OXINATE D'INDIUM [111 In] MALLINCKRODT, solution pour marquage in vitro des éléments figurés du sang [Référence : DRN 4908]

source: ANSM - Mis à jour le : 20/01/2020

1. DENOMINATION DU MEDICAMENT  

OXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL solution pour marquage in vitro des éléments figurés du sang.

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE  

Le produit comprend un flacon de solution isotonique stérile doxinate dindium (111In), fourni avec 1 flacon contenant 3 mL de solution de tampon TRIS isotonique stérile, pour ajuster le pH extemporanément avant utilisation.

Pour 1 mL de solution.

Oxinate dindium (111In)........... 37 MBq à la date de calibration

Oxine (quantité exprimée en oxine).......... 0,025 mg

La préparation ne contient pas dagent bactériostatique.

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE  

Solution pour marquage en flacon multidose.

4. DONNEES CLINIQUES  

4.1. Indications thérapeutiques  

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Marquage in vitro des éléments figurés du sang administrés ensuite par voie intraveineuse pour différents examens scintigraphiques et pour des mesures d'échantillons sanguins.

Les indications principales des cellules sanguines marquées à l'indium (111In) sont :

·Scintigraphie aux leucocytes marqués à lindium (111In), en complément dautres techniques dimagerie :

olocalisation des sites inflammatoires ou dabcès, notamment, abdominaux ;

oconfirmation dinfection osseuse sur prothèse ;

olocalisation de foyers infectieux dans le cas de fièvre inexpliquée ;

odiagnostic et suivi des maladies inflammatoires intestinales.

·Plaquettes marquées à lindium (111In) (thrombocytes) :

odétermination de la durée de vie des plaquettes et de leur biodistribution, en particulier dans la rate et le foie en cas de thrombocytopénie ;

oscintigraphie pour le diagnostic de thromboses artérielles ou veineuses, danévrismes, de rejets de greffes rénales ou pancréatiques par exemple.

·Erythrocytes marqués à l'indium (111In) :

odiagnostic et localisation d'une hémorragie digestive occulte.

4.2. Posologie et mode d'administration  

Posologie

Leucocytes marqués à lindium (111In)

Lactivité recommandée chez ladulte et la personne âgée est comprise entre 7 et 30 MBq, administrée au cours dune injection unique après marquage in vitro.

Plaquettes marquées à lindium (111In)

Lactivité recommandée pour ladulte et le sujet âgé est comprise entre 2 et 4 MBq pour les études de la durée de vie des plaquettes et de 4 à 20 MBq pour les études de distribution plaquettaire.

Erythrocytes marquées à lindium (111In)

Lactivité recommandée pour ladulte et le sujet âgé est comprise entre 4 et 20 MBq par injection intraveineuse.

Population pédiatrique

Lactivité administrée chez lenfant peut être calculée à partir de lactivité administrée chez ladulte en ajustant en fonction du poids, de la surface corporelle ou de lâge de lenfant. Pour les nourrissons et les bébés nayant pas un an, la taille de lorgane cible par rapport à lorganisme doit également être pris en compte.

Chez le très jeune enfant (âge supérieur à un an), lactivité minimale pour obtenir des images de qualité suffisante correspond à 10 % de lactivité adulte (voir rubrique 11).

Mode dadministration

Lindium (114mIn) peut être présent en tant quimpureté radionucléidique dans lindium (111In). Cet isotope a une durée de vie plus longue (49,5 jours) que lindium (111In) (2,8 jours) et contribuera à une augmentation de la dose absorbée (voir 11). Les cellules sanguines marquées à lindium (111In) ne peuvent être administrées que si la présence dindium (114mIn) reste inférieure à 0,2 %.

Administration par voie intraveineuse stricte.

Acquisition des images

Plaquettes marquées à lindium (111In)

Dans les études de la durée de vie des plaquettes, le nombre et la chronologie des prélèvements sont fonction de lindication de lexamen. Il est conseillé que les prélèvements soient réalisés au moins 20 minutes, deux, trois et quatre heures après linjection, puis chaque jour durant 10 jours.

Une fixation pulmonaire diffuse ou localisée de leucocytes marqués à l'indium (111In) doit toujours être interprétée avec précaution, celle-ci peut être due à une localisation marginale physiologique.

Leucocytes marqués à lindium (111In)

Il est possible de détecter des foyers de fixation des leucocytes marqués à lindium (111In) sur des images réalisées entre 3 à 6 heures après ladministration. Cependant le rapport signal/bruit des lésions inflammatoires est beaucoup plus marqué sur les scintigraphies réalisées 24 heures après linjection.

Plaquettes marquées à lindium (111In)

Les scintigraphies sont habituellement réalisées deux à six heures après leur administration. Il est recommandé que les images soient acquises séquentiellement jusquà 48 ou 72 heures après linjection.

4.3. Contre-indications  

Hypersensibilité à la (aux) substance(s) active(s) ou à lun des excipients mentionnés à la rubrique 6.1.

4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi  

Risque de réactions dhypersensibilité ou de réaction anaphylactique.

En cas de réaction dhypersensibilité ou de réaction anaphylactique, ladministration du produit médicamenteux doit être immédiatement interrompue et un traitement par voie intraveineuse doit être débuté, si nécessaire. Afin de permettre une prise en charge rapide en cas durgence, il convient davoir à disposition immédiate les médicaments et le matériel nécessaires, notamment des sondes dintubation trachéale et du matériel de ventilation.

Justification du bénéfice/risque individuel

Pour chaque patient, lexposition aux rayonnements ionisants doit se justifier sur la base du bénéfice attendu. Lactivité administrée doit être déterminée en limitant autant que possible la dose de radiation résultante tout en permettant dobtenir linformation diagnostique recherchée.

Population pédiatrique

Pour plus dinformation sur lutilisation dans la population pédiatrique, voir rubrique 4.2.

Une attention particulière doit être portée à lindication de lexamen puisque la dose efficace par MBq est plus élevée que chez les adultes (voir rubrique11).

Mises en garde spéciales

Le contenu du flacon de solution d'oxine indiée (111In) n'est fourni que pour le marquage in vitro des éléments figurés du sang, et ne peut être administré directement au patient.

Les produits utilisés dans la séparation cellulaire peuvent causer des réactions dhypersensibilité. Il est essentiel que les cellules soient lavées et exemptes dagent de sédimentation avant de les réinjecter au patient.

Les références bibliographiques relatives à des utilisations cliniques de cellules sanguines marquées à l'indium (111In) font état principalement de l'utilisation des cellules sanguines autologues : de toute évidence, il y a un risque potentiel associé avec l'administration de cellules dun autre donneur.

Ce médicament contient moins de 1 mmol de sodium (23 mg) par flacon cest à dire pratiquement sans sodium.

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions  

Aucune étude dinteraction na été réalisée.

Il a été rapporté que les corticostéroïdes et les antibiotiques diminuaient la fixation des leucocytes marqués à l'indium (111In) dans les abcès. Les antibiotiques pourraient altérer la migration des leucocytes par diminution du stimulus chimiotactique.

4.6. Fertilité, grossesse et allaitement  

Femmes en âge davoir des enfants / Contraception chez lhomme et la femme

Lorsqu'il est nécessaire d'administrer des produits radiopharmaceutiques à la femme en âge davoir des enfants, il est indispensable de sinformer de toute éventualité de grossesse. Toute femme n'ayant pas eu ses règles doit être considérée comme enceinte jusqu'à preuve du contraire. Dans le doute, il est important que l'exposition aux radiations soit réduite au minimum pour obtenir les informations cliniques souhaitées. D'autres techniques n'impliquant pas l'emploi de radiations ionisantes doivent être envisagées si elles naltèrent pas la qualité diagnostique.

Grossesse

Aucune donnée n'est disponible quant à l'utilisation des cellules sanguines marquées à l'indium (111In), chez la femme enceinte.

Il semble d'après les études chez l'animal que l'indium ait un effet tératogène.

Une technique dimagerie nucléaire utilisée chez une femme enceinte entraîne également lirradiation du ftus. Il ne faut réaliser au cours de la grossesse que les investigations absolument nécessaires, lorsque le bénéfice de lexamen justifie les risques encourus par la mère et le ftus.

Allaitement

Avant d'administrer un produit radiopharmaceutique à une femme souhaitant poursuivre lallaitement maternel, il convient destimer si lexamen peut être différé jusquà la fin de lallaitement et de sassurer, dans le cas contraire, que le produit radiopharmaceutique le plus approprié a été choisi, compte tenu du passage de la radioactivité dans le lait maternel. Si ladministration des cellules sanguines marquées à l'indium (111In) est considérée comme indispensable, il nest pas nécessaire dinterrompre lallaitement. La plus faible activité requise sera administrée chez la femme allaitante.

4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines  

Les effets sur laptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines nont pas été étudiés.

4.8. Effets indésirables  

Le tableau suivant décrit les groupes de fréquence utilisés dans cette rubrique :

Très fréquent (³ 1/10)

Fréquent (³ 1/100 à < 1/10)

Peu fréquent (³ 1/1 000 à < 1/100)

Rare (³ 1/10 000 à < 1/1 000)

Très rare (< 1/10 000)

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Les effets indésirables suivants sont décrits suite à linjection de globules rouges marqués à lindium (111In) (i.e, la suspension de globules rouges marqués réinjectée).

Affections du système immunitaire

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Réactions anaphylactiques, hypersensibilité.

Très peu de réactions dhypersensibilité cutanées ou généralisées, probablement de nature anaphylactique, ont été rapportées après ladministration de cellules sanguines marquées à lindium (111In).

Il faut noter également que les matériaux utilisés dans la séparation cellulaire peuvent causer des réactions dhypersensibilité. Il est essentiel que les cellules soient lavées et exemptes dagent de sédimentation avant de les réinjecter au patient (voir rubrique 4.4).

Lexposition aux rayonnements ionisants peut potentiellement induire des cancers et/ou développer des déficiences héréditaires.

La dose efficace après administration de lactivité maximale recommandée de 30 MBq lors du marquage des leucocytes (de 18,5 MBq lors du marquage des plaquettes) est de 10,8 mSv (de 7,2 mSv lors des plaquettes marquées), la probabilité de survenue de ces événements indésirables est jugée faible.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.signalement-sante.gouv.fr.

4.9. Surdosage  

En cas de surdosage accidentel du produit radiopharmaceutique, l'arsenal thérapeutique est très limité car l'élimination est fonction de la destruction des cellules marquées.

5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES  

5.1. Propriétés pharmacodynamiques  

Classe pharmacothérapeutique : produit radiopharmaceutique à usage diagnostique, code ATC : V09HB01.

Effets pharmacodynamiques

Aux concentrations chimiques utilisées dans les explorations diagnostiques, loxinate dindium (111ln) parait navoir aucune activité pharmacodynamique.

5.2. Propriétés pharmacocinétiques  

Distribution

Lindium forme un complexe saturé (1 : 3) avec la 8-hydroxyquinoléine (oxine) : le complexe est neutre et liposoluble, ce qui lui permet de traverser la membrane cellulaire. A lintérieur de la cellule, lindium se fixe solidement aux composants du cytoplasme, lhydroxyquinoléine étant relarguée par la cellule. Il est probable que le mécanisme des cellules marquées avec loxinate dindium(111In) implique une réaction déchange entre le porteur lhydroxyquinoléine et les composants cellulaires qui chélatent lindium plus fortement que lhydroxyquinoléine. La constante de stabilité faible du complexe doxine indiée, approximativement estimée à 10-10, soutient cette théorie.

Les cellules sanguines marquées à lindium (111In), lorsquelles sont réinjectées, suivent le cycle des cellules non marquées et permettent ainsi de visualiser leur accumulation.

Les érythrocytes ou globules rouges marqués à lindium (111In) sont robustes et après réinjection se comportent comme des cellules non marquées. Ils restent dans le système vasculaire et ne le quittent que par hémolyse ou hémorragie. Lindium (111In) est lié fortement aux cellules et nest pas relargué dans les sécrétions gastro-intestinales dans lintestin, permettant ainsi la visualisation du système vasculaire jusquà plus de 72 heures. Les globules rouges marqués permettent de mettre en évidence et/ou de localiser les hémorragies digestives occultes.

Fixation dans les organes

Après injection de leucocytes marqués chez le volontaire sain, environ 60 % de lactivité est fixée immédiatement par le foie, la rate, la moelle osseuse et les autres tissus. Il nexiste quune très faible fixation pulmonaire. Lactivité circulante est éliminée de façon exponentielle à partir du sang circulant, avec une période comprise entre 5 et 10 heures et une fixation finale denviron 20 % dans le foie, 25 % dans la rate, 30 % dans la moelle osseuse et 25 % dans les autres organes.

Après linjection intraveineuse de plaquettes marquées à lindium (111In) chez le sujet sain, quelque unes sont rapidement captées par le foie et la rate, en équilibre avec le compartiment cellulaire de réserve de ces organes. Les autres cellules restent en circulation pendant leur durée de vie.

Les leucocytes marqués à lindium (111In) saccumuleront dans les sites inflammatoires et les abcès.

Les plaquettes marquées à lindium (111In) saccumulent aussi aux sites de formation de thrombus dans les greffes en rejet aigu.

Élimination

La clairance sanguine et la biodistribution peuvent varier considérablement en fonction de lindividu, selon les conditions dinjection des cellules et les techniques de marquage utilisées.

Après linjection intraveineuse de plaquettes marquées à lindium (111In), approximativement 30 % de lactivité injectée est immédiatement retrouvée dans la rate et environ 10 % dans le foie. Lactivité restante est éliminée dans la circulation avec une période de 4 jours et se distribue dans la rate (5 %), le foie (20 %), la moelle osseuse (25 %) et les autres tissus (10 %). Les plaquettes survivent normalement dans le sang pendant environ 9 jours et sont alors détruites en fonction de leur âge, principalement dans la rate et la moelle osseuse. Des durées de vie courtes sont associées à des états pathologiques tels quune thrombocytopénie.

Lactivité des plaquettes et des leucocytes marqués dans le foie et la rate est éliminée très lentement. De plus, il nexiste quune très faible élimination urinaire ou fécale. Il est probable que le mode de disparition soit principalement celui dune décroissance physique en cadmium stable, cependant pour les calculs de dosimétrie, la clairance de lorganisme est considérée comme analogue à celle de lion indium (période de 70 jours).

5.3. Données de sécurité préclinique  

Les cellules sanguines marquées à lindium (111In), préparées avec loxinate dindium (111In) restent viables après marquage et se distribuent comme les cellules normales de lorganisme.

Quelques aberrations chromosomiques ont été signalées dans les lymphocytes humains marqués à lindium (111In) par loxinate dindium (111In).

Après marquage, la 8-hydroxyquinoléine, libérée des cellules marquées et qui na pas réagi, est éliminée par lavage avant l'administration. Néanmoins, les études réalisées ne montrent pas de signe de toxicité lorsque l'oxinate d'indium (111In) (équivalent à 0,3 mg d'oxine/kg) est administré à des rats.

6. DONNEES PHARMACEUTIQUES  

6.1. Liste des excipients  

Acétate de sodium, chlorure de sodium, acide chlorhydrique, eau pour préparation injectable.

Tampon Tris : Acide chlorhydrique, trometamol, eau pour préparation injectable

6.2. Incompatibilités  

Loxinate dindium (111In) est un agent de marquage non spécifique des cellules sanguines ; en présence de sang total, il se formera rapidement de la transferrine marquée à lindium (111In). Il est donc nécessaire dêtre soigneux dans la préparation des éléments figurés du sang qui doivent être marqués isolément après la séparation des cellules sanguines non nécessaires et des autres protéines sanguines. Il est important que toute la verrerie utilisée soit méticuleusement nettoyée pour la préparation des réactifs, afin déviter lintroduction dimpuretés ioniques métalliques à létat de traces.

6.3. Durée de conservation  

Oxinate dindium (111In) : 9 jours à compter de la date de fabrication.

Tampon TRIS : trois ans après la date de fabrication.

Le produit ne contient pas dagent bactériostatique. Après le premier prélèvement, la solution pour marquage doit être utilisée immédiatement.

6.4. Précautions particulières de conservation  

Conserver le produit à une température ne dépassant pas 25°C.

Pour les conditions de conservation du médicament après premier prélèvement, voir la rubrique 6.3.

Le stockage doit être effectué conformément aux réglementations nationales relatives aux produits radioactifs.

6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur   

Oxinate dIndium (111In) : flacon de verre de 10 mL, type I, fermé par un bouchon en bromobutyle et scellé par une capsule daluminium, dans une protection plombée.

Tampon TRIS : flacon de verre de 10 mL, type I, fermé par un bouchon en bromobutyle et scellé.

6.6. Précautions particulières délimination et de manipulation  

Les produits radiopharmaceutiques ne doivent être réceptionnés, utilisés et administrés que par des personnes autorisées dans les services agréés. Leur réception, leur stockage, leur utilisation, leur transfert et leur élimination sont soumis aux réglementations et aux autorisations appropriées des autorités compétentes.

Les produits radiopharmaceutiques doivent être préparés de manière à satisfaire à la fois aux normes de radioprotection et de qualité pharmaceutique. Les précautions appropriées dasepsie doivent être prises.

Si lintégrité des flacons est compromise lors de la préparation du produit, ceux-ci ne doivent pas être utilisés.

Les procédures dadministration doivent être menées d'une façon minimisant le risque de contamination du produit et dirradiation des opérateurs. Un blindage adéquat est obligatoire.

Ladministration de produits radiopharmaceutiques présente des risques pour lentourage du patient en raison de lirradiation externe ou de la contamination par les urines, les vomissures, etc. Par conséquent, il faut prendre des mesures de protection contre les radiations conformément aux règlementations nationales.

Instructions pour lélimination des déchets :

Loxinate dindium (111In) non utilisé doit être stockés pour décroissance jusquà un niveau dactivité tel que, selon les réglementations nationales, le produit ne soit plus considéré comme radioactif.

Il peut alors être éliminé avec les déchets ordinaires. Les flacons de tampon TRIS inutilisés peuvent être éliminés comme des déchets ordinaires.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. TITULAIRE DE LAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  

CURIUM NETHERLANDS B.V.

Westerduinweg 3

1755 LE PETTEN

PAYS-BAS

8. NUMERO(S) DAUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE  

·554 842-9 ou 3400955484295 : 37 MBq doxinate dindium (111In) en flacon (verre) + 1 flacon de 10 mL contenant 3 mL de Tampon TRIS.

9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE LAUTORISATION  

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE  

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

11. DOSIMETRIE  

Les données sont extraites des CIPR 53 et 60 (Commission Internationale pour la Protection Radiologie).

-Leucocytes marqués à lindium (111In)

Organe

DOSE ABSORBEE PAR UNITE DACTIVITE ADMINISTREE (mGy/MBq)

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Surrénale

0,31

0,40

0,59

0,82

14

Paroi vésicale

0,072

0,10

0,16

0,24

0,41

Surfaces osseuses

0,35

0,50

0,80

1,4

2,9

Seins

0,09

0,09

0,15

0,23

0,39

Tractus gastro-intestinal

Paroi gastrique

0,28

0,33

0,49

0,68

1,1

Intestin grêle

0,16

0,19

0,29

0,43

0,71

Paroi supérieure

0,16

0,19

0,30

0,47

0,78

Paroi inférieure

0,13

0,16

0,24

0,33

0,54

Coeur

0,17

0,21

0,30

0,43

0,73

Reins

0,33

0,39

0,60

0,87

1,4

Foie

0,71

0,88

1,3

1,8

3,2

Poumons

0,16

0,21

0,31

0,46

0,81

Ovaires

0,12

0,17

0,24

0,35

0,56

Pancréas

0,52

0,61

0,91

1,3

2,1

Moelle osseuse

0,69

0,88

1,3

2,3

4,5

Rate

5,5

7,6

11

17

30

Testicules

0,045

0,064

0,099

0,15

0,28

Thyroïde

0,061

0,090

0,30

0,21

0,38

Utérus

0,12

0,31

0,31

0,31

0,31

Autres tissus

0,11

0,14

0,20

0,30

0,53

Dose efficace (mSv/MBq)

0,37

0,49

7,2

1,1

2,0

-Plaquettes marquées à lindium(111In)

Organe

DOSE ABSORBÉE PAR UNITÉ DACTIVITÉ ADMINISTRÉE (mGy/MBq)

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Surrénales

0,37

0,47

0,72

1,0

1,8

Paroi vésicale

0,066

0,92

0,14

0,22

0,39

Surfaces osseuses

0,23

0,32

0,51

0,87

1,8

Seins

0,10

0,11

1,18

0,29

0,49

Tractus gastro-intestinal

Paroi gastrique

0,35

0,41

0,60

0,83

1,4

Intestin grêle

0,14

0,17

0,27

0,42

0,74

Paroi supérieure

0,14

0,18

0,29

0,47

0,80

Paroi inférieure

0,97

0,13

0,20

0,29

0,50

Coeur

0,39

0,48

0,71

1,0

1,8

Reins

0,41

0,50

0,76

1,1

1,8

Foie

0,73

0,91

1,3

1,9

3,4

Poumons

0,28

0,36

0,55

0,85

1,5

Ovaires

0,098

0,13

0,20

0,31

0,53

Pancréas

0,66

0,75

1,1

1,6

2,1

Moelle osseuse

0,36

0,46

6,8

1,1

2,1

Rate

7,5

1,0

15

23

41

Testicules

0,043

0,060

0,091

0,14

0,27

Thyroïde

0,081

0,011

0,18

0,29

0,54

Utérus

0,95

0,12

0,18

0,28

0,49

Autres tissus

0,12

0,14

0,21

0,31

0,56

Dose efficace (mSv/MBq)

0,40

0,52

7,8

1,2

2,1

Selon la CIPR 80, la dose efficace résultant de ladministration chez ladulte de leucocytes marqués à lindium (111In) est de 0.36 mSv/MBq. La dose efficace résultant de ladministration de 30 MBq de leucocytes marqués à lindium (111In) est de 10.8 mSv.

Selon la CIPR 80, la dose efficace résultant de ladministration chez ladulte de plaquettes marquées à lindium (111In) est de 0.39 mSv/MBq. La dose efficace résultant de ladministration de 18.5 MBq de plaquettes marquées à lindium (111In) est de 7,2 mSv. Ces doses efficaces restent dans les mêmes limites de celles résultant dexamens radiographiques réalisés en routine

Ladministration dune activité de 3 MBq de leucocytes marqués à lindium (111In) à de très jeunes enfants (âge supérieur à 1 an) entraîne à la rate une dose absorbée de 90 mGy et une dose efficace de 6,0 mSv. Ladministration de 1,85 MBq de plaquettes marquées à lindium (111In) entraîne également à la rate une dose absorbée de 76 mGy et une dose efficace de 3,9 mSv.

La dose efficace pour les leucocytes et les plaquettes marquées à lindium (114mIn) est donnée par les CIPR 53 et 60 comme suit :

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Dose efficace (mSv/MBq)

Leucocytes marquées à lindium [114mIn]

69

93

150

250

490

Plaquettes marquées

lindium [114mIn]

83

120

200

320

620

Dans lhypothèse de la présence de 0,2% d114mIn au moment de ladministration, la dose efficace mSv/MBq devient :

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Leucocytes marqués

0,46

0,50

0,92

1,4

26

Plaquettes marquées

0,49

0,65

1

16

2,8

Il ny a aucune donnée disponible dans les CIPR 53 et 60 concernant la dosimétrie des érythrocytes marqués à lindium (111In), la dose efficace suivante a été calculée :

Adulte

15 ans

10 ans

5 ans

1 an

Dose efficace

(mSv/MBq)

0,40

0,40

0,70

1,1

2,0

La dose efficace résultant dune administration dactivité de 18,5 MBq dérythrocytes marqués à lindium (111In) est de 7,4 mSv.

12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES  

Les radiopharmaceutiques destinés à être administrés aux patients devront être préparés par lutilisateur de façon à satisfaire à la fois aux exigences de sécurité radiologique et de qualité radiopharmaceutique. Des précautions dasepsie appropriées devront être suivies, en accord avec les exigences des Bonnes Pratiques de fabrication pharmaceutique afin de maintenir la stérilité lors des procédures de marquage et de maintenir la stérilité de la solution doxinate dindium (111In).

Il est recommandé dajouter la solution de tampon Tris juste avant létape de marquage des cellules sanguines afin déviter toute risque dadsorption sur les parois du flacon ou de la seringue

Instructions pour le marquage des cellules du sang :

Marquage des leucocytes : schéma 1

Marquage des plaquettes : schéma 2

Marquage des érythrocytes : schéma 3

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM.

Liste I.

Médicament réservé à lusage hospitalier.

Les produits radiopharmaceutiques ne doivent être utilisés que par des personnes qualifiées. Ils ne peuvent être délivrés quà des praticiens ayant obtenu lautorisation spéciale prévue à larticle R.1333-24 du Code de la Santé Publique.

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

source: ANSM - Mis à jour le : 20/01/2020

Dénomination du médicament

OXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL solution pour marquage in vitro des éléments figurés du sang

Oxinate d'indium (111In)

CETTE NOTICE EST DESTINEE AU PATIENT

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de recevoir ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

·Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

·Si vous avez dautres questions, interrogez le spécialiste de médecine nucléaire en charge de lexamen.

·Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en au spécialiste de médecine nucléaire en charge de lexamen. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL et dans quels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de recevoir lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL ?

3. Comment utiliser lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL ?

6. Contenu de lemballage et autres informations.

1. QUEST-CE QUE LOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ?  

Classe pharmacothérapeutique : produit radiopharmaceutique à usage diagnostique.

Code ATC: V09HB01

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

Marquage in vitro des éléments figurés du sang administrés ensuite par voie intraveineuse pour différents examens scintigraphiques et pour des mesures d'échantillons sanguins.

Les indications principales des cellules sanguines marquées à l'indium (111In) sont :

Scintigraphie aux leucocytes marqués à lindium (111In), en complément dautres techniques dimagerie :

·localisation des sites inflammatoires ou dabcès, notamment, abdominaux ;

·confirmation dinfection osseuse sur prothèse ;

·localisation de foyers infectieux dans le cas de fièvre inexpliquée ;

·diagnostic et suivi des maladies inflammatoires intestinales.

Plaquettes marquées à lindium (111In) (thrombocytes :

·détermination de la durée de vie des plaquettes et de leur biodistribution, en particulier dans la rate et le foie en cas de thrombocytopénie ;

·scintigraphie pour le diagnostic de thromboses artérielles ou veineuses, danévrismes, de rejets de greffes rénales ou pancréatiques par exemple.

Erythrocytes marqués à l'indium (111In) :

·diagnostic et localisation d'une hémorragie digestive occulte.

L'utilisation de loxinate dindium (111In) entraîne une exposition à une faible quantité de radioactivité. Votre médecin et le spécialiste de médecine nucléaire ont estimé que le bénéfice clinique que vous retirerez de l'examen réalisé avec ce médicament dépasse le risque dû aux radiations.

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE RECEVOIR LOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL ?

Ne recevez jamais lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA :

·si vous êtes allergique à loxinate dindium (111In) ou à lun des autres composants contenus dans ce médicament, mentionnés à la rubrique 6.

Avertissements et précautions

Faites attention avec lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA

Ce produit est un médicament radiopharmaceutique.

Le contenu du flacon de solution d'oxine indiée (111In) n'est fourni que pour le marquage in vitro des éléments figurés du sang, et ne peut être administré directement au patient.

Les références bibliographiques relatives à des utilisations cliniques de cellules sanguines marquées à l'indium (111In) font état principalement de l'utilisation des cellules sanguines autologues : de toute évidence, il y a un risque potentiel associé avec l'administration de cellules de donneur.

Le spécialiste de médecine nucléaire vous indiquera s'il y a lieu de prendre une précaution particulière avant ou après administration du produit. Nhésitez pas à contacter le spécialiste de médecine nucléaire pour tout besoin dinformation.

Enfants

Informez le spécialiste de médecine nucléaire si votre enfant a moins de 18 ans.

Autres médicaments et OXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA

Informez le spécialiste de médecine nucléaire qui va pratiquer lexamen si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament y compris un médicament obtenu sans ordonnance, car ils peuvent interférer avec linterprétation des images.

Il a été rapporté que les corticostéroïdes et les antibiotiques diminuaient la fixation des leucocytes marqués à l'indium (111In) dans les abcès. Les antibiotiques pourraient altérer la migration des leucocytes par diminution du stimulus chimiotactique.

OXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA avec des aliments et boissons

Sans objet.

Grossesse et allaitement

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil au spécialiste de médecine nucléaire avant de recevoir ce médicament.

Vous devez informer le spécialiste de médecine nucléaire avant ladministration du citrate de gallium (67Ga) que vous pourriez être enceinte, que vous navez pas eu vos règles ou que vous allaitez. En cas de doute, il est important de consulter le spécialiste de médecine nucléaire en charge de lexamen.

Si vous êtes enceinte

Aucune donnée n'est disponible quant à l'utilisation des cellules sanguines marquées à l'indium (111In), chez la femme enceinte.

Il semble d'après les études chez l'animal que l'indium ait un effet tératogène.

Lorsqu'il est nécessaire d'administrer des produits radiopharmaceutiques à la femme en âge de procréer, il est indispensable de sinformer de toute éventualité de grossesse. Toute femme n'ayant pas eu ses règles doit être considérée comme enceinte jusqu'à preuve du contraire. Dans le doute, il est important que l'exposition aux radiations soit réduite au minimum pour obtenir les informations cliniques souhaitées. D'autres techniques n'impliquant pas l'emploi de radiations ionisantes doivent être envisagées si elles naltèrent pas la qualité diagnostique.

Une technique dimagerie nucléaire utilisée chez une femme enceinte entraîne également lirradiation du ftus. Il ne faut réaliser au cours de la grossesse que les investigations absolument nécessaires, lorsque le bénéfice de lexamen justifie les risques encourus par la mère et le ftus.

Si vous allaitez

Il nest pas nécessaire dinterrompre lallaitement suite à ladministration des cellules sanguines marquées à l'indium (111In).

Conduite de véhicules et utilisation de machines

Il est improbable que lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA affecte votre aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines.

LOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA contient du sodium

Ce médicament contient moins de 1 mmol de sodium (23 mg) par flacon et peut donc être considéré comme pratiquement sans sodium.

3. COMMENT UTILISER LOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL ?  

Il existe des lois strictes sur lutilisation, la manipulation et lélimination des produits radiopharmaceutiques. LOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA sera uniquement utilisé dans une zone spéciale contrôlée. Ce produit sera uniquement manipulé et vous sera uniquement administré par des personnes entraînées et qualifiées pour lutiliser de façon sûre. Ces personnes veilleront particulièrement à lutilisation sûre de ce produit et vous tiendront informé de leurs actions.

Le spécialiste de médecine nucléaire qui va pratiquer l'examen, déterminera la quantité dOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA à utiliser dans votre cas. Ce sera la quantité minimale nécessaire à l'acquisition d'images permettant d'obtenir les informations cliniques désirées. L'activité injectée est exprimée en Mégabecquerel, le becquerel étant l'unité pour mesurer la radioactivité.

Leucocytes marqués à lindium (111In)

Lactivité recommandée chez ladulte et la personne âgée est comprise entre 7 et 30 MBq, administrée au cours dune injection unique après marquage in vitro.

Il est possible de détecter des foyers de fixation des leucocytes marqués à lindium (111In) sur des images réalisées entre 3 à 6 heures après ladministration. Cependant le contraste des lésions inflammatoires est beaucoup plus marqué sur les scintigraphies réalisées 24 heures après linjection.

Plaquettes marquées à lindium (111In)

Lactivité recommandée pour ladulte et le sujet âgé est comprise entre 2 et 4 MBq pour les études de la durée de vie des plaquettes et de 4 à 20 MBq pour les études de distribution plaquettaire.

Dans les deux cas, les plaquettes marquées sont administrées par voie intraveineuse. Dans les études de la durée de vie des plaquettes, le nombre et la chronologie des prélèvements sont fonction de lindication de lexamen. Il est conseillé que les prélèvements soient réalisés au moins 20 minutes, deux, trois et quatre fois après linjection, puis chaque jour durant 10 jours.

Les scintigraphies permettant de détecter la fixation de plaquettes marquées sont habituellement commencées deux à six heures après leur administration. Il est recommandé que les images soient effectuées séquentiellement jusquà 48 à 72 heures après linjection.

Erythrocytes marquées à lindium (111In)

Lactivité recommandée pour ladulte et le sujet âgé est comprise entre 4 et 20 MBq par injection intraveineuse.

Utilisation chez les enfants

Lactivité administrée chez lenfant peut être calculée à partir de lactivité administrée chez ladulte en ajustant en fonction du poids, de la surface corporelle ou de lâge de lenfant. Pour les nourrissons et les bébés nayant pas un an, la taille de lorgane cible par rapport à lorganisme doit également être pris en compte.

Chez le très jeune enfant (âge supérieur à un an), lactivité minimale pour obtenir des images de qualité suffisante correspond à 10 % de lactivité adulte.

Administration de lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA et déroulement de lexamen

Administration par voie intraveineuse stricte après marquage in vitro des cellules sanguines.

Une seule injection suffit pour donner à votre médecin linformation dont il a besoin.

Durée de lexamen

Le spécialiste de médecine nucléaire vous informera de la durée exacte de lexamen vous concernant.

Après ladministration de lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA, vous devrez :

Le spécialiste de médecine nucléaire vous indiquera si vous devez prendre des précautions particulières après avoir reçu ce médicament. Contactez le spécialiste de médecine nucléaire si vous avez la moindre question.

Si vous avez reçu plus dOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA que vous nauriez dû :

En cas de surdosage accidentel du produit radiopharmaceutique, l'arsenal thérapeutique est très limité car l'élimination est fonction de la destruction des cellules marquées.

Si vous oubliez dutiliser lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA

Sans objet.

Si vous arrêtez dutiliser lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA

Sans objet.

Si vous avez dautres questions sur lutilisation de ce médicament, demandez plus dinformations au spécialiste de médecine nucléaire en charge de lexamen.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?  

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Très peu de réactions dhypersensibilité cutanées ou généralisées, probablement de nature anaphylactique, ont été rapportées après ladministration de cellules sanguines marquées à lindium (111In).

Des informations quant à la fréquence dapparition deffets décrits, ci-dessous, ne sont pas encore complètement connues.

Il faut noter également que les matériaux utilisés dans la séparation cellulaire peuvent causer des réactions dhypersensibilité. Il est essentiel que les cellules soient lavées et exemptes dagent de sédimentation avant de les réinjecter au patient.

Lexposition aux rayonnements ionisants peut potentiellement induire des cancers et/ou développer des déficiences héréditaires, cependant la probabilité de survenue de ces événements indésirables est jugée faible.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez- en au spécialiste de médecine nucléaire qui a pratiqué lexamen.. Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet:www.signalement-sante.gouv.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage dinformations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER LOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA 37 MBq/mL ?  

Vous naurez ni à vous procurer ni à conserver ce médicament, le personnel spécialisé du centre de médecine nucléaire où sera réalisé cet examen sen charge. Le stockage doit être effectué conformément aux réglementations nationales relatives aux produits radioactifs.

6. CONTENU DE LEMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS  

Ce que contient lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA  

·La substance active est :

Oxinate d'indium (111In)..... 37 MBq à la date de calibration

Oxine (quantité exprimée en oxine).... 0,025 mg

·Le) autres composants sont :

Acétate de sodium, chlorure de sodium, acide chlorhydrique, eau pour préparation injectable.

Tampon TRIS 0.2M, pH 8.0

Quest-ce que lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA et contenu de lemballage extérieur  

LOxinate dIndium (111In) Curiumpharma se présente en flacon de verre de 10 mL et est fourni avec un flacon de tampon pour le radiomarquage.

Titulaire de lautorisation de mise sur le marché  

CURIUM NETHERLANDS B.V.

Westerduinweg 3

1755 LE PETTEN

PAYS-BAS

Exploitant de lautorisation de mise sur le marché  

CIS Bio internaTional

RN306 -Saclay

BP 32

91192 Gif-sur-Yvette

Fabricant  

CURIUM NETHERLANDS B.V.

Westerduinweg 3

1755 LE PETTEN

PAYS-BAS

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace Economique Européen  

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :  

[à compléter ultérieurement par le titulaire]

Autres  

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM (France).

Les informations suivantes sont destinées exclusivement aux professionnels de santé:

Le RCP complet de lOXINATE DINDIUM (111In) CURIUMPHARMA est fourni dans un document distinct dans le conditionnement du produit, en vue de fournir aux professionnels de santé des informations scientifiques et pratiques complémentaires concernant ladministration et lutilisation de ce produit radiopharmaceutique.

VOIR RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

Retour en haut de la page Retour en haut de la page

Source :