsuffisance cardiaque, en débutant > 48 heures après linfarctus.
URBANYL 20 mg, comprimé
  
En association à un autre traitement antiépileptique, chez l'adulte et chez l'enfant de plus de 6 ans :
·traitement des épilepsies généralisées : crises cloniques, toniques, tonico-cloniques, absences, crises myocloniques, atoniques, spasmes infantiles et syndrome de Lennox-Gastaut,
·traitement des épilepsies partielles : crises partielles avec ou sans généralisation secondaire.
Chez l'adulte :
·Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes chez l'adulte.
·Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.
TRANXENE 20 mg/2 ml, lyophilisat et solution pour usage parentéral
  
·Urgences neuro-psychiatriques :
ocrise dangoisse paroxystique,
ocrise dagitation,
oprévention et/ou traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique :
§prévention du delirium tremens ainsi que prévention et/ou traitement des autres manifestations du sevrage alcoolique seulement lorsque la voie orale est impossible,
§traitement du delirium tremens, en unité de soins intensifs ou de réanimation ou dans les structures disposant de tous les moyens de réanimation.
·Prémédication à certaines explorations fonctionnelles.
VALPROATE DE SODIUM ZENTIVA L.P. 500 mg, comprimé pelliculé sécable à libération prolongée
  
Chez l'adulte : soit en monothérapie, soit en association à un autre traitement antiépileptique :
Traitement des épilepsies généralisées: crises cloniques, toniques, tonico-cloniques, absences, crises myocloniques, atoniques, et syndrome de Lennox-Gastaut.
Traitement des épilepsies partielles: crises partielles avec ou sans généralisation secondaire.
Chez l'enfant : soit en monothérapie, soit en association à un autre traitement antiépileptique :
Traitement des épilepsies généralisées: crises cloniques, toniques, tonico-cloniques, absences, crises myocloniques, atoniques, et syndrome de Lennox-Gastaut.
Traitement des épilepsies partielles: crises partielles avec ou sans généralisation secondaire.
PRAVASTATINE ZENTIVA 40 mg, comprimé
  
Hypercholestérolémie
Traitement des hypercholestérolémies primaires ou des dyslipidémies mixtes, en complément d'un régime, quand la réponse au régime et aux autres traitements non pharmacologiques (par exemple, exercice, perte de poids) est insuffisante.
Prévention primaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients présentant une hypercholestérolémie modérée ou sévère et exposés à un risque élevé de premier événement cardiovasculaire, en complément d'un régime (voir rubrique 5.1).
Prévention secondaire
Réduction de la mortalité et de la morbidité cardiovasculaires chez les patients ayant un antécédent d'infarctus du myocarde ou d'angor instable et un taux de cholestérol normal ou élevé, en plus de la correction des autres facteurs de risque (voir rubrique 5.1).
Post-transplantation
Réduction des hyperlipidémies post-transplantation chez les patients recevant un traitement immunosuppresseur à la suite d'une transplantation d'organe (voir rubriques 4.2, 4.5et 5.1).
ALLOPURINOL ZENTIVA 200 mg, comprimé
  
·Traitement des hyperuricémies symptomatiques primitives ou secondaires (hémopathies, néphropathies, hyperuricémies iatrogènes).
·Traitement de la goutte : goutte tophacée, crise de goutte récidivante, arthropathie uratique même lorsqu'elle s'accompagne d'hyperuraturie, de lithiase urique ou d'insuffisance rénale.
·Traitement des hyperuricuries et hyperuraturies.
·Traitement et prévention de la lithiase urique.
·Prévention des récidives de lithiase calcique chez les patients hyperuricémiques ou hyperuricuriques, en complément des précautions diététiques habituelles, portant notamment sur les rations protidique et calcique.
ADAPALENE ZENTIVA 0.1%, gel
  
Acné de sévérité moyenne, particulièrement indiqué dans l'acné rétentionnelle.
ADENOSCAN 30 mg/10 ml, solution pour perfusion
  
ADENOSCAN intraveineux est un vasodilatateur coronarien destiné à être utilisé lors de la scintigraphie de perfusion myocardique lorsque l'épreuve d'effort est impossible à effectuer ou inappropriée.
ADAPALENE ZENTIVA 0.1%, crème
  
Acné de sévérité moyenne, particulièrement indiqué dans l'acné rétentionnelle.
ANANDRON 150 mg, comprimé
  
Cancer de la prostate métastasé en co-prescription avec la castration chirurgicale ou chimique, lefficacité sobservant chez les patients non traités antérieurement (moins de 10 % de réponses lorsquune première thérapeutique hormonale a été tentée et sest avérée inefficace ou dépassée).
AMLODIPINE ZENTIVA 5 mg, gélule
  
Hypertension.
Angor chronique stable.
Angor vasospastique (syndrome de Prinzmetal).
AMOXICILLINE ZENTIVA 500 mg, gélule
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'amoxicilline. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles:
Chez l'adulte et l'enfant:
·en traitement initial des:
opneumopathies aiguës,
osurinfections de bronchites aiguës et exacerbations de bronchites chroniques,
oinfections ORL (otite, sinusite, angine documentée à streptocoque A bêta-hémolytique) et stomatologiques,
oinfections urinaires,
oinfections génitales masculines et infections gynécologiques,
oinfections digestives et biliaires,
omaladie de Lyme: traitement de la phase primaire (érythème chronique migrant) et de la phase primo-secondaire (érythème chronique migrant associé à des signes généraux: asthénie, céphalées, fièvre, arthralgies...),
·en traitement de relais de la voie injectable des endocardites, septicémies,
·en traitement prophylactique de l'endocardite bactérienne.
Chez l'adulte uniquement:
·en association à un autre antibiotique (clarithromycine ou imidazolé) et à un antisécrétoire, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale de l'adulte.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
XATRAL LP 10 mg, comprimé à libération prolongée
  
·Traitement des symptômes fonctionnels de l'hypertrophie bénigne de la prostate.
·Traitement adjuvant au sondage vésical dans la rétention aiguë d'urine liée à l'hypertrophie bénigne de la prostate.
VICTAN 2 mg, comprimé pelliculé sécable
  
·Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes.
·Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.
VENLAFAXINE ZENTIVA LP 75 mg, gélule à libération prolongée
  
·Traitement des épisodes dépressifs majeurs.
·Prévention des récidives des épisodes dépressifs majeurs.
·Traitement du trouble anxiété généralisée.
·Traitement du trouble anxiété sociale (phobie sociale).
·Traitement du trouble panique, avec ou sans agoraphobie.
ZOPICLONE ZENTIVA 7,5 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Les indications sont limitées aux troubles sévères du sommeil chez ladulte dans les cas suivants :
·Insomnie occasionnelle,
·Insomnie transitoire.
VENLAFAXINE ZENTIVA LP 37,5 mg, gélule à libération prolongée
  
·Traitement des épisodes dépressifs majeurs.
·Prévention des récidives des épisodes dépressifs majeurs.
·Traitement du trouble anxiété généralisée.
·Traitement du trouble anxiété sociale (phobie sociale).
·Traitement du trouble panique, avec ou sans agoraphobie.
VALSARTAN ZENTIVA 80 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Hypertension
Traitement de l'hypertension artérielle essentielle chez les adultes, et de l'hypertension chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 18 ans.
Post-infarctus du myocarde récent
Traitement des patients adultes cliniquement stables présentant une insuffisance cardiaque symptomatique ou une dysfonction systolique ventriculaire gauche asymptomatique post-infarctus du myocarde récent (entre 12 heures et 10 jours) (voir rubriques 4.4 et 5.1).
Insuffisance cardiaque
Traitement chez ladulte de linsuffisance cardiaque symptomatique :
·en cas dintolérance aux inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC),
·en cas dintolérance aux bétabloquants, comme traitement additionnel à un IEC quand les antagonistes de laldostérone ne peuvent pas être utilisés (voir rubriques 4.2, 4.4, 4.5 et 5.1).
AMISULPRIDE ZENTIVA 400 mg, comprimé pelliculé sécable
  
Traitement de la schizophrénie
AMLODIPINE ZENTIVA 10 mg, gélule
  
Hypertension.
Angor chronique stable.
Angor vasospastique (syndrome de Prinzmetal).
AMAREL 4 mg, comprimé
  
Ce médicament est indiqué dans le diabète sucré (de type 2), lorsque le régime alimentaire, l'exercice physique et la réduction pondérale seuls ne sont pas suffisants pour rétablir l'équilibre glycémique.
AMISULPRIDE ZENTIVA 100 mg, comprimé sécable
  
Traitement de la schizophrénie
AMAREL 1 mg, comprimé
  
Ce médicament est indiqué dans le diabète sucré (de type 2), lorsque le régime alimentaire, l'exercice physique et la réduction pondérale seuls ne sont pas suffisants pour rétablir l'équilibre glycémique.
AMAREL 3 mg, comprimé
  
Ce médicament est indiqué dans le diabète sucré (de type 2), lorsque le régime alimentaire, l'exercice physique et la réduction pondérale seuls ne sont pas suffisants pour rétablir l'équilibre glycémique.
AMOXICILLINE ZENTIVA 1 g, comprimé pelliculé dispersible
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'amoxicilline. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles:
Chez l'adulte et l'enfant:
·en traitement initial des:
opneumopathies aiguës,
osurinfections de bronchites aiguës et exacerbations de bronchites chroniques,
oinfections ORL (otite, sinusite, angine documentée à streptocoque A bêta-hémolytique) et stomatologiques,
oinfections urinaires,
oinfections génitales masculines et infections gynécologiques,
oinfections digestives et biliaires,
omaladie de Lyme: traitement de la phase primaire (érythème chronique migrant) et de la phase primo-secondaire (érythème chronique migrant associé à des signes généraux: asthénie, céphalées, fièvre, arthralgies...),
·en traitement de relais de la voie injectable des endocardites, septicémies,
·en traitement prophylactique de l'endocardite bactérienne.
Chez l'adulte uniquement:
·en association à un autre antibiotique (clarithromycine ou imidazolé) et à un antisécrétoire, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastro-duodénale de l'adulte.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.
AMIODARONE ZENTIVA 200 mg, comprimé sécable
  
Prévention des récidives des :
·tachycardies ventriculaires menaçant le pronostic vital: le traitement doit être instauré en milieu hospitalier sous monitorage;
·tachycardies ventriculaires documentées symptomatiques et invalidantes;
·tachycardies supraventriculaires documentées lorsque la nécessité d'un traitement est établie en cas de résistance ou de contre-indication aux autres thérapeutiques;
·fibrillations ventriculaires.
Traitement des tachycardies supraventriculaires :
Ralentissement ou réduction de la fibrillation auriculaire ou du flutter auriculaire.
L'amiodarone peut être utilisée en présence d'une maladie coronarienne et/ou d'une altération de la fonction ventriculaire gauche (voir rubrique 5.1).
ANANDRON 50 mg, comprimé
  
Cancer de la prostate métastasé en co-prescription avec la castration chirurgicale ou chimique, lefficacité sobservant chez les patients non traités antérieurement (moins de 10% de réponses lorsquune première thérapeutique hormonale a été tentée et sest avérée inefficace ou dépassée).
BI TILDIEM LP 120 mg, comprimé enrobé à libération prolongée
  
Traitement préventif des crises d'angine de poitrine, notamment dans langor deffort, langor spontané dont langor Prinzmétal.
AZITHROMYCINE ZENTIVA 250 mg, comprimé pelliculé
  
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de l'azithromycine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu ce médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles:
·angines documentées à streptocoque A bêta-hémolytique, en alternative au traitement par bêta-lactamines, particulièrement lorsque celui-ci ne peut être utilisé.
·surinfections des bronchites aiguës,
·exacerbations des bronchites chroniques,
·infections stomatologiques.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée desantibactériens.
BI PROFENID LP 100 mg, comprimé sécable à libération prolongée
  
Elles procèdent de l'activité antalgique et anti-inflammatoire du kétoprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au :
·Traitement symptomatique au long cours :
odes rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante (ou syndromes apparentés, tels que syndrome de Fiessinger-Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique),
ode certaines arthroses douloureuses et invalidantes ;
·Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës :
odes rhumatismes abarticulaires tels que périarthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites,
odes arthrites microcristallines,
odes arthroses,
odes lombalgies,
odes radiculalgies,
odes affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur.
BETAMETHASONE ZENTIVA 0,05 %, solution buvable en gouttes
  
AFFECTIONS OU MALADIES :
I-COLLAGENOSES-CONNECTIVITES
Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
II-DERMATOLOGIQUES
a-dermatoses bulleuses auto-immunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse ;
b-formes graves des angiomes du nourrisson ;
c-certaines formes de lichen plan ;
d-certaines urticaires aiguës ;
e-formes graves de dermatoses neutrophiliques.
III- DIGESTIVES
a-poussées évolutives de la rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn ;
b-hépatite chronique active auto-immune (avec ou sans cirrhose) ;
c-hépatite alcoolique aiguë sévère, histologiquement prouvée.
IV-ENDOCRINIENNES
a-thyroïdite subaiguë de De Quervain sévère ;
b-certaines hypercalcémies.
V- HÉMATOLOGIQUES
a-purpuras thrombopéniques immunologiques sévères ;
b-anémies hémolytiques auto-immunes ;
c-en association avec diverses chimiothérapies dans le traitement d'hémopathies malignes lymphoïdes ;
d-érythroblastopénies chroniques acquises ou congénitales.
VI-INFECTIEUSES
a-péricardite tuberculeuse et formes graves de tuberculose mettant en jeu le pronostic vital ;
b-pneumopathie à Pneumocystis carinii avec hypoxie sévère.
VII-NÉOPLASIQUES
a-traitement anti-émétique au cours des chimiothérapies antinéoplasiques ;
b-poussée oedémateuse et inflammatoire associée aux traitements antinéoplasiques (radio et chimiothérapie).
VIII-NEPHROLOGIQUES
a-syndrome néphrotique à lésions glomérulaires minimes ;
b-syndrome néphrotique des hyalinoses segmentaires et focales primitives ;
c-stade III et IV de la néphropathie lupique ;
d-sarcoïdose granulomateuse intrarénale ;
e-vascularites avec atteinte rénale ;
f-glomérulonéphrites extra-capillaires primitives.
IX-NEUROLOGIQUES
a-myasthénie ;
b-dème cérébral de cause tumorale ;
c-polyradiculonévrite chronique, idiopathique, inflammatoire ;
d-spasme infantile (syndrome de West) / syndrome de Lennox-Gastaut ;
e-sclérose en plaques en poussée, en relais d'une corticothérapie intraveineuse.
X-OPHTALMOLOGIQUES
a-uvéite antérieure et postérieure sévère ;
b-exophtalmies oedémateuses ;
c-certaines neuropathies optiques, en relais d'une corticothérapie intraveineuse (dans cette indication, la voie orale en première intention est déconseillée).
XI-ORL
a-certaines otites séreuses ;
b-polypose nasosinusienne ;
c-certaines sinusites aiguës ou chroniques ;
d-rhinites allergiques saisonnières en cure courte ;
e-laryngite aiguë striduleuse (laryngite sous-glottique) chez l'enfant.
XII-RESPIRATOIRES
a-asthme persistant de préférence en cure courte en cas d'échec du traitement par voie inhalée à fortes doses ;
b-exacerbations d'asthme, en particulier asthme aigu grave ;
c-bronchopneumopathie chronique obstructive en évaluation de la réversibilité du syndrome obstructif
d-sarcoïdose évolutive ;
e-fibroses pulmonaires interstitielles diffuses.
XIII-RHUMATOLOGIQUES
a-polyarthrite rhumatoïde et certaines polyarthrites ;
b-pseudopolyarthrite rhizomélique et maladie de Horton ;
c-rhumatisme articulaire aigu ;
d-névralgies cervico-brachiales sévères et rebelles.
XIV-TRANSPLANTATION D'ORGANE ET DE CELLULES SOUCHES HEMATOPOIETIQUES ALLOGENIQUES
a-prophylaxie ou traitement du rejet de greffe ;
b-prophylaxie ou traitement de la réaction du greffon contre l'hôte.
1  2  3  4  5